Page 1 sur 1

Laboratoires, psychiatrie et antidépresseurs DSM IV - Vidéos

Posté : 26 juin 2011, 13:35
par Gemani
un autre scandale :

Et moi-même, j'ai pris pendant plusieurs mois en 1996 : Tégrétol (stabilisateur de l'humeur) et Prozac (antidépresseur)

16 vidéos qui se suivent : http://www.youtube.com/user/ricoroux#p/u : voir fin de liste

La Commission des Citoyens et des Droits de l'Homme, co-fondée par le psychiatre Thomas Szasz et l'Eglise de Scientologie, a réalisé ce documentaire saisissant dévoilant le scandale de la collusion entre la psychiatrie et les laboratoires pharmaceutiques. Tout y est.

L'hôpital qui se fout de la charité... l'Eglise de la scientologie commet également des abus graves ! ce qui n'empêche pas que ce doc qu'ils ont contribué à produire nous présente une vérité inaliénable.

Re: Laboratoires, psychiatrie et antidépresseurs DSM IV - Vi

Posté : 22 octobre 2011, 17:51
par Gemani
La CCDH ( Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme ) met particulièrement l'accent sur les méthodes de diagnostics de la psychiatrie. En effet, ces diagnostics ne reposent sur aucune analyse ou test permettant de parler de maladie mentale et encore moins de maladie du cerveau. Pourtant, à partir de ces étiquettes totalement arbitraires, en France, des centaines de milliers de personnes sont placées sous tutelle, 70 000 sont privées de leur liberté, des milliers d'enfants sont placées sous drogues et des millions d'autres tombent dans le piège des médicaments psychotropes. Le diagnostic est l'élément de base sur lequel s'appuie la psychiatrie pour justifier ses traitements. C'est pourtant un élément totalement frauduleux qu'il convient de dénoncer si l'on veut que ce système psychiatrique qui semble si puissant puisse être aboli.
Aller sur leur site : http://www.ccdh.fr/

Mais attention le CCHD n'est qu'une antenne de la scientologie. Ce qui ne veut absolument pas dire que leur attaque des psychotropes et du DSM IV n'est pas à prendre en considération mais seulement qu'il faut bien se prémunir de cette association et surtout ne pas les soutenir financièrement.
On ne va quand même pas engraisser une secte qui entre autre transforme les petites filles en femmes, ne leur refusant rien : chaussures à talons, tailleur et cie... sans parler bien sûr des appontages financiers réalisés dans les comptes de personnes naïves ayant cru à l'Eglise de Scientologie. Je ne suis pas expert du sujet... mais penandt mon service militaire en 1990, j'ai été approché par l'un d'eux qui m'a fait passer le fameux tests de réponse à choix multiple... qui leur permet ensuite de réaliser un graphe et qui met en évidence les secteurs où nous sommes déséquilibrés... Il m'avait confié un exemplaire gratuit de la Dianétique, etc...