Page 1 sur 1

Jésus apprend à voyager dans l'astral, départ au Tibet

Posté : 31 janvier 2012, 18:32
par Gemani
MM43 Les derniers moments de Jésus en Egypte

Après avoir élevé ses cinq Serpents tombés, le Bouddha Jésus resplendissait de gloire ; il ne lui manquait plus que le couronnement. La Couronne de Jésus a une histoire plus vieille que le monde ; Jésus dit avec raison : « Avant qu'Abraham fut, Je suis » (Jean VIII, 58). L'Apocalypse nous dit : « Sois fidèle jusqu'à la mort, et je te donnerai la Couronne de la vie ». La Couronne de la vie, c'est l'Etre de notre Etre, c'est l'authentique et légitime Je suis. Il faut que le Moi meure pour que l'Etre naisse en nous ; plus tard l'Etre reçoit la Couronne de la vie, qui est le resplendissant et divin Je suis. Le Je suis est aussi différent du Je, du Moi, que le jour de la nuit, que l'hiver de l'été, que le diable de Dieu. Ceux qui parlent d'un Moi inférieur et d'un Moi supérieur cherchent des échappatoires pour éluder le processus du Moi. Nous, les Gnostiques, nous ne cherchons pas d'échappatoires, car nous savons que le Moi est la larve horrible du Seuil, et nous voulons en finir avec cette larve pour être. Ainsi seulement pourrons-nous recevoir la Couronne de la vie, en incarnant en nous le resplendissant Je suis.

En Egypte, le Maître apprit à sortir en corps astral, en vocalisant le mantra Faraon ; grâce à ce mantra, nous pouvons sortir à volonté en corps astral. Le Maître s'allongeait sur son lit en adoptant la position même dans laquelle les Aztèques représentaient Chac-Mool, le Dieu de la pluie. Il reposait sa tête sur un oreiller et s'endormait en vocalisant le mantra Faraon. On vocalise ce mantra en trois syllabes séparées : la première est le Fa, qui résonne dans toute la nature ; la deuxième est le Ra égyptien ; la troisième est le On, qui nous rappelle le fameux mantra Om des Hindous.

Le Maître s'assoupissait en vocalisant mentalement ce mantra ; c'est ainsi qu'il sortait en corps astral à volonté. Il est important d'étirer le son de chacune des lettres qui forment le mantra Faraon. Le corps physique s'endort et l'âme gagne les plans internes avec la conscience éveillée ; nous voyageons alors en corps astral à volonté.

Le Pharaon d'Egypte remit à Jésus une décoration ésotérique sacrée qui consistait en de petites ailes symbolisant les ailes ignées. Cette décoration fut posée sur son coeur.

En ce temps-là, il y avait en Egypte un Initié qui était en train de s'égarer et qui essaya d'égarer Jésus également ; mais il échoua dans sa tentative. Jésus admonesta cet homme, mais ce fut inutile, car il marchait déjà très mal.

Voici donc la Sagesse occulte que nous, les Gnostiques, diffusons afin d'initier l'ère du Verseau, car nous sommes les initiateurs de cette nouvelle ère. « Mais nous parlons d'une sagesse de Dieu, mystérieuse, d'une sagesse cachée, celle que Dieu, dès avant les siècles, a destinée par avance pour notre gloire. Celle qu'aucun des princes de ce monde n'a connue, car s'ils l'avaient connue, ils n'auraient jamais crucifié le Seigneur de la Gloire. Car c'est à nous (les Gnostiques) que Dieu l'a révélée par l'Esprit ; l'Esprit, en effet, scrute tout, jusqu'aux profondeurs mêmes de Dieu » (Première Epître aux Corinthiens, II, 7-8, 10).

Toutes les religions et écoles de ce siècle adorent et exploitent la personne humaine de Jésus et rejettent la doctrine secrète du Je suis ; personne ne veut chercher à l'intérieur de lui son resplendissant et lumineux Je suis. C'est la doctrine qu'il nous a enseignée, mais les gens rejettent ces enseignements, parce que « l'homme animal n'accueille pas les choses de l'Esprit de Dieu, car c'est folie pour lui, et il ne peut les comprendre parce que c'est par l'Esprit qu'on les connaît (Id., vers. 14). « Cependant, nous parlons de sagesse parmi les parfaits mais non d'une sagesse de ce siècle ni des princes de ce monde, voués à la destruction » (Id., vers 6).

Après cela, le Maître Jésus monta sur son chameau et s'éloigna des pyramides. Il se rendit alors sur la terre sacrée des Veda (l'Inde), ainsi qu'au Tibet, où il entra dans les Ecoles de Mystères.

Le Maître fit de grandes prophéties en Inde et au Tibet. Sur les sommets enneigés du Tibet, le Maître pénétra dans un grand Temple de Mystères où il y eut d'importantes réunions de Maîtres.

Jésus est un véritable Hiérophante des Grands Mystères. Après cette visite, il retourna en terre sainte ; à ce moment-là, Hérode était mort.

https://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... mm/index.php

Re: Jésus apprend à voyager dans l'astral, départ au Tibet

Posté : 10 juin 2019, 14:04
par jerome
Bonjour, je n'arrive pas à savoir de quel livre est extrait ce passage. La référence MM43 ne donne rien... Merci d'avance!

Amour fraternel

Re: Jésus apprend à voyager dans l'astral, départ au Tibet

Posté : 10 juin 2019, 14:32
par Gemani
le livres de Mystères Majeurs, la référence, c'est les initiales des livres

43. Les derniers moments de Jésus en Égypte

le lien ne fonctionne plus au chapitre, parce qu'on ne plus l'atteindre directement sur la lecture en ligne par chapitre : http://gnose-de-samael-aun-weor.fr/site ... /index.php il faut avancer par les cases de chapitre un par un ou passer pas la fin du livre et reculer chapitre par chapitre
, mais tu le retrouveras facilement sur le pdf : http://gnose-de-samael-aun-weor.fr/site ... ajeurs.pdf avec une table des matières cliquable!

Re: Jésus apprend à voyager dans l'astral, départ au Tibet

Posté : 13 juin 2019, 04:00
par jerome
Merci beaucoup! J'espère que ça roule pour toi, Gardien. A bientôt...

Re: Jésus apprend à voyager dans l'astral, départ au Tibet

Posté : 13 juin 2019, 10:44
par Gemani
Jérôme,

Oui, je te remercie de le souhaiter et de me le demander.
J'ai la chance d'aller très bien en ce moment. Je ne vois plus les côtés noirs de la vie. Mon mental ne me cause aucune résistance dans la paresse ou la fausse fatigue, bien sur, j'ai toujours cet égocentrisme et orgueil démesuré sur lesquels je devrais travailler, j'ai pris aussi des engagements dans un club d'échecs virtuels afin d'apprendre à mobiliser les troupes si jamais il y avait une alerte a tous les gnostiques de la planète comme en avait parlé Samael, il voulait que nous nous tenions près partout dans les usines, les bureaux, dans nos chaumières, sur les îles et que nous agissions de concert, de façon coordonnée.

Salutations inverentielles.

Re: Jésus apprend à voyager dans l'astral, départ au Tibet

Posté : 13 juin 2019, 21:10
par jerome
Excellent ! J'en suis ravi :grin:

Oui très bonne idée... Il faudrait prévoir qqchose, non divulgué sur le net, au moins pour la France et environs.

Le Maître Rabolu explique, par rapport à cette fatigue/paresse chronique (genre de nuits spirituelles que je connais bien moi aussi), que cela arrive quand on baisse la cadence du travail sur soi, et que bcp de pratique permet de voir l'aube, ou de rester dans la lumière. En faisant ainsi, il n'a plus jamais connu de ces moments difficiles. J'ai constaté que c'était vrai.

Amour fraternel! :wink:

Re: Jésus apprend à voyager dans l'astral, départ au Tibet

Posté : 14 juillet 2019, 10:23
par tmecap
faites attention il ne faut pas oublier le repos aussi, c'est une consistance essentielle pour notre bonne santé.

Re: Jésus apprend à voyager dans l'astral, départ au Tibet

Posté : 18 juillet 2019, 07:12
par jerome
Oui cher tmecap, si l'on a un travail fatigant, physiquement ou psychiquement, on doit se reposer pour ne pas épuiser le corps physique et le mental. Mais le travail esotérique est sans répit, c'est à chaque instant que l'on doit s'observer, mourir à soi-même et se sacrifier. Le maître ne rêve jamais, même la nuit : cela passe par un apprentissage sans relâche :smile:

Paix à tous!

Re: Jésus apprend à voyager dans l'astral, départ au Tibet

Posté : 24 juillet 2019, 19:19
par tmecap
C’est ce que je crois aussi, mais le repos est aussi une forme de travail, et dans le vide né l'être. Du chaos sort la lumière. Tel est la tragédie de l’histoire humaine qui commence avant même sa naissance.

Et le vide ne peut être atteint que dans l'arrêt complet de toute forme de pensée. Et seul le repos peut nous donner en partie cette forme de pensée. Il faudra y ajouter de la volonté et du désir pour le compléter je suppose. Mais ça demandera aussi une purification totale de ces deux autres concepts.

La lumière au fond de nous est tellement bonne qu'elle ne pourra jamais nous bruler si on ne lui laisse pas la place. Comme la graine de platane ne peut germer que dans un endroit où il n'y a que lui. Le repos est le moyen d'atteindre ou d’avancer vers ce lieu.
Quoi que tu penses, quoi que tu fasses, quelque forme que peut prendre la pensée, si tu n'arrives pas à l'éteindre, tu ne pourras jamais voir ta lumière. Car ta lumière ne peut venir que de ton obscurité.
Ainsi nous a conçu le soleil, du stade unique, il a eu besoin de la multitude pour s'agglomérer, et donc pour le retrouver il faut prendre le chemin inverse.
Ben je ne sais pas si c’est bien mais c’est sorti comme ça, même si je ne comprends pas tout^^
Après vous pouvez dire que c’est nul, ou pas vrai, ça ne me dérangera pas si vous avez de bons arguments !

Re: Jésus apprend à voyager dans l'astral, départ au Tibet

Posté : 7 août 2019, 18:28
par jerome
Oui, je trouve que tu as entièrement raison! A part pour le Soleil peut-être mais je ne vois pas bien :smile:

On doit apprendre à ne pas penser. Mais cela je trouve que c'est un travail très difficile :lol:

Je suis d'accord avec toi

Re: Jésus apprend à voyager dans l'astral, départ au Tibet

Posté : 10 août 2019, 22:45
par tmecap
Heureusement que le soleil laisse un peu de place à la lune sinon nous aurions aucune chance ^^


Heureusement aussi que le soleil ne s'éteint pas sinon on aurait vraiment aucune chance non plus^^ :arf:

Il m'a fallut au moins deux ou trois jours à refouler toute les idées pour y arriver, ça m'a fait vraiment violence, mais il faut aussi être dans un endroit ou l'on ne doit pas prendre de décision pendant ce laps de temps^^ :oops: