Le Mariage Parfait

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant

 

27. Le Phallisme Sacré

Toute religion a une origine sexuelle. En Afrique et en Asie, l’adoration du Lingam-Yoni, des organes sexuels de l’homme et de la femme, est une chose courante. Le Bouddhisme secret est sexuel. Dans le Bouddhisme Zen, on enseigne de façon pratique la Magie Sexuelle. Bouddha a enseigné la Magie Sexuelle en secret. Il y a beaucoup de Divinités phalliques. Shiva, Agni, Shakti, en Inde, sont des Divinités phalliques.

Legba, en Afrique ; Vénus, Bacchus, Priape et Dionysos, en Grèce et à Rome, furent des Divinités phalliques.

Les juifs avaient des Dieux phalliques et des bois sacrés consacrés à leur culte sexuel. Il est arrivé parfois que les Prêtres des cultes phalliques se sont laissés aller misérablement et sont tombés dans la pratique effrénée des bacchanales orgiaques. Hérodote relate que « toutes les femmes de Babylone devaient se prostituer avec les Prêtres dans les temples de Mithra ».

Tandis qu’en Grèce et à Rome, dans les temples de Vesta, de Vénus, d’Aphrodite, d’Isis, les prêtresses exerçaient leur saint sacerdoce sexuel, en Cappadocie, à Antioche, à Palmyre, à Chypre, à Byblos, les prêtresses célébraient de grandes processions en portant, avec une infinie vénération et une exaltation mystique, un grand Phallus qui représentait Dieu en tant que générateur de la vie et de la semence.

La Bible contient aussi beaucoup d’allusions au culte phallique. Les juifs, depuis l’époque d’Abraham, prêtaient serment en posant la main sous la cuisse ou, plus précisément, sur le membre sacré.

La Fête des Tabernacles était une orgie semblable aux fameuses Saturnales des Romains. Le rite de la circoncision est lui-même totalement phallique.

L’histoire de toutes les Religions est remplie de symboles et amulettes phalliques, telles que le Mitzvah hébreux, le Poteau de Mai ou l’Arbre de Mai des chrétiens, etc. Aux temps anciens, on vénérait profondément des pierres sacrées de forme phallique, semblables au membre viril, ou d’autres qui ressemblaient à la vulve, des pierres de silex et de silice, que l’on considérait comme sacrées parce qu’elles servaient à produire le feu, lequel représentait le Feu occultement développé dans la moelle épinière des Sacerdotes païens comme privilège divin.

Nous rencontrons beaucoup de Phallisme dans le Christianisme. La circoncision de Jésus, la fête des Rois Mages, le Corpus Christi, sont des fêtes phalliques héritées des saintes Religions païennes.

La Colombe, symbole de l’Esprit-Saint et de la voluptueuse Vénus-Aphrodite, est toujours représentée comme l’instrument phallique qu’a utilisé le Saint-Esprit pour féconder la Vierge Marie. Le mot « sacré » lui-même vient de sacrum, qui indique son origine phallique.

Le culte phallique est terriblement divin. Le culte phallique est transcendantalement scientifique et profondément philosophique. L’Ère du Verseau est arrivée et bientôt les laboratoires eux-mêmes découvriront les principes énergétiques et mystiques du Phallus et de l’Utérus.

Les glandes sexuelles sont gouvernées par Uranus, qui est la planète du Verseau, et elles renferment de terribles forces que les laboratoires scientifiques découvriront sans tarder. On reconnaîtra alors publiquement la valeur scientifique des cultes phalliques antiques.

À l’intérieur du grain de semence il y a tout le potentiel de la Vie Universelle. La science matérialiste actuelle ne sait rien faire d’autre que critiquer moqueusement ce qu’elle ne connaît pas.

Dans les cours pavées des temples aztèques, hommes et femmes s’unissaient sexuellement afin d’éveiller la Kundalini. Les couples demeuraient là des mois et des années, s’aimant et se caressant, pratiquant la Magie Sexuelle sans répandre le Semen. Ceux qui venaient à répandre leur Semen étaient condamnés à la peine de mort. On leur tranchait la tête avec une hache. C’est ainsi qu’ils payaient leur sacrilège.

Dans les Mystères d’Éleusis, la danse des couples nus et la Magie Sexuelle étaient la base même des Mystères. Le Phallisme est le fondement de la Réalisation intégrale.

Les principaux outils de la Maçonnerie servent tous à travailler avec la Pierre. Le Maître Maçon doit bien ciseler sa Pierre Philosophale. Cette Pierre, c’est la Sexualité. Nous devons édifier le Temple de l’Éternel sur la Pierre vive.

