Vajroli Mudra - transmutation sexuelle pour les célibataires

Pranayama, posture de la table, danse des derviche, Vajroli Mudra, Viparita Karani Mudra, Mayurasana - posture du lézard...
Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Vajroli Mudra - transmutation sexuelle pour les célibataires

Message le 4 septembre 2009, 18:59

figure-12.jpg
figure-12.jpg (3.31 Kio) Vu 8052 fois
figure-13.jpg
figure-13.jpg (6.02 Kio) Vu 8050 fois
figure-14.jpg
figure-14.jpg (5.16 Kio) Vu 8049 fois

Maintenant je vais t'enseigner quelque chose d'un très grand intérêt pour tout étudiant gnostique et tu l'enseigneras à ton tour dans tous les pays où tu iras en mission. Ainsi donc, tu dois porter la plus grande attention. Nous allons traiter du sixième rite, qui est en relation avec le Vajroli Mudra : il s'agit de la transmutation sexuelle ; l'énergie sexuelle est le type d'énergie le plus fin que puisse fabriquer l'organisme, c'est la force la plus subtile avec laquelle puisse travailler le corps.

Le véhicule humain a des canaux très fins par où circule l'énergie, et si cette énergie vient à sortir de ces canaux, à faire irruption dans d'autres canaux, alors c'est la catastrophe. L'énergie sexuelle est une force explosive merveilleuse que nous devons apprendre à manier et diriger sciemment si vraiment nous voulons l'Autoréalisation intime de l'Etre.

Le Vajroli Mudra est destiné tout spécialement aux célibataires, bien qu'il puisse aussi, indubitablement, être utile aux gens mariés ; nous pourrions dire, plus précisément, que les célibataires disposent, avec le Vajroli Mudra, d'une méthode fondamentale, d'un système spécifique pour se maintenir en état de Brahmacharya, c'est-à-dire de chasteté.

Ceux qui n'ont pas de femme, ou les femmes qui n'ont pas de mari, doivent se conformer à l'état de Brahmacharya, sans faillir, jusqu'au jour où les hommes auront leur prêtresse et les femmes leur mari.

Beaucoup de célibataires voudraient accomplir l'union sexuelle ici et là avec différentes femmes ; c'est de la fornication, c'est défendu aux aspirants à l'Adeptat. L'individu qui aspire vraiment à atteindre l'Adeptat ne peut s'unir avec plusieurs femmes, parce qu'alors il viole la Loi, il va à l'encontre du sixième Commandement de la Loi de Dieu.

Le célibataire doit se maintenir avec fermeté dans le Brahmacharya jusqu'à ce qu'il ait une épouse, il doit pratiquer rigoureusement le Brahmacharya, ce qui n'est pas possible si l'on ne sait pas transmuter son énergie sexuelle.

Celui qui veut apprendre à transmuter doit connaître parfaitement le Vajroli Mudra, sinon il ne sait pas, il ne connaît pas, il ne possède pas la science de la transmutation.

Le Vajroli Mudra, entre autres avantages, permet au célibataire, même s'il est seul, de conserver sa puissance sexuelle, de ne pas perdre sa virilité ; normalement, un organe non utilisé s'atrophie, si l'on cesse de se servir de notre main elle s'atrophie, si l'on cesse d'utiliser l'un de nos pieds, il ne sera plus en mesure de fonctionner ; de la même façon, si l'on cesse de faire usage de nos organes créateurs, ils s'atrophieront tout simplement et l'homme deviendra impuissant et alors il marchera mal sur la Voie.

Mais avec le Vajroli Mudra on peut conserver sa puissance sexuelle pendant toute sa vie. Je ne veux pas dire, et je tiens à le préciser, qu'avec le Vajroli Mudra un individu va créer ses « Corps existentiels » de l'Etre, non, jamais je ne ferais ce genre d'affirmations, et je ne prétends pas, non plus, qu'avec cela on va parvenir à l'Autoréalisation intime de l'Etre, non !.

Celui qui veut s'autoréaliser devra travailler dans la Forge des Cyclopes (l'union sexuelle), est-ce clair ?. Il se produit qu'avec le Vajroli Mudra on travaille avec une seule force, dans le cas de l'homme avec la force masculine et rien d'autre, et dans le cas de la femme, avec la force féminine, sans plus.

