Le Mariage Parfait

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant

 

18. Conscience, Subconscience, Supraconscience, Clairvoyance

Conscience

Ce que nous appelons la conscience ordinaire de veille est, en réalité, un sommeil profond. La conscience ordinaire de veille est en relation avec les cinq sens et le cerveau. Les gens croient qu’ils ont la conscience éveillée, mais c’est absolument faux. Les gens vivent chaque jour dans le sommeil le plus profond.

Supraconscience

La supraconscience est un attribut de l’Intime (l’Esprit). L’Intuition est la faculté de la supraconscience.

Il est nécessaire d’astreindre la supraconscience à travailler pour que l’Intuition devienne puissante. Rappelons-nous qu’un organe qui n’est pas utilisé s’atrophie. Les personnes qui ne travaillent pas avec la supraconscience ont l’Intuition atrophiée. La Polyvoyance c’est la clairvoyance intuitive ; c’est l’Omniscience divine. L’Œil de la Polyvoyance est situé dans la glande pinéale : c’est là que réside le Lotus aux mille pétales. C’est là que réside la supraconscience. La glande pinéale se trouve au-dessus du cerveau moyen, dans la partie postérieure de la tête. Celui qui veut développer la supraconscience doit pratiquer la méditation interne ; concentrez-vous sur votre Mère Divine qui demeure dans les profondeurs de votre Être. Méditez sur elle. Assoupissez-vous en l’implorant de mettre en activité votre supraconscience. Méditez tous les jours. La méditation est le « pain quotidien du Sage ». À l’aide de la méditation, vous développerez la supraconscience.

La mémoire

Vous avez besoin de mémoire pour vous rappeler vos expériences intérieures. Ne répandez pas votre Semen. Sachez que dans le Semen il y a des millions de microscopiques cellules cérébrales. Vous ne devez pas perdre ces cellules.

 

Nutrition pour développer le pouvoir de la mémoire

Préparez votre petit déjeuner avec des fruits acides et la poudre d’amandes avec du miel d’abeilles pur. Vous fournirez ainsi au cerveau les atomes nécessaires pour la mémoire.

 

Expériences internes

Tandis que le corps physique dort, l’ego vit dans les mondes internes et se transporte à divers endroits. Dans les mondes internes, nous sommes souvent éprouvés. Nous recevons l’Initiation dans les temples internes. Il est donc nécessaire de nous rappeler ce que nous faisons en dehors du corps. À l’aide des instructions données dans ce livre, tout être humain pourra éveiller sa conscience et se rappeler ses expériences internes.

Il est douloureux de savoir qu’il existe beaucoup d’Initiés qui travaillent dans les grands temples de la Loge Blanche, tandis que leur corps physique dort, mais qui, cependant, ne se rappellent de rien car leur mémoire se trouve atrophiée.

Nous vous donnons dans ce livre les exercices qui permettront de développer votre mémoire. Pratiquez intensément. Obligez le subconscient à travailler. Éveillez votre conscience, mettez en activité la supraconscience.

Clairvoyance et pseudo-clairvoyance

Il y a la clairvoyance et la pseudo-clairvoyance. L’étudiant gnostique doit établir une claire distinction entre ces deux formes de perception ultrasensorielle.

La clairvoyance est fondée sur l’objectivité. La pseudo-clairvoyance est fondée sur la subjectivité. Il faut entendre, par « objectivité », la Réalité Spirituelle, le Monde Spirituel. Nous devons entendre, par « subjectivité », le monde physique, le monde de l’Illusion, ce qui n’a pas de réalité. Il existe aussi une région intermédiaire, le monde astral, lequel peut être objectif ou subjectif selon le degré de développement spirituel de chacun.

On appelle pseudo-clairvoyance la perception imaginaire, la fantaisie, les hallucinations provoquées artificiellement, les rêves absurdes, les visions astrales qui ne coïncident pas avec les faits concrets, la lecture de nos propres pensées projetées inconsciemment dans la Lumière astrale, la création inconsciente de visions astrales interprétées ensuite comme d’authentiques réalités, etc.

Font aussi partie du domaine de la pseudo-clairvoyance le mysticisme subjectif, le faux mysticisme, les états pseudo-mystiques qui n’ont aucune relation avec l’émotion mystique intense et claire mais se rapprochent plutôt de l’hystérie et de la pseudo-magie, en d’autres mots, les fausses projections religieuses projetées inconsciemment dans la Lumière astrale et, en général, tout ce qui, dans la littérature orthodoxe, reçoit le nom de « Beauté » (séduction).

 

Clairvoyance objective

Les états mentaux qui conduisent le disciple jusqu’aux cimes ineffables de la clairvoyance objective sont au nombre de quatre :

  1. le sommeil profond,
  2. le sommeil avec rêves,
  3. l’état de veille,
  4. Turiya, ou l’état de parfaite Illumination.

Réellement, seul le Turiya est un authentique clairvoyant. Il est impossible de parvenir à ces hauteurs sans être né dans le Monde Causal. Celui qui désire atteindre l’état de Turiya doit étudier à fond les processus psychiques semi-inconscients qui constituent, en fait, l’origine de beaucoup de formes d’autotromperie, d’autosuggestion et d’hypnose.

Le Gnostique doit commencer par obtenir la faculté d’arrêter le cours de ses pensées, la capacité de ne pas penser. Seul celui qui développe cette capacité pourra réellement entendre la Voix du Silence. Lorsque le disciple gnostique devient capable de ne pas penser, il doit alors apprendre à concentrer sa pensée sur une seule chose. La troisième étape, c’est la méditation correcte, qui apporte au mental les premiers éclairs de la nouvelle conscience. La quatrième étape c’est la Contemplation, l’Extase ou Samadhi : c’est l’état de Turiya (la clairvoyance parfaite).

 

Éclaircissement

Nous tenons à préciser qu’il n’y a, dans le mouvement gnostique qu’un tout petit nombre de Turiyas. Il est nécessaire de savoir qu’à quelques exceptions près, tous sont des pseudo-clairvoyants et des mystiques subjectifs.

En réalité, toutes les écoles mystiques et tous les mouvements spiritualistes sont remplis de pseudo-clairvoyants utopistes qui font plus de mal que de bien. Ils s’affublent eux-mêmes du titre de Maître ; les réincarnations fameuses abondent, parmi eux : nous connaissons plus d’une douzaine de Jean-Baptiste, plusieurs Marie-Madeleine, etc. Les gens de cette espèce croient que l’Initiation c’est comme souffler et faire des bouteilles, et en se basant sur leur prétendue maîtrise et sur les visions absurdes créées par leur mentalité morbide, ils prophétisent et ils excommunient les autres selon leur caprice, à leur gré, calomniant les gens, les qualifiant de Magiciens Noirs, ou assurant que certaines personnes sont tombées, etc.

Le mouvement gnostique doit être épuré de cette plaie purulente et pernicieuse, et c’est pour cela que nous avons été dans l’obligation d’expulser madame X.

Nous ne sommes pas disposés à tolérer davantage l’aliénation malsaine de tous ces pseudo-clairvoyants chimériques et de tous ces mystiques subjectifs. Nous voulons propager la culture intellectuelle et spirituelle, la décence, l’esprit chevaleresque, l’analyse logique, le synthétisme conceptuel, la culture académique, les hautes mathématiques, la philosophie, la science, l’art, la religion, etc. Nous ne sommes en aucune façon disposés à continuer d’accepter les médisances des hallucinés ou les folies des rêveurs. En réalité, le clairvoyant subjectif transfère à l’état de veille la conscience qu’il a dans ses rêves, pour voir chez les autres ses propres rêves projetés. Ceux-ci changent selon l’état d’âme du rêveur. Nous avons pu constater dans le passé que lorsqu’un pseudo-clairvoyant était d’accord avec nos idées et concepts, il nous voyait tel un ange ou un dieu, et alors il nous glorifiait et nous adorait même. Cependant, lorsqu’il changeait d’opinion, lorsque ce faux clairvoyant s’enthousiasmait pour une nouvelle école, quand il lisait quelque livre qui lui semblait merveilleux, quand il écoutait un conférencier qui venait d’arriver en ville, quand il avait décidé de changer d’organisation, d’école, il nous accusait alors d’être un Magicien Noir, il nous voyait sous l’aspect d’un démon. Nous pouvons nous rendre à l’évidence, par ceci, que ces pseudo-clairvoyants sont uniquement des rêveurs qui voient leurs propres rêves projetés dans la Lumière astrale.

