Création en Détail des Corps Solaires, de l'Homme Véritable

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6784
Enregistré le : 25 septembre 2008
Localisation : https://livegalerie.com/Peinture,Amour_ ... 69932.html
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Création en Détail des Corps Solaires, de l'Homme Véritable

Message le

Par rapport à l'Alchimie, on parle du Mercure de la Philosophie Secrète. Quel est ce Mercure ? C'est l'Âme Métallique du Sperme Sacré. Combien d'aspects a le Mercure ? Trois. Quels sont-ils ?

Le Mercure original brut est le vif argent brut. Qu'est-ce que le vif argent brut ? Le Mercure Minéral, pour parler en termes rigoureusement alchimiques, le chaos métallique, le chaos ; mais peu importe, nous savons que notre corps est sorti du chaos ; n'importe quelle plante a son chaos d'où elle pousse ; l'organisme humain naît aussi du chaos. Mais, de quel chaos ? Du Sperme Sacré, de l'Ens-Seminis, comme le dit très bien Theophrastus Bombastus Von Hohenheim, Paracelse, dans lequel se trouve l'Ens-Virtutis du feu ; de ce Sperme métallique doivent sortir les Corps Existentiels Supérieurs de l'Être. Et je le répète, il a trois aspects :

1. L'original brut qui est le sperme brut.

2. L'Âme Métallique de ce sperme, résultat des transmutations sexuelles.

3. Ce sperme ou ce Mercure fécondé par le Feu Sacré, par le Soufre, qui est le Feu.

Mais, nous affirmerons, par contre, dans les termes de notre érudition contemporaine, qu'il est évident qu'en se transformant en énergie, le sperme passe par de nombreux processus, et que cette énergie qui monte par les cordons Ida et Pingala est le second aspect du sperme ; et lorsque les courants solaires et lunaires - de ce Mercure - fusionnent avec le feu pour monter par le canal Sushumna, ou canal médullaire spinal, nous obtenons le troisième aspect du Mercure, un Mercure fécondé par le Soufre ; je veux que vous arriviez à me comprendre.

Pensez, en premier, aux sécrétions sexuelles ; pensez à ce verre liquide, flexible, malléable. Deuxièmement, au résultat de sa transmutation, c'est-à-dire à l'énergie créatrice s'élevant par les cordons Ida et Pingala, jusqu'au cerveau - c'est le deuxième aspect du Mercure -. Pensez au troisième aspect : au pôle positif et au pôle négatif de ce Mercure, fusionnés et mélangés à la base de l'épine dorsale, intégrés au feu sacré et solaire de la Kundalini s'élevant par le canal médullaire spinal pour ouvrir les sept sceaux de l'Apocalypse de saint Jean ; voilà le troisième aspect du Mercure. Il est évident que ce troisième aspect du Mercure, convenablement fécondé par le Soufre qui est le feu, en vient à créer les Corps Existentiels Supérieurs de l'Être.

Le premier corps qui se forme avec ce Mercure fécondé par le Soufre est le Corps Kedsjano. C'est un corps merveilleux ; normalement, on l'appelle Corps Sidéral, ou aussi Eidolon ou Astral. On lui donne plusieurs noms. Or, ce corps est exactement une réplique du Corps Physique.

Si quelqu'un désincarne après avoir créé le Corps Kedsjano, il pourra se voir dans ces régions avec une personnalité immortelle, c'est-à-dire qu'il aura créé une nouvelle personnalité de type immortel. Celui qui a créé le Corps Kedsjano est immortel dans le monde des 24 lois, c'est-à-dire dans le monde astral. Ce n'est donc pas un fantôme, ce spectre formé par les agrégats psychiques, non, c'est une créature immortelle, quelqu'un qui, après la mort, est vivant et conscient dans la région moléculaire. Ce n'est donc pas un défunt de plus, commun et ordinaire, comme tout le monde. Non, c'est quelqu'un qui a un corps, un véhicule, et qui, par conséquent, est immortel.

Le Corps Astral ou Corps Kedsjano (car c'est son véritable nom) a aussi du sang. Le sang du Corps Kedsjano a un nom : on l'appelle l'Hambledzoin. Ainsi, comme notre corps physique élabore son sang grâce aux aliments que nous mangeons et à l'eau que nous buvons, le Corps Astral élabore aussi son sang. Et de quelle manière l'élabore-t-il ? Il se trouve que les astres du Système Solaire se mélangent, se pénètrent et se compénètrent mutuellement sans se confondre.

L'astrochimie est extraordinaire, merveilleuse, formidable ; les substances élaborées par l'astro-chimie entrent en nous à travers la respiration et par les pores ; ces substances en viennent à se convertir, au-dedans du Corps Kedsjano, en ce que l'on nomme l'Hambledzoin, c'est-à-dire le sang de ce véhicule, de cet instrument. Ainsi, le Corps Astral est un merveilleux corps de chair qui ne provient pas d'Adam, et de sang qui ne provient pas d'Adam, mais c'est bien un corps de chair et d'os qui a la chair et le sang, mais pas la chair ni le sang d'Adam, qui a besoin de l'Hambledzoin pour son perfectionnement, pour sa nutrition, pour son développement. Celui qui a un Corps Kedsjano peut l'utiliser. De la même façon que nous savons que nous avons des mains, parce que nous pouvons les utiliser, celui qui possède un Corps Sidéral, le Corps Kedsjano, peut l'utiliser à volonté, voyager avec lui à travers l'espace, traverser du verre - de part en part - sans le rompre ni le souiller, etc.

Mais, une fois que nous avons fabriqué le Corps Kedsjano, il est nécessaire de fabriquer le véhicule mental, c'est-à-dire de développer en nous la Raison Objective. C'est l'Anskoano Sacré. Pendant le processus de l'Anskoano Sacré, le Mercure de la Philosophie Secrète se coagule sous la forme extraordinaire et merveilleuse du Corps du Mental. Quelqu'un arrive à savoir qu'il possède le véhicule mental, quelqu'un arrive à savoir qu'il a développé harmonieusement tout l'Anskoano sacré quand il peut utiliser ce véhicule, quand il voyage avec lui de sphère en sphère, quand il peut faire volontairement des études dans le monde du mental.

Ainsi ce véhicule mental est extraordinaire ; ce véhicule a aussi besoin de son sang. Je pourrais dire que l'Hambledzoin, ou substance sanguine du Corps Mental, est à l'octave supérieure de l'Hambledzoin qui circule dans les veines du Corps Kedsjano. Et cela, mes chers frères, est très important.

Quand quelqu'un a créé les Corps Kedsjano Astral et Mental, il a besoin d'entamer un développement de niveau supérieur ; il a besoin de créer la faculté, disons, Egoaitoorasienne de l'Être ; c'est-à-dire de fabriquer le Corps de la Volonté Consciente ou, en d'autres termes, le Corps Causal. Il est évident que celui qui possède la volonté Egoaitoorasienne de l'Être n'est plus victime des circonstances ; il peut déterminer les circonstances à volonté. Ce véhicule ne peut être créé que grâce au Mercure de la Philosophie Secrète.

Le véhicule de la Volonté Consciente, c'est-à-dire de la volonté Egoaitoorasienne de l'Être, a aussi son sang spécifique, défini, son Hambledzoin, et c'est quelque chose que nous devons comprendre. Cet Hambledzoin est l'Ayasakadana Sacré. Comment l'Ayasakadana Sacré ou l'Hambledzoin de l'Être se forme-t-il ? Vous voyez que je suis en train de parler de plusieurs Hambledzoin. Je parle avant tout, de l'Hambledzoin qui circule dans les veines du Corps Kedsjano ; je parle de l'Hambledzoin qui circule dans les veines du Corps de la Raison Objective, défini par l'Anskoano Sacré ; mais maintenant on en vient à parler d'un nouvel Hambledzoin ; ce n'est plus celui du Corps Astral ou du Corps Mental ; maintenant, je suis en train de parler de l'Hambledzoin de l'Être, qui est différent, n'est-ce pas ? Pourquoi ? Parce que l'Astral n'est pas l'Être, le Mental n'est pas l'Être ; l'Être est plus en profondeur.

En effet, l'Âme Humaine est l'Être ; l'Âme Spirituelle ou Bouddhi est l'Être ; Atman est l'Être. Quand je dis l'Hambledzoin de l'Être, l'Ayasakadana Sacré, je cite un nouveau type de sang qu'il faut créer pour alimenter le Corps de la Volonté Sacrée ou de la Volonté Consciente, la volonté qui peut déterminer ou définir les circonstances : la Volonté Egoaitoorasienne. Avec quoi se forme ce sang, cet Hambledzoin de l'Être ? Avec les émanations du Soleil Sacré Absolu. Et comment un mystique arrive-t-il à attirer ces émanations du Soleil Sacré Absolu à son Corps Causal ? De quelle façon pouvons-nous attirer l'Ayasakadana Sacré ? C'est, simplement, grâce à la contemplation, à la méditation et à la prière. Alors, ces émanations se transforment en sang du Causal, en Hambledzoin de l'Être.

Une fois que nous possédons les Corps Physique, Astral, Mental, Causal ou, pour parler en termes plus ésotériques, une fois que nous avons créé le Corps Kedsjano, le véhicule de la Raison Objective et le Corps de la Volonté Consciente ou faculté Egoaitoorasienne, alors, que se passe-t-il ? Que pouvons-nous incarner ? Alors ? Le principe animique, c'est-à-dire l'Être en soi-même, pour nous convertir en ce qu'on appellerait en Kabbale : le Fils de l'Homme. Ils se ressemblent par les traits physiques, mais, si nous observons sa conduite, sa façon d'être, nous constaterons qu'il est différent ; l'Homme n'a rien de commun avec le mammifère intellectuel. C'est un peu dur, n'est-ce pas, de penser que toutes les créatures qui peuplent le monde sont des humanoïdes ! C'est la vérité ! La mission spécifique que l'on m'a confiée est de créer des Hommes ; ces propos semblent apparemment excentriques, n'est-ce pas ? C'est étrange mais c'est vrai, parce que ceux qui suivent les enseignements de ce type se convertissent en Hommes, alors je suis en train de créer des Hommes ; j'ai eu la satisfaction d'en avoir déjà créé quelques-uns et je continuerai à créer des Hommes.

Passage extrait de https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... Humain.php
Fondateur du forum, devenu indigne de côtoyer les gnostiques bien ancrés sur leurs deux jambes, qui suivent les justes préceptes et se tiennent dans une stricte moralité.
Hors ligne Gemani
#2
Avatar du membre
Messages : 6784
Enregistré le : 25 septembre 2008
Localisation : https://livegalerie.com/Peinture,Amour_ ... 69932.html
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Message le

D. Vénérable maître, j’ai une question […] : cet homme, saint Cyprien, était-il réellement un saint ou était-ce un magicien noir qui a écrit cette œuvre de magie noire qui s’appelle « Le livre infernal » ?

M. Bien… que l’on dise que saint Cyprien fut un magicien noir et ensuite qu’il soit devenu blanc, CELA N’A PAS D’IMPORTANCE. PENSONS AU CRESTOS, au Logos, qui est plus important. En haut, il y a le Père, le Logos et l’Esprit-Saint. En bas, il y a le Souffle, le Sang et l’Eau.

De sorte que le triangle d’en haut et le triangle d’en bas forment ainsi le SCEAU DE SALOMON. Le Sceau de Salomon a douze rayons, parce que ses six pointes sont masculines et les six angles, entre chaque pointe, sont féminins. Ce Sceau de Salomon représente donc le Logos et, au moyen de l’alchimie, il se transforme en les douze constellations du zodiaque, tant dans le Macrocosme que dans le Microcosme-Homme. Ainsi, dans le Sceau de Salomon sont renfermés les mystères de l’alchimie.

Ce que nos étudiants doivent faire en premier, c’est apprendre à PRÉPARER LE MERCURE DES SAGES. Sans ce Mercure, on ne peut faire le Grand Œuvre.

Quel est ce Mercure ? D’où allons-nous le sortir ? Eh bien, c’est « l’Âme Métallique » du sperme sacré [qu’il faut] transmuter, et quand on le transmute dans la Neuvième Sphère, le meilleur arrive. Le Mercure brut (qui n’est autre que le sperme même) se transforme alors en énergie, c’est pourquoi on dit que l’on fait le Grand Œuvre… Mais la préparation du Mercure exige beaucoup d’attention parce que les eaux mercurielles doivent passer par beaucoup de processus, c’est évident.

Au début, ces EAUX SONT NOIRES. Quand on travaille avec ces eaux, on dit que l’on travaille avec SATURNE. Au début, elles sont immondes, mais, plus tard, ces eaux deviennent BLANCHES.

Quand elles sont noires, on les représente avec le CORBEAU NOIR de l’alchimie, le corbeau noir de la putréfaction et de la mort. Mais si on sublime le travail, s’il devient plus spirituel, si on lui donne plus de raffinement, alors les eaux deviennent blanches…

D. Et en combien de temps ?

M. Là, cela dépend. LE TEMPS DÉPEND DE L’EFFORT DES COUPLES, parce que si les couples ne raffinent pas le sexe, mais qu’ils le laissent agir lourdement et brutalement, de manière animalesque, eh bien, les eaux resteront noires (tant qu’ils les laisseront noires) et, pour cette raison, l’avènement du Feu tardera, tardera… c’est clair.

Mais si les couples décident de RAFFINER LE SACREMENT DE L’ÉGLISE DE ROME, qu’arrivera-t-il ? Les eaux deviendront blanches. Et s’ils continuent à raffiner encore plus, et plus, et plus, et s’ils arrivent à transformer l’accouplement chimique ou métaphysique en un culte réellement sacré, les eaux deviendront JAUNES.

En arrivant à ce niveau, ces eaux seront prêtes à recevoir le SOUFRE DES SAGES. Et quel est ce Soufre ? Le Feu ! Le Feu ! Le Feu… Ce Soufre est assez intéressant. Ce n’est pas un soufre purement chimique, le soufre que l’on peut acheter en pharmacie, cru, de la « fleur de soufre » (que l’on devrait bien sûr, entre parenthèses, mettre dans nos chaussures quand on a des « larves » pour nous aider à les désintégrer)…

D. Le soufre est-il médicinal ?

M. IL EST AUSSI MÉDICINAL, on ne peut nier que le Soufre soit médicinal. Mais bon, nous sommes en train de parler du Soufre des Sages. Nous sommes en train de dire que quand le Mercure est dûment prêt (avec la couleur jaune), on peut recevoir le Soufre des Sages. Ce Soufre féconde le Mercure.

Mais, quel est ce Soufre des Sages ? LE FEU SACRÉ qui est normalement enroulé trois fois et demie à l’intérieur d’un certain chakra ou centre magnétique qui se trouve dans le coccyx. Quand le Mercure est prêt, alors il reçoit le Soufre, il se mélange au Soufre, il se transforme en MERCURE SOUFRÉ.

À son tour, le SEL qui existe aussi dans les sécrétions sexuelles passe par des sublimations et, avec le Soufre et le Mercure, ils forment un seul trio : Sel, Soufre et Mercure.

Ce SEL, SOUFRE ET MERCURE prend la forme d’un serpent qui monte par l’épine dorsale le long du canal de la moelle épinière. Généralement, on l’appelle « KUNDALINI » et il monte par la moelle épinière jusqu’au cerveau, en ouvrant les chakras qui existent dans l’épine dorsale. L’excédent de ce Sel, de ce Soufre et de ce Mercure accomplit de beaux objectifs.

Nul doute que le Sel, le Soufre et le Mercure (mélangés) reçoivent un nouveau nom : on les appelle le « VITRIOL ». « Vitriol » est un mot qui se décompose ainsi : VISITA INTERIORA TERRAE, RECTIFICANDO INVENIES OCCULTUM LAPIDEM (« visite l’intérieur de la terre et en rectifiant tu trouveras la pierre cachée »). À quelle Pierre se réfère-t-on ? À LA PIERRE PHILOSOPHALE qu’il faut élaborer, qu’il faut fabriquer : l’ESCARBOUCLE ROUGE des sages.

Bien, mais je vous disais que l’excédent du Sel, du Soufre et du Mercure, l’excédent du Vitriol (qui n’est autre que du MERCURE SOUFRÉ, avec un peu de SEL SUBLIMÉ), se cristallise dans les cellules, à l’intérieur de l’organisme, sous la forme extraordinaire et merveilleuse du corps sidéral ou astral. Celui qui possède un corps astral sait qu’il en a un parce qu’il peut voyager avec lui à travers le Cosmos.

À une octave plus élevée, cet excédent (le surplus de la fabrication de l’astral) se cristallise donc dans le mental, un corps magnifique avec lequel nous pouvons voyager à travers l’infini et absorber la Sagesse universelle.

Et à une troisième octave, cet excédent de Vitriol sert à fabriquer le causal. Celui qui possède le corps causal ou corps de la volonté consciente se convertit en Homme causal. L’Homme causal est l’Homme véritable dans le sens le plus strict du terme. Dans le Monde causal se trouve le Temple de la grande Loge Blanche (c’est le grand Temple universel). Les Adeptes vivent là-bas. Moi-même, en tant qu’Adepte, j’ai pour centre de gravité le Monde causal. De cette région, je peux me projeter vers le mental, vers l’astral et ici, vers le physique. Pour parler avec vous, ici dans le physique, je me suis projeté depuis le causal, mais mon centre de gravité se trouve dans le causal.

Celui qui possède les corps physique, astral, mental et causal se convertit en Homme véritable car il peut recevoir les principes animiques et spirituels et se convertir en Homme.

De sorte qu’il faut préparer le Mercure des Sages pour fabriquer les corps, mais ce n’est pas tout. Si on désire vraiment marcher sur la VOIE DIRECTE, recevoir L’INITIATION VÉNUSTE, se Christifier, se convertir en Homme Solaire, alors on doit forcément éliminer l’ego.

Dans l’alchimie, on dit que « pour pouvoir faire de l’or, il faut éliminer le MERCURE SEC et le SOUFRE ARSENIQUÉ ou soufre vénéneux ». Le Mercure sec est constitué de tous les agrégats psychiques qui, dans leur ensemble, forment l’ego. Les agrégats psychiques personnifient nos défauts de type psychologique. Il faut les désintégrer pour pouvoir fabriquer de l’Or…

Notre Être comprend de nombreuses parties. L’une des parties autonomes et autoconscientes de notre propre Être est l’ANTIMOINE, qui n’est pas une substance purement chimique, mais un artisan de notre propre Être, c’est celui qui fixera l’Or dans le Mercure. Nos corps seront constitués de Mercure soufré, mais celui qui fixe réellement l’Or dans le Mercure soufré, c’est l’Antimoine.

L’Or se fixera dans les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être à mesure que nous éliminerons les agrégats psychiques, c’est-à-dire le Mercure Sec et le Soufre Arseniqué ou Soufre Vénéneux, ou Feu Infernal. Et c’est ainsi que les corps doivent se transformer en Véhicules d’Or.

Quand le corps astral, par exemple, s’est converti en un véhicule entièrement d’or pur de la meilleure qualité, LE SERPENT LE DÉVORE, la Kundalini l’avale. Quand le corps mental a été converti en un véhicule d’Or précieux, le Serpent l’avale. Quand le causal a été converti en un véhicule d’Or, le Serpent l’avale.

Il est nécessaire que les Véhicules soient dévorés par le Serpent. Même la Bouddhi et l’Atman, doivent être avalés par le Serpent. Comme le disent les Mayas dans le célèbre livre qui s’appelle LE CHILAM BALAM DE CHUMAYEL : « Nous devons être avalés par le Serpent »…

Au Yucatán, j’ai trouvé (dans l’un des temples du Yucatán) deux serpents en pierre, très beaux. J’ai aussi trouvé un serpent en pierre (dans un Temple) énorme, gigantesque : à l’intérieur de sa gueule, on voyait un homme que le serpent était en train d’avaler. Cela confirme ce qui est dit dans « Le Chilam Balam de Chumayel ».

Les théosophes nous parlent de la Kundalini Shakti et M. Leadbeater a écrit sur les chakras de la Kundalini et tout cela. Mais il ne suffit pas seulement d’éveiller la Kundalini, c’est-à-dire le Serpent, ce n’est pas suffisant. Que l’on ne croie pas que, du fait d’avoir éveillé le Serpent, un homme a le droit de jouir du pouvoir des chakras, non. Pour pouvoir jouir du pouvoir des chakras, il faut avoir été dévoré par le Serpent. Éveiller et développer la Kundalini est une chose et être dévoré par elle est autre chose.

Par exemple, on lit, dans un récit de WOTAN (un ancien grand initié), qu’il dit « qu’il est allé dans la demeure des Serpents », « qu’il est entré par un orifice de la Terre, qui allait au centre de la Terre ». Et il dit : « Et j’ai pu entrer par le passage des Serpents car je suis un Serpent »… Les anciens Initiés égyptiens se donnaient aussi le nom de « Serpents », de même que les Druides…

On doit se convertir en Serpent. Une fois, le comte de Saint-Germain a laissé traîner un petit papier. Quelqu’un s’est approché et l’a lu. Il disait : « Cela fait tant de milliers d’années (je ne me souviens pas à cet instant combien d’années il avait mises) que je suis établi en Isis ». Alors, on comprend qu’il avait été dévoré par le Serpent, qu’il était un Serpent.

D. Maître, quand on représente les pharaons avec un serpent sur le front, quel en est le symbole ? Ont-ils été avalés par le Serpent ?

M. C’EST UN SYMBOLE… Une fois que l’on s’est transformé en Serpent, que l’on est un Serpent, on est alors DÉVORÉ PAR L’AIGLE et on se transforme en SERPENT EMPLUMÉ, en Quetzalcóatl.

Mais bon, précisons cet aspect chez le Christ… Une fois que les Véhicules d’Or ont été dévorés par le Serpent, nous avons alors une enveloppe métallique extraordinaire : le TO SOMA HELIAKON (qui est composé de tous les Véhicules d’Or), le To Soma Heliakon de l’Homme Solaire. Quand nous atteignons ces niveaux, le Christ ressuscite en nous. Après qu’il eut vécu tout le drame cosmique à l’intérieur de nous, il s’enveloppe du To Soma Heliakon, il s’en revêt, il se revêt de cette forme sacrée et il surgit à la manifestation, il vient, il entre dans l’organisme, il s’exprime en tant qu’Homme parmi nous, mais en tant qu’HOMME RESSUSCITÉ.

C’est donc la Causa Causorum qui donne de la force aux Maîtres Ressuscités. C’est pour cela que les Maîtres ressuscités sont ressuscités : les Koot-Houmi, les Saint-Germain, les Cagliostro, les Hermès Trismégiste, etc. Et c’est ce que l’on recherche : la création de l’Homme Solaire.

En tout cas, je veux vous dire, au nom de la vérité, qu’il est nécessaire que le Christ naisse dans le cœur de l’Homme, qu’il vive le Drame Cosmique dans le cœur de l’Homme, qu’il meure en nous et qu’il ressuscite en nous, car il serait inutile que le Christ soit né à Bethléem s’il ne naît pas aussi dans notre cœur. Il serait inutile qu’il soit mort et qu’il soit ressuscité en Terre Sainte, s’il ne meurt pas et ne ressuscite pas aussi dans notre cœur.

C’est pourquoi il est nécessaire que nous parvenions à la Résurrection. Tant que nous n’avons pas atteint la Résurrection, nous devons beaucoup lutter pour y parvenir, c’est fondamental…

À quoi servirait la descente du Christ sur la Terre s’il n’atteignait pas la Résurrection ? Le Christ descend et meurt pour ressusciter et, avec sa mort, il tue la mort. C’est la dernière chose qu’il fait : éliminer la mort avec sa propre mort.

D. Il l’a vaincue ?

M. BIEN SÛR. Mais tout cela est une question d’alchimie. Si un homme n’élimine pas le Mercure sec qui représente les agrégats psychiques, vive personnification de nos erreurs, alors il ne pourra pas fabriquer de l’Or, de l’Or dont on a besoin pour les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être. Il ne pourra pas en fabriquer. Comment en fabriquerait-il ? De sorte qu’il est nécessaire, précisément, de fabriquer de l’Or. CELUI QUI NE SAIT PAS FABRIQUER DE L’OR NE SAIT RIEN, car celui qui commande, c’est l’Or. Un homme peut être très sage, très érudit, tout ce que vous voulez, mais s’il ne fabrique pas de l’Or, il perd misérablement son temps. Ici, il faut fabriquer de l’Or, parce que c’est l’Or qui commande…

extrait de COMPENDIUM DE VÉRITÉS ÉSOTÉRIQUES : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr ... nf_246.php
Fondateur du forum, devenu indigne de côtoyer les gnostiques bien ancrés sur leurs deux jambes, qui suivent les justes préceptes et se tiennent dans une stricte moralité.
Répondre

Retourner vers « Facteur n°2 : naître ou fabriquer les corps existentiels de l'Être »