Mais Quand est-ce que l'Etre Vient ?!

Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6408
Enregistré le : 25 septembre 2008
Localisation : Vision de l'Intime. Je naquis dans le Dauphiné. A 37 ans, je vins dans les Landes (proche plages)
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Mais Quand est-ce que l'Etre Vient ?!

Message le

Ainsi donc, si nous allons créer, fabriquer le Mercure, c'est dans l'intention de créer les Corps Existentiels Supérieurs de l'Être, de les perfectionner, etc.

Mais nous procédons graduellement : je veux que vous compreniez ce que nous allons faire, quel est le travail que nous allons réaliser avec le Mercure. En premier lieu, ce Mercure - fécondé par le Soufre - prend forme dans le corps astral.

Quand quelqu'un possède un corps astral, il sait qu'il l'a parce qu'il peut l'utiliser. Nous savons que nous avons des pieds, parce que nous pouvons marcher avec eux ; nous savons que nous avons des mains parce que nous pouvons les utiliser. Nous savons que nous avons des yeux parce que nous pouvons voir avec eux. De même, nous savons que nous possédons un corps astral, quand nous pouvons l'utiliser, nous mouvoir avec lui consciemment et positivement à travers les mondes suprasensibles.

Et de quoi le corps astral est-il fait ? De Mercure. Pourquoi le Mercure prend-t-il la forme du corps astral ? Grâce au fait, vous dis-je, que le Mercure a été fécondé par le Soufre. Un Mercure, fécondé par le Soufre, prend la forme du corps astral et il se convertit en corps astral.

Une fois que nous nous serons donné le luxe de nous créer un corps astral, au moyen du Mercure, nous ne serons plus de misérables fantômes, des ombres abyssales dans le Monde des Morts, non. En ce moment, il me vient en mémoire le souvenir d'Homère lorsqu'il dit : « Mieux vaut être un mendiant sur la Terre qu'un Roi dans l'Empire des Ombres ».

Celui qui a un corps Astral n'est plus un fantôme ; il est différent ; il se détache dans cette région de l'Amenti ; il se distingue ; on voit un individu ; il figure là, avec son NOM SACRÉ. Là-bas, chacun de nous a son nom.

Le nom que j'utilise, par exemple, SAMAEL AUN WEOR, n'est pas un nom capricieux que je me suis donné au hasard. Non, je ne me suis pas donné ce nom ; je me suis toujours appelé ainsi à travers toute l'Éternité, d'âge en âge, de Mahamanvantara en Mahamanvantara, j'ai toujours été SAMAEL AUN WEOR.

Disciple. [...]

Maître. Eh bien, c'est le nom de mon Être, de ma MONADE DIVINE ; c'est un nom qui représente le Roi du feu, des volcans. Indubitablement, LUI EST LUI ; je suis uniquement son DHYANI-BODHISATTVA. Comme dirait Mahomet : « Allah est Allah et Mahomet son prophète ». Lui, est parfait, moi je ne le suis pas. Je n'essaie pas de me prétendre parfait, parce que de parfait, il n'y en a qu'un, et c'est le Père qui est en secret. Aucun de nous n'est parfait.

Ainsi donc, mes frères, dans le monde de l'Amenti, celui qui possède un corps astral sait son nom et c'est un individu. Après sa mort, il continue à être vivant, avec la personnalité astrale ; ce n'est plus une créature mortelle, c'est une CRÉATURE IMMORTELLE.

Mais si quelqu'un fabriquait, par exemple, un corps astral et qu'il restait bloqué, s'il ne continuait pas à travailler avec le Mercure et dégénérait dans de nouvelles existences, il ne resterait d'autre remède que de le soumettre à des réincorporations dans des organismes inférieurs d'animaux, afin qu'il puisse éliminer ce qu'il aurait d'HANASMUSSEN. Ceci est assez important...

Dans l'Astral, mes chers frères, il y a différents Royaumes, comme ici, dans le monde physique. Ces Royaumes sont gouvernés par des DEVAS ou Hiérarchies Divines.

Une fois que quelqu'un a réussi à fabriquer le corps astral - au moyen du Mercure de la Philosophie Secrète - il peut alors se consacrer à travailler à la fabrication du CORPS MENTAL.

Tout le monde croit avoir un corps mental propre, individuel, mais cela est faux. Les gens n'ont pas un Mental ; les gens ont beaucoup de Mentals.

Pensez que le Moi est multiple, que le Moi est un ensemble de personnes qu'on porte à l'intérieur de soi et que le corps est une machine. À travers cette machine, brusquement s'exprime un Moi, c'est-à-dire une personne. Ensuite, cette personne sort et une autre s'y met - dans le corps - puis cette autre sort et une autre la suit, et ainsi de suite.

Bref, l'Animal Intellectuel n'a pas d'INDIVIDUALITÉ définie ; c'est une machine contrôlée par beaucoup de personnes. Mais chacune de ces personnes, appelée Moi, a un mental différent.

Comme les Mois sont nombreux, les mentals aussi sont nombreux, étant donné que chaque Moi a son mental, ses idées et ses propres critères en plus.

Alors, mes chers frères, où se trouve le Mental Individuel du pauvre « Animal Intellectuel erronément appelé Homme ? Où se trouve le mental de ce pauvre mammifère rationnel ? Quel est-il ? Nous devons nous rendre compte, malheureusement, de ce que nous sommes si nous voulons vraiment une TRANSFORMATION RADICALE.

Une fois qu'on a réussi à fabriquer l'Astral, il faut fabriquer le corps mental. Pouvons-nous le faire ? Oui, nous le pouvons ! Avec quoi ? Avec le Mercure. Et, finalement, ce Mercure se cristallisera en le Corps du Mental. Et quand parvenons-nous à savoir que nous possédons un Mental Individuel ? Quand nous pouvons l'utiliser, quand nous somme capables de voyager avec le corps mental à travers tout l'Univers, de planète en planète. Alors, et alors seulement, nous parvenons à savoir que nous possédons un corps mental.

Disciple. En chair et en os ?

Maître. En chair et en os mais « une chair qui ne provient pas d'Adam » ; parce qu'il y a deux chairs : une qui vient d'Adam - périssable et terrestre - et une autre qui ne provient pas d'Adam.

Quand nous possédons véritablement ce corps mental, alors nous allons faire un travail plus avancé, nous allons créer le CORPS DE LA VOLONTÉ CONSCIENTE, le corps causal. Nous y parvenons, en effet, au moyen du Mercure, toujours fécondé par le Soufre.

Mais il faut avoir de l'ordre dans le travail : d'abord, on fabrique le corps astral ou Corps KEDSJANO ; ensuite, le Corps de la Raison Objective ou corps mental ; et ensuite, le Corps de la Volonté Consciente ou corps causal.

Chacun de ces Corps a ses Lois. Ainsi, le Corps Physique est gouverné par 48 Lois, l'Astral est gouverné par 24 lois, le Mental par 12 et le Causal par 6.

Voyez les merveilles du Mercure ! Celui qui a fabriqué ces Corps : l'Astral, le Mental et le Causal, reçoit de fait, son PRINCIPE ANIMIQUE, son ÂME HUMAINE, et il se convertit en HOMME RÉEL, VÉRITABLE, grâce au Mercure de la Philosophie Secrète fécondé par le Soufre, en HOMME RÉEL, au sens le plus complet du terme. Nous croire des Hommes, avant ce moment, est une erreur. C'est évident, si nous plaçons un Homme et un « Animal Intellectuel » face à face, ils se ressemblent, c'est-à-dire qu'ils ont une similitude ; mais si nous observons leurs habitudes, elles sont différentes. Les coutumes de l'Homme véritable sont très distinctes de celles de « l'Animal Intellectuel », de même celles de l'homme cultivé sont complètement différentes de celles du cannibale de la forêt.

Observez en détail un Homme et un « Animal Intellectuel », observez-les dans leurs comportements, leurs conduites ; ils sont radicalement différents ; intimement, ils ne se ressemblent en rien, bien qu'ils aient tous deux la même apparence physique.

Qu'il existe, dans « l'Animal Intellectuel », des possibilités de se convertir en Homme ? C'est autre chose, c'est très différent ! Là, se trouvent les GERMES des Corps Existentiels Supérieurs de l'Être, des germes que les émanations du Soleil Sacré Absolu peuvent vivifier - grâce au travail avec l'Alchimie Sexuelle - et ceci est important.

Maintenant, une fois que nous nous sommes convertis en Hommes véritables, parce que nous avons reçu le Principe Animique - ce qu'on appellerait, dans la Gnose, le « PNEUMA » ou Esprit - vient la seconde partie du travail, beaucoup plus profonde. Il s'agit de raffiner davantage le Mercure au moyen de la Cuisson Alchimique et d'intensifier l'élimination du MERCURE SEC et du SEL ROUGE.

Qu'est-ce que le Mercure Sec ? Nous l'avons dit, mais aujourd'hui, je le répète encore : il se trouve formé ou représenté, disons, dans tous les « Mois » que nous portons à l'intérieur de nous. Et qu'est-ce que le Sel Rouge ou Soufre Arseniqué ? C'est le Feu Infrasexuel, le Feu qui émane de l'abominable « ORGANE KUNDARTIGATEUR ».

Évidemment, par la création des Corps Existentiels Supérieurs de l'Être, on a besoin d'élimination, mais l'élimination s'intensifie encore plus dans la seconde partie du travail, avec l'élimination des éléments indésirables, c'est-à-dire du Mercure Sec et du Sel Rouge ou Soufre Arseniqué.

Le troisième travail va plus loin. Dans le troisième travail, mes chers frères, soit dans la TROISIÈME CUISSON (parce qu'il y a trois cuissons ou TROIS PURIFICATIONS par le fer et par le feu), il faut convertir les Corps Existentiels Supérieurs de l'Être en VÉHICULES D'OR PUR.

D'où va sortir cet Or ? C'est le Mercure qui le porte. De même que saint Christophe porte l'Enfant, de même que la brebis porte son agnelet, ainsi le Mercure aussi porte l'Or en lui-même.

Mais on a besoin d'un artifice qui soit capable d'unir les atomes d'Or avec le Mercure. Cet artifice, nous l'avons tous à l'intérieur de nous-mêmes, c'est une partie de notre Être : L'ALCHIMISTE PARTICULIER de chacun de nous, et il s'appelle « ANTIMOINE ».

Que pourrions-nous faire sans cette partie de l'Être, sans ce petit Alchimiste ? Heureusement que lui connaît l'Art, c'est un grand artiste : c'est lui qui va réussir l'union des atomes d'Or avec le Mercure.

Ainsi donc, dans la troisième partie du travail, il faut que le corps astral se convertisse en Or pur ; ainsi seulement, il pourra être recouvert par les parties les plus élevées de l'Être ou par ses différentes parties.

Le corps mental doit se transformer en Véhicule d'Or, c'est ainsi seulement qu'il pourra être recouvert des différentes parties de l'Être.

Le corps causal devra être recouvert, ou il devra se changer en Or Pur, pour pouvoir être recouvert des différentes parties de l'Être.

Ensuite, l'ÂME-ESPRIT devra aussi se transformer en ÂME D'OR.

Et, finalement, ce que nous avons de plus précieux en nous, l'ATMAN dont parlent les hindous, doit se convertir en Or Pur.

Quand on a obtenu cela, quand tous les véhicules ont été recouverts des différentes parties de l'Être, quand on a obtenu la perfection, quand on a éliminé tout le Mercure Sec et le Sel Rouge, alors notre Être vient ; il se lève de son Sépulcre et entre dans son enveloppe : on dit qu'il RESSUSCITE en nous et nous en Lui, et on a atteint la PERFECTION DANS LA MAÎTRISE.

Celui qui arrive à ces hauteurs possède l'ÉLIXIR DE LONGUE VIE, il pourra conserver son corps physique des millions d'années durant. Celui qui arrive à ces hauteurs, reçoit la Médecine Universelle et les maladies sont éradiquées de son organisme. Celui qui arrive à ces hauteurs pourra transmuter le plomb physique en or pur, physique, comme le faisait le Comte de Saint Germain, comme le faisait Cagliostro, comme le faisaient Raymond Lulle, Nicolas Flamel et bien d'autres encore.

« La Mort est vaincue avec la victoire. Où est ton aiguillon, Ô Sépulcre ? Ô Mort, où est ta Victoire ? ». Ce sont des paroles de l'Apôtre qui nous invitent à la réflexion.

Mais, quel est le rôle de Lucifer, dans tout cela ? Qu'est-ce que Lucifer, le Bouc de Mendès, a à voir avec cette question ? Pourquoi Moïse portait-il les cornes de Bouc, les deux rayons de lumière sur son front ? Parce que, mes Frères, c'est Lucifer qui est, pour ainsi dire, la mine d'où nous allons extraire le Mercure.

Passage extrait de la CONFÉRENCE N°101 : MOÏSE ET LES PRODIGES DU MERCURE : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 140&t=1330


Sujet remonté par Gemani le 14 juillet 2020, 18:03.
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?
Répondre

Retourner vers « Facteur n°2 : naître ou fabriquer les corps existentiels de l'Être »