Le Mariage Parfait

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant

 

4. L’Abîme

Les traditions kabbalistiques disent qu’Adam avait deux épouses : Lilith et Nahémah. Lilith est la mère des avortements, de l’homosexualité et, en général, de toute espèce de crime contre nature. Nahémah est la mère de la beauté maligne, de la passion et de l’adultère.

L’Abîme se divise en deux grandes régions : les sphères de Lilith et de Nahémah. Dans ces deux grandes régions règne de manière souveraine l’Infrasexualité.

La sphère de Lilith

Dans la sphère infrasexuelle de Lilith vivent ceux qui haïssent le Sexe, les moines, les anachorètes, les prédicateurs des sectes de type pseudo-ésotérique, les pseudo-yogis qui abhorrent le Sexe, les nonnes, etc. Tous ces gens infrasexuels, par le fait même qu’ils sont infrasexuels ont habituellement des affinités avec les gens de sexe « intermédiaire ». Ainsi, il n’est pas difficile de retrouver l’homosexualité masculine et féminine dans beaucoup de couvents et monastères, religions, sectes et écoles de type pseudo-ésotérique. Les infrasexuels se considèrent eux-mêmes comme des gens immensément supérieurs aux personnes de sexualité normale qu’ils considèrent inférieures. Tous les tabous et restrictions, tous les préjugés qui conditionnent actuellement la vie des personnes de sexualité normale ont été fermement établis par les infrasexuels.

Nous avons connu le cas d’un vieil anachorète qui prêchait une certaine doctrine de type pseudo-occultiste. Tout le monde révérait cet homme, en le considérant comme un saint. Il était apparemment un Maître et les gens le vénéraient. Finalement, une pauvre femme découvrit tout lorsqu’il lui proposa une union sexuelle contre nature afin, disait-il, de l’initier. Cet anachorète était, réellement, un infrasexuel. Pourtant, on dit qu’il avait fait vœu de chasteté. Cet homme haïssait mortellement l’Arcane A.Z.F. (la Magie Sexuelle) et la considérait dangereuse, cependant il ne voyait aucun inconvénient à proposer à ses dévotes des unions extra-vaginales car il était réellement, un infrasexuel. Qui aurait pu douter de cet homme ? Apparemment il était un saint. C’est ce que les gens croyaient. Ses suiveurs le considéraient comme un Maître. Il détestait le Sexe ; oui, il le haïssait à mort. C’est là la caractéristique des dégénérés infrasexuels. Le plus grave de tout c’est qu’ils se considèrent eux-mêmes supérieurs aux personnes de sexualité normale. Ils se croient transcendants, super-éveillés et ils arrivent sans peine à séduire les personnes de sexualité normale et les convertir en leurs partisans. Au cours de notre mission de divulgation ésotérique gnostique, nous avons eu l’opportunité d’étudier les infrasexuels. Nous les avons souvent entendus dire des phrases comme celles-ci : « Vous les gnostiques, vous êtes égoïstes et obsédés parce qu’à toute heure vous ne pensez uniquement qu’à votre Kundalini et à la Magie Sexuelle. »

« Vous êtes des fanatiques du Sexe. »

« La Magie Sexuelle est purement animale. »

« Le Sexe est quelque chose de très grossier ; je suis spiritualiste et je déteste tout ce qui est matériel et grossier. »

« Le Sexe est immonde. »

« Il existe plusieurs chemins pour parvenir à Dieu. »

« Je vis uniquement pour Dieu et cette cochonnerie sexuelle ne m’intéresse pas. »

« Je suis la voie de la chasteté et j’abhorre le Sexe », etc.

Voilà, précisément, le langage des infrasexuels. Ils sont toujours suffisants, imbus d’eux-mêmes ; ils ont toujours cet orgueil qui les pousse à se sentir supérieurs aux personnes de sexualité normale. Une femme infrasexuelle qui haïssait son mari nous a dit : « Moi, je ne pratiquerais la Magie Sexuelle qu’avec mon gourou. » Elle a prononcé cette phrase en présence de son mari. Cette femme n’avait pas de relation sexuelle avec son mari, parce que, disait-elle, elle détestait le Sexe ; néanmoins, elle a accepté de pratiquer la Magie Sexuelle, mais uniquement avec son gourou. Elle avait une certaine affinité avec ce gourou car il était, lui aussi, un infrasexuel ; c’est le « saint » de qui nous avons parlé déjà dans ce chapitre, ce faux maître qui aimait proposer aux dévotes des unions sexuelles contre-nature.

Nous connaissons aussi le cas d’un « Archihiérophante » qui haïssait les femmes et disait souvent des phrases comme celle-ci : « Moi, les femmes, je les mène à coups de pieds. » On écoutait respectueusement la doctrine qu’il prêchait et ses sectateurs l’adoraient comme un Dieu. Il vivait toujours entouré d’adolescents et le temps passa ainsi jusqu’à ce que la police découvre toute l’affaire. Il était un inverti, un homosexuel corrupteur de mineurs. Cependant, il avait l’orgueil de tous les infrasexuels : l’orgueil de se sentir supertranscendant, ineffable, divin.

La sphère de Lilith est la sphère de la grande hérésie. Ces gens n’ont plus aucune possibilité de Rédemption parce qu’ils détestent le Saint-Esprit. « Toute espèce de péché sera pardonné sauf le péché contre l’Esprit-Saint. »

L’Énergie Sexuelle est une émanation de la Mère Divine. Celui qui renonce à la Mère Cosmique, celui qui déteste la Mère Divine, celui qui profane l’Énergie de la Mère Divine s’enfoncera pour toujours dans l’Abîme. Là, il devra passer par la « Deuxième Mort ».

 

Psychologie de la Sphère de Lilith

La sphère de Lilith se distingue par sa cruauté. La psychologie de cette sphère revêt divers aspects ; cela concerne les moines et les nonnes qui haïssent le Sexe, l’homosexualité dans les couvents, l’homosexualité en dehors de toute vie monacale, les avortements provoqués, les gens qui aiment la masturbation, les personnes criminelles des lupanars, les gens qui jouissent d’en torturer d’autres. Cette sphère est caractérisée par les crimes les plus horribles des annales de la police, des crimes d’un épouvantable sadisme. Nous y rencontrons toutes sortes de crimes d’origine homosexuelle, l’homosexualité dans les prisons, l’homosexualité entre femmes. Les sadiques mentaux, ceux qui aiment faire souffrir l’être aimé, les horribles infanticides, patricides, matricides, etc., appartiennent à cette sphère. Les pseudo-occultistes qui préfèrent souffrir de pollutions nocturnes plutôt que se marier ; les gens qui détestent mortellement l’Arcane A.Z.F. et le Mariage Parfait ; les gens qui croient parvenir à Dieu en rejetant haineusement le Sexe ; les anachorètes qui abhorrent le Sexe et qui le considèrent comme vulgaire et grossier, tous appartiennent à la sphère de Lilith.

La Sphère de Nahémah

La sphère de Nahémah séduit par le charme de sa beauté maligne. Nous retrouvons, dans cette sphère infrasexuelle, tous les Don Juan et les dames Agnès. Le monde de la prostitution se développe dans cette sphère. Les infrasexuels de Nahémah se sentent très virils. Dans cette sphère vivent ceux qui ont plusieurs femmes ; ils se sentent heureux dans l’adultère, ils se croient très virils et ignorent qu’ils sont des infrasexuels.

Nous rencontrons aussi, dans la sphère de Nahémah, des millions de prostituées ; ces pauvres femmes sont victimes du charme fatal de Nahémah. Dans la sphère de Nahémah nous voyons des dames élégantes, de haute position sociale, qui se croient heureuses dans l’adultère. Voilà leur monde.

Dans la région infrasexuelle de Nahémah nous trouvons une douceur qui émeut l’Âme ; des virginités qui séduisent par l’enchantement de leur tendresse ; de très belles femmes qui cherchent à séduire et des hommes qui abandonnent leur foyer, ensorcelés par le charme de ces beautés très précieuses ; des ravissements indescriptibles ; des passions irrépressibles ; des salons luxueux, des cabarets élégants, des lits moelleux, des orchestres de l’Abîme ; des paroles romantiques qu’on ne peut oublier, etc.

Les infrasexuels de Nahémah acceptent parfois l’Arcane A.Z.F., c’est-à-dire, la Magie Sexuelle, mais ils échouent parce qu’ils ne réussissent pas à éviter l’éjaculation du Semen. Ils se retirent presque toujours du Mariage Parfait en proférant des horreurs contre lui.

Nous les avons entendus disant : « J’ai pratiqué la Magie Sexuelle et j’ai réussi quelques fois à retenir l’émission du Semen. J’étais un animal jouissant des délicieuses passions du Sexe. » Après s’être retirés du Sentier du fil du Rasoir représenté par la moelle épinière, ils cherchent refuge dans quelque séductrice doctrine de Nahémah, et s’ils ont la chance de ne pas tomber dans la sphère de Lilith, ils continuent alors à éjaculer leur liqueur séminale. C’est là leur monde infrasexuel.

 

Psychologie de la Sphère de Nahémah

Les habitants infrasexuels de la sphère de Nahémah sont raffinés et distingués. Ils prononcent des phrases comme celles-ci : « L’offense doit être lavée dans le sang. »

« J’ai tué pour sauvegarder mon honneur d’homme, mon honneur bafoué. »

« Je suis un mari offensé », etc.

Le type de Nahémah, c’est l’homme qui joue sa vie pour une femme, le type passionnel, aimant le luxe, esclave des préjugés sociaux, ami des soûleries, des banquets, des fêtes, des modes très élégantes, etc.

Les gens de cette sorte considèrent le Mariage Parfait comme quelque chose d’impossible, et quand ils l’acceptent ils ne restent pas longtemps sur le sentier parce qu’ils échouent. Ces gens jouissent bestialement du sexe ; lorsqu’ils acceptent l’Arcane A.Z.F., ils s’en servent pour jouir de la luxure, et dès qu’ils rencontrent quelque doctrine séductrice qui leur offre un refuge, ils se retirent alors du Mariage Parfait.

 

La Mystique de Nahémah

Nous rencontrons parfois des individus du genre mystique dans la sphère infrasexuelle de Nahémah. Ils ne boivent pas d’alcool, ne mangent pas de viande, ne fument pas, ou bien ils sont très religieux même s’ils ne sont pas végétariens. Le type mystique de Nahémah n’est passionnel qu’en secret. Il jouit violemment des passions sexuelles bien qu’après il prononce de terribles sentences contre la passion sexuelle. Il lui arrive d’accepter l’Arcane A.Z.F., mais il se retire peu après, lorsqu’il trouve une doctrine consolante qui l’endorme avec des phrases comme celles-ci : « Dieu a dit : croissez et multipliez-vous. »

« L’acte sexuel est une fonction purement animale et la spiritualité n’a rien à voir avec cet acte », etc.

L’infrasexuel de Nahémah, trouvant une justification pour éjaculer sa liqueur séminale, se retire alors du Mariage Parfait.

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant