Avoir Dieu à l'Intérieur qu'on soit en Enfer ou au Nirvana

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6401
Enregistré le : 25 septembre 2008
Localisation : Vision de l'Intime. Je naquis dans le Dauphiné. A 37 ans, je vins dans les Landes (proche plages)
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Avoir Dieu à l'Intérieur qu'on soit en Enfer ou au Nirvana

Message le

Dans l'un des nombreux couloirs d'un antique palais, n'importe la date, ni l'heure, buvant de l'eau avec du citron dans des coupes délicieuses de fin baccarat, parmi un groupe très choisi d'Elohim, j'ai dit : « J'ai besoin de me reposer pour un temps dans la félicité ; cela fait plusieurs Mahamanvantaras que j'aide l'humanité et maintenant je suis fatigué ».

La plus grande félicité, c'est d'avoir Dieu en dedans
, répliqua un Archange très ami.

Ces paroles me laissèrent perplexe, interdit ; je pensais au Nirvana, au Mahaparanirvana, etc. En habitant dans des régions de félicité si intense, une créature pourrait-elle ne pas être heureuse ?. Comment ?. Pourquoi ?. Pour ne pas avoir la Monade au-dedans ?.

Donc, rempli de tous ces doutes, je résolus de consulter le vieux sage « Janus », le Dieu vivant de la science « Jinas ».

Avant de pénétrer dans sa demeure, je fis un salut secret devant le Gardien ; j'avançais devant les Vigilants et les saluais avec un autre salut et, enfin, j'eus le bonheur de me retrouver en face du Dieu Janus.

Il manque un autre salut, dit le Vénérable.

Il n'y a pas de meilleur salut que celui du coeur tranquille.

Ainsi répondis-je en même temps que je posais dévotement mes mains sur le Cardias.

C'est bien, dit le Sage.

Lorsque je voulus lui poser des questions qui dissiperaient mes doutes, l'Ancien, sans parler, sans dire une seule parole, déposa la réponse au fond de ma conscience.

Cette réponse, nous pouvons la formuler ainsi :

« Même si un homme habite dans le Nirvana ou dans n'importe quelle autre région de bonheur infini, s'il n'a pas Dieu en dedans, il ne sera pas heureux ».

« Cependant, s'il vit dans les mondes infernaux ou dans la prison la plus immonde de la terre, en ayant Dieu à l'intérieur, il sera heureux ».

Nous conclurons ce chapitre en disant : l'Ecole Hinayana avec son ésotérisme profond nous conduit, par la voie sexuelle, jusqu'à l'incarnation du Verbe et la libération finale.

Oremus.

Passage extrait de https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... nayana.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?
Répondre

Retourner vers « Notre Père Divin »