Ceux qui veulent vraiment atteindre les cimes ineffables de la véritable et légitime clairvoyance doivent très bien se garder du danger que constituent les « trompés-par-eux-mêmes », et se soumettre à l’authentique discipline ésotérique.

 

La réalité

Le véritable et légitime clairvoyant, celui qui est parvenu à la supraconscience, ne se vante jamais de sa clairvoyance, il ne va pas ici et là en proclamant qu’il est clairvoyant. Lorsqu’il donne un conseil, il le fait sans laisser entendre aux autres qu’il se fonde sur sa clairvoyance.

Tous les Sanctuaires gnostiques doivent prendre garde à ces personnes qui se louangent elles-mêmes et s’attribuent le titre de clairvoyant.

Tous les Sanctuaires gnostiques doivent faire preuve de la plus grande vigilance pour se protéger des spéculateurs pseudo-clairvoyants qui, de temps en temps, apparaissent sur la scène pour calomnier et discréditer d’autres personnes, assurant qu’un tel est un sorcier, que tel autre est un Magicien Noir, ou est tombé. Il est primordial de comprendre qu’aucun authentique Turiya n’a d’orgueil. En réalité, tous ceux qui disent : Je suis la réincarnation de Marie-Madeleine, de Jean-Baptiste, de Napoléon, etc., sont de stupides orgueilleux, des pseudo-clairvoyants songe-creux, de niais écervelés !

Nous ne sommes que de misérables particules de poussière, d’horribles vers de terre, devant la terrible et glorieuse majesté du Père. Ce que je suis en train de dire n’a rien d’allégorique, ou de symbolique, je parle clairement, crûment, sans détours, d’une réalité terrible.

Réellement, c’est le Moi qui dit : Je suis le Maître un tel, la réincarnation de tel prophète, etc.

Indubitablement, le Moi animal est Satan. C’est le Moi, l’Ego-Diable qui se sent un Maître, un Mahatma, un Hiérophante, un Prophète.

Conscience, subconscience et supraconscience

La conscience, la subconscience et la supraconscience se résolvent en une seule chose : la conscience humaine. Il faut éveiller la conscience. Celui qui éveille sa conscience devient supraconscient, atteint les hauteurs de la supraconscience, se convertit en un véritable Clairvoyant illuminé, en un Turiya. Il est indispensable de transformer le subconscient en conscient et d’éveiller totalement la conscience.

Il faut que la totalité de la conscience s’éveille de façon absolue. Seul celui qui a éveillé la totalité de sa conscience est un véritable Clairvoyant, un Illuminé, un Turiya.

Ce qu’on appelle l’infraconscience, l’inconscience et la subconscience, ne sont que différentes formes ou zones de la conscience endormie. Il est urgent d’éveiller la conscience pour être un Illuminé, un Clairvoyant, un Supraconscient.

Les sept dimensions fondamentales

Au-delà des trois dimensions connues, largeur, hauteur et profondeur, il existe une quatrième dimension : c’est le Temps. Au-delà du Temps, nous avons la cinquième dimension, la dimension de l’Éternité. Nous affirmons en outre qu’au-delà de l’Éternité il existe une sixième dimension ; cette dimension est au-delà du Temps et de l’Éternité. La libération totale commence dans cette sixième dimension. Seul celui qui s’éveille dans les six dimensions fondamentales de l’Espace est un véritable Clairvoyant, un Turiya, un authentique Illuminé.

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant