Arcane 13 - La Mort - l'Immortalité - Mem

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Arcane 13 - La Mort - l'Immortalité - Mem

Message le 13 juillet 2010, 06:12

MMP13 (Mem) La Mort

L'Art de Parler avec les Morts.

1 On peut parler avec les désincarnés.

2 Les morts vivent dans la sphère de Jetzirah.

3 Les morts vivent dans le monde de Nogah (Monde Astral).

4 Les disciples doivent apprendre à sortir et à rentrer dans le corps à volonté.

5 Dans le monde de Nogah, nous pouvons invoquer les morts, pour parler avec eux personnellement.

6 Les défunts qui ont été fornicateurs sont froids et ténébreux, et ils vivent dans le monde d'Assiah, pleins de froid et de ténèbres.

7 Les disciples qui ont été chastes et qui ont éveillé la Kundalini, après la mort sont pleins de jeunesse et de feu.

8 Les Anges sont des flammes ardentes.

9 Les Anges sont des enfants ardents, pleins de lumière et de beauté.

10 Dans le monde de Nogah, nous pouvons parler avec les morts personnellement.

11 La treizième heure est la mort et la résurrection.

12 Lorsque nous faisons quelque requête, souvent les Anges nous répondent en nous montrant une horloge.

13 Le disciple doit faire attention à l'heure de l'horloge.

14 Car c'est l'horloge du destin.

15 L'aiguille des heures indique la réponse :

Les douze heures d'Apollonius de Thyane.

16 Première Heure d'Apollonius : « Etude transcendantale de l'occultisme ».

17 Deuxième Heure d'Apollonius : « Les abîmes du feu ; les vertus astrales forment un cercle à travers les Dragons et le Feu ».

18 Troisième Heure d'Apollonius : « Les Serpents, les chiens et le feu ».

19 Quatrième Heure d'Apollonius : « Le Néophyte vagabondera de nuit parmi les sépulcres, il éprouvera l'horreur des visions, il se livrera à la Magie et à la Goétie ».

20 Cinquième Heure d'Apollonius : « Les eaux supérieures du ciel ».

21 Sixième Heure d'Apollonius : « Ici, il est nécessaire de se tenir coi, immobile, à cause de la crainte ».

22 Septième Heure d'Apollonius : « Le feu réconforte les êtres animés, et si quelque prêtre, un homme suffisamment purifié, le dérobe et ensuite le projette, s'il le mêle à l'huile sainte et le consacre, il parviendra à guérir toutes les maladies seulement en l'appliquant sur la partie affectée ».

23 Huitième Heure d'Apollonius : « Les vertus astrales des éléments, des semences de tout genre ».

24 Neuvième Heure d'Apollonius : « Ici, rien n'est encore terminé, l'Initié accroît sa perception jusqu'à dépasser les limites du système solaire, au-delà du Zodiaque. Il parvient au seuil de l'Infini. Il atteint les limites du monde intelligible. Il aperçoit la lumière divine et avec elle apparaissent de nouvelles craintes et de nouveaux dangers ».

25 Dixième Heure d'Apollonius : « Les portes du ciel s'ouvrent et l'homme sort de sa léthargie ».

26 Onzième Heure d'Apollonius : « Les Anges, les Chérubins et les Séraphins volent avec des bruissements d'ailes ; il y a de la joie dans le ciel, et la terre s'éveille, et le Soleil, qui surgit d'Adam ».

27 Douzième Heure d'Apollonius : « Les cohortes du feu s'apaisent ».

Le Nombre Treize.

28 Il y a une treizième heure, qui est celle de la Libération.

29 Celui qui passe par les treize portes de la Miséricorde se convertit en un Dieu ineffable d'une beauté resplendissante.

30 Le Zodiaque est constitué des douze portes de la Miséricorde.

31 La porte treize est celle de la Libération.

32 Il faut mourir pour vivre.

33 Il faut mourir et ressusciter.

Chapitre extrait du livre http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/MMP.html
Modifié en dernier par Gemani le 8 juin 2019, 22:34, modifié 1 fois.
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#2
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 13 - La Mort - l'Immortalité - Mem

Message le 13 juillet 2010, 06:13

VC19 La Treizième Chambre

Le Feu Sacré a pénétré dans la treizième chambre de l'épine dorsale du corps de ta volonté.

La treizième chambre correspond à l'Arcane Treize du Tarot : La Mort ou l'Éternité.

Il faut mourir pour vivre, il faut tout perdre pour gagner tout.

Il est nécessaire de mourir au monde, afin de vivre pour le Père.

Un oiseau d'or vole dans les espaces infinis.

Il y a des éclairs et des pouvoirs terribles.

On te remet, ô Bouddha, de terribles pouvoirs divins.

À présent tu es puissant.

L'empire du pouvoir, l'omnipotence de la Divinité, brillent de manière atterrante au milieu des éclairs.

Entre dans le temple, ô Bouddha, pour y célébrer la fête !

Chapitre extrait du livre http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/VC.html
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#3
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 13 - La Mort - l'Immortalité - Mem

Message le 13 juillet 2010, 06:14

CEK13 La Mort, l'Immortalité

L'Arcane que nous étudierons à présent est l'Arcane XIII du Tarot, l'Arcane de la Mort.
La mort est, réellement, le retour à la matrice. La vie et la mort sont deux phénomènes d'une seule et même chose. La mort est une soustraction de nombres entiers. Une fois l'opération terminée, seules restent les valeurs de la conscience. Celles-ci, lorsqu'on les voit avec la clairvoyance, semblent une légion de fantômes qui continuent. La réincarnation des valeurs est la mécanique de la nature. En réalité, l'Ame ne se réincarne pas car l'homme n'a pas encore incarné son Ame. Seules les valeurs se réincarnent.

L'Embryon d'Ame :

L'homme n'a seulement qu'un embryon d'Ame. Cet embryon peut être développé et fortifié grâce à la « Magie Sexuelle ». Parfois l'embryon croit être le Tout et oublie son origine. Lorsque ceci arrive, nous échouons totalement.

L'Immortalité :

L'homme doit parvenir à l'immortalité. Il ne l'a pas encore. Seuls ceux qui ont incarné leur Ame sont immortels.

Le Mental :

On dit que l'homme a un mental. Nous, nous disons que l'homme a plusieurs mentals ; chaque fantôme du Moi pluriel a son mental, voire même son indépendance. L'homme est une machine endormie manoeuvrée par la légion du Moi. Il nous faut engendrer le Mental Christ.

L'Astral-Christ :

Celui qui engendre l'Astral-Christ peut s'immortaliser dans ce corps. L'Astral-Christ ne naît qu'avec la Magie Sexuelle. Les personnes qui, dans leurs réincarnations passées, ont engendré l'Astral-Christ, conservent la mémoire de leurs vies passées et savent entrer et sortir à volonté du corps. Ces personnes sont immortelles.

La Véritable Identité :

L'homme commun et courant n'a pas d'identité véritable, car seuls s'expriment à travers lui tous les fantômes du Moi pluralisé. Après la mort, l'homme est une légion.

L'Ame :

Celui qui incarne l'Ame, acquiert une véritable identité. Alors il est. L'homme est encore un être non-réalisé.

La Volonté :

L'homme confond la force du désir avec la volonté. Il nous faut engendrer la Volonté-Christ.

Le Laboratorium-Oratorium :

L'Adepte et sa femme doivent travailler ensemble dans le Laboratorium-Oratorium. Dans la chambre nuptiale, le roi et la reine accomplissent leurs combinaisons alchimiques. En dehors de la chambre royale les corbeaux de la putréfaction dévorent le Soleil et la Lune (noircissement et putréfaction des Chrysalides internes, ou corps de péché). Dans un cercueil de verre pourrissent les corps de péché. Le cercueil de verre est le vase alchimique. Les Ames prennent leur envol (symbole du papillon qui sort de la chrysalide, symbole des véhicules christifiés qui sortent de leur chrysalide). Un corps hermaphrodite Lune et Soleil vient au monde grâce à l'influence céleste de la « rosée » (l'Ens-Seminis). Le corps hermaphrodite est constitué des Véhicules internes christiques qui ont été engendrés par la magie sexuelle. Tous ces véhicules christiques se pénètrent et compénètrent sans se confondre. Lorsqu'un homme possède ces véhicules, il incarne son Ame. Aucun homme n'est véritablement homme s'il ne possède pas ces corps christiques.

La Retorte de l'Alchimie :

A l'intérieur de la Retorte (cornue), se trouve la Matière première du Grand-OEuvre. Cette Matière vénérable est très volatile ; elle n'est pas fixe, sa caractéristique particulière est l'instabilité et la variabilité. En allumant le feu sexuel sous la Retorte de l'alchimie, la Matière vénérable s'échauffe et fusionne.

Au moment où nous arrivons à cette partie du travail, la matière vénérable s'est convertie en un très bel enfant rayonnant de beauté : le Soma Puchicon, le corps d'Or ; nous pouvons, avec ce précieux véhicule, visiter consciemment tous les départements du Royaume. En ajoutant à cet alliage de l'alchimie de nouvelles propriétés, alors apparaît, à l'intérieur du fantôme astral, l'Astral-Christ : Très précieux enfant qui nous confère l'immortalité. Lorsque ce second corps a été formé, vient le problème de comprendre intégralement tous les pouvoirs et connaissances acquis. Ce n'est possible qu'en donnant à cet alliage l'Intelligence christique. Le précieux véhicule du Mental-Christ se lève glorieux dans la Retorte du laboratoire. Il surgit de l'intérieur du fantôme mental.

Une fois complété tout ce travail, il manque encore quelque chose. Il manque la Volonté-Christ. En chauffant à nouveau intensément la Retorte du Laboratoire, vient à la vie un enfant divin : la Volonté-Christ, le Corps Divin de l'Ame. Ceux qui ont réussi à créer tous ces véhicules christiques à l'intérieur de la Retorte de l'Alchimie, incarnent l'Ame, totalement, intégralement. Seuls ceux qui parviennent à incarner l'Ame méritent le titre précieux d'Hommes. Seule cette sorte d'Hommes véritables peuvent s'élever au royaume du Surhomme. Seule cette sorte d'Hommes véritables peuvent recevoir l'Elixir de Longue Vie.

Aucune ébauche d'homme ne peut incarner l'Ame. Aucun être humain dépourvu d'Ame ne peut recevoir l'Elixir de Longue Vie. Il faut créer les véhicules christiques pour incarner l'Ame. Seuls ceux qui ont incarné l'Ame ont le droit de recevoir le merveilleux Elixir qui nous élève au royaume du Surhomme.

Ecailles de Serpents-Chrysalides de papillons :

Les fantômes éthérique, astral, mental et causal, après chacune des grandes Initiations de Mystères Majeurs, sont semblables aux écailles ou mues abandonnées des serpents, ou aux chrysalides abandonnées de papillons, après que ceux-ci se sont envolés. Le travail des Hommes, des Anges et des Dieux, après les grandes Initiations, est précisément de désintégrer ces coquilles et de dissoudre le Moi pluralisé (Ahamsara) ; les résidus karmiques des Dieux sont précisément ces fantômes du Moi.

L'Elixir de Longue Vie :

Tout homme qui incarne l'Ame peut demander l'Elixir de Longue Vie. C'est un gaz d'une blancheur immaculée. Ce gaz est déposé dans le fond vital de l'organisme humain.

Résurrection :

Au troisième jour, l'Initié vient en corps astral devant son Saint-Sépulcre, accompagné par les Hiérarchies divines. L'Initié invoque son corps et celui-ci, avec l'aide des Hiérarchies divines, se lève et pénètre dans l'Hyperespace. C'est ainsi que l'on réussit à s'échapper de la sépulture. Dans les mondes suprasensibles de l'Hyperespace, les saintes femmes traitent le corps de l'Initié avec des drogues et des onguents aromatiques. Obéissant à des ordres suprêmes, le corps pénètre ensuite à l'intérieur de l'Ame du Maître par la Tête Sidérale. C'est ainsi que le Maître se trouve à nouveau en possession de son corps. C'est le cadeau de Cupidon.

Après la résurrection, le Maître ne meurt plus, il est éternel. Le Christ-Yogi de l'Inde, l'immortel Babaji et sa soeur immortelle Mataji vivent avec leur corps physique depuis des millions d'années. Ces Immortels sont les vigilants de la muraille gardienne qui protège l'humanité.

Le Grand Service :

Les immortels peuvent apparaître et disparaître instantanément. Ils se rendent visibles à volonté dans le monde physique. Cagliostro, Saint-Germain, Quetzalcoatl et beaucoup d'autres immortels ont accompli dans le monde de grandes oeuvres.

Le Surhomme :

Nous devons d'abord être des hommes complets ; plus tard, après la résurrection, nous nous élèverons de fait au royaume du Surhomme. L'homme actuel n'est rien de plus qu'un fantôme d'homme.

Chapitre tiré du livre : http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/CEK.html
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#4
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 13 - La Mort - l'Immortalité - Mem

Message le 13 juillet 2010, 06:17

TK13 Arcane 13 : L'Immortalité
tarot-13-L-Immortalite.jpg
tarot-13-L-Immortalite.jpg (31.45 Kio) Vu 3334 fois
Description de la lame : Dans cet arcane, les gerbes de blé représentent le renouveau, de même que les fleurs. Les fleurs sont le commencement de la vie ; le blé en est la fin.
Un dignitaire de la loi fauche quelques poignées de blé ; celles-ci comportent de gros et de petits grains, qu'on appelle Boby-Caldenos et qui représentent les valeurs, le capital que chaque être humain porte dans ses trois cerveaux (intellectuel, moteur, émotionnel).

Celui qui porte de petits grains vit peu, mourant quelques jours ou quelques mois après sa naissance, ou encore dans les premières années de sa vie. On vit par tiers, et l'on meurt par tiers : celui qui gaspille son capital intellectuel tombe dans la folie, la schizophrénie, etc. ; celui qui gaspille son centre moteur ou centre du mouvement finit paralytique, difforme, etc. ; celui qui gaspille son centre émotionnel souffre de maladies de coeur.

Cet arcane a une représentation physique et interne, c'est l'arcane de Judas Iscariote, qui représente la mort de l'Ego.

La faux est le symbole funéraire des Anges de la mort.

Signification ésotérique de l'Arcane : En réalité, la mort est le retour à la matrice. La vie et la mort sont deux phénomènes d'une même chose.

La mort est un reste de fractions ; une fois l'opération mathématique terminée, il ne reste que les valeurs de la conscience. On leur soustrait les valeurs de la personnalité. Il n'y a pas de lendemain pour la personnalité du mort, elle a un début et une fin. Les valeurs de la conscience se trouvent embouteillées dans l'Ego ; ce dernier, vu de façon clairvoyante, a l'apparence d'une légion de fantômes ; c'est cela qui continue.

Le retour des valeurs est la mécanique de la nature. En vérité, l'âme ne retourne pas, car l'homme n'a pas encore incarné son âme. Seules les valeurs retournent.

Quand vient l'heure de la mort, l'Ange de la mort, chargé de couper le fil de l'existence, se rend au chevet de l'agonisant. A l'instant précis où nous exhalons le dernier souffle, l'Ange de la mort nous sort de notre corps physique et coupe avec sa faux le cordon d'argent (un fil mystérieux de couleur argentée, qui connecte les corps internes au corps physique). Ce cordon magnétique peut s'allonger ou se raccourcir à l'infini. C'est grâce à ce fil que nous pouvons réintégrer notre corps physique au moment de nous éveiller, après le sommeil.

Les moribonds ont l'habitude de voir les Anges de la mort ; ceux-ci portent pour travailler leurs habits funéraires et prennent une apparence spectrale, squelettique, tenant la faux avec laquelle ils coupent le cordon d'argent. Ils ne prennent cet aspect lugubre que pour leur travail ; en dehors de cela, ils prennent des apparences très belles, soit d'enfants, de dames, ou de vénérables anciens. Les Anges de la mort ne sont jamais méchants ou pervers, ils travaillent toujours en accord avec la grande Loi. Chacun naît à son heure et meurt exactement en son temps.

Les Anges de la mort sont très sages, ils se développent et évoluent sous le rayon de Saturne. Non seulement connaissent-ils ce qui se rapporte à la mort commune et ordinaire du corps physique, mais ces ministres de la mort sont de plus profondément sages dans tout ce qui concerne la mort du Moi pluralisé.

Proserpine, la reine des enfers, est également Hécate, la bienheureuse Déesse-Mère de la mort, sous les ordres de laquelle travaillent les Anges de la mort. La Mère-Espace, convertie en Mère de la mort, aime affectueusement ses enfants ; c'est pourquoi elle les emporte.

La bienheureuse Déesse-Mère de la mort a le pouvoir de nous punir quand nous violons la Loi, et la puissance de nous ôter la vie. Il n'y a pas de doute qu'elle n'est qu'une facette magnifique de notre Duade mystique, un aspect splendide de notre propre Etre. Sans son consentement, aucun Ange de la mort n'oserait rompre le fil de la vie, le cordon d'argent, l'Antakarana.

Il y a trois aspects humains qui vont au sépulcre : a) le cadavre physique, b) le corps vital ou Lingam Sarira, c) la personnalité.

Le corps physique, dans un processus graduel, se désintègre à l'intérieur de la fosse funéraire.

Le corps vital, qui flotte devant le tombeau comme un fantôme phosphorescent parfois visible pour les gens très psychiques, se désintègre lentement en même temps que le corps physique.

La personnalité est énergétique, elle se forme durant les sept premières années de l'enfance et prend de la force avec le temps et les expériences. La personnalité est fille de son temps, elle naît à son heure ; il n'existe aucun lendemain pour la personnalité du mort. Après la mort du corps physique, la personnalité est à l'intérieur du sépulcre, mais elle en sort lorsque quelqu'un lui apporte des fleurs ou lorsqu'une personne qui souffre la visite ; elle déambule dans le cimetière et retourne à son sépulcre. Elle se désintègre lentement dans le cimetière.

Ce qui continue, ce qui ne va pas au sépulcre, c'est l'Ego, le soi-même, le moi-même, le Je ; une somme de Mois-diables qui personnifient nos défauts psychologiques.

Ce qui continue après la mort n'est donc pas quelque chose de très beau. Ce qui n'est pas détruit avec le corps physique n'est rien d'autre qu'un tas de diables, d'agrégats psychiques, de défauts ; la seule chose décente qui existe au fond de toutes ces entités caverneuses qui constituent l'Ego, c'est l'Essence, la psyché, la Bouddhata.

Normalement, ces agrégats se développent dans les mondes astral et mental. Rares sont les Essences qui parviennent à s'émanciper pour un temps de ces éléments subjectifs pour jouir de vacances dans le monde causal avant le retour à cette vallée de larmes. Mais c'est possible par la dissolution de l'Ego.

Les Egos s'immergent en temps normal dans le règne minéral, dans les mondes infernaux, ou retournent de manière immédiate ou médiate dans un nouvel organisme.

L'Ego continue dans la semence de nos descendants, nous retournons sans cesse pour répéter toujours les mêmes drames, les mêmes tragédies.

Nous devons souligner le fait que ce ne sont pas tous les agrégats psychiques qui parviennent à ce retour humain ; il y a en réalité beaucoup de Mois-diables qui se perdent parce qu'ils s'immergent dans le règne minéral ou bien continuent en se réincorporant dans des organismes animaux, ou encore s'accrochent obstinément à des endroits déterminés.

Chapitre extrait de la partie du livre http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/TK1P.html
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#5
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 13 - La Mort - l'Immortalité - Mem

Message le 25 juin 2011, 12:00

TK35 L'Arcane 13

Cet arcane, la mort, renferme deux aspects : le premier aspect est la mort de tous les êtres humains ; le second est la mort du point de vue ésotérique.
Quant au premier aspect, tous les textes d'occultisme, de pseudo-occultisme, de pseudo-rosicrucisme, de théosophie, affirment qu'on naît à une heure déterminée, et qu'on meurt à un jour, une heure et une seconde déterminés, selon la Loi du destin.

Ce concept est inexact parce que les Seigneurs du karma déposent en chacun certaines valeurs cosmiques, et on peut conserver ce « capital » et prolonger la vie pour longtemps, on peut aussi gaspiller ces « valeurs » et raccourcir la vie.

La vie peut être prolongée en accumulant du capital cosmique. S'il n'y a pas de bonnes actions, c'est seulement dans des cas déterminés que les Seigneurs du karma pourraient prolonger la vie.

Les Seigneurs du karma déposent dans nos trois cerveaux une certaine quantité de valeurs vitales : 1er cerveau pensant ou intellectuel, situé dans la tête ; 2e cerveau moteur, situé dans la partie supérieure de la colonne vertébrale ; 3e cerveau émotionnel, situé dans le plexus solaire et les centres nerveux sympathiques.

Si on épuise les valeurs vitales du cerveau pensant en abusant de l'intellect, il est clair qu'on provoque la mort de ce cerveau et contracte des maladies de type nerveux : neurasthénie, imbécillité, schizophrénie, ou qu'on provoque la folie ou des manies, que les gens contractent en épuisant les valeurs du centre intellectuel.

Si on épuise les valeurs du centre émotionnel, on provoque des maladies de coeur, des maladies psychiques, nerveuses, des maladies reliées aux aspects émotifs, émotionnels. Beaucoup d'artistes vident le cerveau émotionnel et finissent avec des états psychopathes, émotifs, cardiaques.

Ceux qui épuisent les valeurs du centre moteur finissent paralytiques ou avec des maladies reliées aux muscles, aux genoux, aux articulations, avec de la paralysie, des lésions à l'épine dorsale, etc.

Toutes les maladies en général proviennent du mauvais usage de ces trois cerveaux, ce qui veut dire que l'on meurt par tiers, peu à peu. Les joueurs de football, par exemple, les coureurs, les boxeurs, sont des gens qui abusent du cerveau moteur. Ces personnes finissent mal, elles meurent d'un mauvais usage du cerveau moteur.

Si on apprend à manier les trois cerveaux de manière équilibrée, on épargne les valeurs vitales que les Seigneurs du karma y déposent et on prolonge sa vie. Il existe des monastères en Asie où les moines atteignent l'âge de trois cents ans ou plus parce qu'ils manient les trois valeurs de façon harmonieuse et équilibrée, en épargnant les valeurs vitales des trois cerveaux. Qu'en est-il alors de l'heure et de la date exacte de la vie ou de la mort ?.

Si on épuise les valeurs, on meurt vite, et si on les épargne, on prolonge sa vie. Il est clair que certains reçoivent plus de capital que d'autres, cela dépend des dettes et de l'avoir de chacun. Quand on croit avoir abusé du cerveau pensant, il faut mettre le cerveau moteur au travail.

Pour pouvoir prolonger la vie en étant dans ces études ésotériques, il faut négocier avec les Seigneurs du karma, mais il faut payer en faisant de bonnes oeuvres.

Tout homme qui incarne l'âme peut demander l'élixir de longue vie. C'est un gaz d'une blancheur immaculée, déposé dans le fonds vital de l'organisme humain. Après la résurrection, le Maître ne meurt plus, il est éternel.

Nous avons le cas du Maître Paracelse : il n'est pas mort et vit en Europe, toujours avec le même corps ; il est l'un de ceux qui ont avalé la terre, il vit en vagabond en se faisant passer pour différentes personnes.

Nicolas Flamel, l'initié, vit en Inde avec son épouse Péronelle ; il a lui aussi avalé la terre avec son épouse. Le comte de Saint-Germain, qui dirige le rayon de la politique mondiale, travailla en Europe aux XVIe et XVIIe siècles ; récemment, il rencontra Giovanni Papini. Le Christ-Yogi de l'Inde, l'immortel Babaji, et Mataji sa soeur immortelle, vivent avec leurs corps physiques depuis des millions d'années. Les immortels peuvent apparaître et disparaître instantanément, ils se rendent visibles à volonté dans le monde physique. Cagliostro, Saint-Germain, Quetzalcoatl et bien d'autres immortels ont fait de grandes oeuvres dans le monde.

La mort est la couronne du sentier de la vie, qui est tracé par les sabots du cheval de la mort.

Le Livre des morts des Egyptiens s'adresse à ceux qui vivent mais qui sont morts. Il faut savoir le comprendre, il traite des initiés défunts, qui vivent malgré qu'ils soient déjà morts ; ils sont entrés dans la région des morts et ressortent au soleil pour donner leurs enseignements.

La première chose à faire pour mourir, c'est dissoudre le Moi, cet ensemble de démons que les Egyptiens appellent les démons rouges de Seth. C'est ce qu'il faut faire pour éveiller la conscience et recevoir la connaissance directe. Les démons rouges de Seth sont tous ces démons que nous portons, ils sont Satan et ils doivent être mis à mort. Horus doit vaincre ces démons.

Seth a deux aspects : négatif, il est Satan, et positif, il correspond à l'épine dorsale. Le Seth ténébreux et satanique doit mourir ; cet Ego lunaire doit mourir avec les milliers de démons qui le constituent et qu'Horus doit vaincre avec l'aide d'Isis, la Mère divine.

Ces Moi doivent être réduits en poussière, et il faut brûler les semences et se baigner dans l'eau du Léthé pour oublier, puis dans celles de l'Eunée pour fortifier les vertus, pour enfin monter aux cieux. Pour monter à chacun des cieux, il faut d'abord descendre aux enfers. Ce n'est pas tout, il y a ensuite de terribles batailles ; tout ceci, il faut l'étudier aux pieds de la Pistis-Sophia.

L'initié doit se convertir en crocodile ; il doit pour cela détruire le corps de désir qui est lunaire, pour ensuite monter au ciel lunaire. Pour pouvoir le détruire, il doit s'immerger, ce qui signifie une descente épouvantable à travers d'énormes sacrifices, où il abandonne le corps lunaire qui se désintègre peu à peu. Quand il s'est débarrassé du corps de désirs, alors l'initié sort avec son corps astral solaire.

Il faut ensuite passer à Mercure, à la décapitation, pour se défaire du mental lunaire, et l'initié crie pour réclamer Sa tête, la tête d'Osiris, mais il doit encore traverser de nombreuses tueries, il doit lutter contre les démons. De même qu'il y a huit Kabires, il y a également huit anti-Kabires, deux à chaque point cardinal, qui en sont les antithèses. L'initié doit lutter contre les huit Kabires noirs ; on ne peut monter sans descendre.

On ne peut pas entrer dans l'Absolu tant qu'on n'est pas passé par la grande mort, et que l'Essence ne s'est pas immergée dans l'Etre.

Dans le chemin vers l'Absolu, il faut descendre ; c'est là qu'on devient un crocodile mort. Il faut ensuite monter, et la montée est extrêmement difficile. Quand on s'est immergé dans l'Etre, on peut dire « Je suis Horus », on peut parler le langage des dieux, on peut être le Dieu vivant, au vu des démons rouges qui constituent l'Ego.

La carte 13 contient l'évangile de Judas. Judas représente la mort de l'Ego. C'est là son évangile, et il a joué ce rôle tel que le grand Maître le lui avait ordonné. Judas se trouve actuellement à travailler dans les mondes infernaux avec les démons, afin de tenter d'en racheter une petite poignée. Lorsque son travail sera terminé, il ira rejoindre Jésus dans l'Absolu, car il l'a bien mérité.

Synthèse : il faut se convertir en le crocodile sacré Sebek en traversant d'énormes ordalies et de grands sacrifices ; pour cela, les efforts ne suffisent pas, il faut des surefforts ; nous devons nous donner forme à nous-mêmes, et cela requiert des superefforts dans un travail quotidien constant et intensif ; « il faut travailler pour en finir avec la colère » ; les morts vivent dans la sphère de Jetzirah, les morts vivent dans le monde de Nogah (le monde astral) ; les défunts qui ont été fornicateurs sont froids et ténébreux, ils vivent dans le monde d'Assiah, pleins de froideur et de ténèbres ; les disciples qui ont été chastes et qui ont éveillé la Kundalini sont remplis, après la mort, de jeunesse et de feu ; la treizième heure est étroitement reliée à la mort, il ne peut y avoir de résurrection s'il n'y a pas de mort, la libération est la treizième heure d'Apollonius ; les douze portes de la miséricorde sont les douze signes zodiacaux, les douze mondes ou plans suprasensibles, la porte 13, la libération, sert à s'échapper vers l'Absolu ; on meurt pour le cosmos, on naît pour l'Absolu ; il faut mourir pour vivre, il faut mourir et ressusciter.

Chapitre extrait de la partie du livre http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/TK2P.html
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#6
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 13 - La Mort - l'Immortalité - Mem

Message le 14 septembre 2011, 20:23

tarot-13-L-Immortalite.jpg
tarot-13-L-Immortalite.jpg (31.45 Kio) Vu 3229 fois
tfr013

Axiome : « La nuit est passée, le jour nouveau est arrivé ; revêts-toi donc des armes de la lumière ».

Sens général : 13 est le nombre du Christ. Renouvellement de la vie, renaissance. La mort physique et les processus qui précèdent la réincarnation. La mort psychologique, représentée par la pendaison de Judas.

Positif : transformation totale, mort et résurrection.

Négatif : léthargie, fascination, paresse, mortalité.

Extrait de la page http://gnosis.gnose.samael.free.fr/text/Arcane13.html
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#7
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 13 - La Mort - l'Immortalité - Mem

Message le 18 janvier 2013, 12:57

tfr013.jpg
tfr013.jpg (152.16 Kio) Vu 3002 fois
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#8
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 13 - La Mort - l'Immortalité - Mem

Message le 16 janvier 2014, 07:06

tvssslv13.jpg
tvssslv13.jpg (161.57 Kio) Vu 2792 fois
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#9
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 13 - La Mort - l'Immortalité - Mem

Message le 19 janvier 2014, 05:11

tdfbwma13.jpg
tdfbwma13.jpg (134.98 Kio) Vu 2789 fois
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#10
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 13 - La Mort - l'Immortalité - Mem

Message le 26 janvier 2014, 09:06

tpapguracr13.jpg
tpapguracr13.jpg (164.4 Kio) Vu 2785 fois
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#11
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 13 - La Mort - l'Immortalité - Mem

Message le 26 janvier 2014, 09:07

tfantastic13.jpg
tfantastic13.jpg (131.31 Kio) Vu 2578 fois
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Gemani
#12
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Arcane 13 - La Mort - l'Immortalité - Mem

Message le 8 juin 2019, 22:35

13-1-eternal-tarot.png
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne PetitHommeLibre
#13
Avatar du membre
Messages : 424
Enregistré le : 01 septembre 2015
Localisation : France (Manche)
Contact :

Re: Arcane 13 - La Mort - l'Immortalité - Mem

Message le 4 juillet 2019, 17:48

arcane 13 tarots égyptiens.jpg

Répondre

Retourner vers « Tarot et les arcanes »