L'Ego de la Vengeance

Spécifiquement selon la définition de Samael
Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6647
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

L'Ego de la Vengeance

Message le

Pour pouvoir désintégrer l'Ego, il faut comprendre chaque agrégat psychologique que nous allons désintégrer. Par exemple, la VENGEANCE (ne pas confondre la justice avec la vengeance ; la justice est une chose et la vengeance en est une autre). Il y en a beaucoup qui disent : « La vengeance est douce », et c'est une absurdité : c'est absurde de faire justice par soi-même (c'est une vengeance). C'est la Grande Loi qui se charge de faire régler les comptes dans chaque cas ; nous ne devons pas prendre la place de la Grande Loi. Si nous découvrons que nous sommes vindicatifs, nous devons comprendre le pourquoi de la vengeance. Pour comprendre le processus de la vengeance, la MÉDITATION et la RÉFLEXION sont nécessaires ; on confond (très facilement) le processus de la vengeance avec le processus de la justice et nous avons toujours une tendance très marquée à faire justice par nous-mêmes (c'est une vengeance, nous sommes vindicatifs). Si quelqu'un nous blesse par la parole, nous réagissons violemment (c'est de la vengeance) ; nous ne sommes pas capables de rester silencieux devant quelqu'un qui nous insulte, qui nous offense ; nous avons toujours cette tendance très marquée à réagir à n'importe quelle petite parole qu'on nous dit, et nous nous sentons toujours visés, et même si nous sommes sur le Chemin, nous répondons une fois ou l'autre en réagissant.

Observez tous les petits frères du Mouvement Gnostique en général : y a-t-il quelqu'un, par hasard, qui ne réagisse pas d'une façon ou d'une autre, que ce soit en formulant sa réaction ou en la gardant en secret ? Tout le monde a cette tendance très marquée à répondre face à la parole qui offense, au sourire qui blesse, face aux regards qui tuent (ils ont tous cette tendance très marquée à réagir). Il y en a qui utilisent, par exemple, l'Autel (ce qu'il y a de plus sacré : l'Autel) pour s'adresser aux frères en les offensant, en les blessant, en se vengeant des uns, en se vengeant des autres, etc. Ceci ne s'est pas produit ici, dans notre Siège Patriarcal, mais par contre, dans d'autres endroits d'Amérique, il y a des Sacerdotes qui revêtent leur tunique sacrée pour utiliser la tribune de l'éloquence, pour s'adresser au public, et ils le font avec des arrière-pensées pour blesser untel et untel, se venger d'un tel, etc. Vous croyez que ces personnes avancent bien, en réagissant toujours ? C'est qu'il y a toujours une forte tendance à confondre la justice avec la vengeance.

Quand on comprend donc son processus, on peut s'offrir le luxe de désintégrer l'agrégat psychique de la vengeance ; mais seulement en le comprenant à fond. Sinon, comment pourrait-on le désintégrer ?

Passage extrait de Passage extrait de la CONFÉRENCE N°105 : LE MYSTÈRE DE L'INTÉGRATION DE L'ÊTRE : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 140&t=1345
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Répondre

Retourner vers « Egos mis en lumière »