Les gros cailloux ou comment faire des choix

Tout ce que vous voulez partager de la manière dont vous vivez votre chemin.
Répondre
Hors ligne Affine
#1
Messages : 3
Enregistré le : 21 septembre 2010

Les gros cailloux ou comment faire des choix

Message le 16 octobre 2010, 13:07

Un jour, un vieux professeur de l’École nationale d’administration publique (ENAP) fut engagé pour donner une formation sur la planification efficace de son temps à un groupe d’une quinzaine de dirigeants de grosses compagnies nord-américaines. Ce cours constituait l’un des cinq ateliers de leur journée de formation.
Le vieux prof n’avait donc qu’une heure pour “passer sa matière “. Debout, devant ce groupe d’élite (qui était prêt à noter tout ce que l’expert allait enseigner), le vieux prof les regarda un par un, lentement, puis leur dit :
“Nous allons réaliser une expérience”. De dessous la table qui le séparait de ses élèves, le vieux prof sortit un immense pot Mason d’un gallon (pot de verre de plus de 4 litres) qu’il posa délicatement en face de lui. Ensuite, il sortit environ une douzaine de cailloux a peu près gros comme des balles de tennis et les plaça délicatement, un par un, dans le grand pot.
Lorsque le pot fut rempli jusqu’au bord et qu’il fut impossible d’y ajouter un caillou de plus, il leva lentement les yeux vers ses élèves et leur demanda : “Est-ce que ce pot est plein?”. Tous répondirent : “Oui”.

Il attendit quelques secondes et ajouta : “Vraiment?”.
Alors, il se pencha de nouveau et sortit de sous la table un récipient rempli de gravier. Avec minutie, il versa ce gravier sur les gros cailloux puis brassa légèrement le pot. Les morceaux de gravier s’infiltrèrent entre les cailloux… jusqu’au fond du pot. Le vieux prof leva à nouveau les yeux vers son auditoire et redemanda : “Est-ce que ce pot est plein?”.

Cette fois, ses brillants élèves commençaient à comprendre son manège. L’un d’eux répondît: “Probablement pas!”.
“Bien!” répondît le vieux prof. Il se pencha de nouveau et cette fois, sortit de sous la table une chaudière de sable. Avec attention, il versa le sable dans le pot. Le sable alla remplir les espaces entre les gros cailloux et le gravier.
Encore une fois, il demanda : “Est-ce que ce pot est plein?”. Cette fois, sans hésiter et en choeur, les brillants élèves répondirent : “Non!”.
“Bien!” répondît le vieux prof. Et comme s’y attendaient ses prestigieux élèves, il prit le pichet d’eau qui était sur la table et remplit le pot jusqu’a ras bord. Le vieux prof leva alors les yeux vers son groupe et demanda : “Quelle grande vérité nous démontre cette expérience? ” Pas fou, le plus audacieux des élèves, songeant au sujet de ce cours, répondît : “Cela démontre que même lorsque l’on croit que notre agenda est complètement rempli, si on le veut vraiment, on peut y ajouter plus de rendez-vous, plus de choses à faire “.

“Non” répondît le vieux prof. “Ce n’est pas cela. La grande vérité que nous démontre cette expérience est la suivante: si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire entrer tous, ensuite”.

Il y eut un profond silence, chacun prenant conscience de l’évidence de ces propos. Le vieux prof leur dit alors : “Quels sont les gros cailloux dans votre vie? Votre santé? Votre famille? Vos ami(e)s? Réaliser vos rêves? Faire ce que vous aimez? Apprendre? Défendre une cause? Relaxer? Prendre le temps…? Ou… toute autre chose? Ce qu’il faut retenir, c’est l’importance de mettre ses GROS CAILLOUX en premier dans sa vie, sinon on risque de ne pas réussir…sa vie.

Si on donne priorité aux peccadilles (le gravier, le sable), on remplira sa vie de peccadilles et on n’aura plus suffisamment de temps précieux à consacrer aux éléments importants de sa vie. Alors, n’oubliez pas de vous poser à vous-même la question : “Quels sont les GROS CAILLOUX dans ma vie?” Ensuite, mettez-les en premier dans votre pot (vie)” D’un geste amical de la main, le vieux professeur salua son auditoire et lentement quitta la salle.

Hors ligne Gemani
#2
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Les gros cailloux ou comment faire des choix

Message le 17 octobre 2010, 13:09

Merci,

Je ne connaissais pas cette histoire que beaucoup connaissent.

Il faudra donc que le gnostique mette au premier plan : les livres et conférences de Samael, ses pratiques gnostiques et mettre en oeuvre un travail sur soi pour grandir en maturité afin d'être en mesure d'accueillir un époux ou une épouse afin qu'il puisse travailler et progresser sûrement dans les deux facteurs de la Révolution de Conscience... le troisième ne dépendant pas de la présence du partenaire... cette formulation provient de mes difficultés personnelles, d'autres auront obtenu leur maturité plus rapidement que moi.

Si on met le désir sexuel ou animal au premier plan, on ne pourra guère continuer dans la gnose puisque céder à celui-ci mène à l'échec, quant à l'éliminer trop tôt ou le cacher de sa vue, est-ce une bonne idée... surtout qu'il est utile, voire fondamental au début du rapport avec l'époux car sinon comment se ferait la connexion du lingam-yoni sans désir.... problème d'impuissance...

D'autres mettront au premier plan les études et leur ambition personnelle, rechercheront les richesses matérielles de ce monde... carrière de trader, de médecins, d'écrivains, de notaires, d'avocat, de juges, de footballer, de sportifs de haut niveau, d'hommes politique, etc...

D'autres mettront l'accent sur les aventures amoureuses...

D'autres mettront l'accent sur la découvertes de nouvelles contrées, voyageant souvent, apeuré à l'idée de se fixer quelque part.

D'autres préféreront une vie pépère... quitte à faire moins d'étude, être ouvrier ou petit employé, payé au smic afin de subsister et de s'octroyer les menus plaisirs de fin de journées comme internet, la télévision ou la lecture ou quelque occupation ou loisir inutile.

D'autres rechigneront même à travailler :

Les uns, vivant de subsides, seront assistés par la société.

D'autres vivant de larcins et de trafic pour se donner une vie confortable sans la mériter par leurs efforts.

d'autres encore, préférant devenir sdf, vivre de la mendicité que de devoir demander le soutien provisoire de leur famille ou de s'adapter à des contraintes d'horaires de travail et de frais tout au long de l'année.

Puissiez-vous faire le seul choix intelligent et en cela être inspiré par l'Intime...
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne samaelito
#3

Re: Les gros cailloux ou comment faire des choix

Message le 18 octobre 2010, 12:30

Laissons la vie nous surprendre !
On peut mettre les gros cailloux et organiser sa vie de la manière la plus correct qu'il soit.
Mais malheureusement cela n'est pas une garantie que l'on va reussir comme on l'espère.
La démonstration de notre profésseur devant ces éléves n'est qu'une théorie des laboratoires(comme il existe tant d'autres).
L'EXPERIENCE DE LA VRAI VIE EST DIFFERENT DE TOUS CES THEORIES,CONSEILS,PRUDENCES etc...
Il y a beaucoup d'influence interne et externe dans la vie d'un être humain.
Il existe de LOIS auquel l'Homme est soumis,l'on peut prendre n'importe quelle précaution,un jour ou l'autre ces lois vont s'accomplir.SAUF SI !!!!!!!
Il existe aussi l'influence des mages noirs qui peuvent chamboulé tes cailloux et le mettre sens dessus dessous malgré ton arrangement.SAUF SI !!!
COMMENT FAIRE DES CHOIX ?
J'ai procede à la divination et j'ESSAI de marché selon l'interprêtation que j'ai tiré.

Hors ligne Gemani
#4
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Les gros cailloux ou comment faire des choix

Message le 9 décembre 2012, 09:55

Revoir l'anecdote qui nous est contée.
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Répondre

Retourner vers « Discussions générales »