Pas encore parti

Vous voulez prévenir que vous partez en vacances ou que vous faites un break... que vous ne serez pas de retour
Répondre
En ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6408
Enregistré le : 25 septembre 2008
Localisation : Vision de l'Intime. Je naquis dans le Dauphiné. A 37 ans, je vins dans les Landes (proche plages)
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Pas encore parti

Message le

Je viens de perdre volontairement la motivation principale de ma vie.

Structure Energ__tique du Coeur.jpg

Je pense que la dépression va me reprendre et comme ça dure généralement près d'un an à un an et demi., je préfère vous prévenir de ne pas trop compter sur moi, sur un retour improbable.

Je déteste ce qui en moi m'empêche de méditer, d'essayer de voyager dans l'astral, de prendre le ciel d'assaut. Je ne sais pas ce que c'est, si c'est la gardien du seuil ou une liste définie d'egos.

J'essaierai de venir régulièrement pour valider les nouvelles inscriptions, mais ne soyez pas trop pressés. Il se peut que je revienne toutes les semaines, puis tous les mois, puis plus du tout.

Je prévoie d'avoir une grosse baisse d'énergie, je vais me préserver comme je fais habituellement, en vivant comme un mort vivant.

En espérant que vous trouverez par vos propres moyens les réponses aux questions que vous vous posez.

Peut-être à bientôt, à plus tard.
Modifié en dernier par Gemani le 17 août 2019, 16:03, modifié 2 fois.
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?
Hors ligne Jdeville
#2
Messages : 1
Enregistré le : 31 juillet 2019

Message le

Courage pour votre épreuve et prennez le temps nécessaire pour prendre soins de vous. Nous allons nous en sortir et essayer de vous aider en méditation. De tout cœur avec vous.
En ligne Gemani
#3
Avatar du membre
Messages : 6408
Enregistré le : 25 septembre 2008
Localisation : Vision de l'Intime. Je naquis dans le Dauphiné. A 37 ans, je vins dans les Landes (proche plages)
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Message le

Bon, visiblement, je ne vais pas si mal que ça.

J'ai toujours curieusement tendance à guetter les signes de la survenue de la phase dépressive, pensant toujours que les évènements difficiles à vivre pourraient la faire éclore plutôt.

Mais j'ai encore du répit.
Modifié en dernier par Gemani le 17 août 2019, 16:04, modifié 1 fois.
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?
Hors ligne PetitHommeLibre
#4
Avatar du membre
Messages : 733
Enregistré le : 01 septembre 2015

Message le

Bonjour Jeff,

Les phases dépressives donnent un sens à ton existence ?
En ligne Gemani
#5
Avatar du membre
Messages : 6408
Enregistré le : 25 septembre 2008
Localisation : Vision de l'Intime. Je naquis dans le Dauphiné. A 37 ans, je vins dans les Landes (proche plages)
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Message le

Je m'en passerai bien tu sais.

Mais c'est vrai que partir en dépression me donne le droit de ne plus me connecter sur internet, de fuir les relations, de faire le minimum d'effort, peut-être de me faire plaindre, de marcher lourdement comme si je portais le poids du monde sur les épaules, de ne plus voir la lumière, de se sentir éteint.

Je vis comme un mort-vivant quand je suis en phase dépressive.
Je rentre à la maison, je ne fais plus d'ordi, je m'oublie devant la télé et le temps passe si vite et ensuite avant de me coucher, je m'oublie dans un livre de science-fiction. Et le matin, je me lamente de mon sort de devoir aller travailler, je rêve d'un autre travail.

Alors que quand je suis en phase dynamique, j'adore mon travail, j'adore la vie, j'ai le courage de prendre la voiture pour régler tout ce que j'avais laissé en suspend : les caries, faire réparer la voiture, mettre à jour l'ordi, m'équiper de ceci ou de cela, écouter de la musique.

