Définition des Elémentaux

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Définition des Elémentaux

Message le 16 janvier 2009, 14:12

Bien des ignorants instruits peuvent se payer le luxe de se moquer de toutes ces déclarations ésotériques, mais cela ne nous importe pas : nous écrivons pour ceux qui ont des préoccupations spirituelles, nous parlons pour les personnes qui, réellement, désirent ardemment l'éveil de la conscience.

Maître, pourriez-vous m'expliquer ce qu'est un élémental ?

R. Mon ami, je veux que vous compreniez que tout atome est un trio de matière, énergie et conscience. Evidemment, l'aspect conscient d'un atome, quel qu'il soit, est un élémental. Elargissez maintenant un peu plus cette idée, pensez au chaton de notre expérience : vous y verrez un organisme physique, et il est évident que ce dernier est constitué d'organes et de cellules. Pensez maintenant que chaque cellule est une somme d'atomes ; qu'on décompose n'importe quel atome, et celui-ci libèrera de l'énergie. Tout organisme se réduit clairement, en dernière analyse, à différents types et sous-types d'énergie.

Il y a cependant plus dans la créature ou dans les créatures : il y a l'intelligence, la conscience. Indubitablement, la conscience du chaton de notre expérience (ou de toute autre créature animale) est l'élémental intérieur, le Nahual dont parlent les natifs d'Oaxaca. De toute évidence, cette conscience est dotée d'un corps éthérique, qui lui permet de se rendre visible et tangible n'importe où et de se manifester sous différentes formes, comme vous avez pu le constater dans mon récit.

Pensons aux plantes ; dans chacune d'elles, voyons le trio matière, énergie et conscience : cette dernière, encore une fois, est l'élémental.

Il y a des élémentaux dans le feu, il y en a dans l'air et ils existent aussi dans l'eau et dans la terre ; les sages de l'Antiquité apprenaient à manier les élémentaux. Les mages des temps archaïques donnaient des ordres aux élémentaux de l'air, et ceux-ci obéissaient en enlevant les nuages ou en les éloignant, selon la volonté du mage. Ils commandaient aux salamandres du feu et ils pouvaient agir à volonté sur les volcans de la terre. Ils donnaient des ordres aux élémentaux de l'eau, et il est indubitable qu'ils pouvaient ainsi apaiser les tempêtes ou faire déborder les rivières et les lacs. Ils conjuraient les élémentaux du règne minéral pour réaliser des opérations alchimiques ou pour faire trembler la terre, ou simplement pour conjurer les tremblements de terre, et le résultat était toujours merveilleux. Je crois que maintenant vous pourrez mieux comprendre ce que sont les élémentaux ; je vous conseille d'étudier l'œuvre intitulée "Les Elémentaux", de Franz Hartmann, le grand initié allemand.

extrait de http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/ERM14.html
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Répondre

Retourner vers « Elémentaux »