Les Ténébreux ont Dérobé le Théâtre et la Scène

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Les Ténébreux ont Dérobé le Théâtre et la Scène

Message le 24 août 2019, 08:34

RD0708 L'Art

A mesure que l'Etre humain s'est précipité sur le chemin de l'involution et de la dégénérescence, à mesure qu'il est devenu de plus en plus matérialiste, ses sens également se sont détériorés et ont dégénéré.

Il nous revient à la mémoire une école de Babylonie qui s'était consacrée à étudier tout ce qui est lié à l'odorat. Ils avaient une devise qui était : « Chercher la vérité dans les nuances des odeurs obtenues entre le moment de l'action du froid congelé et le moment de l'action en décomposition chaude ».

Cette école fut persécutée et détruite par un chef très terrible. Ce chef avait des affaires très troubles et rapidement, il fut indirectement dénoncé par les affiliés de cette école.

Le sens de l'odorat extraordinairement développé, permettait aux élèves de ladite école de découvrir de nombreuses choses qui ne convenaient pas aux chefs de gouvernement.

Il y avait une autre école très importante en Babylonie, l'Ecole des Peintres. Cette école avait comme devise : « Découvrir et élucider la vérité, au seul moyen des tonalités existant entre le blanc et le noir ».

A cette époque, les affiliés de ladite école pouvaient utiliser normalement et sans aucune difficulté environ mille cinq cents nuances de la couleur grise.

Depuis la période Babylonienne jusqu'à ces tristes jours que miraculeusement nous vivons, les sens humains ont terriblement dégénéré en raison du matérialisme que Marx justifie à sa façon avec la sophistication bon marché de sa dialectique.

Le Moi continue après la mort et se perpétue chez nos descendants.

Le Moi se complique avec les expériences matérialistes et se renforce aux dépens des facultés humaines.

A mesure que le Moi s'est renforcé à travers les siècles, les facultés humaines ont dégénéré de plus en plus.

Les Danses Sacrées étaient de vrais livres d'information qui transmettaient délibérément certaines connaissances cosmiques transcendantales.

Les Derviches dansants n'ignorent pas les Sept Tentations mutuellement équilibrées des organismes vivants.

Les danseuses antiques connaissaient les sept parties indépendantes du corps et savaient très bien ce que sont les sept lignes distinctes du mouvement. Les danseuses sacrées savaient très bien que chacune des sept lignes du mouvement possède sept points de concentration dynamique.

Les danseuses de Babylonie, de Grèce et d'Egypte n'ignoraient pas que tout ceci se cristallise dans l'atome danseur et dans la planète gigantesque qui danse autour de son centre de gravitation cosmique.

Si nous pouvions inventer une machine qui imite avec une parfaite exactitude tous les mouvements des sept planètes de notre système solaire autour du Soleil, nous découvririons avec surprise le secret des Derviches dansants. Les Derviches dansants imitent réellement à la perfection tous les mouvements des planètes autour su Soleil.

Les Danses Sacrées des temps de l'Egypte, de Babylone, de la Grèce, etc., allaient encore plus loin, elles transmettaient de terribles vérités cosmiques, anthropogénétiques, psychobiologiques, mathématiques, etc.

Quand ont commencé à apparaître en Babylonie les premiers symptômes de l'athéisme, du scepticisme et du matérialisme, la dégénérescence des cinq sens s'accéléra de façon épouvantable.

Il est parfaitement démontré que nous sommes ce que nous pensons, que si nous pensons en tant que matérialistes, nous dégénérons et nous nous fossilisons.

Marx commit un crime impardonnable, il prit à l'humanité ses valeurs spirituelles. Le marxisme a déchaîné la persécution religieuse.

Le marxisme a précipité l'humanité dans la dégénérescence totale.

Les idées marxistes, matérialistes, se sont infiltrées de toutes parts, à l'école et dans les foyers, au temple et au bureau, etc.

Les artistes de chaque nouvelle génération se sont convertis en vrais apologistes de la dialectique matérialiste. Tout souffle de spiritualité a disparu de l'art ultramoderne.

Les artistes modernes ne savent plus rien sur la Loi du Sept, plus rien des Drames Cosmiques, plus rien sur les Danses Sacrées des Mystères antiques.

Les ténébreux ont dérobé le théâtre et la scène, ils les ont profanés misérablement, ils les ont prostitués totalement.

Le samedi, le jour du théâtre, le jour des mystères, fut très populaire dans les temples antiques. On présentait alors des Drames Cosmiques merveilleux.

Le Drame servait à transmettre aux initiés des connaissances précieuses. Par ce moyen, on leur transmettait diverses formes d'expériences de l'Etre et des manifestations de l'Etre.

Parmi les drames, le plus antique est celui du Christ Cosmique. Les initiés savaient très bien que chacun de nous doit se convertir dans le Christ dudit Drame, si nous aspirons réellement au Royaume du Surhomme.

Les Drames Cosmiques se basent sur la Loi du Sept. Certaines déviations intelligentes de cette loi ont toujours été utilisées pour transmettre au néophyte des connaissances transcendantales.

Il est bien connu, en musique, que certaines notes peuvent produire de la joie dans le centre pensant ; d'autres notes peuvent produire du regret dans le centre sensible, et enfin, d'autres peuvent produire la religiosité dans le centre moteur.

En réalité, nous, les vieux Hiérophantes, n'ignorons jamais que la connaissance intégrale peut seulement s'acquérir avec les trois cerveaux, un seul cerveau ne pouvant pas donner une information complète.

La Danse Sacrée et le Drame Cosmique, savamment combinés avec la musique, ont servi à transmettre aux néophytes des connaissances archaïques terribles, de type cosmogénétique, psychobiologique, physico-chimique, métaphysique, etc.

Je termine ici en mentionnant également la Sculpture, celle-ci fut grandiose en d'autres temps. Les êtres allégoriques, ciselés dans la roche dure, révèlent que les vieux Maîtres n'ont jamais ignoré la Loi du Sept.

Rappelons-nous le Sphinx de Gizeh, en Egypte. Il nous parle des quatre éléments de la nature et des quatre conditions de base du Surhomme.

Depuis la Seconde Guerre Mondiale sont nés la Philosophie et l'Art existentialistes. Quand nous avons vu sur la scène les acteurs existentialistes, nous sommes arrivés à la conclusion que ce sont de vrais malades maniaques et pervers.

Si le marxisme continue à se diffuser, l'être humain finira par perdre totalement ses cinq sens qui sont en processus de dégénérescence.

Il est déjà prouvé par l'observation et l'expérience que l'absence de valeurs spirituelles produit la dégénérescence.

La peinture actuelle, la musique, la sculpture, le drame, etc., ne sont que le produit de la dégénérescence.

Les initiés d'autres époques, les danseuses sacrées, les vrais artistes des grandes époques n'apparaissent déjà plus sur la scène.

Il n'apparaît maintenant sur les planches que des automates malades, des chanteurs dégénérés, des rebelles sans cause, etc.

Les théâtres ultramodernes sont l'antithèse des théâtres sacrés des grands mystères de l'Egypte, de la Grèce, de l'Inde, etc.

L'art de cette époque est ténébreux, il est l'antithèse de la lumière et les artistes modernes sont ténébreux.

La peinture surréaliste et marxiste, la sculpture ultramoderne, la musique afro-cubaine et les ballerines modernes sont le résultat de la dégénérescence humaine.

Les garçons et les filles des nouvelles générations reçoivent par leur trois cerveaux dégénérés des données suffisantes pour se convertir en brigands, voleurs, assassins, bandits, homosexuels, prostituées, etc.

Personne ne fait rien pour en finir avec le mauvais art et tout marche vers une catastrophe finale par manque d'une Révolution de la Dialectique.

Chapitre extrait du livre https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... rd/index.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Scorlion
#2
Avatar du membre
Messages : 162
Enregistré le : 15 juillet 2009
Sexe :
Zodiaque :

Re: Les Ténébreux ont Dérobé le Théâtre et la Scène

Message le 24 août 2019, 12:36

Concernant Marx :
D. Un frère demande quelle doit être notre attitude face au matérialisme dialectique avec lequel les communistes marxistes prétendent libérer l'homme de l'aliénation qu'il vit actuellement ?

M. Les communistes sont religieux, tous les communistes sont religieux. « Religion » vient du mot latin « RELIGARE » ou « relier l'Âme à Dieu ». Ils veulent aussi « se relier », c'est-à-dire qu'ils souhaitent « se relier » de plus en plus à leur Dieu Matière, n'est-ce pas ? Ils rendent un culte au Dieu matière, ce sont des religieux, ce sont des fanatiques religieux.

Si bien que nous devons, avant tout, DÉVELOPPER LA COMPRÉHENSION : en premier lieu, ouvrir un peu les yeux pour SAVOIR D'OÙ A SURGI LE MATÉRIALISME DIALECTIQUE.

J'ai « avalé » toute la dialectique matérialiste de KARL MARX et je la connais par cœur, « de A à Z ». Preuve que je la connais, c'est que je me suis offert le luxe de la réfuter dans « Le Christ social ». Je l'ai toute entière dans ma tête et cependant, je n'y crois pas.

Pourquoi je ne crois pas en cette farce ? Précisément parce que C'EST UNE FARCE. Sur quoi est-ce que je me base pour dire que la « dialectique matérialiste » de Karl Marx est une farce ? Je me base sur le fait que Karl Marx fut le premier ennemi de la farce, il fut le premier ennemi du marxisme. Dans la « Première Internationale [communiste] », Karl Marx se leva et dit :

– Messieurs, je ne suis pas marxiste ! Tous lui dirent :

– Mais comment, si vous êtes le maître, si c'est vous qui nous avez enseigné la doctrine ? Comment est-ce possible que vous ne soyez pas marxiste ? Il répéta :

– Je ne suis pas marxiste ! Et il le répéta une troisième fois : je ne suis pas marxiste !...

Et ensuite est venu, comme conséquence de cela (cette « Première internationale communiste » fut réellement un échec) la division entre bolcheviques, anarchistes, anarcho-syndicalistes, etc. Une foule de sectes politiques naquirent de la déclaration de Karl Marx quand il se déclara « ennemi du marxisme ».

Et pourquoi cet homme eut-il le courage de se déclarer ennemi du marxisme ? Parce que C'ÉTAIT UN FANATIQUE RELIGIEUX JUIF. Quand il mourut, on lui fit les obsèques funèbres d'un grand rabbin : religieuses ! Entendez bien ! Et une preuve que cet homme était religieux fut ce qu'il écrivit dans une revue de Paris (que je cite dans mon livre intitulé « La plate-forme du parti socialiste chrétien latino-américain »). Qu'a-t-il dit dans cette revue, qu'a-t-il déclaré ?

Je vais vous dire ce qu'il a déclaré. Voici ce qu'il a dit : « Grâce au triomphe du prolétariat mondial, nous créerons la République socialiste soviétique universelle, avec sa capitale à Jérusalem, et nous nous emparerons de toutes les richesses des nations pour que s'accomplissent les prophéties de nos Saints Prophètes du Talmud »... Ce sont les termes d'un rabbin religieux.

Si nous lisons [ce qu'il écrit ici], alors pourquoi cet homme a-t-il écrit sa « Dialectique matérialiste » ? Pour accomplir les « Protocoles des Sages de Sion » qui disent textuellement : « Peu importe que nous devions remplir le monde de matérialisme et d'athéisme répugnant. Le jour où nous triompherons – faisant référence au Sanhédrin –, nous enseignerons la religion de Moïse, convenablement codifiée et de manière dialectique, et nous ne permettrons aucune autre religion dans le monde »...

Il a accompli les « Protocoles ». Il a inventé ce charabia, ce petit plat trompeur, pour détruire, au moyen du scepticisme, toutes les religions et n'en laisser debout qu'une seule : celle de Moïse. C'est une arme qu'il a utilisée pour détruire les croyances religieuses du monde et laisser debout la juive.

Quelle est la preuve de cela ? Quiconque prend la peine de voyager en Union Soviétique découvrira qu'en pleine Union Soviétique il existe un État juif avec un gouvernement théocratique religieux.

Toutes les religions sont persécutées en Russie, sauf une : la juive. Dans les synagogues, les Juifs étudient à huis clos la religion de Moïse, mais, dans les rues, ils font avaler la dialectique matérialiste au peuple. Parce que les « Protocoles » disent textuellement : « Les païens n'ont droit à aucune religion. Ce sont des bêtes de somme que Dieu nous a données pour notre service, et il leur a donné une forme humaine pour qu'elles ne nous effraient pas »...

D. Quelle méchanceté !

D. [...] les Protocoles des Sages de Sion...

M. De sorte que si vous analysez ceci judicieusement, vous parviendrez à la conclusion que Karl Marx était un homme religieux, un rabbin juif. Il a écrit une farce et il lui a été facile de l'écrire : il a pris la Dialectique métaphysique de Hegel, l'a dépouillée de ses principes éternels et ensuite, avec celle-ci, il a élaboré un « petit plat » pour les idiots.

Un jour (je vous ai déjà dit dans quel but), me trouvant dans le monde astral, j'ai eu l'idée d'invoquer Karl Marx et il est arrivé. Je lui ai alors posé une question, disons, de but en blanc ou à brûle-pourpoint (comme on dit). Je lui ai dit :

– Bon, cela fait beaucoup d'années que vous êtes mort. Votre corps physique est devenu poussière, au cimetière, dans sa sépulture, et maintenant je vous rencontre vivant ici, dans ces régions. Alors, qu'est-il resté de votre dialectique matérialiste ?

Il est resté silencieux, a regardé sa petite montre, a tourné le dos et s'est retiré. Un peu plus loin, il a éclaté d'un rire sarcastique (là-bas l'homme était habillé avec « un bleu de travail », comme un ouvrier)... à peu de distance un éclat de rire sarcastique... Avec l'intuition, j'ai pu capter le sens de cet éclat de rire que je peux traduire avec les phrases suivantes :

– Idiot, imbécile ! Ne te rends-tu pas compte que j'ai écrit une farce ? Tu ne t'en rends pas compte ? Que tu es bête !...

Chose curieuse, l'homme était « éveillé et conscient ». Lénine le suivait. Lénine ressemble à un somnambule. Lénine n'a rien d'un initié (ou alors c'est un bodhisattva tombé, n'est-ce pas ? Je veux dire un bodhisattva tombé), mais il le suit comme un somnambule, il est inconscient, endormi, il marche derrière lui. Il est l'ombre de Marx, il est toujours derrière lui... une ombre... Mais Marx est éveillé, il est CONSCIENT DANS LE MAL ET POUR LE MAL. Il a une auréole de fausse gloire.

Maintenant, je ne vais pas me prononcer contre le peuple juif, car ce serait absurde. C'est comme si nous nous prononcions contre l'Allemagne à cause d'Hitler et du Troisième Reich, qui provoqua la Deuxième Guerre Mondiale. Là-bas, il y a une foule de vieillards, de femmes et d'enfants qui n'ont jamais rien su, dans la vie, des « Protocoles [des sages] de Sion », qui n'ont pas de projet de domination mondiale, la seule chose qui les intéresse, c'est de vivre.

Et condamner un peuple serait un crime. Attaquer les Juifs est un délit, parce que c'est un peuple, et comment va-t-on attaquer un peuple ? Non ! Les coupables sont les gouvernements, et leur gouvernement est le Sanhédrin, avec ses 300 membres, qui ont des projets qui datent d'il y a trois siècles, des siècles ! des projets qui ont déjà 3000 ans... 3000 ans pour dominer le monde. C'est tout !

D. Dominent-ils le monde ?

M. JUSQU'À PRÉSENT, leurs projets LEUR ONT DONNÉ DES RÉSULTATS. Hitler le savait, mais Hitler n'a fait qu'attaquer les pauvres marchands d'Europe. Voilà l'absurdité de Hitler ! Brûler tant d'enfants, tant de femmes, tant de vieillards dans ces chambres à gaz, etc., pour les faire mourir ? C'est un délit extrêmement grave, monstrueux. Ces individus ne savaient rien des plans du Sanhédrin. Les « chefs » du Sanhédrin [pendant ce temps] se moquaient de Hitler aux États-Unis, en Angleterre, en France ou dans d'autres pays du monde, en Russie. Ce sont eux qui en finirent avec lui, c'est le Sanhédrin qui mit fin à Hitler...
extrait de la conférence CONFÉRENCE N°219 : POSTULATS HERMÉTIQUES DÉVOILÉS (Conversation avec les frères de Zulia)
viewtopic.php?f=242&t=3487
Je suis plus amoureux de ma propre ignorance que de l'inconnu...

Répondre

Retourner vers « Activités et lieux ténébreux »