Mourir et Rapport entre les 49 plans et l'Harmonie du Couple

Concept et Notions pour aider à mourir psychologiquement à soi-même
Répondre
Hors ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Mourir et Rapport entre les 49 plans et l'Harmonie du Couple

Message le 16 avril 2009, 18:27

Le second facteur : MOURIR

De même que la vie représente un processus d'extériorisation ou d'extraversion graduelle et toujours plus complète, de même la mort de l'ego est un processus d'intériorisation graduelle, dans lequel la conscience individuelle, l'Essence pure, se dépouille de ses vêtements inutiles, tout comme Ishtar dans sa descente symbolique, jusqu'à ce qu'elle soit entièrement nue et éveillée, en elle-même, devant la grande réalité de la vie libre en son mouvement.

« Indéniablement, pour que la lumière qui constitue l'Essence animique - actuellement embouteillée dans l'ego animal -commence à briller, à scintiller et resplendir, elle doit être libérée. Mais, en vérité, je vous dis que ce n'est possible qu'en passant par la terrible annihilation bouddhique : en dissolvant le « Moi » , en mourant en nous-mêmes. » (La doctrine Secrète de l'Anahuac, chapitre 9)

« Si le grain ne meurt, la plante ne naît pas ». Il est nécessaire de mourir. C'est-à-dire que l'ego animal doit cesser d'exister en nous, dans notre psychisme, si vraiment nous voulons jouir de l'illumination authentique.

Les frères gnostiques en général, les aspirants à la Gnose, souffrent beaucoup du manque d'illumination. Ils voudraient voyager dans les régions ineffables, visiter le Nirvana, le MahaPara nirvana, entendre la « musique des Sphères », etc., mais en se voyant prisonniers, asservis dans cette région tridimensionnelle d'Euclide, incapables de percevoir toutes ces merveilles des mondes supérieurs, ils souffrent l'indicible. Et, bien sûr, leurs souffrances sont justifiées, ils ont raison de souffrir.

Certains veulent néanmoins devancer les faits. Pour parler dans un langage familier, nous dirions que certains veulent « mettre la charrue avant les boeufs » ou « vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué »... Ils veulent être des explorateurs de l'espace, sans avoir encore acquis les facultés requises. Ils s'adonnent donc, parfois, au spiritisme et finissent par devenir des « médiums », etc. Soulignons incidemment que le résultat, la conséquence du médiumnisme, c'est l'épilepsie ; tous les épileptiques que nous avons étudiés ont été des médiums spirites au cours d'existences antérieures ; devenir épileptique, ce n'est sûrement pas un sort enviable, c'est très pénible.

Pour revenir à notre sujet, je vous dirai qu'il est impossible d'atteindre l'illumination tant que l'on n'a pas désintégré l'ego. Normalement, la conscience - en fait, il faudrait plutôt dire « anormalement » , car je n'appellerais pas ça une chose « normale » - la conscience, donc, est embouteillée dans « l'Ego », dans le Moi de la psychologie expérimentale. Il est clair que tant que la conscience continuera à être embouteillée dans l'ego, emboutie, enfermée dans le Moi, elle restera endormie et continuera de fonctionner en vertu de son propre conditionnement. Elle restera subjective, incohérente, brouillonne...

J'ai écouté ce que les gens avaient à dire au sujet des attaques de ténébreux à Guadalajara. Je leur ai répondu que tout cela est dû au subjectivisme, à l'ego. Que certains frères soient possédés par des démons, que les sorcières de minuit, montées sur leur balai, viennent tourmenter nos bons petits frères ; qu'elles les attaquent continuellement, qu'elles les menacent de mort, et mille autres aberrations du genre, cela sent plutôt la secte des Vaudous ! Évidemment, c'est quelque chose d'affreux dans le fond. Mais rien de tout cela n'arriverait, aucune de ces choses absurdes, confuses, aberrantes, ces histoires de sorcières, de vampires et mille choses du genre, rien de cela donc ne se produirait si les aspirants n'avaient pas l'Ego. Ce problème-là est causé par l'ego. Quand avez-vous entendu parler qu'un Gautama Sakyamuni ait été attaqué par les sorcières du Sabbat, qu'elles l'aient investi, qu'elles aient pris possession de lui ? que Gautama, se levant soudain, frappe mortellement une autre personne en criant : « Je te tue, je te tue, je viens pour te tuer » ? On n'a jamais vu de choses pareilles chez les initiés. C'est pourquoi je vous répète que toutes ces choses ne se produisent que chez des personnes qui ont l'Ego. Lorsqu'il n'y a pas d'Ego, rien de tout cela n'arrive. En détruisant l'ego, c'en est fini de tout cela. Car lorsqu'on détruit l'ego, lorsqu'on passe par l'annihilation bouddhique, la conscience s'émancipe, se libère. Elle devient alors « auto-éveillée », elle devient objective, et les aberrations prennent fin. Alors survient l'illumination totale, claire, sans taches, sans choses troubles d'aucune sorte. Lorsque nous avons objectivé notre mental, lorsque notre conscience est devenue objective, la seule et unique chose qui règne en nous, c'est la clarté méridienne de l'Esprit ; nous nous mouvons alors dans le monde des mathématiques et des perfections. Mais ce serait impossible si nous ne passions pas d'abord par l'annihilation bouddhique.

Je pourrais vous synthétiser la didactique, pour ainsi dire, de l'annihilation bouddhique en quelques mots : nous devons vivre alertes et vigilants comme la sentinelle en temps de guerre. C'est sur le terrain de la vie pratique, dans nos relations avec nos amis et connaissances, à la maison, dans la rue, au travail, que les défauts que nous portons cachés à l'intérieur de nous affleurent spontanément. Un défaut découvert doit être jugé sur le champ, soumis aussitôt à l'analyse. Nous pouvons connaître directement n'importe quel défaut grâce à « l'auto-réflexion évidente de l'Être ». Une fois que nous avons compris telle ou telle erreur psychologique, nous pouvons indubitablement nous offrir le « luxe » de la désintégrer.

Nous voici arrivés à un point critique, épineux de cette causerie : en effet, Gurdjieff, Ouspensky, Nicoll, et plusieurs autres auteurs de la « Quatrième Voie », des gnostiques tout comme nous - car, entre parenthèses, nous sommes de la « Quatrième Voie » ou du « Quatrième Chemin » - ont cru sincèrement que l'on pouvait désintégrer n'importe quel agrégat psychique inhumain, c'est-à-dire n'importe quel défaut, n'importe quel Moi, à travers la simple compréhension créatrice, sans plus. Gurdjieff a commis en outre une erreur impardonnable pour laquelle, cela va sans dire, il a contracté un grave karma, et cette erreur fut de s'être prononcé contre la Divine Mère Kundalini. L'a-t-il fait par ignorance ? Sans doute. Mais l'ignorance de la Loi n'empêche pas son application. Gurdjieff, donc, a confondu le Serpent sacré Kundalini avec l'abominable organe Kundartiguateur ; il a attribué à Devi Kundalini les défauts sinistres et ténébreux de l'abominable organe Kundartiguateur.

Pour que vous me compreniez mieux, je vous précise qu'il y a deux serpents : celui qui monte et celui qui descend ; le Serpent d'airain qui a guéri les Israélites dans le désert, enroulé sur le lingam générateur, sur la croix Tau, et le Serpent Python à sept têtes, qui se vautrait dans le limon de la terre et qu'Apollon, courroucé, a frappé de ses dards ; le Serpent qui s'élève sur le bâton d'Esculape, le Dieu romain de la Médecine, et le Serpent qui se traîne dans la boue, le Serpent tentateur de l'Éden. Voilà la signification de la double patte serpentine du coq des Abraxas chez les anciens gnostiques.

Ainsi donc, le Serpent qui monte est sacré : c'est la Kundalini. Celui qui descend, c'est le Kundartiguateur. L'erreur de Gurdjieff a été, donc, d'attribuer au Serpent ascendant les effets hypnotiques, ténébreux et abominables du Serpent descendant. C'est là que Gurdjieff s'est trompé.

Il existe ici, au Mexique, un « Institut pour le développement harmonieux de l'Homme » : c'est l'école de Gurdjieff. Mais je me demande quel étudiant de cette école a réussi à éliminer ses Moi. Lequel est parvenu à libérer radicalement sa conscience ? Lequel des membres de cette école a atteint l'illumination objective ? Aucun ! Pourquoi ? Parce que le mental, par lui-même, ne peut altérer fondamentalement aucun défaut. Il peut, certes, l'étiqueter de différents noms, le justifier, le condamner, lui chercher des justifications ou des échappatoires, afin de l'éluder ; il peut le cacher à lui-même et aux autres, mais jamais le désintégrer. Nous avons besoin d'un pouvoir supérieur au mental, et Gurdjieff n'a pas appliqué ce principe sur lui-même. Je déplore que Gurdjieff ait dévié le sens de l'enseignement que je lui avais moi-même transmis, car Gurdjieff a été mon disciple. Je déplore, dis-je, qu'il ait commis cette grave erreur. Il s'est laissé influencer par d'autres conceptions et c'est infiniment regrettable.

Donc, pour regarder les choses en face, il nous faut un pouvoir supérieur au mental et ce pouvoir n'est autre que la Kundalini, le Serpent igné de nos pouvoirs magiques. Il n'y a qu'elle qui puisse pulvériser n'importe quel agrégat psychologique inhumain, soit de colère, de convoitise, de luxure, d'envie, etc. Naturellement, il faut d'abord découvrir le défaut que l'on veut éliminer, et ensuite, seconde étape, il faut travailler sur lui, le comprendre, et en troisième lieu, enfin, il faut l'éliminer. Et c'est avec le pouvoir de la Divine Mère cosmique, avec le pouvoir de la Divine Mère Kundalini, que l'on peut éliminer cet agrégat, ce Moi. Mais nous devons invoquer Kundalini, Devi Kundalini Shakti. L'appeler au moment même où il nous faut éliminer l'agrégat psychique que nous avons préalablement découvert et compris. Oui, il faut l'invoquer et lui demander de pulvériser tel ou tel défaut, et elle le fera.

Or, le pouvoir de la Vipère sacrée, du Cobra divin des temples culmine dans la Forge des Cyclopes. Si un couple qui travaille dans la Forge des Cyclopes invoque ardemment la Vipère divine, en plein travail sexo-spirituel, il obtiendra la réponse désirée.

On doit donc recourir à ce pouvoir transcendantal du Cobra des Mystères antiques, ce pouvoir merveilleux de la Vipère divine. Vous n'avez pas de compagne ? Ou la femme n'a pas de conjoint ? Vous pouvez quand même invoquer le Cobra sacré : il travaillera de toute manière et désintégrera le défaut que vous aurez compris. Je veux seulement dire que son pouvoir est à son apogée dans la Forge des Cyclopes, dans la Forge ardente de Vulcain.

Je vous parle dans ce langage « serpentin » parce que vous êtes des frères qui avez déjà fait le cours (de Missionnaires gnostiques) et que, par conséquent, vous devez être aptes à comprendre et à employer cette langue. Car lorsque nous parlons des mystères sexuels, nous devons en parler avec décence, avec dignité, jamais dans un langage vulgaire ; toujours dans un langage ésotérique édifiant et essentiellement dignifiant...

Si vous réussissez à passer par l'annihilation bouddhique, si vous réussissez à mourir de façon radicale, vous vous éveillerez totalement, ici et maintenant ! Et alors vous deviendrez conscients de la vie dans les mondes supérieurs. Mais, je le répète, il faut mourir pour s'éveiller ici et maintenant. Quand nous nous éveillons véritablement, le problème du dédoublement (astral) cesse d'exister. Nous devenons conscients, aussi bien dans le monde physique que dans les mondes supérieurs. Et que notre corps soit endormi ou qu'il soit éveillé, nous vivons toujours conscients. Alors disparaît de façon définitive, pour toujours, le problème du dédoublement astral. Car lorsque notre corps s'endort, nous demeurons conscients, nous sommes conscients dans le monde astral. Nous y vivons consciemment, nous y agissons consciemment et nous revenons à volonté à notre corps physique, au moment où nous le désirons. Par conséquent, le problème du dédoublement comme tel cesse d'exister.

L'important c'est de s'éveiller...

« Avec la mort, on tue la mort pour toute une éternité. »
passage extrait de : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... cience.php
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Conscience
#2
Avatar du membre
Messages : 321
Enregistré le : 20 novembre 2008

Re: Mourir

Message le 17 mars 2011, 18:22

Lorsque l'on atteint les limites du Tout et que l'on brûle en elles pour les anéantir, on atteint l'Absolu.
Shiva le sait Lui, qui arbore majestueusement son Cobra.


Image
Pour les shivaïtes, Shiva est la personnification de l'Absolu, le principe destructeur et en même temps régénérateur du monde, dispensateur de mort et de renaissance.
Shiva est un personnage complexe et contradictoire.
Il représente la destruction mais celle-ci a pour but la création d'un monde nouveau.
Il a les yeux mi-clos car il les ouvre lors de la création du monde et les ferme pour mettre fin à l'univers et amorcer un nouveau cycle.

Hors ligne Alpha
#3
Messages : 26
Enregistré le : 21 août 2011

L'oeuvre au noir

Message le 19 octobre 2011, 17:08

Chers amis,

J'ai depuis un bon bout observé avec une inquiétude croissante, combien de nombreux étudiants sincères sur le chemin se fourvoient, à cause d'une compréhension étriquée de l'enseignement que nous a légué notre vénérable Maître Samael. Cette compréhension étriquée se situe au niveau des 49 niveaux du mental.

Il nous semble que beaucoup de gnostiques sont mariés, il nous semble que beaucoup de gnostiques sont convaincus de vivre avec leur épouse, époux, un amour unique. Il nous semble pourtant que le Maître Samael recommande aux amoureux avant de convoler en juste noce de s'assurer au préalable qu'ils sont en harmonie dans les 7 plans du manifesté, qu'ils sont en harmonies dans les 3 Mondes de la Pensée, du Sentiment, et de la Volonté. Il annonce que si pour une raison les mariage que nous engageons ne respectent pas ces bases fondamentales, nos foyers, au lieu du ciel seront de véritables enfers.

Il me semble que la plus part des gnostiques qui ont lu ce passage de l'oeuvre magistrale du Maître intitulé "Le Mariage Parfait" n'ont rien trouvé à redire. Mais comment cela se fait il que lorsqu'il s'agit du travail sur la Mort de l'Ego, une incompréhension surgit? Je me contenterai pour ma part d'apporter quelques informations supplémentaires afin que ceux qui sont réellement intéressés par l'oeuvre au noir, par la putréfaction alchimique, se servant de ces informations puissent réellement avancer.

Vous vous rendrez compte assez rapidement que le Maître Samael a synthétisé les 7 dimensions en 3 Mondes: le monde de la Pensée (Monde Mental), le monde émotionnel (le Monde Astral), le monde de la volonté (le Monde Causal). Au niveau de la machine humaine, vous vous apercevrez rapidement de la correspondance de chacun de ces mondes: le centre Intellectuel, le Centre Emotionnel, le Centre Moteur-Instinctif. Le centre Sexuel n'est pas évoqué ici à dessein, car il est le stabilisateur, tous les centres abusent de celui-ci, mais un rééquilibrage dans les 3 centres précité inducte un fonctionnement adéquat de ce centre, véritable centrale nucléaire de notre machine humaine.

Incidemment vous comprendrez donc que lorsque nous observons une manifestation égoique dans les 5 centres de la machine humaine, nous travaillons dans les plans correspondants, donc lorsque nous observons un ego en action dans notre centre intellectuel, nous sommes en fait entrain de percevoir les manifestations de celui-ci dans le plan mental, si nous observons un ego en action dans le centre émotionnel, nous sommes en fait entrain d'observer celui-ci dans le plan astral, lorsque nous observons une manifestation égoique dans le centre moteur-instinctif, nous sommes en fait entrain de travailler dans le monde de la vonlonté consciente, le monde causal. Il existe des manifestations au niveau du Centre Sexuel, centre qui est comme vous le savez tous le Temple de l'Esprit Saint, donc nous pouvons et devons aussi observer des manifestations à ce niveau.

En sorte que le travail sur la Mort de l'ego, pour être effectif, doit se faire sur tous les centres de la machine humaine, simultanément précisons nous en passant. Essayez le, et vous verrez que votre travail gagnera en vitesse, que vous irerz plus vite, pour le plus grand bonheur de notre Intime.

Je m'arrête ici et vous souhaite une excellente fin de journée.

Alpha Omega.

Hors ligne Gemani
#4
Avatar du membre
Messages : 6792
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Re: Mourir et Rapport entre les 49 plans et l'Harmonie du Co

Message le 20 octobre 2011, 20:08

J'avoue être étonné par le rapprochement que tu fais entre des les 49 plans du subsconscients et les plans sur lesquels résident l'harmonie possible du couple... ou je fais un rapprochement là où il n'y a pas lieu d'être !

Le lien est plus facile entre les plans sur lesquels résident l'harmonie possible du couple et les 5 centres centres de la machine humaine sauf que je n'aurais pas trouvé l'adéquation entre le plan de la volonté consciente et l'axe composé des centres : Moteur et Instinct..., Le reste est plus aisé : Intellectuel avec mental et Astral avec Emotionnel...

J'ai du mal aussi avec ces 7 dimensions, ces 7 plans du Manifesté que tu évoques, tu parles bien des 7 corps :

1 Atman (l'Intime) ;

2 Bouddhi (l'Ame spirituelle) ;

3 Manas supérieur (l'Ame humaine) ; (corps de volonté consciente)

4 Manas inférieur (Corps mental) ;

5 Kama (Corps de désirs ou astral) ;

6 Lingam Sharira (Corps vital) ;

7 Stula Sharira (le Corps physique).
extrait du sujet : Les Corps Lunaires - Définitions d'Atman, Bouddhi et Manas : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... =127&t=157

et tu dis que Samael les a synthétisé dans les 3 plans : Astral, mental et Causal. Je sais que nous disposons, la grande majorité d'entre nous au départ, seulement des 4 corps de péchés : physique , éthérique, astral lunaire et mental lunaire... Or comment peut-on être en harmonie dans le couple sur le plan de volonté si nous n'avons pas encore formé ce corps de volonté (consciente)... Je vois plutôt la volonté être de nature égotique chez les hommes et femmes communs dans lesquels je me range. La preuve en est dans le sujet : L'Intégration Négative ! Toutes les parties de l'Ego Réunies : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 107&t=2166 , dans lequel on comprend que le bandit qui se cache derrière un rocher toute la journée n'a pas développé la volonté (Thelema) comme vertu en récompense de l'étude et de l'élimination de l'ego de la paresse mais au contraire a renforcé un ego de sa nature qu'il retrouvera de vie en vie et qui sera une embûche sur son chemin de réalisation...


Si Difficile d'Etre Victorieux dans les 49 Régions : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 126&t=2260

Etes-vous en Parfaite Harmonie avec l'Etre Aimé ? : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... =80&t=2255

Sujets de sous-forum Les 5 Cylindres : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... .php?f=181
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?

Hors ligne Alpha
#5
Messages : 26
Enregistré le : 21 août 2011

Travail des Centres

Message le 20 octobre 2011, 22:59

Bonsoir chers amis

Ayant évoqué hier l'oeuvre au noir en relation avec les 5 centres de la machine humaine, il nous a semblé indispensable d'apporter quelques informations supplémentaires, afin que le travail des centre soit mieux perçu identifié, et ainsi les ego.

Centre Intellectuel: Ce centre comprend tous les processus mentaux: Perception des impression, formation de réprésentation et de concepts, raisonnement, comparaison, affirmation, négation, formation des mots, parole, imagination et ainsi de suite.

Centre Emotionnel: Concerne le sentiment ou les émotions: Joi, chagrin, peur, étonnement. Il advient malheureusement parfois lorsque nous ne sommes pas attentif de confondre le travail du centre intellectuel avec celui du centre émotionnel

Centre Instinctif: comprend quatre fonctions:

- Tout le travail interne de l'organisme, toute la physiologie en quelque sorte; la digestion et l'assimilation de la nourriture, la respiration, la circulation sanguine, tout le travail des organes internes, la constitution de nouvelles cellules, l'élimination des déchets, le travail des glandes à sécrétion interne.

- Ce que l'on appelle les cinq sens: la vue, l'ouie, le toucher, le goút, et l'odorat, ainsi que toutes les autres fonctions telles que le sens du poids, de la température, de la sécheresse, l'humidité, etc. C'est à dire toutes les sensations différentes- Les sensations qui par elles mêmes ne sont ni plaisantes, ni déplaisantes. Toutes les émotions physiques, c'est à dire toutes les sensations physiques qui sont soit désagréables, soit agréables. Toutes sortes de douleurs ou sensations désagréables, telle qu'une saveur ou une odeur désagréable ou toutes sortes de plaisirs physiques, telles que les saveurs agréables, les odeurs agréables, etc.

- Tous les réflexes, même les plus complexes, tels que le rire, le bâillement, toute sorte de souvenirs physiques tels que la mémoire du goût, la mémoire de l'odeur, lamémoire de la douleur, qui constituent en réalité des réflexes internes.

La fonction motrice comprend tous les mouvements externes: marcher, écrire, parler, manger ainsi que les souvenirs qui en restent. A la fonction motrices appartiennent aussi ces mouvements qui en langage courant sont qualifiés d'instinctifs comme celui de ratrapper sans y penser un objet qui tombe.

La différence entre les fonctions instinctives et motrice est très nette et peut être aisément saisie si l'on se rappelle simplement que toutes les fonctions insctinctives sans exception sont innées, et qu'il ne faut pour les utiliser aucun apprentissage, alors qu'à l'inverse aucune des fonctions motrices n'est innée et qu'il faut les apprendre toutes, comme l'enfant apprend à marcher, à écrire ou à dessiner.

Source: L'Homme et son Evolution possible de P D Ouspensky. Page 35-36

Alpha Omega

Hors ligne Alpha
#6
Messages : 26
Enregistré le : 21 août 2011

Re: Mourir et Rapport entre les 49 plans et l'Harmonie du Co

Message le 10 décembre 2016, 06:59

Gemani a écrit :J'avoue être étonné par le rapprochement que tu fais entre des les 49 plans du subsconscients et les plans sur lesquels résident l'harmonie possible du couple... ou je fais un rapprochement là où il n'y a pas lieu d'être !

Le lien est plus facile entre les plans sur lesquels résident l'harmonie possible du couple et les 5 centres centres de la machine humaine sauf que je n'aurais pas trouvé l'adéquation entre le plan de la volonté consciente et l'axe composé des centres : Moteur et Instinct..., Le reste est plus aisé : Intellectuel avec mental et Astral avec Emotionnel...

J'ai du mal aussi avec ces 7 dimensions, ces 7 plans du Manifesté que tu évoques, tu parles bien des 7 corps :

1 Atman (l'Intime) ;

2 Bouddhi (l'Ame spirituelle) ;

3 Manas supérieur (l'Ame humaine) ; (corps de volonté consciente)

4 Manas inférieur (Corps mental) ;

5 Kama (Corps de désirs ou astral) ;

6 Lingam Sharira (Corps vital) ;

7 Stula Sharira (le Corps physique).
extrait du sujet : Les Corps Lunaires - Définitions d'Atman, Bouddhi et Manas : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... =127&t=157

et tu dis que Samael les a synthétisé dans les 3 plans : Astral, mental et Causal. Je sais que nous disposons, la grande majorité d'entre nous au départ, seulement des 4 corps de péchés : physique , éthérique, astral lunaire et mental lunaire... Or comment peut-on être en harmonie dans le couple sur le plan de volonté si nous n'avons pas encore formé ce corps de volonté (consciente)... Je vois plutôt la volonté être de nature égotique chez les hommes et femmes communs dans lesquels je me range. La preuve en est dans le sujet : L'Intégration Négative ! Toutes les parties de l'Ego Réunies : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 107&t=2166 , dans lequel on comprend que le bandit qui se cache derrière un rocher toute la journée n'a pas développé la volonté (Thelema) comme vertu en récompense de l'étude et de l'élimination de l'ego de la paresse mais au contraire a renforcé un ego de sa nature qu'il retrouvera de vie en vie et qui sera une embûche sur son chemin de réalisation...


Si Difficile d'Etre Victorieux dans les 49 Régions : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... 126&t=2260

Etes-vous en Parfaite Harmonie avec l'Etre Aimé ? : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... =80&t=2255

Sujets de sous-forum Les 5 Cylindres : https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... .php?f=181
Cher Jean François,

Si tu prends le temps de regarder entre la séphirat Chesed et Malkuth, tu te rendras compte qu'il existe 7, tu les as cité dans ton précédent posé.

Si tu étudies l'octave, tu te rendras compte qu'elle a 7 notes. DO, RE, MI, FA, SOL, LA, Si. Ces notes rythment la création.

Si tu prends donc ces notes, 7 et tu croises avec les 7 mondes entre Chesed et Malkuth, comme par hasard, tu obtiens 49. Est ce un hasard? A toi de le découvrir. Mais souviens toi que si le Maître Samael a synthétisé les choses en 3, ce n'est pas un hasard, tu te rendras compte en étudiant les Mystères Majeurs, que le Maître dit que Chesed et Geburah ne tombent jamais. Les problèmes commencent à Thyphéreth (monde de la Volonté Consciente).

Je m'arrête ici, car si tu continues l'investigation toi même, tu saisiras tout ce qui doit l'être.

Amicalement.

Alpha Omega.

Répondre

Retourner vers « Facteur n°1 : Mourir »