Pour créer les Corps Existentiels Supérieurs de l'Etre, il faut quelque chose de plus, il faut travailler avec les trois forces de la Nature et du Cosmos, 1 la force masculine, 2 la force féminine qui est dans la femme et, 3 la force neutre qui réconcilie les deux autres. Comme je te l'ai dit déjà en d'autres occasions, la force masculine est la Sainte-Affirmation, la féminine est la Sainte-Négation et la force neutre est la Sainte-Conciliation. Il est indubitable que pour qu'il y ait création, les trois forces sont nécessaires : voilà pourquoi le Maïthuna est indispensable pour pouvoir créer les Corps Existentiels Supérieurs de l'Etre.

Les gens communs et ordinaires ne possèdent pas les corps astral, mental ou causal ; ces corps, il faut les créer et ils ne peuvent être créés que par le moyen du Maïthuna ou du Sahaja Maïthuna, c'est-à-dire, de la Magie Sexuelle. Cependant, le Vajroli Mudra sert, je le répète, aux hommes qui n'ont pas de femme, aux femmes qui n'ont pas d'homme, de même qu'aux couples qui travaillent avec le Sahaja Maïthuna, car il les aide tous à sublimer et transmuter leur énergie sexuelle.

Le Vajroli Mudra est donc très utile aux célibataires des deux sexes et aux gens mariés.

Bon, après ces quelques explications préliminaires, je vais maintenant donner la technique du Vajroli Mudra. Prête bien attention à tout le déroulement de l'exercice, car c'est très important.

Tout d'abord je me mets debout, bien droit, les talons joints, et je place mes mains sur mes hanches. Puis je pose mes mains à plat sur mon ventre, de chaque côté du nombril, et je les fais glisser lentement vers le bas, le long de mes cuisses, en me penchant vers l'avant, comme pour faire une profonde révérence, jusqu'à rejoindre mes genoux. En abaissant mes mains et en m'inclinant lentement, sans plier les jambes, j'expire à fond, afin de vider mes poumons de tout l'air qu'ils contiennent, de telle sorte qu'au moment où mes mains peuvent saisir mes genoux, je n'ai plus d'air dans les poumons.

Ensuite, je relève lentement mon corps, je me redresse peu à peu, sans bouger les pieds, les talons toujours collés, je fais remonter mes mains le long de mes cuisses et je les remets sur mes hanches, au moment où mon corps se trouve à nouveau bien droit ; dans cette position, mes bras ressemblent aux deux anses d'une jarre. Je n'ai pas encore repris mon souffle, mes poumons sont tout à fait vides.

Maintenant, je poursuis l'exercice en faisant descendre mes mains vers mes organes créateurs, mais je n'ai toujours pas rempli mes poumons d'air ; je fais à présent un massage au niveau de la prostate, pour que la vibration atteigne la prostate et qu'il y ait une transmutation sexuelle. Ce massage, je le fais non seulement sur la prostate, mais je peux et je dois aussi le faire sur les organes sexuels, avec une certaine fermeté. Après avoir effectué ce massage sur mes organes génitaux créateurs, je pose à nouveau mes mains sur mes hanches, en gardant le corps droit. Ayant ramené les mains sur les hanches, j'inspire alors profondément, je remplis mes poumons d'air, en dirigeant, en faisant monter l'énergie créatrice jusqu'au cerveau, par les canaux subtils Ida et Pingala, à l'aide de l'imagination. Puis, j'exhale très lentement, en m'inclinant vers l'avant, et je répète tout l'exercice de transmutation jusqu'à ce que je l'aie accompli trois fois.

Je t'ai donné cette explication pour que ceux qui liront ton livre sachent comment pratiquer le Vajroli Mudra, qui sert à la transmutation pour les célibataires, pour ceux qui n'ont pas encore d'époux ou d'épouse ».

Le Maître fit l'exercice trois fois, puis il me demanda de l'exécuter à mon tour pour voir si j'avais bien compris comment faire le Vajroli Mudra. Lorsque j'eus terminé, il poursuivit en ces termes :

« Quant au massage sur la prostate et sur les organes génitaux, nous pouvons dire qu'il y a trois types de massages :

1 Le massage très doux sur la prostate et les organes sexuels

2 Le massage moyen, un peu plus fort, sur la prostate et les organes sexuels

3 Le massage fort sur la prostate et les organes créateurs.

Il va de soi que ce massage fort produit l'érection du phallus, c'est une chose certaine, et il doit en être ainsi ; c'est pour cela que ce troisième type de massage est conseillable tout spécialement pour les célibataires, pour ceux qui n'ont pas d'épouse. Nous suggérons à ceux-là ce troisième type de massage. Ainsi, lorsque le phallus se trouve être en érection, il se produit la transmutation du Semen en énergie que l'on fait monter jusqu'au cerveau pendant qu'on inspire.

Les gens mariés, pour leur part, se limiteront au premier et au deuxième types de massage, sans plus, et même, le premier type est plus que suffisant, puisqu'ils ont une femme et qu'ils peuvent amener leur phallus à sa totale érection au moyen du Sahaja Maïthuna. Voilà donc en ce qui concerne ce qu'on appelle en Orient le Vajroli Mudra ».

J'avais une question à poser au Maître : dans le cas de la femme, lui demandai-je, est-ce que le massage se fera sur la région des ovaires et sur le sexe proprement dit ?. Le Maître me répondit :

« Dans le cas de la femme, le Vajroli Mudra est pareil, si ce n'est que la femme doit effectuer le massage sur les ovaires droit et gauche et sur ses organes sexuels, c'est-à-dire, pour être plus précis, sur le vagin ou la Yoni. La femme peut alors transmuter l'énergie sexuelle produite dans la pratique du Vajroli Mudra.

La femme mariée, tout comme l'homme marié, n'a pas besoin d'un massage fort, un massage doux suffit ; mais la femme célibataire a besoin d'un massage un peu plus fort afin d'accomplir la transmutation de sa propre énergie sexuelle ; il est nécessaire de faire monter cette énergie jusqu'au cerveau.

Nous devons donc faire preuve d'une grande force de volonté durant le Vajroli Mudra, et éviter qu'une pensée luxurieuse traverse notre mental ; il faut contrôler les sens, il faut subjuguer le mental.

Lorsqu'on pratique le Vajroli Mudra, on doit être concentré sur la Mère Divine Kundalini ou sur le Troisième Logos ; si, durant notre pratique, nous nous concentrons uniquement sur nos organes sexuels et oublions notre Mère Divine, et oublions le Troisième Logos, alors l'énergie n'est pas sublimée et nous allons à l'encontre de la Loi cosmique.

Nous devons en outre considérer que si l'être humain n'a pas suffisamment de pureté dans ses pensées, il peut dégénérer et devenir un masturbateur ; pour les impurs et les masturbateurs, il y aura l'abîme et la « deuxième mort », où l'on entend seulement des pleurs et des grincements de dents.

Ainsi donc, le Vajroli Mudra est pour les hommes totalement chastes qui sont vraiment disposés à suivre le chemin de la chasteté la plus absolue, et pour les femmes également prêtes à suivre le sentier de la chasteté absolue.

Le Vajroli fort est très puissant et l'individu, entendons le célibataire, ne devra le pratiquer qu'une seule fois par jour, il devra être très sérieux, et respectueux de son propre corps.

L'individu marié n'a pas besoin de pratiquer le Vajroli fort, car l'érection, il l'a avec son épouse-prêtresse. De même, une femme qui est mariée n'a pas besoin de pratiquer le Vajroli fort, car pour produire et transmuter son énergie sexuelle, elle a son époux ; dans ce cas, les hommes et les femmes mariés feront leurs massages d'une façon très douce ; ce qu'ils chercheront, par le Vajroli Mudra, c'est d'élever leur énergie créatrice subtile et divine jusqu'au cerveau.

Donc, en ce qui concerne l'homme marié seulement, un léger massage sur la prostate et les organes sexuels sera suffisant ; la femme mariée se limitera également à un léger massage sur les ovaires, l'utérus et les parties sexuelles ; ce massage, très subtil et très doux n'est aucunement dommageable et pourra être pratiqué chaque fois que l'on travaille avec les six rites enseignés plus haut, sans le moindre préjudice. C'est ainsi que l'on sublime son énergie sexuelle constamment, incessamment, et qu'on l'utilise pour la régénération.

Je t'ai parlé de façon très claire pour qu'il ne subsiste aucune ambiguïté dans ton esprit ; je t'ai enseigné la technique tibétaine telle qu'elle est montrée là-bas. Je répète qu'il faut de la pureté, aucune luxure, pas de mauvaises pensées passionnelles ; s'il fait un mauvais usage de ces enseignements, l'étudiant pourra tomber du Chemin du Tranchant de l'épée et rouler à l'abîme.

Je crois que les frères gnostiques comprendront le but du Vajroli Mudra et qu'il ne sera pas nécessaire de répéter que c'est le système le plus pratique et le plus précis de transmutation pour les célibataires, je veux dire de transmutation sexuelle, évidemment.

Mais en prenant la responsabilité d'enseigner le Vajroli Mudra, j'ai aussi le devoir de préciser ce qui suit : l'antithèse fatale du Vajroli Mudra, c'est le vice répugnant, le vice abject de la masturbation. Ceux qui pratiquent la masturbation vont à l'abîme, vont à la deuxième mort dont parle l'Apocalypse, pour avoir profané leur propre corps, pour avoir insulté et profané, par leurs agissements, l'Esprit-Saint, le Troisième Logos.

Prenez bien garde, frères et sœurs gnostiques qui allez pratiquer le Vajroli Mudra, de tomber dans ce vice abominable et infect de la masturbation ; le Vajroli Mudra est quelque chose de très saint, de très sacré, qui requiert une suprême chasteté, une grande sainteté et un amour sans bornes pour le sublime Esprit-Saint et pour la Divine Mère Kundalini.

Cela ne signifie pas, comme je l'ai dit antérieurement, qu'avec le Vajroli Mudra on va éveiller la Kundalini ou qu'on pourra créer les Corps Existentiels Supérieurs de l'Etre, non !. La seule chose qu'on fait, c'est transmuter le Semen en énergie, c'est tout. Pour éveiller la Kundalini, on a besoin assurément de la coopération des trois forces de la Nature et du Cosmos : nous avons déjà parlé de cela aussi, mais il vaut la peine de le rappeler une fois de plus pour que ce soit très bien gravé dans l'esprit.

De l'union de la première force, la Sainte-Affirmation, avec la seconde force, la Sainte-Négation, résulte la troisième force, la Sainte-Conciliation, qui réunit les deux premières et qui amène l'éveil de la Kundalini. La Kundalini ne peut donc être éveillée qu'à l'aide de la Magie Sexuelle ou du Sahaja Maïthuna, c'est-à-dire, que par la coopération des trois forces : l'homme représente la force positive, la femme la force négative, et l'Esprit-Saint concilie ces deux forces positive et négative ; par la fusion des trois forces, la Divine Princesse Kundalini s'éveille.

Les Corps Existentiels Supérieurs de l'Etre ne pourraient pas être créés à l'aide d'une force seulement. L'homme n'a qu'une seule force : la Sainte-Affirmation ; la femme possède uniquement la force négative : la Sainte-Négation. Il faut donc l'union des trois forces : la positive ou masculine, la négative ou féminine, et la neutre qui les coordonne, les fond l'une dans l'autre. C'est la condition sine qua non pour accomplir une Création.

La transmutation de l'énergie sexuelle est une chose indispensable, c'est une nécessité organique, fondamentale. Le Vajroli Mudra, cet admirable système de transmutation pour célibataires, est pratiquée en Inde, au Tibet, et dans cette lamaserie appelée la Fontaine de l'Eternelle Jeunesse (ou la Fontaine de Jouvence). Ce système a pour but de faire monter l'énergie créatrice jusqu'au cerveau, ou de séminiser le cerveau et de cérébraliser le Semen ».

A la suite de cet exposé sur la technique du Vajroli Mudra, le Maître a développé un aspect très intéressant, soit la manifestation de l'énergie sexuelle aux différents âges de l'homme. Je voudrais consigner ici, à l'intention du lecteur, un large extrait de son explication :

« La meilleure énergie pour régénérer l'homme, c'est, indubitablement, l'énergie sexuelle ; cette énergie potentielle a sa source dans le laboratoire gonadique, et c'est de ceci, précisément, que nous devons parler de façon concrète.

Le testicule en lui-même est composé de trois couches : la couche centrale, qui se forme en même temps que l'enfant, est le noyau, le centre de production cellulaire chez le petit enfant inconscient de son sexe.

La seconde couche produit des cellules séminales, elle se développe entre l'âge de sept et quatorze ans, préparant le passage de l'enfance à l'adolescence.

La troisième couche, la couche extérieure, qui se développe après quatorze ans, produit des spermatozoïdes mûrs et une grande puissance, de l'énergie en abondance ; à partir de cet âge commence, de façon alternée, le développement des spermatozoïdes dans les testicules, un mois dans l'un et l'autre mois dans l'autre, et ainsi de suite, tout comme chez la femme, qui émet un gamète mûr, un mois de l'ovaire droit et l'autre mois de l'ovaire gauche.

A vingt-et-un ans, on remarque, chez le jeune homme, une forme différente de perception, il aspire à l'indépendance, il pense différemment, il élabore de grands projets et possède une grande capacité d'action, une intelligence alerte, beaucoup de dynamisme et une grande puissance sexuelle, mais voilà, l'homme, rendu à cet âge, a besoin d'une orientation précise pour orienter et utiliser sagement sa force sexuelle, orientation qui, la plupart du temps, fait défaut. Il serait souhaitable de commencer dès l'âge de sept ans à éduquer l'enfant de façon progressive sur les questions sexuelles.

Par son libertinage excessif et sa vie agitée et désordonnée, l'homme gaspille de manière absurde sa force sexuelle, laquelle abandonne son corps, et ce gaspillage sexuel amène l'atrophie de la troisième couche testiculaire ; l'homme se convertit alors en un fornicateur passionné dégénéré. A mesure qu'il avance vers la maturité, son capital de valeurs vitales ne cesse de décroître et toute son existence s'en ressent, son horizon mental se rétrécit et son expérience humaine s'amenuise ; en vieillissant. il est vite atteint d'impuissance sexuelle, la couche intermédiaire et la couche extérieure de ses testicules ne produisent plus de spermatozoïdes, et alors la machine humaine tombe en décrépitude.

La déperdition de l'énergie sexuelle, que l'homme ignorant gaspille pour les plaisirs vains du corps, est la causa causorum des maladies, de la vieillesse prématurée, de la dégénérescence des fonctions vitales, de la perte de mémoire, de la décrépitude et de la mort.

C'est pour cette raison que, tandis que le jeune homme est dynamique, ouvert au nouveau, révolutionnaire, le vieillard est toqué, fermé, il a un mental de pierre, il n'accepte pas ce qui est nouveau, il ne peut plus changer, etc. Ceci est dû à ce que ses glandes sexuelles ne produisent plus de spermatozoïdes capables d'éveiller en lui l'intelligence nécessaire pour analyser, discerner, et surtout, pour transformer la substance en énergie, l'énergie en feu, le feu en Conscience et la Conscience en Esprit.

Lorsque l'homme conserve ses spermatozoïdes et les absorbe à l'intérieur de son propre corps par induction électrique au moyen de la transmutation, cet homme ne tombera jamais dans la décrépitude, son mental et ses valeurs intellectives et conscientes ne cesseront pas de s'enrichir, il manifestera une constante progression mystique et spirituelle, il sera toujours ouvert au nouveau et toujours prêt à investiguer ; ce sera un vieillard avec un esprit jeune et une grande capacité d'action, parce que ses couches testiculaires n'auront jamais cessé de produire de nouveaux spermatozoïdes mûrs qu'il transformera quotidiennement en intelligence, en sagesse, en feu, en conscience, en dynamisme, etc., par le moyen de la transmutation sexuelle.

C'est pour cela que l'homme chaste est différent en tous points du fornicateur, car la plus puissante source de rénovation constante des valeurs de conscience, y compris les valeurs vitales, est, sans aucun doute possible, la force sexuelle : tandis que l'homme chaste conserve ses valeurs énergétiques, le fornicateur les perd continuellement ; alors que le chaste gravit les échelons de la sagesse, le fornicateur s'égare et régresse dans l'échelle de la vie, son corps se détériore et se ruine.

Tandis que le fornicateur met son corps au service du diable, des tentations et des passions sexuelles, tandis que le sombre imbécile dilapide son propre fluide vital qui est la force sexuelle, le chaste met son corps au service de Dieu, au service de la Grande Cause, de l'humanité, et toute sa puissance, toutes ses capacités, sont le résultat indubitable de la conservation de son énergie sexuelle.

Nous pourrions parler encore et encore sur ces divers aspects, mais il est nécessaire maintenant que tu analyses, étudies et médites sur tout ce que je t'ai enseigné aujourd'hui afin que tu puisses le transmettre aux frères gnostiques de façon pratique et précise, tel que tu viens de l'entendre ».

