A l'intérieur de nous, vivent de nombreuses Personnes

Quand Samael liste des défauts différents dans un même texte ou parle du Moi Pluralisé
Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

A l'intérieur de nous, vivent de nombreuses Personnes

Message le 19 novembre 2011, 06:52

De sorte que nous autres, nous ne sommes pas de douces brebis. En nous, nous portons la fornication, et cela vous ne pouvez pas le nier ; nous portons l'adultère ; qui pourrait le nier ? Les terribles jalousies, celles qui mortifient la vie ; la colère : pour n'importe quelle chose, nous nous mettons en colère, nous sommes grincheux, colériques, irascibles, furieux ; alors, un tel Moi, celui que nous portons à l'intérieur de nous, me semble ne pas être très « saint ». Et il est vrai qu'un tel Moi existe au-dedans de nous et il vaut la peine que nous réfléchissions, ce soir, à ce qu'est le Moi.

Le Moi est une somme de défauts psychologiques : colère, convoitise, luxure, envie, orgueil, paresse, gourmandise, etc. On dit que Jésus de Nazareth expulsa Sept Démons du corps de Marie Madeleine (ceux-ci représentent les SEPT PÉCHÉS CAPITAUX ; chacun d'eux est une tête de légion). Quand Jésus demanda au possédé de l'Évangile quel était son nom, il répondit : « Mon véritable nom est LÉGION... ». Cela veut dire que le Moi est légion, une légion de Démons, c'est clair.

En fait, chacun de nous est un « possédé » ; chacun de nous porte à l'intérieur de lui une légion de Diables. Cela nous dérange qu'on nous parle ainsi, parce que, nous autres, nous sentons que nous sommes de très bonnes personnes, mais la réalité, c'est cela. L'un d'entre vous croit-il qu'il ne porte pas en lui les Sept Péchés Capitaux ?

Rappelons-nous que Marie Madeleine était une femme repentie, mais Jésus dut faire sortir d'elle Sept Démons. Ces démons-là ne sont rien de plus que les « éléments » dont est composé l'Ego, le Moi. Le Moi est quelque chose de PLURALISÉ, non quelque chose au singulier. Le Moi est un tas de gens, pas des gens physiques, en chair et en os, non ! Ce sont des gens psychologiques, mais des gens qui existent en nous.

La colère, en elle-même, est un démon ; elle ressemble à une personne ; elle a ses raisonnements et ses motifs ; elle se justifie, etc. La convoitise est un autre démon ; qui pourrait le nier ? La luxure, de même l'envie, l'orgueil, la paresse, la gourmandise sont des démons et ils existent dans notre corps ; ce sont les Mois. De sorte que le Moi est composé ; il n'est pas singulier, il est pluriel ; ce sont des Mois.

Le Moi pluralisé est analysé maintenant dans la Psychologie Expérimentale. Chacun de nous porte le Moi Pluralisé en lui, c'est-à-dire qu'en chacun de nous il y a beaucoup de Mois et que chaque Moi est une personne. Si nous disons : « À l'intérieur d'une personne vivent beaucoup de personnes », nous sommes en train de dire une vérité. Chacune de ces personnes qui vivent en nous a ses propres critères, ses propres idées, ses propres pensées, ses propres désirs, etc.

Donc, en réalité et en vérité, à l'intérieur de notre personne vivent beaucoup de personnes qui luttent entre elles, qui se battent pour la suprématie, qui veulent contrôler totalement notre corps, notre cerveau, notre coeur, notre sexe, etc. Vous comprendrez maintenant pourquoi vous êtes remplis de tant de CONTRADICTIONS. Si nous pouvions nous voir dans un miroir, de la tête aux pieds, tels que nous sommes, nous fuirions, épouvantés ; à l'intérieur de nous vivent beaucoup de gens. Maintenant, vous comprendrez pourquoi nous nous contredisons à chaque instant.

Le Moi qui, aujourd'hui, jure un amour éternel à une femme est, plus tard, remplacé par un autre Moi qui n'a rien à voir avec ce serment ; l'individu se retire et la malheureuse reste déçue.

Le Moi d'une femme qui jure un amour éternel à un homme, plus tard, à un instant donné, est remplacé par un autre Moi que ça ne regarde pas ; la dame se retire et l'individu reste déconcerté.

Le Moi qui jure un amour éternel pour la Gnose, qui dit : « Oui, je vais suivre ces études, elles sont extrêmement intéressantes et merveilleuses ! » est remplacé, plus tard, par un autre Moi qui dit : « Je n'ai rien à voir avec ces études, elles ne m'intéressent pas ; ce qui m'intéresse, ce sont les affaires, c'est le bistrot ; ce qui m'intéresse, ce sont les fêtes, etc. ». Alors, l'individu se retire et tous les frères du groupe restent déconcertés.

C'est-à-dire que nous n'avons pas de Moi permanent ; ce que nous avons, c'est une multiplicité de Mois. Notre personne humaine est une machine actionnée par différents Mois. Aujourd'hui, nous pensons une chose, demain nous pensons autre chose, c'est-à-dire que notre Mental est un « Mental-girouette » : il va là où le vent l'emmène...

Nous ne sommes pas des individus responsables. Si quelqu'un nous fait un serment, nous pouvons être sûrs que cette personne n'accomplira pas son serment. Pourquoi ? Parce que nous n'avons pas de Moi permanent.

Passage extrait de https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... erieur.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Répondre

Retourner vers « Présentation générale des égos »