Arcane 15 - Typhon-Baphomet, Le Diable, La Passion - Samech

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Arcane 15 - Typhon-Baphomet, Le Diable, La Passion - Samech

Message le 15 juillet 2010, 07:23

MMP15 (Samech) Le Baphomet

La Magie Noire.

1 Dans le monde d'Assiah, existent des millions de loges noires.

2 Les magiciens noirs les plus dangereux de l'Univers existent dans le monde Mental.

3 Tout occultiste qui recommande l'éjaculation séminale est un magicien noir.

4 Tout fornicateur est un magicien noir.

5 Toute association de fornicateurs forme une Loge noire.

6 Nos disciples doivent apprendre à conjurer les ténébreux, pour les faire fuir, terrorisés.

7 L'Ange Aroch m'a enseigné une conjuration contre les ténébreux, qui lettre pour lettre, est ainsi formulée :

8 « Belilin, Belilin, Belilin, Amphore du Salut, je veux rester auprès de toi, le matérialisme n'a pas de force sur moi, Belilin, Belilin, Belilin » (cette conjuration est chantée).

9 Le Sage Salomon nous a laissé deux conjurations très puissantes pour combattre les démons. Voyons-les :

Conjuration des Quatre.

10 « Caput mortum, imperet tibi dominus per vivum et devotum serpentem.

Cherub, imperet tibi dominus per Adam Jotchavah !.

Aquila errans, imperet tibi dominus per alas tauri.

Serpens, imperet tibi dominus Tetragrammaton per Angelum et leonem !.

Michaël, Gabriel, Raphaël, Anaël !.

Fluat Udor per spiritum Elohim !.

Maneat terra per Adam Jotchavah !.

Fait firmamentum per Iod-He-Vau-He Sabaoth !.

Fiat judicium per ignem in virtute Michaël !.

Ange aux yeux morts, obéis ou écoule-toi avec cette eau sainte.

Taureau ailé, travaille ou retourne à la terre si tu ne veux pas que je t'aiguillonne avec cette épée.

Aigle enchaîné, obéis à ce signe, ou retire-toi devant ce souffle.

Serpent mouvant, rampe à mes pieds, ou sois tourmenté par le feu sacré et évapore-toi avec les parfums que j'y brûle.

Que l'eau retourne à l'eau ; que le feu brûle ; que l'air circule ; que la terre tombe sur la terre par la vertu du Pentagramme qui est l'étoile du matin et au nom du Tétragramme qui est inscrit au centre de la croix de lumière, Amen ».

Conjuration des Sept.

11 « Au nom de Michaël, que Jéhovah te commande et t'éloigne d'ici, Chavajoth !.

Au nom de Gabriel, qu'Adonaï te commande et t'éloigne d'ici, Baël !.

Au nom de Raphaël, disparais devant Elial, Samgabiel !.

Par Samaël Sabaoth et au nom d'Elohim-Gibor, éloigne-toi Andraméleck !.

Par Zachariel et Sachiel Méleck, obéis à Elvah, Sanagabril !.

Au nom divin et humain de Schaddaï et par le signe du Pentagramme que je tiens dans ma main droite, au nom de l'Ange Anaël, par la puissance d'Adam et d'Héva qui sont Jotchavah, retire-toi Lilith, laisse-nous en paix, Nahémah !.

Par les saints Elohim et les noms des Génies Cashiel, Séhaltiel, Aphiel et Zarahiel, au commandement d'Orifiel, détourne-toi de nous Moloch !. Nous ne te donnerons pas nos enfants à dévorer ! ».

12 Il faut conjurer les ténébreux avec l'épée.

Chapitre extrait du livre : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... mmp/index.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#2
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 15 - Typhon-Baphomet, Le Diable, La Passion - Samech

Message le 15 juillet 2010, 07:24

VC21 La Quinzième Chambre

Ta cinquième couleuvre est entrée dans la quinzième chambre du corps de ta volonté.

Cette chambre correspond à l'Arcane Quinze du Tarot : Typhon-Baphomet.

C'est la lame de la Passion.

Tu as dû supporter une terrible lutte contre les tentations, ô Bouddha, mais tu en es sorti victorieux !

Tu n'as pas commis l'adultère, tu n'as pas forniqué, et tu es sorti triomphant.

Tu ne t'es pas laissé dominer par la colère.

Tu ne t'es pas incliné devant la passion charnelle.

Tu est un vainqueur !

Écoute maintenant, mon frère, ces instruments rauques donnant la note la plus basse, qui correspond au Baphomet ; à présent entre dans le temple, mon frère, afin de recevoir ta première fête du Baphomet, puis tu rentreras encore une fois, pour recevoir la seconde fête, alors que vibrera la notre la plus haute.

Le Baphomet produit la note la plus basse et la note la plus haute.

Le Baphomet a deux fêtes.

Le Baphomet est un mystère de l'Alchimie.

Il faut voler le Feu au Diable, il faut extraire le parfum de la rose du limon de la terre. (Voir le Traité d'Alchimie Sexuelle, du même auteur).

Le corps de ta volonté est christifié peu à peu au moyen du Feu.

Ta volonté humaine s'est convertie en Volonté-Christ.

Reçois ta petite épée sur la poitrine.

Cette petite agrafe en forme d'épée représente le degré de Typhon Baphomet.

Dans le cimetière il y a la tombe où fut enseveli le corps de tes passions animales.

C'est ainsi que le corps de la volonté devient puissant.

C'est ainsi que le corps de la volonté se christifie.

C'est ainsi que l'Ego-Manas est converti en Feu.

Le Feu transforme tout, le Feu purifie tout.

Le mystère du Baphomet est l'Alchimie Sexuelle

chapitre extrait du livre https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... vc/index.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#3
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 15 - Typhon-Baphomet, Le Diable, La Passion - Samech

Message le 15 juillet 2010, 07:28

CEK15 Typhon-Baphomet, Le Diable, La Passion


Nous allons étudier à présent l'Arcane XV du Tarot, le Bouc de Mendès, Typhon-Baphomet, le Diable.

« L'Alchimiste doit voler le feu au Diable ». Lorsque nous travaillons avec l'Arcane AZF, nous volons le feu au Diable et ainsi nous nous convertissons en Dieux. Sur le front du Bouc de Mendès resplendit le Pentagramme ésotérique. Le Caducée de Mercure remplace les organes sexuels. En somme, nous pouvons dire que ce Caducée de Mercure représente les organes sexuels. Tout Alchimiste se doit de travailler avec la Transmutation ; lorsque nous dérobons au Diable son feu, l'Etoile à cinq pointes resplendit.

Il nous faut développer la Kundalini et dissoudre le Moi, c'est seulement de cette façon que nous obtiendrons la Libération.

Le Travail avec le Démon :

Les Initiés de la quatrième voie (la Voie de l'Homme rusé) appellent « travail avec le Diable » le processus de dissolution du Moi. Les ténébreux nous attaquent habituellement avec violence. Quiconque travaille dans la dissolution du moi, tout en n'étant pas un démon, est habituellement, néanmoins, entouré de démons. Lorsque les clairvoyants non initiés voient un homme de cette façon, ils le jugent d'une manière fausse, le calomniant et le traitant de démon. Les Initiés de la Voie de l'Homme rusé se révèlent énigmatiques. Les disciples du sentier sont confondus lorsqu'ils remarquent des chandelles noires sur les autels de ces Initiés, et alors, cela est tout naturel, ils les jugent d'une façon erronée.

Technique de la Dissolution du Moi :

Le Moi exerce un contrôle sur les cinq centres inférieurs de la machine humaine ; c'est-à-dire sur les centres de la Pensée, du Sentiment, du Mouvement, de l'Instinct et du Sexe. Les deux centres supérieurs de l'être humain, le Mental Supérieur et le centre Emotionnel Supérieur, ne peuvent être contrôlés par le Moi. Si nous voulons dissoudre l'Ego, nous devons l'étudier dans les cinq centres inférieurs ; nous avons besoin de la compréhension. Il est indispensable de comprendre les actions et réactions de chacun des cinq centres inférieurs de la machine humaine. Le Moi travaille avec les cinq centres inférieurs, et en comprenant à fond l'activité de chacun de ces centres inférieurs nous sommes sur la voie de dissoudre l'Ego. Devant une même représentation théâtrale, deux personnes réagissent d'une manière différente. Ce qui est agréable à l'une des personnes peut être désagréable pour l'autre. La différence réside très souvent en ce qu'une personne peut juger et voir avec le mental alors que l'autre peut être touchée dans ses sentiments.

Nous devons apprendre à différencier le Mental du Sentiment. Le mental est une chose, et le sentiment en est une autre. Dans le mental existe tout un jeu d'actions et de réactions qui doit être soigneusement compris. Dans le sentiment se trouvent des affects qui doivent être crucifiés, des émotions qui doivent être étudiées et, de façon générale, tout un mécanisme d'actions et de réactions qui sont facilement confondues avec les activités du Mental.

Le Mouvement :

Il est nécessaire que nous découvrions nous-mêmes et que nous comprenions à fond nos habitudes. Nous ne devons pas permettre que notre vie continue de se dérouler mécaniquement. Il semble incroyable que, vivant à l'intérieur des moules de nos habitudes, nous ne connaissions pas ces moules qui conditionnent notre vie ; il nous faut étudier nos habitudes ; il nous faut comprendre nos habitudes. Nous devons nous autoobserver dans notre manière de parler, de nous vêtir, de marcher, etc.

Les habitudes relèvent du centre du Mouvement. Les jeux, le football, le tennis, et tous les sports en général, relèvent de l'activité de ce centre. Lorsque le mental interfère dans le fonctionnement de ce centre, il l'obstrue et l'endommage car il est très lent alors que le centre moteur est très rapide. Lorsqu'un mécanographe travaille à l'aide du centre du mouvement, il peut se tromper dans les touches de son clavier s'il laisse le mental intervenir ; un homme conduisant une automobile pourrait subir un accident s'il laisse le mental intervenir.

L'Instinct :

Il existe différents instincts : l'instinct de conservation, l'instinct sexuel, etc. ; il y a aussi plusieurs perversions de l'instinct.

Chez tout être humain existent des forces sous-humaines instinctives qui paralysent le véritable esprit d'amour et de charité. Ces forces démoniaques doivent d'abord être comprises, puis soumises et éliminées. Ce sont des forces bestiales, des forces instinctives criminelles : luxure, couardise, peur, etc. Il nous faut comprendre et soumettre ces forces bestiales avant de pouvoir les dissoudre.

Le Sexe :

Le Sexe est le quatrième pouvoir de l'être humain. Le sexe peut libérer ou asservir l'homme. Personne ne peut arriver à être complet, personne ne peut se réaliser à fond sans la force sexuelle. Le sexe est le pouvoir de l'Ame. On ne peut parvenir à l'être humain complet qu'avec la fusion absolue des pôles masculin et féminin de l'Ame. La force sexuelle se développe, évolue et progresse selon sept niveaux (les sept niveaux de l'Ame). Dans ce monde physique, le sexe est une force aveugle d'attraction mutuelle ; dans l'Astral, l'attraction sexuelle est fondée sur l'affinité des types selon leur polarité et leur Essence ; dans le Mental l'attraction sexuelle s'effectue selon les lois de la polarité et de l'affinité mentale. Dans le Causal, l'attraction sexuelle est fondée sur la volonté consciente ; c'est dans le monde des causes naturelles qu'est réalisée consciemment la parfaite unification de l'Ame. Personne ne peut en réalité parvenir à la glorieuse plénitude de l'état matrimonial s'il n'a pas atteint le quatrième degré d'Intégration humaine.

Il nous est nécessaire de comprendre à fond tout le problème sexuel. Il nous faut transcender la mécanique du sexe. Il faut que nous sachions procréer des enfants de Sagesse.

A l'instant suprême de la conception, les Essences humaines sont totalement ouvertes à toutes sortes d'influences. L'état de pureté des parents et la force de volonté pour ne pas renverser la Coupe d'Hermès sont les seules choses qui puissent nous protéger contre le terrible danger que s'infiltrent dans le spermatozoïde et dans l'ovule des substances sous-humaines d'âmes bestiales qui voudraient se réincarner.

L'Adultère :

La femme étant l'élément « passif », il est clair qu'elle recueille et emmagasine les résultats de l'acte sexuel de tous les hommes qui pratiquent l'adultère avec elle. Ces résultats sont des substances atomiques des hommes avec lesquels elle a effectué l'acte sexuel. Lorsqu'un homme a des relations sexuelles avec une femme qui a appartenu à un autre homme ou à d'autres hommes, il absorbe alors les essences atomiques de ces autres hommes et ainsi s'empoisonne lui-même.

Ceci est un problème extrêmement grave pour les frères qui sont en train de dissoudre le Moi ; il se produit alors que ces frères doivent lutter non seulement contre leurs propres défauts, mais contre les erreurs et défauts de ces autres hommes avec qui leur femme a eu un contact sexuel.

La Mort de Satanas :

En comprenant l'activité intime de chacun des cinq centres inférieurs, nous découvrons tout le processus du Moi. Le résultat de cette autodécouverte est la mort absolue du Baphomet ou Satan (le ténébreux Moi lunaire ou Adam de Péché).

Nous devons être complets, l'intégration a sept étapes parfaitement définies :

1 L'état minéral, domination du corps physique et de ses cinq centres inférieurs.

2 L'état végétal, contrôle absolu sur le corps astral et sur ses chakras, disques ou roues magnétiques. Ce véhicule représente l'état végétal.

3 L'humanisation du corps Mental. Le corps mental spectral de tout être humain a ordinairement un visage et un aspect animal, il est animalisé.

Lorsque le mental-matière se transforme en Mental-Christ, nous parvenons à l'humanisation mentale. Le Mental représente l'animal humain. Actuellement, l'homme n'est humain qu'en apparence, il est encore, dans le fond, un animal. Chacun a dans son mental la figure animale qui correspond à son caractère humain.

4 Le siège fondamental de l'Ame humaine se trouve dans la fonction sexuelle. Celui qui transmute ses énergies sexuelles a le droit d'incarner son Ame.

5 Le cinquième degré d'intégration représente tout être humain parfait.

6 La Compassion Universelle Infinie.

7 La septième étape définitive n'est possible que pour les Hommes-Dieux. Ce sont les Surhommes.

Le Mystère du Baphomet :

Il est réellement vrai, certain et très véritable que le mystère du Baphomet est l'Alchimie sexuelle. A partir d'une rigoureuse compréhension et de la transmutation sexuelle, nous transformons le plomb de la personnalité en l'Or de l'Esprit. Le Moi est alors annihilé. La rose élabore son parfum avec la boue de la terre. Le parfum de la rose est de la boue transmutée.

La Porte de l'Eden :

La Sexualité est la porte de l'Eden. Le gardien qui se trouve devant la porte est le Sphinx assyrien, le Sphinx égyptien, le Taureau de Moïse tenant entre ses pattes l'Epée. C'est le Moi psychologique, le Baphomet qui, à l'aide de son épée, écarte du seuil tous ceux qui ne sont pas prêts. L'ennemi est au-dedans de nous. Il nous faut travailler avec le Démon pour le dissoudre. Il nous faut voler le feu au Diable.

chapitre extrait du livre https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... cek/index.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#4
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 15 - Typhon-Baphomet, Le Diable, La Passion - Samech

Message le 15 juillet 2010, 18:52

TK15 Arcane 15 : La Passion
tarot-15-La-Passion.jpg
tarot-15-La-Passion.jpg (30.81 Kio) Vu 4770 fois
Description de la lame : Dans les eaux de la vie, on voit la représentation de Geburah (la loi). Au centre apparaît Typhon-Baphomet, tenant dans sa main gauche le bâton de commandement, et dans sa main droite un serpent qui monte. Sa main droite est masculine et sa gauche féminine ; ses seins indiquent qu'il est androgyne. Il recouvre sa sagesse d'un tablier, et de ce même tablier sort une queue.

Le visage est difforme à cause des erreurs ou péchés. Le Baphomet a été représenté comme le laiton que l'humanité a actuellement noirci par sa dégénérescence. Nous devons blanchir le laiton, le Diable, qui est l'entraîneur psychologique et le gardien des portes du sanctuaire afin que seuls puissent entrer les élus, ceux qui ont pu surmonter toutes les épreuves imposées par le Diable.

Signification ésotérique de l'Arcane : L'Arcane 15 du Tarot représente le Bouc de Mendès, Lucifer, Typhon-Baphomet, le Diable.

L'alchimiste doit voler le feu au Diable. Quand nous travaillons avec l'Arcane AZF, nous volons le feu au Diable ; c'est ainsi que nous nous convertissons en dieux, c'est ainsi que resplendit l'étoile à cinq pointes.

Les cornes se terminent en six pointes. L'Arcane 6 est le sexe et indique que le sexe renferme la libération par la chasteté, ou l'esclavage de l'homme par la passion. Il existe une différence entre cet arcane et l'Arcane 1 : la main droite pointe vers le haut, et la gauche vers la terre.

Le mystère du Baphomet est l'Alchimie sexuelle, basée sur la compréhension et la transmutation des énergies créatrices.

Le Baphomet des Templiers doit se lire à l'envers, « Tem-O-H-P-Ab », symbole des mots latins : Templi Omnum Hominum Pacis Abbas. Ceci veut dire : « Le Père du temple, paix universelle des hommes ».

L'Arcane 15 apparaît à la suite du 13, qui est la mort du Moi, de l'Ego, du Moi-même ; et de l'Arcane 14, qui est la Tempérance, la chasteté qui résulte de la mort de l'Ego. L'Arcane 15 est donc l'androgyne divin qui resplendit à nouveau, c'est le laiton blanchi.

Nous savons qu'au-delà du corps, des affects et du mental, se trouve le Logoï intérieur, divin. Indubitablement, c'est là l'ineffable, le réel. Il projette sa propre réflexion, son ombre particulière à l'intérieur de nous-mêmes, ici et maintenant. Evidemment, cette ombre, cette réflexion logoïque, c'est l'entraîneur psychologique, Lucifer, le tentateur. Chacun de nous a son Lucifer particulier.

Dans l'Egypte des pharaons, le Soleil de midi, le Soleil sacré absolu, a toujours été symbolisé par Osiris, tandis que son ombre, sa réflexion, son Lucifer, se trouve représenté par Typhon.

Dans les temples sacrés de la vieille Egypte des pharaons, lorsque le néophyte était sur le point de souffrir les épreuves de l'initiation, un Maître s'approchait de lui et lui murmurait à l'oreille cette phrase mystérieuse : « Souviens-toi qu'Osiris est un dieu noir ».

Evidemment, le noir est la couleur spécifique des ténèbres et celle des sombres antres de sorcellerie, celle du Diable à qui on offrait toujours des roses noires, et aussi celle du chaos primitif où tous les éléments et les germes de la vie se mélangent et se confondent totalement ; c'est le symbole de l'élément terre, de la nuit et de la mort radicale de tous ces agrégats psychiques qui constituent ensemble le Moi-même.

Il nous faut de toute urgence et sans délai blanchir le Diable, et cela n'est possible qu'en luttant contre nous-mêmes, en dissolvant tout entier cet ensemble d'agrégats psychiques qui constituent le « Je », le Moi-même, le Soi-même. C'est seulement en mourant en nous-mêmes que nous pourrons blanchir le laiton et contempler le Soleil de minuit (le Père). Cela signifie vaincre les tentations et éliminer tous et chacun des éléments inhumains que nous portons à l'intérieur (colère, convoitise, luxure, envie, orgueil, paresse, gourmandise, etc.).

Dans le gymnase psychologique de l'existence humaine, il faut toujours un entraîneur. Le divin Daïmon si souvent mentionné par Socrate, l'ombre même de notre esprit individuel, est l'entraîneur psychologique le plus extraordinaire que chacun de nous porte à l'intérieur ; il nous soumet à des tentations dans le but de nous entraîner, de nous éduquer, et c'est la seule façon de faire fleurir dans notre intérieur les pierres précieuses des vertus.

Maintenant je me le demande, et je vous le demande aussi : Où se trouve donc la méchanceté de Lucifer ?. Ce sont les résultats qui parlent ; s'il n'y a pas de tentations, il n'y a pas de vertus ; plus fortes seront les tentations, plus grandes seront les vertus ; l'important, c'est de ne pas tomber dans la tentation, et c'est pourquoi nous devons prier le Père en disant : « Ne me laisse pas succomber à la tentation ».

Ce n'est qu'au moyen de la lutte, du contraste, de la tentation et de la discipline ésotérique rigoureuse que les fleurs de la vertu peuvent s'ouvrir en nous.

Considérer Lucifer comme précepteur, éducateur, gardien, est certainement une chose insolite, inusitée, extraordinaire. Il existe dans la tentation luciférienne une didactique inimitable, une pédagogie prodigieuse, une attirance étonnante, une stimulation inimitable, une incitation occulte aux buts divins secrets, une séduction, une fascination.

Lucifer-Prométhée ne fait qu'un avec le Logos platonique, il est le ministre du Démiurge créateur et le Seigneur resplendissant des sept demeures de l'Hadès (l'enfer), du Sabbath et du monde manifesté. C'est à lui que sont confiés l'épée et la balance de la justice cosmique, car il est indubitablement la norme du poids, de la mesure et du nombre ; l'Horus, le Brahma, l'Ahura-Mazda, etc., toujours ineffable.

Lucifer (Luci = lumière, Fer = feu) est le gardien de la porte, et il détient les clés du Lumitial afin que seuls ceux qui sont oints, seuls ceux qui possèdent le secret d'Hermès puissent y entrer.

Ceux qui maudissent Lucifer de façon téméraire se prononcent contre la réflexion cosmique du Logos, ils anathématisent le Dieu vivant manifesté dans la matière et ils renient la sagesse toujours incompréhensible qui se révèle de la même manière dans les contraires, lumière et ténèbres ; ressemblance, analogie, similitude : soleil et ombre, jour et nuit ; loi des contraires.

Le Diable, la réflexion de notre Logoï intérieur, était la plus excellente des créatures avant que nous ne tombions dans la génération animale. « Blanchis le laiton et brûle tes livres », nous répètent tous les Maîtres de l'Art hermétique.

Celui qui blanchit le Diable et le ramène à son état resplendissant et primitif, celui qui meurt à lui-même, ici et maintenant, celui-là libère le Prométhée enchaîné. Ce dernier le paie avec des intérêts en sus, car c'est un colosse qui a pouvoir sur le ciel, sur la terre, et sur les enfers.

Lucifer-Prométhée, une fois radicalement intégré à toutes les parties de notre Etre, fait de nous quelque chose de différent, une créature exotique, un archange, une puissance terriblement divine.

Chapitre extrait du livre https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... tk/index.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#5
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 15 - Typhon-Baphomet, Le Diable, La Passion - Samech

Message le 29 juin 2011, 07:09

TK37 L'Arcane 15

Cet arcane correspond au Satan dont parle la Bible, au Seth dans son aspect négatif dont parlent les Egyptiens.

Si nous décomposons kabbalistiquement le nombre 15, nous obtenons 1 + 5 = 6. Nous savons déjà que le 6, en lui-même, est le sexe ; ceci signifie que dans le sexe se trouve la plus grande force qui puisse libérer l'homme, mais aussi la plus grande force qui puisse le rendre esclave.

Rappelons-nous la constellation d'Orion des Egyptiens ; il est évident que cette constellation est gouvernée par douze grands Maîtres. On dit ésotériquement que ces douze Maîtres se donnent la main entre eux, mais que le sixième est toujours absent, ce qui signifie que pour parvenir à l'autoréalisation, il est nécessaire de déchirer le voile d'Isis ou, en d'autres mots, le voile adamique sexuel.

Ce n'est qu'en nous libérant du sexe de manière absolue qu'on peut parvenir à la libération finale. Le problème, dans tout ceci, se rapproche du dicton qui dit : « Vouloir vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué », en parlant de toutes les écoles qui prêchent qu'il faut se libérer du sexe, sans même avoir fabriqué les corps solaires.

Il faut d'abord fabriquer les corps solaires, et ensuite il faut renoncer au sexe, c'est l'endroit des choses et les choses à l'endroit. Dans le travail, il y a d'abord l'aspect animal, puis l'aspect spirituel.

La constellation d'Orion a une influence marquée sur l'étoile atomique qui guide notre intérieur, qui est l'Ain-Soph Paranishpana, notre étoile intime. Comme l'a dit un Maître : « Je lève les yeux vers les étoiles qui doivent me venir en aide, mais je me guide toujours sur mon étoile, celle que je porte en mon intérieur ».

L'Arcane 15 du tarot est le Moi pluralisé, qu'on appelle ésotériquement Satan.

Le signe de l'infini est très important, il correspond à huit Kabires qui gouvernent toute la création, toute la nature ; ils sont les régents de la vie universelle, ils gouvernent notre planète Terre. Mais ils ont leurs antithèses, qui sont les huit dignitaires de la Loge noire, les huit anti-Kabires, deux à l'Orient, deux à l'Occident, deux au Nord et deux au Sud.

Nous les mentionnons parce qu'ils appartiennent à l'Arcane 15, au Typhon-Baphomet, au Satan. L'ésotériste doit savoir se défendre contre ces huit anti-Kabires, c'est pour cela qu'existent les conjurations et tout l'ésotérisme de la Haute-Magie.

Ceux qui travaillent dans la Haute-Magie doivent se protéger à l'aide du cercle magique ; ils doivent savoir utiliser la vipère sacrée pour faire fuir les ténébreux ; les anciens Egyptiens la projetaient du coeur. Il faut savoir invoquer Ra pour se défendre contre les huit anti-Kabires de la Loge noire, car de la même manière qu'il existe des cristallisations des adeptes de la Loge blanche, il existe également des adeptes de la Loge noire, de la main gauche, avec tous leurs pouvoirs.

Cette sorte d'adeptes ténébreux cristallisent à l'aide du tantrisme noir, dans lequel existe la même connexion Lingam-Yoni, mais avec émission de l'Ens-Seminis. Les huit anti-Kabires sont les huit cristallisations de l'hydrogène SI-12 de l'Ens-Seminis dans sa forme négative fatale.

On dit que lorsque l'adepte gagne la bataille, il se réfugie dans l'oeil d'Horus et qu'il est recouvert d'un triple voile, à l'abri des démons rouges de Seth qui ne peuvent plus rien contre lui ; il devient invisible pour eux. Il est clair que ceci n'est rien d'autre que le Moi pluralisé de chacun, qui est une légion de démons. Il ne fait pas de doute que tous ces diables sont des personnifications vivantes de nos propres erreurs et défauts psychologiques.

Il est bon de savoir que parmi ces démons, le plus difficile à vaincre est celui de la luxure, il est le défaut principal, représenté dans l'Arcane 15 du Tarot par la passion sexuelle ou luxure.

L'Arcane 15 représente la passion parce que celle-ci est fondée sur le Modus Operandi du feu luciférien, elle constitue le fonctionnalisme de ce même feu.

En résumé, il existe deux grands feux : le feu sacré de Kundalini qui monte par l'épine dorsale, et la Kundartigateur qui descend, qui se précipite aux enfers.

La Kundalini est le serpent d'airain qui guérissait les Israélites dans le désert, celui que Moïse éleva sur la verge. Le feu Kundartigateur est le serpent tentateur de l'Eden, qui descend aux enfers atomiques de l'homme. Dans la sagesse égyptienne, le serpent tentateur reçoit le nom d'Apopi ; dans les rituels de l'Ancienne Egypte, on le représentait fait de cire, la tête vers le bas, et c'est ainsi qu'on l'exorcisait, qu'on le conjurait.

Contre ce serpent tentateur de la passion sexuelle, contre l'horrible Apopi, l'initié doit lutter épouvantablement, c'est une lutte à mort.

Le feu négatif d'Apopi est l'aspect négatif de la Prakriti, c'est-à-dire Kali, qui prend l'aspect d'une horrible vipère qui rampe dans la boue (voir la vie de Krishna) ; si nous voulons la vaincre dans le cosmos, nous devons la vaincre à l'intérieur de nous-mêmes.

Le fondement vivant de la passion animale se trouve dans ce feu luciférien du serpent Apopi, et la cristallisation de ce Fohat (feu) négatif luciférien est personnifiée dans ces démons rouges, dans ce Moi pluralisé. C'est dans le feu sexuel luciférien qu'existent les démons rouges de Seth.

Si nous voulons dissoudre le « Moi », il faut commencer par en finir avec la luxure. Si on enlève l'eau aux poissons de la mer, ils meurent ; si on enlève à nos Moi le feu luciférien, ces Moi meurent. Il faut en finir avec l'aliment dans lequel ils vivent.

Les enfers atomiques de l'homme sont une réalité. Les guerres se gagnent sur le champ de bataille, et nous devons gagner celle contre les démons rouges. L'Arcane 15 signifie le travail avec le démon, au moyen du phallus-Osiris et de l'utérus-Isis dont s'est approprié Satan ou Seth. Le phallus des dieux est en or pur. Il est nécessaire de déraciner tout ce qui a une saveur de passion animale.

Dans les anciens mystères, chez les illuminés gnostiques rosicruciens, il y avait une cérémonie d'initiation où le néophyte, soumis à des épreuves, était conduit à un certain endroit les yeux bandés. Le plus intéressant, c'est que lorsqu'on lui enlevait le bandeau, il se retrouvait dans un salon éclairé au centre duquel tous se trouvaient autour d'un bouc, sur le front duquel brillait le Pentalphe entre ses grandes cornes. On ordonnait au néophyte d'aller embrasser le derrière du Diable, c'est-à-dire la queue ; en contournant l'animal, il se retrouvait avec une belle dame, qui lui souhaitait la bienvenue en le prenant dans ses bras et en lui donnant un baiser sur le front : il avait alors triomphé. Mais s'il s'opposait, il avait alors échoué et on le sortait alors de l'enceinte, sans que le néophyte ne connaisse le secret.

La dame qui l'embrassait représentait Isis, la Mère divine, et elle l'embrassait sur le front comme pour lui dire : « L'heure est venue pour toi de travailler avec le serpent sacré ». Il faut voler le feu au Diable, au bouc, par la transmutation des métaux vils en or, afin de nous convertir en dieux ; voilà le mystère de l'Alchimie, il faut éliminer ce bouc.

Chaque défaut, il faut le changer, le tuer, pour sue naisse une vertu, voilà l'objet de la phrase Solve et Coagula. Les dieux surgissent de l'abîme et se perdent dans l'Absolu.

Le mage se charge de pouvoir dans les organes sexuels, car là se trouve le Laboratorium-Oratorium du Troisième Logos.

Synthèse : il existe dans le monde d'Assiah des millions de loges noires ; les magiciens noirs les plus dangereux de l'univers existent dans le monde mental ; tout occultiste qui recommande l'éjaculation séminale est un magicien noir ; tout fornicateur est un magicien noir, toute association de fornicateurs forme une loge noire ; nos disciples doivent apprendre à conjurer les ténébreux pour les faire fuir terrorisés, et à utiliser les Conjurations des Quatre et des Sept, il faut conjurer les ténébreux avec l'épée.

Chapitre tiré du livre https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... tk/index.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#6
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 15 - Typhon-Baphomet, Le Diable, La Passion - Sam

Message le 15 septembre 2011, 19:22

tarot-15-La-Passion.jpg
tarot-15-La-Passion.jpg (30.81 Kio) Vu 4642 fois
Axiome : « Ils m'ont fait gardien des vignes, et ma vigne à moi je ne l'ai pas gardée ».

Sens général : Typhon-Baphomet, le Bouc de Mendès, le Diable : notre « entraîneur » dans le gymnase psychologique, le gardien du Seuil. Notre force sexuelle : l'échelle pour monter et pour descendre ; le feu positif et négatif, au service de l'Etre ou de l'Ego. L'Alchimiste doit « voler le feu au diable ». L'Androgyne divin, qui a dissous l'Ego et cristallisé ses corps internes.

Positif : purifier le feu sexuel, comprendre les causes du désir.

Négatif : séduction, désirs véhéments, émotions négatives, erreurs, être esclave des passions, échec amoureux, forces incontrôlées, dégénérescence sexuelle, dangers proches.
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#7
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 15 - Typhon-Baphomet, Le Diable, La Passion - Sam

Message le 17 septembre 2012, 06:53

D. Certains disent que Satan est féminin, car dans la carte 15 du Tarot, Typhon Baphomet, le diable, est représenté avec une jupe et des seins. Qu'en dites-vous ? Nous, nous croyons qu'il est androgyne puisque si Dieu est androgyne, son ombre doit l'être aussi. Nous savons que Dieu en tant que sagesse est masculin et en tant qu'amour il est féminin.

M. Bien, parlons un peu de la carte 15 du Tarot. Cela me fait plaisir de parler de cette lame. Je ne sais pas pourquoi les gens jugent si mal Typhon Baphomet. Cependant, les Gnostiques n'ignorent jamais cette phrase qui dit : « Je crois en le Mystère du Baphomet et de l'Abraxas ».

La Carte 15 du Tarot (le DIABLE) est profondément significative. Rappelons-nous qu'elle se trouve après les cartes 13 et 14. Indiscutablement, la carte 13 correspond à la mort du moi-même, du soi-même, de l'Ego. Indubitablement, la carte 14 nous parle de cette TEMPÉRANCE, de cette CHASTETÉ, de cette PERFECTION qui résulte de la mort de l'Ego. Après, vient la carte 15 qui correspond inévitablement à l'androgyne primitif, au Mystère du Baphomet et de l'Abraxas, au Diable. Ce dernier mot fait horreur aux gens pieux, mais il constitue un feu extraordinaire pour le Sage.

Dans la cathédrale Notre-Dame de Paris apparaît un corbeau. Il regarde fixement vers le coin du temple, vers ce lieu où se trouve la petite pierre angulaire, la pierre maîtresse, la pierre de la Vérité. Cette pierre a une forme terrible, en effet, avec des cornes qui font frémir d'horreur : le Diable (frayeur de beaucoup de pseudo-ésotéristes et pseudo-occultistes)... Les alchimistes médiévaux disent « Brûle tes livres et blanchis le laiton »...

Pourquoi le corbeau noir regarde-t-il vers le Diable ? Parce que nous devons mourir en nous-mêmes, il est nécessaire que nous désintégrions les éléments inhumains que nous portons à l'intérieur ; il est urgent que nous les réduisions en cendres, en poussière cosmique. C'est ainsi que nous pourrons « blanchir le laiton », ce laiton ou cuivre représenté par l'Étoile du Matin. Nous savons tous très clairement qu'un jour, pas très lointain, cette Étoile Vespérale s'appelait aussi « LUCIFER », le « FAISEUR DE LUMIÈRE »...

Si nous réussissons donc à ce que meure en nous tout ce qui est inhumain, nous blanchirons le laiton, nous blanchirons le Diable. Ce Diable est la réflexion du Troisième Logos à l'intérieur de nous-mêmes, ici et maintenant. Dans le passé, ce fut l'Archange le plus lumineux, le plus resplendissant de l'espace infini. Lui, en nous-mêmes, est la partie la plus importante de notre Être, c'est notre propre Être qui, il y a longtemps, fut lumineux, resplendissant, merveilleux, l'Archange le plus excellent... Malheureusement, lorsque nous sommes tombés dans la génération animale, il fut précipité dans l'Averne. Maintenant, il est noir comme du charbon et c'est nous-mêmes qui l'avons mis dans cet état de misère.

Vous vous expliquerez maintenant, mes chers frères, pourquoi Lucifer apparaît dans « La Divine Comédie », au coeur de la Terre, pleurant de ses six yeux (ce nombre 6 répété trois fois donne 666 : « La Grande Prostituée »). Oui, il pleure parce que nous l'avons rendu tel qu'il est, nous l'avons rendu noir comme du charbon. Maintenant, nous devons le blanchir. Ce ne sera possible qu'en désintégrant les éléments inhumains que nous portons à l'intérieur, en désintégrant nos erreurs psychologiques, en en finissant avec le moi-même, avec le soi-même, en mourant ici et maintenant. Mais si nous continuons avec nos erreurs, si nous marchons continuellement sur le chemin de la fornication, de la haine, de la luxure, de l'envie, de l'hypocrisie, de l'orgueil, etc., il continuera d'être en état de disgrâce.

C'est lui le PROMÉTHÉE enchaîné à la dure roche du sexe, ce Prométhée qui a souffert horriblement et dont un vautour dévora les entrailles. En effet, le vautour du désir lui empoisonne l'existence. Nous devons avoir pitié de ce Diable intime, particulier, que nous portons à l'intérieur. Le blanchir, voilà qui est urgent, mes chers frères et soeurs, vous qui écoutez cette cassette, il est nécessaire que nous le fassions resplendir.

S'il vaut raisonnablement la peine de lire ce livre de Giovanni PAPINI qui s'intitule « Le Diable », c'est parce que cet homme est arrivé à pressentir ce qu'est le Mystère du Baphomet. Il a dit : « Si Dieu est pur Amour et qu'il pardonne à toutes les créatures, pourquoi ne pourrait-il pas pardonner au Diable ? » Ces paroles lui valurent donc l'excommunication (c'était l'enfant gâté du Vatican).

Or, nous, nous ne croyons pas à un Diable anthropomorphique, assis derrière les nuages, lançant de la foudre et des éclairs contre cette triste fourmilière humaine... Non, mes chers frères ! Nous, nous pensons à un Diable personnel, à un Diable intime, à un Diable qui doit de nouveau resplendir, scintiller, briller.

« Blanchis le laiton et brûle tes livres »... Il vaut mieux blanchir le laiton que toutes les théories écrites et à écrire. Lorsque le Diable sera blanchi, il fusionnera avec notre âme, il fusionnera avec notre esprit, et nous nous transformerons alors en quelque chose de distinct, de différent, en Archange de Lumière, en Seigneur de Lumière, c'est pourquoi on nomme Lucifer « Faiseur de Lumière ». Je ne vois donc pas pour quel motif on traite cet androgyne divin comme quelque chose de méprisable.

La Carte 15 du Tarot apparaît après la 13 (qui est la mort de l'Ego, du moi, du moi-même) et après la 14 (l'Homme qui a acquis la tempérance, la vertu, la perfection). Ainsi donc, cette Carte 15 est celle qui resplendit de nouveau, c'est l'androgyne divin, c'est le Diable transformé en Lucifer, c'est le « laiton blanchi ».

passage extrait de CONFÉRENCE N°172 : DIVERSES INTERROGATIONS SUR LA FEMME : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 140&t=2963
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#8
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 15 - Typhon-Baphomet, Le Diable, La Passion - Sam

Message le 18 janvier 2013, 12:59

tfr015.jpg
tfr015.jpg (160.78 Kio) Vu 4346 fois
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#9
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 15 - Typhon-Baphomet, Le Diable, La Passion - Sam

Message le 16 janvier 2014, 07:10

tvssslv15.jpg
tvssslv15.jpg (176.54 Kio) Vu 4081 fois
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#10
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 15 - Typhon-Baphomet, Le Diable, La Passion - Sam

Message le 19 janvier 2014, 12:40

tdfbwma15.jpg
tdfbwma15.jpg (158.03 Kio) Vu 4077 fois
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#11
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 15 - Typhon-Baphomet, Le Diable, La Passion - Sam

Message le 26 janvier 2014, 09:10

tpapguracr15.jpg
tpapguracr15.jpg (173.13 Kio) Vu 3930 fois
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#12
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 15 - Typhon-Baphomet, Le Diable, La Passion - Sam

Message le 26 janvier 2014, 09:11

tfantastic15.jpg
tfantastic15.jpg (140.32 Kio) Vu 3930 fois
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#13
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 15 - Typhon-Baphomet, Le Diable, La Passion - Samech

Message le 8 juin 2019, 22:37

15-1-eternal-tarot.png
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne PetitHommeLibre
#14
Avatar du membre
Messages : 426
Enregistré le : 01 septembre 2015
Localisation : France (Manche)
Contact :

Re: Arcane 15 - Typhon-Baphomet, Le Diable, La Passion - Samech

Message le 5 juillet 2019, 18:13

arcane 15 tarots égyptiens.jpg

Répondre

Retourner vers « Tarot et les arcanes »