Le Mariage Parfait

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant

 

32. La Divine Trinité

Les Saintes Écritures de l’Inde affirment que le nombril, le cœur et la gorge sont des centres ignés de l’organisme humain, et elles ajoutent qu’en méditant sur ces centres nous rencontrons les Déesses Sarasvati, Lakshmi et Panati ou Gauri (ou Jagadgauri), dans l’ordre hiérarchique successif.

Ces trois Déesses, ces trois Grands Maîtres, travaillent avec les trois profondeurs de notre resplendissant Dragon de Sagesse. Ces trois Grands Maîtres manient les forces qui viennent des trois aspects du Logos Solaire.

Sarasvati travaille avec les forces du Père ; Lakshmi travaille avec les forces du Fils, et Panati avec les forces du Saint-Esprit.

Sarasvati exerce un pouvoir sur le mental humain ; Lakshmi gouverne le corps astral et Parvati exerce son pouvoir sur le corps physique.

L’Apprenti doit perfectionner son corps physique en l’habituant à pratiquer la Magie Sexuelle avec son épouse-prêtresse ; ce travail est très ardu et difficile.

Le Compagnon doit perfectionner son corps astral jusqu’à en faire un instrument utile en toutes circonstances.

Le Maître doit perfectionner son corps mental avec le pouvoir du feu qui flamboie dans la grande orchestration universelle.

L’Apprenti doit invoquer le Maître Parvati pour qu’elle l’aide à contrôler ses organes sexuels pendant la pratique de la Magie Sexuelle.

Le Compagnon doit invoquer Lakshmi pour qu’elle lui enseigne à sortir en corps astral ; il est urgent d’apprendre à voyager de façon consciente et positive en corps astral.

Le Maître doit invoquer Sarasvati pour qu’elle l’aide à christifier le mental ; ces invocations se font durant la Magie Sexuelle.

Il faut invoquer les forces du Saint-Esprit pendant la Magie Sexuelle. Il est nécessaire d’appeler les forces du Christ pour qu’elles amènent la naissance de l’Astral-Christ au fond de notre Univers intérieur. Il est indispensable de demander aux forces du Père une aide pour notre mental ; il nous faut engendrer le Mental-Christ.

Les véhicules physique, astral et mental doivent être convertis en de fins instruments de l’Esprit.

Nous devons apprendre à sortir consciemment en corps astral. Rappelons-nous qu’à l’intérieur de l’Astral se trouve le Mental. Nous devons visiter consciemment les Temples de la Loge Blanche. Dans l’Astral, nous pouvons étudier aux pieds du Maître.

Nous allons donner maintenant les mantras qu’un Sage enseigne, dans l’un de ses livres, pour sortir en Astral ; ces mantras sont en langue sanskrite, et les Yogis de l’Inde s’en servent pour la sortie en Astral.

Mantra pour les sorties astrales

Hare Ram, Hare Ram, Ram, Hare, Hare, Hare Christ, Hare Christ, Christ, Christ, Hare, Hare.

Hare Murare Modup Coiptus Hare Copal Govind Mukum Sonre.

Mage Prage Yodi Kolpi Basi Parvot Tullo Hiro No Dane En Bai De Nem.

Sri Govind, Sri Govind, Sri Govind, Sri Govind, Ganesha, Namap.

Le dévot doit dormir la tête vers le nord ou vers l’est. Il est nécessaire que le dévot commence par apprendre par cœur ces mantras de l’Inde. Il se couchera ensuite en décubitus dorsal (sur le dos), et il suppliera, appellera, invoquera de toute son âme la Déesse Lakshmi pour qu’elle le fasse sortir en corps astral de façon consciente et positive. On doit appeler Lakshmi au nom du Christ.

Invocation

« Au nom du Christ, par la gloire du Christ, par le pouvoir du Christ, je t’appelle, Lakshmi, Lakshmi, Lakshmi, Amen. »

Vous répéterez cette invocation des dizaines et des centaines de fois, en suppliant le Maître Lakshmi de vous faire sortir consciemment du corps physique et de vous enseigner à voyager consciemment en corps astral. Après avoir fait l’invocation, récitez les mantras sanskrits des dizaines et des centaines de fois, le mental concentré sur le Christ. Assoupissez-vous tranquillement en vocalisant les mantras. En vous réveillant de votre sommeil, pratiquez aussitôt un exercice de rétrospection pour vous rappeler où vous êtes allés, avec qui vous avez conversé, ce que vous avez vu et entendu, etc.

Il faut prier Lakshmi de vous enseigner à sortir consciemment en Astral.

Vous devez avoir une patience aussi grande que celle du Saint Job pour apprendre à sortir consciemment en corps astral. Rappelons-nous que le degré d’Apprenti est d’une durée de sept ans et que c’est après sept ans seulement que commencent les premiers éclairs de l’Illumination.

Nous tenons à avertir les étudiants pour qu’ils sachent à quoi s’attendre. Les curieux, les profanes et les profanateurs devraient se retirer. Cette Science n’est pas pour les curieux.

Au fur et à mesure que le dévot pratique la Magie Sexuelle avec son Épouse-Prêtresse, au fur et à mesure qu’il rectifie sa conduite et qu’il se sanctifie, les splendeurs et les pouvoirs de l’Intime (l’Esprit) commencent à se refléter dans son astral et dans son mental. Alors vient l’Illumination. Voilà le chemin. Mais cette Illumination ne survient, en général, qu’après le degré d’Apprenti (nous parlons en termes de Maçonnerie occulte).

Tout candidat véritablement prêt pour l’Illumination pourra être reconnu et éprouvé par l’Équerre et le Compas.

Lorsque l’Esprit et la personnalité humaine agissent avec ordre et de façon pleinement harmonieuse, le dévot est prêt pour l’Illumination.

Ceux qui se plaignent qu’ils ne sont pas illuminés ne peuvent résister à l’épreuve de l’Équerre et du Compas. Lorsque le quaternaire inférieur obéit fidèlement à l’Esprit, le résultat est l’Illumination. Tant que le quaternaire inférieur n’obéira pas à l’Esprit, c’est-à-dire, tant que la personne humaine ne sait pas obéir à l’Esprit, l’Illumination est impossible.

Le dévot doit purifier sa chambre tous les jours par des fumigations spéciales. L’encens purifie le corps astral. Un bon encens attire les Grands Maîtres de qui nous avons besoin pour notre travail.

Nous pouvons mêler l’encens avec du benjoin. Le benjoin purifie l’astral et dissipe les pensées grossières et sensuelles. On fera brûler le mélange d’encens et de benjoin dans une cassolette ou sur un petit charbon amené à l’incandescence.

L’essence de rose peut aussi être mélangée avec ces parfums pour purifier l’atmosphère. Il est bon de rappeler que les roses ont un grand pouvoir. La rose est la reine des fleurs. Il faut que la Rose de l’Esprit ouvre son délicieux et parfumé bouton sur la Croix de notre corps.

Nous devons utiliser les parfums pour créer une ambiance dévotionnelle dans la chambre nuptiale. L’homme et la femme doivent vivre au milieu des parfums et de l’amour.

L’encens et les parfums brûlent délicieusement dans tous les temples de l’Inde, des Parsis, des Jaïns, des Shintoïstes. Jamais il n’a manqué d’encens et de parfums dans les temples de la Grèce, de Rome, de la Perse, etc.

Il faut au dévot beaucoup de purifications et de sanctifications pour parvenir à l’Illumination.

Indication spéciale

Jésus, le Grand Hiérophante, a dit : « Aide-toi, et Je t’aiderai. » L’étudiant gnostique doit toujours se rappeler ces paroles du Maître. Les mantras que nous avons enseignés plus haut, pour sortir en corps astral, sont merveilleux. L’invocation au Maître Lakshmi est magnifique, puissante, mais l’étudiant gnostique doit s’aider, doit se concentrer sur la région du nombril, doit s’assoupir en chantant les mantras mentalement, et quand il se trouvera sur le point de dormir tout à fait, quand il sentira la torpeur et l’engourdissement du sommeil, il devra imaginer qu’il est un vent, un gaz, quelque chose de subtil, il se sentira tout aérien et gazeux et, dans cet état aérien et subtil, il oubliera la pesanteur de son corps physique, il pensera qu’il peut s’envoler dans les airs et aller où il veut, car il n’a plus du tout de pesanteur, puis il sortira de son lit en oubliant son corps physique, se sentant un nuage, un arôme, une brise, un souffle divin. Il ne s’agit pas de se lever mentalement, il est indispensable que tout ceci se traduise en action, en fait concret. Une fois en dehors du corps physique, le disciple sortira de chez lui et se rendra en corps astral à l’Église Gnostique où à n’importe quel endroit où il voudra bien aller. On peut, avec le corps astral, se rendre sur d’autres planètes, on peut visiter les coins les plus éloignés du Cosmos, les Temples de Mystères, etc.

Avec son corps astral, le dévot pourra étudier les Registres Akashiques de la Nature et connaître tous les événements, passés, présents et futurs. Il y a une prophétie orientale qui assure qu’à la fin de notre vingtième siècle les scientifiques disposeront d’appareils radiotéléviseurs spéciaux pour étudier les Registres Akashiques de la Nature. L’humanité tout entière pourra alors voir sur les écrans toute l’histoire de la Terre et de ses races ; toute l’histoire vivante des grands hommes comme Jésus, Mahomet, Bouddha, Hermès, Quetzalcóatl. On s’efforce actuellement de perfectionner la radio pour arriver à capter les discours de Cicéron, les sermons du Christ, d’Orphée, etc. Ces ondes existent toujours, car comme il a été démontré, rien ne cesse de vibrer dans la nature, rien ne se perd, et il s’agit uniquement de perfectionner la radio et la télévision. Il n’est pas loin, non plus, le jour où l’on inventera des lentilles spéciales pour voir le corps astral et le plan astral. La Grande Loge Blanche travaille actuellement à susciter ce genre d’inventions et de découvertes scientifiques.

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant