Arcane 18 - La Lune, le Crépuscule - Tzade

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Arcane 18 - La Lune, le Crépuscule - Tzade

Message le 18 juillet 2010, 13:25

MMP18 (Tzade) Le Crépuscule

Le Mauvais OEil.

1 Le « mauvais oeil », chez les enfants, se guérit en leur lisant un fragment de chacun des Evangiles et en leur faisant le signe de la croix sur le front, la bouche et la poitrine.

2 On soigne aussi le mauvais oeil en leur récitant la Conjuration des Quatre, et en leur faisant des passes au-dessus de la tête pour extirper le fluide moribond que l'on peut ensuite brûler dans le feu.

3 Les enfants qui ont le mauvais oeil ont de grandes cernes, de la fièvre dans la tête, des vomissements et même de la diarrhée.

4 Le mauvais oeil est dû à la force hypnotique de certaines personnes malveillantes qui regardent les enfants.

5 Les médecins ne connaissent pas ces choses et confondent presque toujours cette maladie avec des affections de l'estomac.

6 Les yeux sont les fenêtres de l'âme.

7 L'homme qui se laisse prendre par les yeux de toutes les femmes devra se résigner à vivre au milieu de l'abîme.

8 Il y a des femmes qui travaillent les hommes avec des sortilèges.

9 Ces victimes doivent se défendre sans cesse avec les conjurations des Quatre et des Sept.

10 Pour obtenir l'Initiation, nous devons voler le feu au diable.

11 Pour obtenir l'Initiation, il nous faut livrer de grandes batailles contre la loge noire.

12 Nous pouvons nous défendre contre la sorcellerie en invoquant notre intercesseur élémental.

13 L'intercesseur élémental connaît les herbes, il connaît les artifices, il connaît les étoiles, car il est expert dans la Magie élémentale de la Nature.

14 On doit l'appeler de tout notre coeur au moment de nous coucher.

chapitre tiré du livre https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... mmp/index.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#2
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 18 - La Lune, le Crépuscule - Tzade

Message le 18 juillet 2010, 13:26

VC24 La Dix-Huitième Chambre


Ton Feu Sacré est entré dans la dix-huitième chambre de ta colonne vertébrale.

La dix-huitième chambre correspond à la carte Dix-Huit du Tarot : le Crépuscule.

C'est là le nom de l'Arcane Dix-Huit.

Sur cette carte nous apercevons deux pyramides, l'une blanche et l'autre noire, qui symbolisent la grande bataille entre les pouvoirs de la lumière et les pouvoirs des ténèbres.

Il y a aussi deux chiens : l'un blanc et l'autre noir, qui hurlent à la lune.

L'Arcane Dix-Huit du Tarot représente les ennemis occultes.

Tu as vu, mon frère, tes ennemis cachés.

Beaucoup d'entre eux sont des ennemis gratuits.

Mais d'autres ennemis n'attendent que le moment d'assouvir de secrètes vengeances pour les maux que tu leur a causés.

Cette chambre s'avère extrêmement difficile.

Tu as lutté de façon indicible, ô Bouddha, mais finalement tu es entré.

Tu es dans une réunion de quatre Maîtres.

Tu es le quatrième, ô Bouddha.

Un grand Maître fait monter ton cinquième serpent à la dix-huitième chambre.

La tête resplendit de l'intérieur à l'aide du Feu brûlant.

Entre dans le temple pour y célébrer ta fête, mon frère.

Ton cinquième serpent s'élève peu à peu.

C'est ainsi que tu es en train de christifier ta volonté.

chapitre tiré du livre https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... vc/index.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#3
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 18 - La Lune, le Crépuscule - Tzade

Message le 18 juillet 2010, 13:27

CEK18 La Lune, le Crépuscule


Nous allons maintenant étudier l'Arcane dix-huit de la Kabbale. C'est l'Arcane du Crépuscule. Il est à présent nécessaire que nos disciples gnostiques réfléchissent profondément sur le contenu ésotérique de cet Arcane. On nous a durement critiqué pour ne pas avoir continué avec le babillage hébraïque déjà connu. Il n'est certes pas dans notre intention de poursuivre ce même bavardage. Ce qui nous intéresse c'est ce qu'on appelle la compréhension.

Nous voulons que nos étudiants comprennent chaque Arcane, puis qu'ils le développent en eux-mêmes. Nous voulons que nos disciples découvrent chaque Arcane d'abord au-dedans d'eux-mêmes, et après dans la nature tout entière. L'Arcane XVIII est la Lumière et l'Ombre, la Magie Blanche et la Magie Noire. Dans la carte XVIII apparaissent un chien et un loup hurlant à la lune. Nous voyons aussi, dans cette lame, deux pyramides, l'une blanche et l'autre noire. Signalons aussi la présence dans cet Arcane du symbole de l'Ecrevisse.

Dans l'Arcane XVIII se trouve contenu le nombre 9 deux fois : 9 plus 9 égalent 18. Dans cet Arcane, la Neuvième Sphère est répétée deux fois. Nous savons déjà que le nombre 1 est positif et que le nombre 2 est négatif. C'est ainsi que si nous répétons d'abord une, puis deux fois la Neuvième Sphère, nous aurons la sexualité dans ses deux aspects, positif et négatif.

Nos disciples comprendront maintenant pourquoi l'Arcane XVIII est la Lumière et les Ténèbres, la Magie Blanche et la Magie Noire. Dans l'Arcane XVIII nous trouvons les ennemis secrets de l'Initiation. Sachez, bien-aimés disciples, que la Kundalini monte très lentement par le canal médullaire ; l'ascension de vertèbre en vertèbre de la Kundalini s'effectue très lentement, en accord avec les mérites du coeur. Chaque vertèbre représente certaines vertus. Jamais on n'obtiendra l'ascension jusqu'à une vertèbre déterminée sans avoir rempli les conditions de sainteté requises par la vertèbre à laquelle on aspire avoir accès. Ceux qui croient que la Kundalini, une fois éveillée, monte instantanément jusqu'à la tête pour totalement nous illuminer sont, réellement, des gens ignorants.

Dans l'Arcane XVIII nous avons à livrer de sanglantes batailles contre les Ténébreux. « Le ciel est pris d'assaut ». « Les courageux l'ont pris ». Dans les mondes internes, les Ténébreux de l'Arcane XVIII assaillent violemment l'étudiant. Le dévot doit livrer de terribles batailles contre ces ténébreux.

La conquête de chaque vertèbre de l'épine dorsale signifie des luttes à mort contre les Adeptes de l'Ombre. Heureusement, celui qui travaille avec la Kundalini reçoit l'Epée Flammigère, pour se défendre. Parfois, c'est presque anéanti par la bataille que l'étudiant obtient, tenant toujours l'Epée à la main, d'entrer dans le temple. Ils sont terribles les efforts que font les Ténébreux pour écarter l'étudiant du « Sentier en lame de rasoir ». Ce sentier est plein de dangers en dedans et au dehors. Nombreux sont ceux qui commencent, rares ceux qui parviennent au but. La plupart sont déviés vers le chemin noir. Dans l'Arcane XVIII il y a des dangers extrêmement subtils que l'étudiant ignore. Les Ténébreux se réunissent dans leurs temples pour compter le nombre de vertèbres conquises par l'étudiant. Chaque vertèbre est symbolisée par une coupe. Ils mettent sur l'autel autant de coupes que de vertèbres conquises par l'étudiant. Ils jugent le néophyte sur cette base, en le considérant comme un voleur. La pensée des Ténébreux pourrait être ainsi formulée : « Tu nous a volé tant de coupes ; tu nous voles les pouvoirs. Tu es un voleur ».

Jamais les Ténébreux ne pensent du mal d'eux-mêmes. Ils croient être des puits de Sainteté. Lorsqu'ils attaquent l'étudiant, c'est de bonne foi qu'ils le font. Ils croient que l'étudiant est un voleur de pouvoirs, c'est tout.

En réalité, l'abîme est rempli de gens sincères qui se trompent, de gens qui ont de très bonnes intentions. Le nombre 9 est positif et négatif à la fois. Nous comprenons maintenant le mystère de l'Arcane XVIII. Dans ce terrible Arcane nous trouvons tous les philtres et toute la sorcellerie de la Thessalie. C'est ici qu'est la cuisine de Canidie. On peut lire dans les « Epodes » d'Horace comment cette horrible sorcière de Rome composait tous ses poisons. Les livres des Grimoires sont remplis de recettes ténébreuses tout à fait appropriées à l'Arcane XVIII. Cérémonies magiques érotiques, rites pour se faire aimer, philtres dangereux, etc. tout cela appartient à l'Arcane XVIII. Nous devons prévenir les étudiants gnostiques que le philtre le plus dangereux dont se servent les Ténébreux pour entraîner l'étudiant hors du sentier en lame de rasoir c'est l'intellect.

Nous avertissons nos disciples, en toute franchise, que des trois milliards de personnes qui vivent dans le monde, seule une petite poignée d'âmes, que l'on peut compter sur les doigts des mains, pourront atteindre l'état angélique !.

Le reste, la grande majorité, est une récolte perdue qui s'immergera pour toujours dans l'abîme. Devenir ange est très difficile. Ni le temps, ni l'évolution mécanique de la nature ne pourront jamais convertir l'être humain en ange. Cette conversion est un problème sexuel.

L'Adam-Christ :

Il est nécessaire que naisse d'abord en nous le Bouddha, avant d'incarner le Christ. Lorsque l'homme a engendré tous ses véhicules internes, il incarne son Bouddha et se convertit en un Bouddha. Que nos étudiants notent bien que l'Ame n'est pas le Christ.

En Asie, il existe beaucoup de Bouddhas qui n'ont pas incarné le Christ. Rappelez-vous, très chers disciples, qu'au-delà de tout Bouddha il y a le resplendissant Dragon de Sagesse, le Christ interne de tout homme qui vient au monde. Lorsque le resplendissant Dragon de Sagesse entre dans l'Ame, alors Lui se transforme en Elle, et Elle en Lui. De ce mariage divin et humain résulte ce que nous appelons l'Adam-Christ, le Fils de l'Homme.

Le Moi-Christ :

Il est nécessaire que nos disciples gnostiques comprennent que le resplendissant Dragon de Sagesse (le Christ interne) de tout homme qui vient au monde n'a pas d'individualité, celle-ci est un produit du Moi et le Christ n'est en aucune manière un Moi. Il s'avère absurde de parler du Moi-Christ, alors que le Christ interne n'a absolument pas de Moi.

Le Dragon de Sagesse est au-delà de tout Moi, il transcende toute individualité. L'Adorable est absolument infini et impersonnel.

Les Corps Internes :

En réalité, l'homme ne possède pas encore ses corps internes. Les actuels véhicules astral, mental et causal qu'utilise l'être humain ne sont rien d'autre que des formes mentales qu'il nous faut désintégrer. Ces formes mentales constituent le spectre humain au dedans duquel vit le Moi.

Il nous faut engendrer les véhicules internes pour incarner le Bouddha et ensuite le Christ. Et cela est un problème absolument sexuel.

Les Incarnations reconnues :

Les Bouddhas vivants sont des incarnations reconnues. Ce sont les seuls cas où l'Esprit Universel de Vie s'incarne et se réincarne. Dans les autres cas, seules les valeurs se réincarnent, c'est-à-dire le Moi, l'Ego, Satan. En réalité, Satan (l'Ego) ne se réincarne que pour satisfaire les désirs, c'est tout. Les seules réincarnations dignes de mention sont les Réincarnations vivantes. La Neuvième Sphère, dans son aspect positif met au monde des Bouddhas vivants, et, dans son aspect négatif, elle apporte au monde les souvenirs (Egos) spectraux de personnalités qui ont existé et sont mortes. Elle fait ainsi tourner la Roue fatale. Vous comprenez à présent tout le drame de l'Arcane XVIII. Neuf positif plus neuf négatif égalent dix-huit.

L'Embryon de l'Ame :

Cet embryon vit au-dedans du Spectre et se réincarne avec le Spectre et le Moi. Il est nécessaire de comprendre qu'à l'intérieur de tout spectre il y a un Moi et un embryon d'Ame.

Nous en avons déjà parlé ailleurs mais il semble que beaucoup d'étudiants ne l'ont pas saisi : précisons que l'embryon d'Ame que tout être humain a en lui n'est pas le Christ, parce que le Christ n'est pas encore incarné dans les êtres humains. Seul celui qui parvient à l'Initiation Vénuste incarne le Christ. Personne ne pourrait parvenir à cette Initiation sans avoir incarné son Bouddha de Perfection.

chapitre tiré du livre https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... cek/index.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#4
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 18 - La Lune, le Crépuscule - Tzade

Message le 18 juillet 2010, 13:28

TK18 Arcane 18 : Le Crépuscule
tarot-18-Le-Crepuscule.jpg
tarot-18-Le-Crepuscule.jpg (30.22 Kio) Vu 4388 fois
Description de la lame : Dans les eaux de la vie, un scorpion à l'intérieur d'un triangle inversé indique qu'en renversant le vase d'Hermès, nous tuons la Mère divine comme le fait le scorpion.

Au centre, deux pyramides, l'une blanche et l'autre noire, symbolisent le positif et le négatif. Deux chiens ou loups, un blanc et un noir, hurlent à la lune ; le blanc est positif et symbolise l'amitié, le noir est négatif et symbolise le Moi psychologique. Ils représentent la lutte terrible entre les forces ténébreuses. La Lune en elle-même représente le sexe ; nous devons travailler avec la Lune pour la convertir en Soleil. Le chien représente également l'instinct sexuel, voilà pourquoi c'est le chien qui nous mène jusqu'aux portes même de l'Absolu.

Signification ésotérique de l'Arcane : Il est nécessaire d'étudier, d'analyser et de réfléchir profondément sur le contenu ésotérique de cet arcane.

L'Arcane 18 est lumière et ombre, magie blanche et magie noire, qui se trouvent représentés par le chien noir et le chien blanc, la pyramide noire et la blanche.

En faisant la somme kabbalistique de l'Arcane 18, nous obtenons 1 + 8 = 9, la Neuvième Sphère, le sexe. Nous avons déjà dit que dans notre organisme planétaire, il y a neuf strates intérieures ; celles-ci sont les neuf voûtes de la Maçonnerie occulte, dont la neuvième correspond au noyau de l'organisme planétaire ; c'est là que se trouve le sépulcre d'Hiram-Abif ou Chiram-Osiris, qui est le Christ intime de chacun, de toute personne qui vient à ce monde.

C'est une erreur de croire ou de supposer que le Christ est uniquement Ieshua Ben Pandira, qui est le nom de Jésus-Christ ; nous ne nions pas qu'il est l'incarnation vivante du Verbe, du Logos.

Nous avons tous besoin de ressusciter ce Christ intime, et pour y parvenir, il est évident que nous devons descendre à la Neuvième Sphère, au sexe. C'est pourquoi l'on dit que Hiram Abif se trouve dans le neuvième cercle, dans la neuvième voûte.

Nous sommes tous fils du sexe, et c'est pourquoi, dans la Divine Comédie, on voit les condamnés du neuvième cercle avec de l'eau jusqu'aux organes créateurs ; ils pleurent et leurs larmes gèlent dans leurs yeux, car c'est une vallée de larmes et d'afflictions. Les eaux leur arrivent aux organes créateurs parce que ce sont les eaux spermatiques ; nous naissons tous et nous mourons tous en pleurant.

Si nous additionnons 9 + 9, cela donne 18. Dans l'Arcane 18, le 9 se trouve contenu deux fois et il y a entre les deux un balancement : l'un des 9 représente l'aspect positif, l'autre est l'aspect négatif. Mais le 18 en lui-même s'avère négatif, néfaste ; il représente les ennemis secrets de l'arcane du crépuscule. En effet, il faut lutter énormément dans ce travail de la Neuvième Sphère, car il faut apprendre à sublimer l'énergie sexuelle ; voilà la clé de tous les empires.

Dans l'Arcane 18, la Neuvième Sphère est répétée deux fois. Nous savons déjà que le nombre 1 est positif et que le nombre 2 est négatif.

Ainsi, si nous répétons la Neuvième Sphère, d'abord une fois, puis une deuxième, nous aurons le sexe dans ses deux aspects, positif et négatif.

Vous comprendrez maintenant pourquoi l'Arcane 18 est lumière et ténèbres, magie blanche et magie noire. Dans l'Arcane 18, nous retrouvons les ennemis secrets de l'initiation.

Maintenant, nous allons étudier le symbolisme du chien. Le chien participe de la magie. Ce généreux animal a toujours été, dans les temps anciens, consacré au dieu Mercure. Le chien de Mercure est strictement symbolique, car il symbolise clairement le pouvoir sexuel. Les grands honneurs que les anciens Hiérophantes réservaient au chien sont évidents.

Le feu sexuel, le chien, l'instinct érotique, est l'agent extraordinaire et merveilleux qui peut nous transformer radicalement.

Le chien Cerbère se trouve dans les mondes infernaux, et c'est de là que nous devons le sortir, le dérober aux enfers, ce qui signifie libérer la force sexuelle.

I1 est urgent de faire sortir de la demeure de Pluton le Cerbère, prodige de terreur, qui avec ses aboiements, ses trois énormes têtes plates et son cou entouré de serpents, y vit heureux et y terrorise tous les morts en leur aboyant après.

Le chien et le cygne qui volent sur les eaux de la vie signifient la même chose que la colombe, l'ibis égyptien, la force de l'Esprit-Saint, la force sexuelle. Tout cela est le vase d'Hermès, qu'il faut élever bien haut.

Dans la doctrine archaïque, dans la sagesse occulte, on parle du chien guide, qui conduit le chevalier jusqu'au Sanctum Regnum ; parfois le chevalier oublie le chien et croit qu'il peut suivre le chemin sans lui, mais il n'en est pas ainsi ; tôt ou tard, il se sent paralysé et n'a pas d'autre solution que de s'accrocher au chien.

Quand nous sommes paralysés, c'est lui qui nous montre le chemin. Il faut le sortir de l'abîme. Il ne faut pas oublier que le Cerbère tricéphale tire la laisse de son maître pour l'entraîner avec assurance sur le sentier escarpé qui mène à la libération finale.

Hercule l'a sorti de l'abîme pour qu'il lui serve de guide, et nous faisons de même lorsque nous parvenons à la chasteté ; alors, en travaillant dans la Forge des Cyclopes, en pratiquant la magie sexuelle, en transmutant nos énergies créatrices, nous avançons sur le sentier en lame de rasoir jusqu'à la libération.

Malheur au chevalier qui abandonne son chien !. Il s'écartera du chemin et tombera dans l'abîme de perdition.

Malheureusement, l'animal intellectuel erronément appelé homme n'est pas parvenu à la chasteté, c'est-à-dire qu'il n'a pas sorti Cerbère des domaines infernaux.

Vous vous expliquerez maintenant par vous-mêmes la raison pour laquelle les défunts souffrent dans les abîmes plutoniens lorsqu'ils entendent les aboiements de Cerbère, le chien aux trois gueules affamées.

N'oublions jamais que Cerbère, le chien gardien des enfers, caressait ceux qui y entraient et dévorait impitoyablement ceux qui essayaient d'en sortir.

Il est évident que les perdus souffrent d'une soif insatiable de luxure dans l'épouvantable Tartarus.

Dans l'Arcane 18, nous devons livrer des batailles sanglantes contre les ténébreux. « Le ciel se prend d'assaut ; les vaillants l'ont pris ». Dans les mondes infernaux, les ténébreux de l'Arcane 18 assaillent violemment l'étudiant.

Ce sentier est rempli de dangers en dehors et en dedans. Il y en a beaucoup qui commencent, peu qui y arrivent. La majorité dévie sur le chemin noir. Il existe dans l'Arcane 18 des dangers excessivement subtils que l'étudiant ignore.

Le nombre 9 est positif et négatif à la fois, voilà le mystère de l'Arcane 18. Dans cet arcane terrible, nous retrouvons tous les philtres et la sorcellerie de Thessalie. Les grimoires sont remplis de recettes ténébreuses bien caractéristiques de l'Arcane 18 ; des cérémonies magiques, érotiques, des rites pour se faire aimer, des philtres dangereux, etc. Tout ceci, c'est l'Arcane 18. Nous devons avertir les étudiants gnostiques : le philtre le plus dangereux que les ténébreux utilisent pour faire sortir l'étudiant du sentier en lame de rasoir, c'est l'intellect. Il nous invite à l'éjaculation de la liqueur séminale ou il nous écarte en nous montrant toutes sortes d'écoles, de théories, de sectes, etc.

Il ne faut pas oublier que les hommes trompés adorent la grande Bête et disent : « I1 n'y a rien de tel que la Bête !. Qui peut être supérieur à la Bête ? » (Apoc. 13 : 1-17).

« C'est ici qu'il faut de la sagesse !. Que l'homme doué d'esprit calcule le chiffre de la Bête, c'est un chiffre d'homme : son chiffre, c'est 666 » (Apoc. 13 : 18).

La marque de la Bête, ce sont les deux cornes sur le front. Des millions et des millions d'êtres humains ont déjà la marque de la bête sur leur front et dans leurs mains. Presque toute la population humaine de cette vallée de larmes porte déjà la marque de la Bête sur le front et dans les mains. Toutes ces âmes se sont perdues, et depuis 1950, elles entrent dans l'abîme. L'évolution humaine a totalement échoué.

Le nombre de la grande Bête est 666. C'est un nombre d'homme, car ce nombre se décompose kabbalistiquement comme suit : 6 + 6 + 6 = 18. En additionnant ce résultat, nous obtenons 1 + 8 = 9, le sexe. Neuf, c'est l'homme, car l'homme est enfant du sexe.

Somme toute, le 666 contient les Arcanes 18 et 9. L'Arcane 18 est l'abîme, les ténèbres, les tentations sexuelles contre lesquelles l'initié doit lutter. L'Arcane 9 est la Neuvième Sphère, l'initiation.

Les dieux ont jugé la grande Prostituée, dont le nombre est 666.

La sentence des dieux a été : « A l'abîme !, A l'abîme !, A l'abîme ! ».

Chapitre extrait du livre https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... tk/index.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#5
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 18 - La Lune, le Crépuscule - Tzade

Message le 2 juillet 2011, 09:43

TK40 L'Arcane 18

L'addition kabbalistique de l'Arcane 18 donne 1 + 8 = 9 ; la Neuvième Sphère, le sexe. Les traditions ésotériques affirment que la Terre possède neuf strates ou régions souterraines. Il est clair que dans la neuvième strate se trouve ce que nous pourrions appeler le noyau planétaire, qui est d'une densité extraordinaire. Les kabbalistes disent qu'au centre de la Terre se trouve le signe de l'infini ; il est évident que dans le coeur de la Terre circulent ses énergies vitales.

C'est pour cette raison que les kabbalistes affirment qu'au centre de la Terre se trouvent le cerveau, le coeur et le sexe du génie de la Terre, c'est-à-dire du génie planétaire. Toutes les organisations de créatures sont construites sur ce modèle, c'est-à-dire à l'intérieur de nous.

La lutte est terrible, cerveau contre sexe, sexe contre cerveau, et, ce qui est le pire, coeur contre coeur.

Le Pentagramme avec le sommet vers le haut, c'est l'homme ; si le sexe gagne la bataille, alors le Pentagramme se renverse, le sommet vers le bas, donnant lieu à la chute de la tour foudroyée de l'Arcane 16.

Dans le sexe se trouve la force principale, qui peut libérer ou asservir l'homme. Depuis les temps anciens, la descente à la Neuvième Sphère a été l'épreuve maximale pour la suprême dignité de l'Hiérophante. Tous les traités parlent de la descente d'Enée à la Neuvième Sphère, au Tartare grec (livre VI). La sibylle de Cumes le prévint de ce que signifie la descente à l'Averne : « Descendant du sang des dieux, Troyen, fils d'Anchise, la descente à l'Averne est facile, la porte du noir Dité est ouverte jour et nuit ; mais en ressortir et se restituer à l'atmosphère de la terre, voilà ce qui est ardu, voilà ce qui est difficile ; ils sont peu nombreux, et ils étaient de la lignée des dieux, ceux à qui Jupiter fut propice, ou ceux qu'une ardente vertu fit remonter aux astres, il y en a peu qui y sont parvenus ».

Les kabbalistes parlent de l'Adam-Protoplastos, qui, par la transmutation des énergies créatrices, se convertit en quelque chose de différent, de distinct.

Les traditions kabbalistiques nous racontent qu'Adam avait deux épouses, Lilith et Nahémah ; on dit que la première est la mère des avortements, des homosexualismes, de la dégénérescence sexuelle, et que la deuxième est la mère des adultères, des fornications, etc.

Lilith et Nahémah sont les deux aspects de l'infrasexualité, ces deux femmes correspondent à deux sphères infradimensionnelles, minérales, submergées, à l'intérieur même de la planète Terre.

Quoi qu'il en soit, le Tartaros grec, l'Averne, sont les symboles du règne minéral submergé. La vie existe dans tout ; nous vivons dans l'élément air, et cet élément est invisible à nos yeux, de la même manière que les poissons ne voient pas l'eau non plus. Je peux vous assurer qu'il y a de la vie dans la pierre, il y existe des êtres vivants, et cet élément est invisible pour eux ; ce ne sont pas des êtres en chair et en os, ils sont subtils, ce sont des éléments perdus, dégénérés, qui sont en voie d'involution.

Enée y trouva son père, ainsi que la belle Hélène. Dante, dans sa Divine Comédie, rencontra une multitude d'êtres ; les neuf cercles de Dante ont une relation avec les neuf sphères dans l'élément minéral submergé.

Il est nécessaire de descendre dans nos propres enfers atomiques pour travailler avec le feu et l'eau, origines des mondes, des bêtes et des hommes. Dans toutes les écoles pseudo-occultistes, on parle de monter, de s'élever vers les mondes supérieurs, mais il ne vient à l'esprit de personne de descendre ; ce qui est grave, c'est qu'à toute exaltation correspond une humiliation.

Dans la sphère submergée de Lilith, nous retrouvons celles qui aiment se faire avorter et les gens qui utilisent la pilule, qui ne veulent pas avoir d'enfants, et le résultat est évident. Dans la sphère de Nahémah, nous retrouvons ceux qui sont fascinés par le sexe, des hommes terriblement fornicateurs, des femmes qui se livrent à l'adultère, à l'orgueil, à la vanité, qui divorcent et se remarient. Les traditions kabbalistiques disent que lorsqu'un homme abandonne son épouse pour se remarier avec une autre, il est marqué au front d'un feu luciférien. Les kabbalistes affirment que lorsqu'une femme épouse un homme qui ne lui correspond pas, elle apparaît chauve le jour des noces, et qu'inconsciemment elle se couvre bien la tête.

Sans transmutation, personne ne peut s'autoréaliser.

La Neuvième Sphère se répète deux fois dans l'Arcane 18, ce qui laisse beaucoup à réfléchir ; le premier neuf est positif, le deuxième neuf est négatif, et l'Arcane 18 manifeste donc l'aspect fatal ou négatif de la Neuvième Sphère. Cet aspect se trouve dans les sphères de Lilith et de Nahémah.

Il est évident que les mondes infernaux sont infrasexuels, il est évident que l'infrasexualité règne en souveraine sur l'humanité ; certains appartiennent à la sphère de Lilith, les autres à celle de Nahémah.

Dès qu'on tente de travailler dans la Neuvième Sphère, on est immédiatement attaqué par les démons rouges, qui travaillent pour nous dévier du chemin en lame de rasoir. Il est clair que le magistère du feu est rempli de dangers, à l'intérieur et à l'extérieur.

Quand le serpent igné ou Kundalini s'élève par l'épine dorsale, sa progression est lente, elle se réalise vertèbre après vertèbre, très lentement. Chaque vertèbre représente certaines vertus correspondant à un degré ésotérique, et jamais on n'obtient l'ascension à une vertèbre donnée sans avoir rempli les conditions de sainteté requises par la vertèbre à laquelle on aspire. Les trente-trois vertèbres correspondent aux trente-trois degrés de la magie occulte, aux trente-trois degrés du Maître maçon, aux trente-trois ans de Jésus, et chaque vertèbre correspond à des épreuves précises, l'ascension se réalisant en accord avec les mérites du coeur.

Ceux qui croient qu'une fois éveillée, la Kundalini monte instantanément à la tête pour nous illuminer tout à fait, sont des gens réellement ignorants.

Le feu sacré a sept degrés de pouvoir ; il faut les développer pour pouvoir s'autoréaliser.

Dans la présente réincarnation, alors que je luttais dans le quatrième degré de pouvoir du feu et que je n'avais pas encore dissous l'Ego, je vis sur un écran de cinéma un couple de type érotique. Pendant la nuit, dans le monde du mental, je fus soumis à une épreuve, dans laquelle le couple de l'écran jouait la même scène ; la scène était reproduite par mon mental, elle paraissait vivante, animée, je sortis de l'épreuve. Lorsque je quittai le monde du mental pour passer à l'astral, je fus durement réprimandé et on m'avertit que si je retournais dans ces endroits (les cinémas), je perdrais l'épée, que mieux vaudrait que j'étudie mes vies passées dans les registres akashiques.

L'atmosphère des cinémas est ténébreuse, des millions de larves y sont créées par le mental des spectateurs, et la nuit, elles provoquent les pollutions nocturnes. C'est l'Arcane 18, les ténèbres.

Dans la Divine Comédie, on parle du chien Cerbère, qui est le sexe, et on dit qu'il faut le sortir du Tartare pour l'amener au soleil. C'est l'ascension des forces sexuelles en nous, qu'il faut faire monter pour éliminer le Moi. Ceci est fondamental pour l'autoréalisation intime de l'Etre. C'est la lutte entre la lumière et les ténèbres dans l'Arcane 18.

Cette lutte terrible s'affirme dans les trois écoles tantriques qui se consacrent au sexe :

1 Tantrisme blanc : Connexion du Lingam-Yoni sans éjaculation de l'Ens-Seminis. Il nous mène à l'ascension de la Kundalini et à l'autoréalisation.

2 Tantrisme noir : Il y a éjaculation de l'Ens-Seminis pendant le Maïthuna pour développer l'organe Kundartigateur.

3 Tantrisme gris : Travaille parfois avec l'éjaculation et parfois sans, visant uniquement à jouir du plaisir sexuel, mais avec le danger imminent de tomber dans le tantrisme noir.

Somme toute, l'Arcane 18 nous met face au dilemme de l'être ou ne pas être.

Personne ne s'autoréalise sans la pratique du Maïthuna. Il faut éveiller la conscience, parce que sans elle, on abandonne le chemin par manque de sérieux.

Autrefois, on ne donnait le secret de l'Arcane AZF qu'à celui qui avait éveillé sa conscience, afin qu'il n'abandonne pas le chemin.

Synthèse : celui qui vainc Satan dans le sexe le vainc dans tous les aspects ; faire sortir le chien Cerbère signifie libérer l'énergie sexuelle, l'utiliser de manière transcendante ; les yeux sont les fenêtres de l'âme, l'homme qui se laisse attraper par les yeux de toutes les femmes devra se résigner à vivre dans l'abîme ; il y a des femmes qui travaillent sur les hommes par la sorcellerie, leurs victimes doivent se défendre sans cesse à l'aide des Conjurations des Quatre et des Sept ; nous pouvons nous défendre de la sorcellerie en invoquant notre intercesseur élémental, on l'appelle de tout notre coeur au moment de se coucher.

chapitre extrait du livre : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... tk/index.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#6
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 18 - La Lune, le Crépuscule - Tzade

Message le 19 septembre 2011, 18:13

tarot-18-Le-Crepuscule.jpg
tarot-18-Le-Crepuscule.jpg (30.22 Kio) Vu 4256 fois
Axiome : « Que ta charité soit un grenier inépuisable, et ta patience non moins inépuisable que ta charité ».

Sens général : la lumière et l'ombre, la Magie blanche et la Magie noire. Convertir la lune en soleil par la sexualité. Le chien mercurien représente le pouvoir sexuel, qui nous conduit à la libération : il faut sortir ce chien des enfers, libérer et purifier la force sexuelle. Ennemis secrets de l'Initiation, assauts des ténébreux : grandes luttes pour conquérir le Ciel. La Maîtrise sur les 3 mondes.

Positif : travail intense dans la mort psychologique et la Magie Sexuelle.

Négatif : fantaisie, traîtrises, confusion, maladies, Magie Noire, luxure fatale, ne pas conclure d'affaires. Le sentier est plein d'ennemis.

Passage extrait de http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/Arcane18.html
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#7
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 18 - La Lune, le Crépuscule - Tzade

Message le 18 janvier 2013, 13:02

tfr018.jpg
tfr018.jpg (167.8 Kio) Vu 4036 fois
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#8
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 18 - La Lune, le Crépuscule - Tzade

Message le 17 janvier 2014, 07:06

tvssslv18.jpg
tvssslv18.jpg (160.88 Kio) Vu 3842 fois
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#9
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 18 - La Lune, le Crépuscule - Tzade

Message le 19 janvier 2014, 12:44

tdfbwma18.jpg
tdfbwma18.jpg (160.5 Kio) Vu 3841 fois
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#10
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 18 - La Lune, le Crépuscule - Tzade

Message le 27 janvier 2014, 07:01

tpapguracr18.jpg
tpapguracr18.jpg (142.82 Kio) Vu 3838 fois
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#11
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 18 - La Lune, le Crépuscule - Tzade

Message le 27 janvier 2014, 07:02

tfantastic18.jpg
tfantastic18.jpg (130.42 Kio) Vu 3622 fois
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#12
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 18 - La Lune, le Crépuscule - Tzade

Message le 8 juin 2019, 22:40

18-1-eternal-tarot.png
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne PetitHommeLibre
#13
Avatar du membre
Messages : 424
Enregistré le : 01 septembre 2015
Localisation : France (Manche)
Contact :

Re: Arcane 18 - La Lune, le Crépuscule - Tzade

Message le 10 juillet 2019, 17:01

arcane 18 tarots égyptiens.jpg

Répondre

Retourner vers « Tarot et les arcanes »