Les années paires (depuis que ma mère est morte en 2012), je vais mal. Mais même dans les années 2000, je me souviens d'époques antérieures où j'étais pareil, pas d'énergie pour rentrer du travail à midi et d'autres ou à l'inverse je me levais tôt le matin. Je ne sais pas quand j'ai commencé à aller mal, peut-être les premières TS dans les années 90 au RMI quand je me disais que je n'arriverai pas à accrocher le wagon, à pénétrer dans la vie active, et le désarroi amoureux, la souffrance de ne plus se sentir aimé.

Mais là, j'ai déménagé depuis fin 2018 et peut-être que dans cet appartement, il y a de meilleures vibrations que dans la maison malsaine (pleine d'humidité, de souris, d'ombres) où j'ai vécu pendant 4 ans et demi. Peut-être, une rivière souterraine qui puisait mes forces.

Je n'arrive pas à sortir de mon canapé, de dire que je pourrais aller à la plage toutes les semaines ou dans la montagne, mais depuis 10 mois que je suis là, je n'y suis allé qu'une fois.

les années passent et je ne change pas, la relation amoureuse s'est dégradée, les corps se sont séparés, la méditation n'est pas reprise, le ciel n'est pas pris d'assaut. Je perds mon temps de vie, je repousse la pratique de jour en jour.

C'est pourtant si simple, faire comme Paul du forum Don et Compassion, s'atteler chaque jour à méditer de plus en plus, de mieux en mieux, et un jour décrocher enfin du mental, analyser ses ego, etc...

J'accuse un manque de maturité, je me regarde un quart de seconde par jour dans le miroir et je lui tourne le dos dirait Samael. En vérité, je ne suis pas digne de rester sur ce forum.

Les choses, les êtres ne tournent pas tels que je voudrais qu'ils tournent. Mais c'est normal qu'ils ne m'obéissent pas. J'ai l'impression qu'on abuse de moi.

Paul parle de laisser de côté les distractions, pourtant n'est-ce pas ce qui nous plaît dans notre vie, de faire ce qu'on a envie à l'opposé de la quête intérieure !
Modifié en dernier par Gemani le 17 août 2019, 19:43, modifié 3 fois.
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?
Hors ligne PetitHommeLibre
#6
Avatar du membre
Messages : 733
Enregistré le : 01 septembre 2015

Message le

Cher frère, je te demande d'arrêter d'admirer les autres.

Les autres passent.

Je te demande de te réconcilier avec toi-même car la seule personne digne d'admiration est logée dans toi-même, au plus profond.

Tu es l'émanation de cet Être, certes très imparfait mais digne de respect.

Je te demande de commencer à reconnaître tes qualités pour toi-même et d'arrêter de te salir en public.

Reconnais tes qualités et tes défauts, puis travaille sur tes défauts comme nous l'a enseigné le VM en commençant par l'auto-observation sans jugement.

Je te demande de redevenir un petit garçon qui t'observe sans jugement et sans critique.

La seule vérité est nous-mêmes, le reste n'est que miroir aux alouettes.

La voix du silence est notre amie, la voix du non-jugement.

Juste avant de mourir physiquement tu rendras des comptes à toi-même et pas aux autres.

Tu as une grande valeur, commence à la reconnaître simplement et humblement sans se vanter auprès des autres.

Tu es une bonne personne.
En ligne Gemani
#7
Avatar du membre
Messages : 6408
Enregistré le : 25 septembre 2008
Localisation : Vision de l'Intime. Je naquis dans le Dauphiné. A 37 ans, je vins dans les Landes (proche plages)
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Message le

Merci Pascal de tes solutions et de ta bienveillance,

Je vais essayer de me faire aider en étant coaché au sein de l'association gnostique à laquelle j'appartiens depuis hier, peut-être qu'avec un fil à la patte, une première pratique accompagnée, je pourrai la renouveler plus facilement quand je me retrouverai seul et prendre appui sur des bases pratiques solides.
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?
Hors ligne PetitHommeLibre
#8
Avatar du membre
Messages : 733
Enregistré le : 01 septembre 2015

Message le

Bravo mon frère pour ton adhésion.

La chaleur humaine et fraternelle est réconfortante.
Hors ligne PetitHommeLibre
#9
Avatar du membre
Messages : 733
Enregistré le : 01 septembre 2015

Message le

Jeff, ce que j'ai dit le 17/08/19 est toujours à 100% ce que je pense et ressens de toi.
J'ajoute qu'après notre échange téléphonique, j'ai senti une grande sensibilité, tu es à l'écoute (qualité rare), une simplicité agréable malgré tes connaissances avancées.
Nous avons fait et nous faisons toujours des erreurs, mais avec une bonne volonté et une sincérité on se pardonne soi-même pour continuer à aller de l'avant, se relever malgré les chutes.
Et si nous n'avons pas réussi à faire la volonté du Père à cette existence malgré nos efforts, on continuera le travail à la suivante.
En ligne Gemani
#10
Avatar du membre
Messages : 6408
Enregistré le : 25 septembre 2008
Localisation : Vision de l'Intime. Je naquis dans le Dauphiné. A 37 ans, je vins dans les Landes (proche plages)
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Message le

Pascal, je crois que malheureusement, en voulant être des gnostiques indépendants, en nous préservant des institutions gnostiques dans l'esprit de ne pas subir de dérives sectaires qui pourraient nous inviter à nous éloigner du monde, nous sommes devenus des frères isolés les uns des autres. il a fallu douze ou treize ans pour qu'enfin nous échangions toi et moi au téléphone, ça veut tout dire.

Il y a quelques années, on aurait pu se voir du temps ou Laurent, Noé quand ils organisaient leur rencontre à Paris et que tu y allais. Tu m'avais proposé mais j'avais décliné parce que j'étais dans une mauvaise passe financière.

Alors que les frères et soeurs dans les institutions gnostiques se rencontrent avec joie dans le partage. Il y a une émulation qui doit leur être profitable. Ils s'entraident les uns les autres dans l'échange humain non virtuel.

On peut aussi imaginer que des mages noirs aimeraient bien nous éliminer physiquement pour empêcher la diffusion des oeuvres de Samael mais je crois que même si nous disparaissions tous les deux et nos deux sites avec nous, les chercheurs de la gnose de Samael la retrouveraient ailleurs.

Sans compter que d'ici quelques années peut-être moins, la cinquantaine de livres de Samael sera publiée par l'organe d'édition d'Amazon (peut-être aussi les 9 volumes voire 10 du 5ème Evangile) afin de satisfaire les irréductibles réfractaires aux liseuses et écrans multiples qui aiment le toucher du papier.

Commander le livre (nouvelle édition à prix réduit < 10 €) chez Amazon

Déjà 4 livres publiés, deux autres prochainement.

Ce 10ème volume jalousement gardé par l'AGEAC qui a été evoqué par la missionnaire à mon grand étonnement quand je suivais des cours chez l'AGEAC par visioconférences. Mais si on n'en trouve pas trace sur Gnosis2002, j'ai peut-être compris de travers, ça fait bien longtemps que je n'y suis pas allé.


Sur gnosis_fr, vous aviez décidé de vous rencontrer dans la vie réelle et vous l'aviez fait une fois.

Mais je suis heureux d'échanger par mail avec une vingtaine (voire trentaine) de gnostiques quand j'ai l'énergie pour le faire, essayant de leur apporter du neuf. Il y a une réelle amitié, on ressent le bonheur des retrouvailles après une longue séparation, des mois sans avoir échangé, le plaisir d'échanger avec un frère ou une soeur passionné par la gnose et qui se reconnait dans l'autre.

Il est difficile d'avancer dans la gnose quand un Maître n'est pas là pour nous guider. Et celui que toi et moi, nous adorons, n'eest plus dans le monde physique et pourtant il est accessible si nous le cherchions vraiment. Mais le Maître n'est pas la finalité, il n'est qu'un biais pour nous orienter à nous reconnecter à notre Intime, Notre Mère divine et les différentes partie de notre Etre.

Retrouvons les 49 Parties de l'Etre - Voire Plus
Modifié en dernier par Gemani le 15 janvier 2021, 22:35, modifié 3 fois.
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?
Hors ligne PetitHommeLibre
#11
Avatar du membre
Messages : 733
Enregistré le : 01 septembre 2015

Message le

Je ne comprends pas le fonds de ton message subliminal.
Vis ton existence intensément, c'est tout ce que je te souhaite et il faut arrêter d'intellectualiser.
Tu parles souvent de choses que tu n'as pas vécues parce que tu ne pouvais pas les vivre pour diverses raisons (pas envie, pas d'intérêt, etc.) et ensuite tu regrettes de ne pas les avoir vécues...
Il faut savoir ce qu'on veut et emprunter la voie droite même si cette voie est tordue pendant un moment, on la redresse après.
Modifié en dernier par PetitHommeLibre le 15 janvier 2021, 22:14, modifié 1 fois.
Hors ligne Paul
#12
Avatar du membre
Messages : 509
Enregistré le : 03 décembre 2016
Localisation : FRANCE
Sexe :
Zodiaque :

Message le

Je suis heureux de te voir renaître sous une nouvelle forme plus sereine cher Jeff. Cultivons cette joie intérieure, et cette confiance absolue en nos Parents.
En ligne Gemani
#13
Avatar du membre
Messages : 6408
Enregistré le : 25 septembre 2008
Localisation : Vision de l'Intime. Je naquis dans le Dauphiné. A 37 ans, je vins dans les Landes (proche plages)
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Message le

Pas si serein que ça, Paul.

Pascal, oui ce que tu dis, c'est le drame de ma vie.
De dire que parmi les gnostiques, il n'y en a que 4 ou 5 avec qui j'ai eu la chance de converser de vive voix : dans l'ordre : Noé, Laurent je crois, Marcellino en visioconference, Samaelito et toi Pascal.

Il me faut bien avouer qu'il m'est dix fois plus aisé de converser par écrit que par oral et une communication orale est comme une irruption dans la vie, qui chamboule qui me demande une attention soutenue plus intense qu'à la lecture d'un mail ou d'un post. Et surtout, j'ai du mal à trouver mes mots ou même à faire durer la conversation de mon propre chef, encore qu'il faut bien avouer Pascal que si tu n'avais pas eu d'impératifs, au lieu que notre échange dure une heure et demi, il aurait pu facilement durer 4 heures dans la joie de se parler entre frères particulièrement proches.

Je me suis brûlé les ailes ses 16 derniers mois.

Le chemin, j'aurais voulu l'emprunter, pratiquer comme les plus mystiques d'entre nous tels un Noé et mériter l'illumination ou la connexion inextinguible avec mon Intime.

J'ai connu quelques rares moment fabuleux (2 ou 3 seulement tout au long de ma vie) et très régulièrement ces frissons qui me font comme un choc qui me ramène furieusement à la réalité quand je m'oublie dans l'observation d'une femme qui interpelle mon regard...comme cette femme dans un jardin que Samael observait et dont il s'est servi pour analyser les egos qui la rendait si attrayante.

J'ai essayé en 2009 de suivre le premier cycle de cours de l'AGEAC. Mais, je ne lisais pas les lettres correspondant à chaque leçon de visioconference qu'ils m'envoyaient.

Lors des visioconférence, j'avais des désaccords sur la lettre mais surtout je n'avais plus cette passion originelle des débuts quand j'ai dévoré tous les livres de Samael en l'espace de moins de 10 mois.

Ils me présentaient là des choses que je revoyais, ce n'était pas l'émulation propre à la première fois où l'on lit le Maître, c'est déjà connu. Oh bien sûr, ils ont rajouté des choses à leur sauce à laquelle je n'adherais pas toujours comme de dire que Krishna et Jesus avait atteint la 10ème dimension pour dire la sephiroth de Kether mais n'étaient pas allés plus loin.

Selon moi, les dimensions ne sont pas les Aéons. Voici ce que sont les dimensions pour moi : la citation de Samel m'a été redonnée par Pascal :
"La quatrième Verticale c'est le Temps, la cinquième, l'Éternité, la sixième est au-delà de l'éternité et du temps et la septième est la dimension zéro inconnue, qui est celle de l'Esprit pur..."

Et puis au bout de moins d'une dizaine de cours en novembre 2019, alors que le péché volontaire contre l'Esprit Saint s'était immiscé en moi depuis deux mois, 11 ans après l'avoir pourtant je croyais expurgé), il a fallu me rendre à l'évidence que la voie gnostique était un chemin dont je n'étais plus digne.

J'étais trop faible. Je n'avais pas assez de retenue et de soif de transmutation et comme si ça ne suffisait pas, la dépression s'est emparée de moi une énième fois et je n'avais plus envie de m'obliger à regarder les visioconférences et je leur ai dit que je m'arrêtais là, que je n'étais plus un gnostique.

Il a fallu attendre à la faveur d'une nouvelle année qui commence, de prendre de nouvelles résolutions qu'on craint de ne pas tenir pour renouer enfin avec la volonté passée.

Je voulais dire qu'il valait peut-être mieux rejoindre une association gnostique dans les temps de premiers émerveillement à la lecture des ouvrages de Samael plutôt que de vouloir découvrir ces mêmes œuvres dans la solitude d'une curiosité de l'intellect qui trouve très confortable de ne pas avoir à rencontrer de visu des frères et des sœurs mais au contraire les garder virtuels pour se prémunir d'eux.

J'aimerais être transporté d'une soif mystique intense qui me fasse me délecter de la préparation à la méditation, de la quête entre la veille et le sommeil de ce moment magique, de cette connexion inexprimable à la pratique d'un pranayama, d'un rite, d'un asana, d'une rune. De prendre les cartes du tarot avec une grande allégresse, d'invoquer les anges à la rescousse, d'appeler Samael et les Maitres immortels tant aimés qui nous attirent plus particulièrement que d'autres.

Mais au lieu de cela, quand je rentre le soir, la télévision envahit l'espace sonore. Je pers mon temps à quelques parties de billard ou d'échecs sachant pourtant que je n'y ferai jamais de grands exploits parce que je ne suis ni doué pour l'un ni doué pour l'autre. Et la soirée avance, et la nuit m'emmène dans ses tréfonds et puis la journée recommence et chaque jour passe... et si seulement j'avais pu saisir la perche, mais qui me la tendrait et la saisirais-je ?

Si j'ai peur que ce soit ma 108ème vie, que j'aille dans les abîmes expier mes fautes, la rupture du serment à l'Esprit Saint qui fait mériter les ténèbres extérieures, de ne pas atteindre pour ce cycle d'incarnation l'état de Mage, de Géant gouvernant ou ordonnant aux elementaux, alors qu'en fait la quête de pouvoirs ne m'a jamais intéressé.

J'ai aimé vous côtoyer et cela se reproduira dans d'autres cycles et d'autres mahamanvantaras.

Là je suis fort, je n'ai pas peur, plein d'énergie. Ca fait du bien.
Modifié en dernier par Gemani le 20 janvier 2021, 02:33, modifié 4 fois.
Issu d'une civilisation décadente qui est plus admirative des pseudo-miracles de la science que du chemin emprunté par les alchimistes et Maîtres des écoles de régénération, comment puis-je me détourner des fausses valeurs ?
-----
Est-il possible de soulever le voile d'Isis avec une pure intention quand on est un animal intellectuel ?
-----
Pourquoi faut-il que la mystique me tente mais pas assez pour que je prenne le ciel d'assaut ?
-----
Quels egos me faut-il éliminer afin de pouvoir emprunter le chemin de l'intégration de L’Être ?
Hors ligne Paul
#14
Avatar du membre
Messages : 509
Enregistré le : 03 décembre 2016
Localisation : FRANCE
Sexe :
Zodiaque :

Message le

Tu es donc plus serein qu'avant :)

Néanmoins il est évident que chacun d'entre nous avons du travail à faire sur nous-même.

Dès lors il me semble aujourd'hui peu utile de dire à quelqu'un "laisse tomber ceci, fait cela etc..."

A part encourager une voie plutôt qu'une autre de bon cœur, on ne peut pas faire le travail d'un autre, car nous avons chacun notre propre travail personnel.

Dans tous les cas, c'est certain que la connaissance intellectuelle de la Gnose n'est censée être qu'un moyen de mettre en pratique, pour comprendre à un tout autre niveau.

Sans quoi cela devient presque notre ennemi puisque l'ego va s'en servir pour son propre renforcement.

Quoi qu'il en soit, pour pouvoir profiter des mondes supérieurs, il nous est nécessaire de donner de notre personne en consacrant des efforts dans cette direction.

Notre bien-aimé Noé est un véritable exemple en ce sens, car il m'a raconté de nombreuses fois son cheminement jusqu'à la réussite de la sortie dans le plan astral. Et ce qui en ressort en définitive, c'est qu'il à assez rapidement compris la necessité de mettre en pratique sans se poser de question existentielles excessives.

Il a commencé avec le fait de fixer la flamme d'une bougie sans penser, et il remarquait après un peu de travail qu'il pensait sans arrêt. Alors il a commencé à méditer tel qu'enseigné.

Sur les sons du cerveau. Il ne se posait pas de questions, il s'allongeait et se concentrait sur les sons, et rejetait tout le reste avec volonté.

Mais il était inconstant, et laissait souvent tombé.

Puis après un temps assez long, il se décida à s'y mettre sérieusement et notait chaque jour sur un carnet ses temps de méditations.

Il faisait le bilan à la fin de chaque semaines.

Résultat, il y avait des jours où il ne méditait quasiment pas, ou pas du tout.

Il remarquait son inconstance.

Cela à encore duré quelques temps, puis il s'y mis vraiment sérieusement.

Et c'est seulement à ce moment là qu'il y eu de véritables résultats radicaux.

1h puis 2h puis 3h et ainsi de suite jusqu'à toute la nuit.

Apprendre à être bien détendu, calme, non crispé physiquement et mentalement etc...

Cela devrait nous faire comprendre qu'il n'est pas la peine de réfléchir de trop, et de comprendre que finalement notre gourmandise intellectuelle n'est qu'une forme de mauvaise volonté de pratiquer.

Et c'est en pratiquant que l'on développe sa soif mystique. Il ne faut pas attendre de l'avoir. Plus on prie son Père et sa Mère et que l'on se tourne vers eux en chaque instants, plus on à de force pour méditer. Plus on médite, plus on développe sa soif.

Ce qui développe la soif c'est aussi la réussite à la lutte contre l'ego. Lorsque l'on parvient à surpasser une tendance compulsive.

Que l'on tombe, une fois, deux fois, cent fois, et qu'on se sens incapable de faire face. Et que finalement, on finit par appeler au secours notre Père, et qu'on se décide à se réveiller, et qu'on tient tête au défaut une fois, deux fois, ca y est on prend l'ascendant.

C'est une vraie Joie, car c'est le début de la fin de ce défaut.

Aussi soyons heureux et joyeux, cela ne sers à ren de se morfondre, peu importe les raisons.

Car c'est dans cet état de joie que le corps et le mental est détendu et apte à méditer.

Pour cela, essayons de moins désirer, et soyons simplement là paisible.

Bon courage à nous.
Modifié en dernier par Paul le 16 janvier 2021, 16:11, modifié 2 fois.
Répondre

Retourner vers « Disponibilité »