Le Mariage Parfait

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant

 

30. L’Étoile à cinq pointes

image

Le Pentagramme exprime la domination de l’Esprit sur les éléments de la Nature. Avec ce signe magique, nous pouvons commander aux créatures élémentales qui peuplent les régions du Feu, de l’Air, de l’Eau et de la Terre.

Devant ce signe terrible, les démons tremblent et fuient, terrorisés.

Le Pentagramme avec la pointe supérieure vers le haut sert à faire fuir les ténébreux. Le Pentagramme avec la pointe dirigée vers le bas sert à appeler les ténébreux. Placé sur le seuil de la porte avec la pointe supérieure vers l’intérieur et les deux pointes inférieures vers l’extérieur, il empêche le passage des Magiciens Noirs. Le Pentagramme est l’Étoile Flamboyante. Le Pentagramme est le signe du Verbe fait chair. Selon la direction de ses rayons, il peut représenter Dieu ou le Diable, l’Agneau immolé ou le Bouc de Mendès. Lorsque le Pentagramme dirige vers le haut son rayon supérieur, il représente le Christ. Lorsque le Pentagramme dirige vers le haut ses deux pointes inférieures, il représente Satan.

Le Pentagramme représente l’Homme Complet. Avec le rayon supérieur vers le haut, il est le Maître. Avec le rayon supérieur vers le bas et les deux pointes inférieures vers le haut, il est l’Ange déchu, l’Ange tombé. Tout Bodhisattva tombé est une Étoile Flamboyante renversée. Tout Initié qui se laisse tomber se convertit par le fait même en une Étoile Flamboyante renversée.

Le meilleur Électrum est une Étoile Flamboyante avec les sept métaux qui correspondent aux sept planètes, c’est-à-dire, l’argent pour la Lune, le vif argent (ou mercure) pour Mercure, le cuivre pour Vénus, l’or pour le Soleil, le fer pour Mars, l’étain pour Jupiter et le plomb pour Saturne.

On peut ainsi faire des médaillons pour pendre au cou, ou des anneaux, des bagues, qui se porteront à l’annulaire.

On peut aussi dessiner l’Étoile Flamboyante sur une peau d’Agneau très blanche pour l’avoir chez soi : on devra la placer sur le seuil de la chambre nuptiale. Ainsi éviterons-nous que les ténébreux s’introduisent dans la chambre. On peut aussi peindre le Pentagramme sur du verre, afin de faire fuir les fantômes et les Démons. De toute façon, il devra toujours y avoir un Pentagramme sur le seuil de la chambre conjugale.

Le Pentagramme symbolise le Verbe Universel de Vie. On peut faire resplendir instantanément le Pentagramme au moyen de certains mantras secrets.

Dans les Upanishads Gopalatapani et Krishna, nous avons trouvé le mantra qui a le pouvoir de former instantanément, dans le plan astral, la terrible Étoile Flamboyante, devant laquelle les Démons fuient, terrorisés. Ce mantra comporte cinq parties, à savoir : KLIM, KRISHNAYA, GOVINDAYA, GOPIJANA, VALLABHAYA SWAHA.

En récitant ce mantra, on forme aussitôt l’Étoile Flamboyante qui fait fuir, terrorisés, les ténébreux de l’Arcane dix-huit. Ces Démons attaquent violemment l’Initié lorsqu’il travaille dans le Grand-Œuvre. Les dévots du Mariage Parfait doivent livrer de formidables batailles contre les ténébreux. Chaque vertèbre de l’épine dorsale représente de terribles batailles contre les Magiciens Noirs, lesquels luttent pour éloigner l’étudiant du Sentier du fil du Rasoir.

Le puissant mantra que nous venons de donner est constitué de trois phases parfaitement définies. En récitant le Klim, que les occultistes de l’Inde appellent le germe, la semence d’attraction, nous provoquons un flux d’Énergie christique qui descend instantanément du monde du Logos Solaire, pour nous protéger, et une porte mystérieuse s’ouvre alors vers le bas. Ensuite, par le moyen des trois parties suivantes du mantra : Krishnaya, Govindaya, Gopihana, l’Énergie christique pénètre dans celui qui le récite et, finalement, grâce à la cinquième partie, Vallabhaya Swaha, celui qui s’est imprégné de l’Énergie christique peut l’irradier avec une formidable force pour se défendre des ténébreux, lesquels fuient alors terrorisés.

Le Verbe se cristallise toujours en lignes géométriques. Ceci est démontré par les rubans magnétophoniques. Le discours se grave sur le ruban ; chaque son se cristallise en figures géométriques. Il suffit ensuite de faire passer le ruban dans la machine enregistreuse pour que le discours se répète. Dieu géométrise. La parole prend des figures géométriques. Ce mantra que nous avons donné a le pouvoir de former instantanément, dans les mondes suprasensibles, l’Étoile Flamboyante. Cette Étoile est un véhicule de force christique. Cette Étoile représente le Verbe.

À l’aide de ce puissant mantra, tous ceux qui travaillent dans la Forge ardente de Vulcain peuvent se défendre. Ce mantra est vocalisé syllabe par syllabe, en allongeant le son des lettres qui le composent. On peut, avec ce mantra, conjurer les démons qui contrôlent les possédés.

Il est urgent d’apprendre à créer instantanément l’Étoile Flamboyante. Nous pouvons, avec ce mantra, créer cette Étoile pour combattre les ténébreux.

La Parole

Les ignorants instruits, qui pullulent comme la mauvaise herbe dans notre siècle, peuvent rire comme des idiots de ce qu’ils ne connaissent pas. Ces gens croient que nos mantras sont des mots sans aucune valeur et que leur énergie se perd dans l’espace. Ils ignorent la valeur interne des paroles. Ils ne connaissent pas la substance principale de la parole, du mot, et c’est pour cela qu’ils se moquent de nos mantras.

Dans tout mot il existe une valeur externe et une valeur interne. La valeur interne est, précisément, la substance principale du mot. L’élément interne du mot ne se trouve pas compris à l’intérieur de notre espace tridimensionnel. Il faut chercher l’élément interne de la parole dans l’espace supérieur, dans les dimensions supérieures aux nôtres. Notre espace apparaît devant nous uniquement comme une partie de l’espace supérieur. C’est ainsi que nous parvenons à la conclusion que nous ne connaissons pas la totalité de l’espace. La seule chose que nous connaissions, c’est cette petite partie qui peut être mesurée en termes de largeur, hauteur et profondeur.

L’élément interne de la parole se prolonge géométriquement dans les dimensions supérieures de l’espace. C’est ainsi qu’avec les mantras que nous avons donnés, nous pouvons assurément former une Étoile pentagonale, invisible pour les yeux physiques, mais parfaitement visible pour le sixième sens.

Les scientifiques ne savent rien sur la quatrième dimension de la Matière dans l’Espace. Ils ne savent rien sur l’Hypergéométrie de ce type spatial de quatrième dimension. Définir l’espace comme la forme de la matière dans l’Univers, cela souffre de la déficience la plus grave, qui est d’introduire le concept de matière, c’est-à-dire, de quelque chose d’inconnu, car la matière continue, réellement, à être inconnue. Toutes les tentatives de définition physique de la matière ne conduisent qu’à une impasse : X égale Y, Y égale X. C’est l’impasse de la Physique.

Les définitions psychologiques de la matière conduisent au même cul-de-sac. Un savant a dit : « La matière (comme la force) ne nous donne aucune difficulté. Nous comprenons tout ce qui a rapport à elle, pour l’excellente raison que nous l’avons inventée. Lorsque nous parlons de matière, nous pensons à des objets sensibles. Ce qui nous cause du tracas, ce dont il est difficile pour nous de traiter, c’est le changement mental des faits concrets mais complexes. »

« Pour parler strictement, la matière n’existe que comme un concept. Et pour dire la vérité, le caractère de la matière, bien qu’on n’en parle que comme un concept, est si peu évident que la plupart des gens sont incapables de nous dire exactement ce qu’ils entendent par ce concept. »

Personne ne sait réellement ce qu’est la matière, mais l’école conservatrice et réactionnaire du Positivisme matérialiste n’en est pas moins fondée sur ce concept.

Bien que cela ne plaise pas aux physiciens, nous devons affirmer que la matière et l’énergie sont des mots acceptés officiellement pour désigner une longue série de faits complexes dont l’origine substantielle est inconnue de la Science. Qui donc a vu la matière ? Qui a vu l’énergie ? Nous voyons uniquement des phénomènes. Personne n’a vu la matière indépendamment de la substance. Personne n’a vu l’énergie séparée du mouvement. Ainsi donc, cela démontre que la matière et l’énergie sont uniquement des concepts abstraits. Personne ne voit la matière séparée de l’objet ; personne ne voit l’énergie séparée du mouvement. La matière et l’énergie séparées des choses et des phénomènes sont un mystère pour l’être humain. L’être humain est subconscient à quatre-vingt-dix-sept pour cent, et conscient à trois pour cent seulement. L’être humain rêve aux phénomènes de la nature et les appelle matière, énergie, etc. Avant que l’Univers ait existé, avant l’existence de tous les phénomènes, il existait la parole. En réalité, le Logos rêve.

À l’aube de la Vie, l’Armée de la Voix a célébré les rituels du Feu en chantant en langue sacrée. La Grande Parole s’est cristallisée en figures géométriques qui se sont condensées au moyen de la Materia Prima du Grand-Œuvre, donnant origine à tous les phénomènes de la nature.

Le monde et la Conscience sont réellement le résultat de la parole. L’espace tridimensionnel est une propriété de notre perception matérielle. Lorsque nous améliorons la qualité des représentations, la qualité des perceptions s’améliore aussi et nous entrons dans les dimensions supérieures de l’espace où le monde tridimensionnel n’existe plus et ne reste dans notre mémoire que comme un songe.

Réellement, le monde qui se présente à notre conscience est seulement la mécanique de toutes ces causes combinées qui sont à l’origine d’une série définie de sensations.

Au-delà du monde et de la Conscience se trouve la cause principale, fondamentale, de toute existence : la Parole. C’est le Verbe qui crée les mondes. « Au commencement était le Verbe, et le Verbe était avec Dieu, et le Verbe était Dieu. Il était au commencement avec Dieu et toutes les choses furent faites par Lui, et rien de ce qui est fait n’a été fait sans Lui. En Lui était la Vie, et la Vie était la Lumière des hommes. Et la Lumière resplendit dans les Ténèbres, mais les ténèbres ne l’ont pas comprise. »

Le Verbe est pleinement symbolisé par l’Étoile à Cinq Pointes, par l’Étoile Flamboyante. Grâce à elle, nous pouvons nous défendre des ténébreux. Les colonnes des Anges et des Démons tremblent devant cette Étoile merveilleuse.

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant