le positionnement!

Répondre
Hors ligne tmecap
#1
Messages : 51
Enregistré le : 15 février 2019
Localisation : aude
Sexe :
Zodiaque :

le positionnement!

Message le 14 juillet 2019, 17:23

Cela fait plusieurs mois que je planche sur une idée: quelle est le positionnement des personnes dans la vie.

Quand nous abordons un sujet, nous le faisons que sur un plan, et ce qui arrive c'est que nous avons une vision erronée de ce qui nous entoure.
De ce fait pour palier à ceci, nous avons créé des structures, mais à leur tour elles créent des voilent, et donnent le même résultat que la première hypothèse.
C'est pour éviter ces deux pensées, que j'ai jeté tout ce qui fait que le texte devient politiquement correct, je m'en excuse, mais je n'ai pas trouvé d'autres solutions plus efficaces
Pour discuter il faut éliminer tout le décor, et enlever tout ce qui est inutile. De ce fait quand vous me lirez, enlevez tout jugement, toute envie de mal, et tout ce qui cherche autre chose que la vérité. Merci.

Donc je me retrouve avec l'idée, que la femme se rapproche de l'âme, et l'homme se rapproche du corps. Nous avons ici tout le parallèle avec l'autorité et le pouvoir... ces deux idées, qui ne sont en fait que dans le même corps, une fois en harmonie peuvent permettre d'atteindre l'esprit. Je ne dis pas qu'il n'y a pas d’autres chemins...

La vie n'est que le reflet de ce qu'on est à l'intérieur, donc si on peut assimiler chaque place dans le couple à ce genre d'idée, il est facile de voir le positionnement que l'on peut avoir avec notre corps, ou notre âme de cette façon.

En adhérant à cette théorie, on comprend pourquoi on s'entête à rester avec la même personne alors qu'elle nous martyrise tous les jours. Mais que ce passe-t-il quand on la laisse? si on suie l'idée jusqu’au bout, autant pour une âme il ne pose pas de problème d'avoir plusieurs corps, autant le contraire n'est pas aussi évident. Ceci sous entend donc qu'il y a un autre processus, qui se met en route.

De ceci en sort le fait qu'on change de vie à chaque fois qu'on changerait de partenaire, nous savons que nous ne pouvons que posséder qu'une partie de notre âme car elle est trop grande. Ceci permet aussi à avoir un pied dans l'esprit et un pied dans la matière.
Il reste un problème sur la découverte de son partenaire, ou son choix. Est-ce la chose que fait notre âme avant de s'incarner? Mais c'est habituellement l'homme qui fait la demande. Alors ce qui veut dire que les gènes attirent l'âme? Peut importe l'un comme l'autre ne change pas grand chose.

Il est à croire que le moment de l'adolescence est le moment du choix, puis le partenaire est trouvé, et c'est l'heure de l'engagement; que nous retrouvons aux 7 ans. Et une fois que tout est scellé, il nous reste que peu de choix...
On ne trompe jamais son partenaire, et on subit ses désirs du mieux que l'on peut, qui est heureux dans ce genre de relation? Le bourreau, ou le martyr?
On trompe son partenaire. Ca veut aussi dire que jamais l'un comme l'autre sera heureux aussi, le mensonge recouvrira tout ceci et nous nous retrouverons bientôt avec des blocages de tous les côtés.

Quel juste milieu prendre? Je suppose qu'il n'y a qu'une solution, faire ce que fait tous les jours notre corps avec notre âme, essayer de dialoguer. Et ça c'est chose impossible, au début c'est simple, sous la passion on peut tout accepter, mais très vite l'énergie est consommée, et déjà on se retrouve dans le quotidien, que faire? Pourquoi est-il interdit de changer? Car on n'avancera jamais si on change et quitte ses responsabilités, on revit la même chose inlassablement et face à la difficulté on échoue... Mais karma lui n'a pas de rédemption, il doit avancer et nous aider. Alors inlassablement nous revivons notre échec qui nous éloigne de nous même.

Ne pas parler, ne pas se montrer, ne pas faire d'efforts.... tout ces petits qui font qu'on peut fuir!

Nous avons ici encore une fois la démonstration de la miséricorde qui nous prouve qu'on peut se tromper sans pour autant être déchu. Et encore une fois si on espère on a le droit de retenter.

Mais comment la nature peut-elle réagir avec une telle fluidité alors que nous enfreignons à notre guise et inlassablement toutes les lois? J'en suis toujours émerveillé. Revenons à notre rupture, deux cas de figure, le joker, je me suis trompé j'ai une nouvelle chance, je trouve le bon et je peux enfin vivre une vie paisible, moyennent une lourde rétribution psychologique, et un effondrement des lois que j'ai pu connaitre et une restructuration instance.
Ou alors, je n’arrive plus à compenser, je vais d’échec en échec, et je deviens un corps sans âmes, comme un bateau abandonné sans son capitaine, et vie au grès du vent en espérant qu’aucune tempête ne puisse briser ma coque sur les rochers…
Que faire, je fais tout ce que je peux pour trouver le meilleur, mais à chaque fois je me fais rebouté. Pourquoi les femmes se refusent aux hommes ? Quand j’étais en cours, ils conseillaient deux possibilités, la première aller voir ailleurs, désolé c’étais des cours dans la civilisation, le but était de satisfaire ses désirs, et le second se plier et accepter les désirs de son partenaire, et vivre dans la frustration, avec son bourreau tous les jours. Pourtant moi aucune des deux ne m’enchantait. J’ai donc agit sur plusieurs fronts, j’ai commencé à diminuer ma libido, et ensuite j’ai ouvert le dialogue pour arriver à une entente. J’ai essayé de me mettre sur la même longueur d’onde que ma partenaire. Pour chercher l’harmonie. Ce qui a complètement changé son comportement, et qui a permis l’installation d’une paix, et d’une confiance. Ce qui c’est aussi traduit par une paix intérieure, et la possibilité d’ouvrir la porte du cœur.
C’est pour ça que je me demande s’il n’est pas possible que la femme soit notre âme, l’homme le corps. Et l’harmonie entre les deux, porte à l’esprit.
merci

Répondre

Retourner vers « Embûches sur le chemin de l'autoréalisation de l'Être »