Il était déjà très tard ; le Maître avait consacré la totalité de sa journée à m'enseigner tous les exercices, les six merveilleux rites que je vous livre à mon tour, cher lecteur. L'image du grand Maître est encore vive dans mon esprit, et ses paroles, imprégnées d'amour et de sagesse, résonnent encore dans ma mémoire, avec ce même timbre énergique qui caractérisait le fondateur de l'Association Gnostique Internationale. Ce furent réellement des moments inoubliables, d'une intensité et d'une plénitude de bonheur indescriptibles. Je ne comprends pas encore comment un misérable pécheur comme moi, sans aucun mérite aux yeux de Dieu, a pu jouir du privilège, avoir l'opportunité, de vivre pendant quelques jours auprès de ce Grand Sage, et de recevoir ces enseignements extrêmement précieux de la bouche même du Grand Avatar de l'Ere du Verseau, le Vénérable Maître Samaël Aun Weor.

Passage extrait du chapitre https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... taires.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Conscience
#2
Avatar du membre
Messages : 321
Enregistré le : 20 novembre 2008

Re: Vajroli Mudra - transmutation sexuelle pour les célibataires

Message le 5 septembre 2009, 15:26

Gémani, pratiques-tu le Vajroli Mudra ?

Hors ligne Gemani
#3
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Vajroli Mudra - transmutation sexuelle pour les célibataires

Message le 5 septembre 2009, 16:40

Je devrais, Conscience, mais non je ne le pratique pas, j'y pense mais je n'arrive pas mais je ne suis pas célibataire, j'ai une compagne même si c'est tout comme... En fait, je crois que cet exercice sert pour ceux qui n'utilisent plus le muscle du sexe, qui oublie qu'ils en ont un, qui n'ont plus d'erection dans leur célibat et aussi pour bien différencier de la masturbation qui est le renforcements de nos égrégores et pulsion animales et le développement de l'organe kundartigateur alors que le vajroli mudra est consacré à notre Mère Divine - à notre serpent d'airain et allié au pranayama doit aider au nettoyage des conduits, ida, pingala, sushumna... c'est aussi une différence notable d'intention entre ces deux pratiques
Cela ne signifie pas, comme je l'ai dit antérieurement, qu'avec le Vajroli Mudra on va éveiller la Kundalini ou qu'on pourra créer les Corps Existentiels Supérieurs de l'Etre, non !. La seule chose qu'on fait, c'est transmuter le Semen en énergie, c'est tout. Pour éveiller la Kundalini, on a besoin assurément de la coopération des trois forces de la Nature et du Cosmos : nous avons déjà parlé de cela aussi, mais il vaut la peine de le rappeler une fois de plus pour que ce soit très bien gravé dans l'esprit.

Que penses-tu de cet exercice ?
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Conscience
#4
Avatar du membre
Messages : 321
Enregistré le : 20 novembre 2008

Re: Vajroli Mudra - transmutation sexuelle pour les célibataires

Message le 5 septembre 2009, 20:50

Tu me demandes ce que je pense de cet exercice, je te réponds que je pense peu.
- Je n'ai pas d'avis -
Gémani a écrit :mais je ne suis pas célibataire
"Le Vajroli Mudra est donc très utile aux célibataires des deux sexes et aux gens mariés."
Gémani a écrit : non je ne le pratique pas, j'y pense mais je n'arrive pas
Pourquoi tu n'arrives pas ?

Hors ligne Gemani
#5
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Vajroli Mudra - transmutation sexuelle pour les célibata

Message le 5 septembre 2009, 22:51

Je n'arrive pas à prendre le temps de le faire.

En fait, je suis entrain d'augmenter le nombre de mes pratiques.

Mantras aux 3 pendant mon chemin de trajet au boulot.

Clef de sol pendant la journée.

autour des 22 h 30, prières aux 3 (trinité). (pendant la prière à la Mère Divine Kundalini Shakti, retrospection des évènement de la journée, des ego détectés et indication de celui à décapiter en priorité)

Méditation sur le cardias.

Mise en condition pour scruter le passage entre la veille et le sommeil pour chercher le dédoublement conscient.


J'essaye quand je m'engage à commencer une pratique, à la tenir, à ne pas la pratiquer 2 jours pour l'abandonner ensuite.

Pour la vajroli mudra, il faudrait que je m'isole dans une pièce vis-à-vis de ma compagne pour opérer le frottement de mes parties génitales
et ça se pratique debout, c'est moins pratique que les autres qui se pratiquent assis.

Ce qui n'est pas facile, c'est de choisir ses pratiques, voir l'essentiel, ne pas se disperser et rester concentré sur chacune d'elle et sur chaque objectif séparément.
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#6
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Vajroli Mudra - transmutation sexuelle pour les célibataires

Message le 26 juin 2011, 18:01

LJ09 Transmutation Sexuelle pour Célibataires

Yoga signifie « Union avec Dieu ». Personne ne peut parvenir à l'Union avec le Bien-Aimé sans avoir éveillé d'abord la Kundalini.

Aucun être vivant ne pourrait éveiller la Kundalini positivement sans être parvenu à la suprême chasteté. Il est indispensable de se laver les pieds dans les eaux du renoncement. « Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite ; car beaucoup, je vous le dis, chercheront à entrer, et ne le pourront pas » (Luc, XIII, 24).

Il est indispensable de savoir que la « porte étroite, resserrée et difficile », c'est la Sexualité : nous sommes sortis de l'Eden par la porte du Sexe ; seulement par cette porte pouvons-nous rentrer à l'Eden. L'Eden est le Sexe même. Personne ne peut rentrer à l'Eden par de fausses portes. Nous devons entrer par où nous sommes sortis. Cela est la Loi.

Ces étudiants d'occultisme qui, pour tel ou tel motif, ne peuvent travailler avec l'Arcane AZF, devront connaître à fond la science de la transmutation sexuelle. Il existe une autre clef secrète à l'aide de laquelle les dévots célibataires pourront ouvrir l'Arche de la Science.

Pratique de Transmutation Sexuelle pour Célibataires :

Première position : les dévots du sentier devront s'asseoir par terre en imitant la posture du crapaud.

Deuxième position : les dévots allongés dans leur lit (ou sur le sol) en décubitus dorsal (sur le dos) avec le tronc soulevé de terre et la tête inclinée le plus possible vers l'arrière, devront alors se gonfler ou se boursoufler comme le crapaud lorsqu'il est furieux.

Attitude mentale de la première position :

Volonté et Imagination unies en vibrante harmonie, l'étudiant gnostique doit s'identifier avec le crapaud. Qu'il s'imagine être au milieu d'un ruisseau d'eaux pures de vie. Il unit sa Volonté et son Imagination pour faire monter ses énergies sexuelles depuis ses organes sexuels jusqu'au Calice sacré du cerveau. L'étudiant gnostique doit faire monter son énergie séminale par la paire de cordons sympathiques qui s'enroulent autour de la moelle épinière en formant le fameux Caducée de Mercure.

Attitude mentale de la deuxième position :

Volonté et Imagination unies en vibrante harmonie, l'étudiant doit se gonfler comme le fait le crapaud. Ceci n'est possible qu'avec la respiration. En inspirant l'air vital, imaginez l'énergie séminale montant par vos deux canaux sympathiques qui s'enroulent gracieusement jusqu'au cerveau. Conduisez-la ensuite jusqu'au coeur. Exhalez alors l'air vital en fixant l'énergie dans le Temple-Coeur. Notre devise est Thelema (Volonté).

Mantra pour cette pratique :

Imitez le chant du crapaud. Ce mystérieux « Croac » du crapaud est le mantra.

Origine de cette pratique :

La Divine Mère Cosmique nous a donné, à tous les Frères, cette merveilleuse clef de l'Arche de la Science. La Mère Divine veille sur tous ses enfants. Le crapaud sur la fleur immaculée du lotus, parmi les eaux pures de la vie, est un symbole sexuel archaïque dans la vieille Egypte des Pharaons.
Chapitre extrait du livre jaune : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... lj/index.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Agathe
#7
Avatar du membre
Messages : 8
Enregistré le : 20 octobre 2011
Localisation : Cayenne (973)
Zodiaque :

Re: Vajroli Mudra - transmutation sexuelle pour les célibata

Message le 1 novembre 2011, 00:07

Bonsoir,

Eclairez moi...les deux pratiques (Valjori Mudra et clef de la posture du crapaud) doivent-elles s'alterner (une un jour, et l'autre le lendemain), se faire à la suite l'une après l'autre, ou doit on en choisir une et s'y tenir ??...

Hors ligne Gemani
#8
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Vajroli Mudra - transmutation sexuelle pour les célibata

Message le 1 novembre 2011, 00:36

Chère Agathe,

J'aimerais être en mesure de te conseiller, de t'informer sur cela mais malheureusement je ne pratique ces merveilleuses pratiques bien que je le devrais !

Je souhaite ardemment que ceux qui les ont pratiqué ou qui ont une plus qu'une idée sur la question répondent à tes interrogations, pour ma part, je préfère ne pas t'induire en erreur en faisant un choix entre tes alternatives proposées.

Tu peux aussi aller interroger les membres du forum Don& Compassion sur le sujet. Tu peux par exemple regarder le sujet sur le Pranayama Egyptien qui s'était terminé par une réorientation vers le Vajroli Mudra : Pranayama Egyptien : http://forum.don-et-compassion.com/view ... 2793#p2793 ou peut-être mieux encore, poser tes question en réveillant le sujet du forum Don& Compassion : Vajroli Mudra : http://forum.don-et-compassion.com/view ... f=12&t=426 . Je dois t'avouer qu'ils sont bien plus nombreux là-bas et plus à même par leur connaissances à la fois théoriques pratiques de te guider sur cela.

A noter qu'il faut comprendre que hommes et femmes doivent attendre leur majorité sexuelle pour pratiquer la Magie sexuelle (Sahaja Maïthuna) en couple ou le Vajroli Mudra (pour les célibataires).

référence au sujet : Si Vous Etes Femme de - de 18 ans ou Homme de - de 21 ans : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... =55&t=1930

mais ça dépend beaucoup de l'éducation que l'on donne à nos enfants, car ils sont bien peu à repousser les relations sexuelles à ces âges, voir sous-forum Education des Enfants : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... m.php?f=77
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Sam
#9
Messages : 2
Enregistré le : 08 novembre 2011

Re: Vajroli Mudra - transmutation sexuelle pour les célibata

Message le 2 décembre 2011, 04:40

Bonjour tous le monde

Pour pouvoir transmuter l énergie sexuel. Il faut tous d abord pratiquer le pranayama, tous les matins (c est déjà un exercice de transmutation).
Car pour que l énergie puisse monté dans colonne vertébrale, il faut déboucher les nadis Ida et pingala. Le pranayama à de nombreuse vertues que l on vas pas forcément trouver dans les textes du VMSAW (mais dans l enseignement à l orale).

Pour qu il n y est pas de confusion: il ne faut pas confondre énergie sexuelle transmuter ou sublimé avec le feu de la kundalini. La kundalini peut s éveiller uniquement gràce à la magie sexuel. Elle se prépare avec des exercices de transmutation.

La transmutation permet entre autre de rester chaste pour les hommes et les femmes, car l énergie sexuel qui a envie périodiquement de s échapper, est utiliser dans notre canaux interne pour le bien de notre corps (ou de nos corps).

Il convient donc de pratiquer le pranayama tous les jours (six fois) et parallèlement, faire une pratique de transmutation plus forte tel le Vajroli mudra (trois fois de suite).

Il est nécessaire de faire une prière à la mère divine avant chaque pratique de transmutation.

Si donc nous faisons le Vajroli mudra, il n est pas nécessaire de faire la pratique du crapeau. Et vice versa.

Paix à tous

Hors ligne Black-Cat
#10
Messages : 14
Enregistré le : 23 mai 2009

Re: Vajroli Mudra - transmutation sexuelle pour les célibata

Message le 13 juillet 2013, 18:36

Croire que cet exercice n'est pas essentiel à tous, c'est ne pas comprendre l'importance de la transmutation. Ni la vivre intensément.

Hors ligne Gemani
#11
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Vajroli Mudra - transmutation sexuelle pour les célibata

Message le 14 juillet 2013, 15:35

C'est la figure 14 montrée plus haut et expliquée par Mantak Chia.

Pour la transmutation sexuelle des célibataires en ne perdant jamais sa semence.
Vajroli mudra ou Chauffer le fourneau.jpg
Vajroli mudra ou Chauffer le fourneau.jpg (102.07 Kio) Vu 6434 fois
Vajroli mudra ou Chauffer le fourneau2.jpg
Vajroli mudra ou Chauffer le fourneau2.jpg (91.47 Kio) Vu 6434 fois
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Répondre

Retourner vers « Rites enseignés, exercices de lamaserie »