Osho - Un jour, un voleur se rendit auprès de Nagarjuna...

ce sont des sujets qui démontrent combien l'ego est bien vivant en moi. Quand on dit qu'on aime quelque chose ou qu'on déteste tel être, c'est un ego qui s'exprime. Peut-être l'Intime ne fait-il jamais de préférence ?! Difficile de le croire puisqu'il y a bien une volonté de l'Intime.
Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Osho - Un jour, un voleur se rendit auprès de Nagarjuna...

Message le 6 juin 2015, 20:11

Magnifique, merci beaucoup Rem, c'est excellent, tellement didactique.
C'est tellement clair, tellement évident...

...que j'ai bien envie de déplacer ce sujet dans le forum : Éveil de la conscience, auto-observation psychologique, méditation active mais ce pourrait être vu comme un crime de lèse-majesté vis-à-vis de Samael, qu'en penses-tu Rem ?

j'avoue que j'adorais lire Osho, de lui j'ai lu il y a peut-être 25 ans : le livre des secret, dont j'avais extrait des passages sur l'amour.
j'ai lu aussi un livre de lui qui s'appelle je crois : méditation pas à pas.

Mais dont j'avais précisé en préambule qu'il fallait faire attention, on sait qu'il était =gourou et que certains de ses disciples ou garde du corps se promenaient avec des armes, qu'il était collectionneur de voitures, de rolls, une vingtaine, etc...

Mais lui aussi, avait précisé qu'il ne fallait pas perdre son semen, mais une seule fois dans son œuvre à ma connaissance :

Bhagwan shree Rajneesh défend aussi la Magie Sexuelle et aventure de Conscience

il ne sont pas nombreux les maîtres à l'avoir dit !
à ma connaissance, ceux qui l'ont dit : Aivanhov, Osho (ses livres sortaient à l'époque sous le nom : Bhagwan Shree Rajneesh), Ramtha, Upanishads du yoga.

Il a été dit aussi que lorsque ses disciples en cape rouge sont venu à la rencontre des indiens Hopi, c'était un des signes annonciateurs de la fin de cette cinquième race...
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Rem
#2
Messages : 111
Enregistré le : 03 mai 2015

Re: Osho - Un jour, un voleur se rendit auprès de Nagarjuna...

Message le 6 juin 2015, 22:26

Gemani a écrit :...que j'ai bien envie de déplacer ce sujet dans le forum : Eveil de la conscience, auto-observation psychologique, méditation active mais ce pourrait être vu comme un crime de lèse-majesté vis-à-vis de Samael, qu'en penses-tu Rem ?
Je pense que c'est le bon endroit ici dans "Enseignements Différents Mis en Parallèle ou non".

Ce qui est drôle, c'est que la première fois que j'ai acheté des livres spirituel ou ésotérique,
c'était il y a 25 ou 26 ans dans une boutique ésotérique et j'avais acheté 3 livres:

1) Le Livre des Secrets - Bhagwan Shree Rajneesh(Osho)
On a lu le même livre presque en même temps.(très bon livre)

2) Le Livre Jaune - Samaël Aun Weor
Surtout pour cela -> Etats de Jinas et voyage astral.

3) Manuel De Magie Pratique - Samaël Aun Weor
Parce qu'il y avait plein de choses bizarres dans ce livre.
Gemani a écrit :Mais dont j'avais précisé en préambule qu'il fallait faire attention, on sait qu'il était =gourou et que certains de ses disciples ou garde du corps se promenaient avec des armes, qu'il était collectionneur de voitures, de rolls, une vingtaine, etc...
C'est possible qu'Osho soit tombé et qu'il est devenu le contraire de ce qu'il enseignait… :twisted:

Hors ligne Samaelito
#3
Messages : 79
Enregistré le : 13 septembre 2012

Re: Osho - Un jour, un voleur se rendit auprès de Nagarjuna...

Message le 1 juillet 2017, 08:49

Rem a écrit :
6 juin 2015, 22:26

C'est possible qu'Osho soit tombé et qu'il est devenu le contraire de ce qu'il enseignait… :twisted:
Son ashram d'Oregon était devenu n'importe quoi et il faisait n'importe quoi. Il y avait même détournement de l'argent.Ce qui avait poussé le FBI à enquêter sur lui et ses activités. Il fut arrêter il me semble dans un aéroport en Allemagne ou il avait fuit...
Je suis toujours étonné de voir comment est-ce-que beaucoup d'occidentaux ont un faible pour lui,,,pour ses enseignements.
MAGICAM OPERARE NON EST ALIUD QUAM MARITARE MUNDUM.
(Pic de la Mirandole)

Hors ligne Gemani
#4
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Osho - Un jour, un voleur se rendit auprès de Nagarjuna...

Message le 4 mai 2019, 07:50

Jeff et REM, loup blanc et son ami, la chouette...

Les Maîtres en accord avec Samael...

Il y a aussi Amma, même si dans sa vidéo, voir sur la page d'accueil du site, elle parle essentiellement des ego, du premier facteur et bien sûr, l'oeuvre de sa vie est basée sur le troisième facteur : le sacrifice pour l'humanité. Mais le deuxième facteur, il est absent, seule explication possible, elle est un pur pigeon de l'alchimie (confirmation intérieure), elle est revenue de l'ancien temps pour cela. Ensuite, elle a une cohorte de disciples qu'elle forme autour d'elle. Espérons que ceux-ci ne stagnent pas sans l'aide du deuxième facteur.

Pour en revenir à Osho, je vous ai déplacé dans ce même forum une compilation des extraits de son livre : le livre des secrets consacrée à la "bonne" façon d'aimer, ce sujet, je le distribuais sous la forme de feuillets aux demoiselles, il y a vingt-cinq ans.
Modifié en dernier par Gemani le 4 mai 2019, 07:56, modifié 1 fois.
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Rem
#5
Messages : 111
Enregistré le : 03 mai 2015

Osho - Un jour, un voleur se rendit auprès de Nagarjuna...

Message le 4 mai 2019, 08:00

Un jour, un voleur se rendit auprès de Nagarjuna.
- Ai-je une chance de progresser, moi aussi? demanda-t-il. Je dois vous avouer que je suis un cambrioleur.
Ne me demandez pas de ne plus voler, j'ai essayé de nombreuses fois sans y parvenir. J'ai fini par accepter mon destin.
- Qui te parle de renoncer à ta vie? dit Nagarjuna.
- Chaque fois que je me suis adressé à un moine, précisa le visiteur, il m'a imposé comme condition de départ de ne plus voler.
Nagarjuna se mit à rire :
- Peut-être étaient-ce des voleurs eux-mêmes, sinon pourquoi tes larcins les auraient-ils troublés? Ce que tu fais ne me regarde pas, je ne me sens pas concerné.
Ravi, l'homme s'écria
- Tu es le maître qu'il me faut, je serai ton disciple! Nagarjuna l'accepta et lui dit :
- Désormais, fais tout ce qui te plaît, même cambrioler. Je te demande une seule chose : sois conscient. Il ne s'agit pas de moi, mais de toi : quoi que tu fasses, fais-le en pleine connaissance de cause.
Au bout de trois semaines, l'homme se présenta devant Nagarjuna
- Tu as été très malin! Si je reste conscient, je ne peux pas voler. Et si je vole, je ne suis plus conscient. Je ne sais plus où j'en suis!
- Ne parlons plus de tes activités, fit Nagarjuna, elles ne m'intéressent pas. Le seul point important est de savoir si tu veux être conscient ou pas.
- L'autre jour, répondit l'homme, j'ai réussi à m'introduire dans un palais. J'y ai fracturé un coffre plein de pierres précieuses et de bijoux. J'étais comme hypnotisé ! Soudain, la fascination a fait place à une perception claire et neutre de la situation dans laquelle je me trouvais. Plus de désir, plus aucune motivation...
Les bijoux, l'or m'apparaissaient comme dénués de tout intérêt. Je me sentais un bouddha. Puis, ma vision a basculé et l'avidité est revenue à l'avant-plan. Cela s'est produit plusieurs fois.
Pour finir, la confusion a disparu. Je sais à présent ce que je veux.
Plus rien ne peut détourner l'homme qui a connu la paix profonde de l'état de conscience. :smile:

Répondre

Retourner vers « Ô mon précieux anneau ! »