Sexualité et Serpent

Un Initié, que je ne nommerai pas, dit ceci :

« Par la domination complète de la force du Serpent, on peut obtenir n’importe quoi. On peut déplacer des montagnes ou marcher sur l’eau, ou voler, ou être enterré dans le sol dans une chambre scellée de laquelle on peut émerger à n’importe quel moment. »

« Les vieux Sacerdotes savaient que, sous certaines conditions, l’Aura peut être vue ; il savaient que la Kundalini peut être éveillée par le Sexe. »

« La force de la Kundalini, enroulée à la base de la colonne vertébrale, est une force terrible ; elle ressemble au ressort d’une horloge, par la façon dont elle est enroulée. Comme le ressort de l’horloge qui se détend brusquement, elle peut faire du mal. » (à ceux qui commettent le crime de répandre leur Semen.).

« Cette force particulière, localisée à la racine de l’épine dorsale, a sa source, en réalité, dans les organes générateurs. Les orientaux le reconnaissent. Certains hindous emploient la Sexualité dans leurs cérémonies religieuses. Ils utilisent une forme différente de manifestation du Sexe (la Magie Sexuelle) et une position sexuelle différente pour obtenir des résultats spécifiques, et ils les obtiennent. Les anciens, il y a de cela des siècles, révéraient le Sexe. Ils se consacraient au culte phallique. Il y avait dans les Temples certaines cérémonies qui stimulaient la Kundalini, laquelle procurait la clairvoyance, la télépathie et beaucoup d’autres pouvoirs ésotériques. »

« Le Sexe, utilisé de la façon appropriée dans l’amour, peut produire certaines vibrations. Il peut susciter ce que les orientaux appellent l’ouverture des Fleurs de Lotus et permettre ainsi de percevoir le monde des Esprits. Il peut promouvoir l’ascension de la Kundalini et l’éveil de certains centres. Mais on ne devra jamais abuser du Sexe et de la Kundalini. Chacun doit compléter et aider l’autre. »

« Ces Religions qui disent qu’il ne devrait pas y avoir de Sexe entre mari et femme sont tragiquement dans l’erreur. Ces Religions qui affirment qu’il ne doit pas y avoir d’expériences sexuelles, essaient d’étouffer l’Évolution individuelle et l’Évolution de la race. Voyons un exemple : dans le Magnétisme, on obtient un pouvoir magnétique en dirigeant les molécules de la substance vers un point déterminé. C’est-à-dire que, normalement, dans un morceau de fer, les molécules s’en vont dans toutes les directions, comme une foule indisciplinée ; elles peuvent parfois s’unir au hasard, mais quand on applique une certaine force (dans le cas du fer, une force aimantée), toutes les molécules regardent dans une direction et c’est ainsi que l’on obtient le pouvoir magnétique, sans lequel il n’y aurait pas de radio ou d’électricité, sans lequel il n’y aurait pas d’automobiles ni de transport ferroviaire ou aérien. »

« Quand, dans l’être humain, s’éveille la Kundalini, lorsque le Serpent de Feu commence à vivre, les molécules du corps se dirigent toutes dans une seule direction, car c’est précisément l’effet que produit l’éveil de la Kundalini. Le corps humain commence alors à resplendir de santé, la Connaissance nous rend puissants, et nous pouvons tout voir. »

« Il y a diverses méthodes (positions tantriques) pour éveiller la Kundalini complètement ; le Kama Kalpa énumère toutes ces postures sexuelles. Mais cela ne doit être pratiqué que par ceux qui en sont réellement capables, à cause de l’immense pouvoir et de la domination que cela procure sur les autres, et parce que l’on peut abuser de ce pouvoir et l’employer pour le mal. La Kundalini peut s’éveiller en partie ou totalement, à l’aide de l’amour, et vivifier certains centres magnétiques chez l’homme et la femme. Avec la véritable Extase intime, les molécules du corps sont dirigées de telle façon que beaucoup d’entre elles regardent dans une seule direction : on développe, ainsi, un grand pouvoir dynamique. »

« Lorsqu’il aura éliminé la fausse modestie et qu’il se sera débarrassé des faux enseignements au sujet du Sexe, l’homme pourra parvenir une fois de plus à son véritable Être ; l’homme reprendra une fois de plus sa place comme Voyageur Astral. »

Le culte phallique est aussi antique que le monde. Le Sexe doit aider la Kundalini et la Kundalini doit aider le Sexe. On ne doit pas abuser du Sexe ni de la Kundalini. On ne doit pratiquer la Magie Sexuelle qu’une fois par jour.

« L’homme et la femme ne sont pas simplement une masse de protoplasme, de chair, agglutinée sur une armature d’os. L’homme est, ou peut être, quelque chose de plus que cela. Ici, sur la Terre, nous sommes de simples marionnettes de notre Esprit. Cet Esprit, qui réside temporairement dans l’Astral, amasse de l’expérience à travers son corps de chair et d’os qui est la marionnette, l’instrument de l’Astral. »

« Les physiologistes et d’autres ont analysé le corps de l’homme, et ils l’ont réduit à une masse de chair et d’os. Ils peuvent discuter sur tel ou tel os, sur les différents organes, mais ce sont toutes des choses matérielles. Ils n’ont pas découvert, ni même essayé de découvrir les choses plus secrètes, les choses intangibles, les choses que les Hindous, les Chinois et les Tibétains connaissaient, des siècles et des siècles avant la Chrétienté. »

« L’épine dorsale est, en vérité, une structure d’une importance extrême. Elle renferme la moelle épinière, sans laquelle nous serions paralysés, sans laquelle on est inutile en tant qu’être humain. Mais l’épine dorsale est plus importante que tout cela. Au centre exactement du nerf spinal, la moelle épinière a un conduit qui a sa correspondance dans les autres dimensions (quatrième, cinquième et sixième dimensions) ; c’est dans ce conduit que la force connue sous le nom de Kundalini s’élève, lorsqu’elle s’éveille. À la base de l’épine dorsale, il y a ce que les orientaux appellent le Serpent de Feu. C’est l’assise même de la vie. »

« Chez l’occidental ordinaire, cette force se trouve inactive, endormie, quasi paralysée à cause de sa non-utilisation. Actuellement, c’est comme un serpent enroulé sur lui-même, un serpent d’un immense pouvoir mais qui, pour diverses raisons (c’est-à-dire, à cause de l’immonde fornication), ne peut s’échapper de sa geôle, du moins dans les conditions présentes. Ce Serpent mystique est appelé la Kundalini et, chez ceux qui l’ont éveillée, la force du Serpent peut monter par le conduit du nerf spinal, et s’élever en ligne droite jusqu’au cerveau et au-delà, beaucoup au-delà, jusqu’à l’Astral. À mesure que progresse cette puissante force active, chacun des Chakras ou centres de pouvoir, tels que ceux du nombril, du cœur ou de la gorge, s’éveille, et lorsque ces centres s’éveillent, la personne regorge de vitalité, de puissance et de bonheur. »

Le Phallisme, l’éveil de la Kundalini, la Magie Sexuelle, ne comportent aucun danger lorsque l’on pratique avec amour et de façon correcte.

La Magie Sexuelle ne doit être pratiquée qu’entre époux et épouse. Ceux qui abusent et pratiquent avec d’autres femmes (ou, pour ce qui est des femmes, avec d’autres hommes), en dehors du foyer, échouent inévitablement.

Écoles Infrasexuelles

Il existe dans le monde une foule d’écoles infrasexuelles qui haïssent mortellement le culte phallique et la Magie Sexuelle. Les Amoureux du Savoir doivent fuir ces écoles s’ils ne veulent pas devenir eux aussi des infrasexuels.

Il est nécessaire de se rappeler que l’Infrasexualité déteste la Sexualité normale et la Suprasexualité. De tous les temps, l’infrasexuel a blasphémé contre le Troisième Logos, en considérant le Sexe comme tabou, péché, comme une chose honteuse qu’il fallait dissimuler. Les infrasexuels se considèrent eux-mêmes comme des Mahatmas, des Hiérophantes, etc.

Les Amoureux du Savoir sont très souvent confondus par les infrasexuels. Ceux-ci prennent certains airs, tellement mystiques et ineffables, tellement sublimes et piétistes, que si les disciples de la Science n’ont pas une certaine compréhension, ils peuvent très facilement s’égarer sur le chemin de l’Infrasexualité.

L’Initiation et le Serpent

Il s’avère impossible de recevoir les Initiations des Mystères Majeurs sans le culte phallique et sans la Magie Sexuelle.

Beaucoup d’étudiants célibataires reçoivent les Initiations des Mystères Mineurs, dans leur conscience superlative et transcendantale, lorsqu’ils sont chastes. Cependant, on ne peut parvenir aux Initiations des Mystères Majeurs sans la Magie Sexuelle et la Kundalini.

Les Mystères Mineurs ne sont rien d’autre qu’un sentier de probation ; une chaîne qu’il faut rompre ; l’école maternelle des études ésotériques, l’abc, les rudiments. Le culte phallique est le seul et unique chemin qui puisse conduire l’être humain à l’Autoréalisation Intime.

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant