Magie Christique Aztèque

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant

 

8. Les sept Églises de l’Apocalypse

Saint-Jean nous délivra les Mystères de la Gnose chrétienne, dont les secrets, bien qu’il ne fût pas permis de les révéler, nous sont révélés par lui dans l’Apocalypse, s’appuyant sur des allégories comme l’ont fait les Aztèques dans les bas-reliefs et monolithes pour nous transmettre leur sagesse occulte.

« Je suis l’Alpha et l’Oméga, dit Jéhovah Dieu, Celui qui est, qui était et qui vient, le Tout-Puissant. » (Apocalypse 1:8)

« Ce que tu vois, écris-le dans un livre, et envoie-le aux sept églises : à Éphèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie et à Laodicée. » (Apocalypse 1:11)

image

Les sept églises sont les sept principaux centres nerveux de la moelle épinière chez l’homme.

Éphèse est le ganglion coccygien, le chakra Muladhara où dort le Serpent (symbolisé par le Serpent à plumes des Aztèques) de notre pouvoir sexuel.

Il doit y avoir des caresses sexuelles entre les conjoints, mais ils doivent se retirer avant l’éjaculation de l’homme et l’orgasme de la femme pour éviter de répandre le sperme.

« Souviens-toi donc d’où tu es tombé : repens-toi et accomplis les œuvres d’autrefois. Sinon je viens à toi, et si tu ne te repens, j’ôterai ton chandelier de sa place. » (Apocalypse 2:5)

Quand l’homme fornique, le serpent à plumes descend une ou plusieurs vertèbres selon l’ampleur de l’acte. Ce qui explique le si tu ne te repens, j’ôterai ton chandelier de sa place.

Smyrne est le ganglion prostatique, le chakra Swadishtana.

« Je sais ton épreuve et ta pauvreté, mais tu es riche, et les calomnies de ceux qui se prétendent juifs ; ils ne le sont pas : c’est une “synagogue de Satan”.

Sois fidèle jusqu’à la mort et je te donnerai la couronne de vie. » (Apocalypse 2:9-10)

Forniquer est un acte contraire à la nature. Actuellement, tout homme qui dépasse quarante-cinq ans souffre d’hypertrophie prostatique.

Pergame est le ganglion épigastrique, le chakra Manipura.

« Je sais où tu demeures : c’est là qu’est le trône de Satan (le corps astral se situe dans ce ganglion). Mais tu restes attaché à mon nom et tu n’as pas renié ma foi, même aux jours d’Antipas, mon témoin fidèle. Mais j’ai quelque reproche à te faire. Chez toi aussi, il en est qui s’attachent de même à la doctrine des Nicolaïtes, ce que je hais. Repens-toi donc. Sinon je viens à toi bientôt, et je les combattrai avec le glaive de ma bouche. » (Apocalypse 2:13-16)

L’éjaculation séminale est la doctrine des Nicolaïtes et est née avec les pratiques de magie noire des lémuriens atlantes, qui l’ont transmise aux Moabites, Amorrhéens, Philistins, Cananéens, etc. Les mages qui pratiquent la Magie sexuelle négative se transforment en démons. Dans ce cas, le Serpent igné, au lieu de monter par la moelle épinière, descend vers les enfers atomiques de l’homme et forme, dans le corps astral de celui-ci, la queue avec laquelle on représente Satan.

Thyatire est le ganglion cardiaque, le chakra Anahata.

« Ainsi parle le Fils de Dieu, celui dont les yeux sont comme une flamme ardente et les pieds semblables à du bronze précieux. Je sais tes œuvres, ton amour, ta foi, ton service et ta persévérance ; tes dernières œuvres dépassent en nombre les premières. Mais j’ai contre toi que tu tolères Jézabel, cette femme qui se dit prophétesse et qui égare mes serviteurs, leur enseignant à forniquer.

Je lui ai laissé du temps pour se repentir, mais elle ne veut pas se repentir de sa fornication. » (Apocalypse 2:18-21)

Le Serpent à plumes monte en accord avec les mérites du cœur. La sainteté et la chasteté les plus parfaites sont nécessaires pour atteindre son ascension et son union avec l’Intime, pour que l’Initié naisse dans les mondes internes en tant que Maître des Mystères Majeurs. L’union avec l’Intime est très difficile car dans l’encens de la prière, se dissimule le délit. À l’autel, on met une couronne d’épines au délit. Dans les plus grandes inspirations de la lumière se cache le délit. Dans les propos les plus nobles nous trouvons le délit avec une tunique de sainteté.

L’Intime demeure dans le cœur.

Nous vous recommandons de faire le bilan de tous vos défauts et de consacrer deux mois à chacun d’eux jusqu’à ce que vous les expulsiez complètement de votre cœur. Les ailes ignées, qui nous donnent le pouvoir de passer instantanément d’un plan cosmique à un centre, nous les recevons à l’église de Thyatire des mains des esprits du mouvement.

Sardes est notre ganglion créateur laryngien, le chakra Vishuddha.

« Ainsi parle celui qui a les sept esprits de Dieu et les sept étoiles. Je sais tes œuvres : tu as renom de vivre, mais tu es mort ! Sois vigilant ! Affermis le reste qui est près de mourir, car je n’ai pas trouvé tes œuvres parfaites aux yeux de mon Dieu. Souviens-toi donc de ce que tu as reçu et entendu. Garde-le et repens-toi ! Si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur, sans que tu saches à quelle heure je viendrai te surprendre. Cependant, à Sardes, tu as quelques personnes qui n’ont pas souillé leurs vêtements. Elles m’accompagneront, vêtues de blanc, car elles en sont dignes. Ainsi le vainqueur portera-t-il des vêtements blancs ; je n’effacerai pas son nom du livre de vie, et j’en répondrai devant mon père et devant ses anges. » (Apocalypse 3:1-5)

Philadelphie est le ganglion pituitaire, le chakra Ajna.

« Ainsi parle le Saint, le Véritable, qui tient la clé de David, qui ouvre et nul ne fermera, qui ferme et nul ne peut ouvrir. Je sais tes œuvres. Voici, j’ai placé devant toi une porte ouverte que nul ne peut fermer. Tu n’as que peu de force, et pourtant tu as gardé ma parole et tu n’as pas renié mon nom. Voici, je te donne des gens de la synagogue de Satan, de ceux qui se disent juifs, mais ne le sont pas, car ils mentent. Voici, je les ferai venir se prosterner à tes pieds et ils reconnaîtront que je t’ai aimé. Parce que tu as gardé ma parole avec persévérance, moi aussi je te garderai de l’heure de l’épreuve, qui va venir sur l’humanité entière, et mettre à l’épreuve les habitants de la Terre. Je viens bientôt. Tiens ferme ce que tu as, pour que nul ne te prenne ta couronne. Le vainqueur, j’en ferai une colonne dans le temple de mon Dieu, il n’en sortira jamais plus, et j’inscrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la cité de mon Dieu, la Jérusalem nouvelle qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau. » (Apocalypse 3:1-12)

Laodicée est le ganglion pinéal, le chakra Sahasrara.

« Ainsi parle l’Amen, le Témoin fidèle et véritable, le Principe de la création de Dieu. Je sais tes œuvres : tu n’es ni froid ni bouillant. Mais parce que tu es tiède, et non froid ou bouillant, je vais te vomir de ma bouche (les tièdes sont expulsés du Temple de la Sagesse). Parce que tu dis : je suis riche, je me suis enrichi, n’ai besoin de rien, et que tu ne sais pas que tu es misérable, pitoyable, pauvre, aveugle et nu ». (Apocalypse 3:14-17)

« Et je vis un autre ange puissant qui descendait du ciel. Il était vêtu d’une nuée, une gloire nimbait son front, son visage était comme le soleil, et ses pieds comme des colonnes de feu (cet ange est l’Intime).

Et il cria d’une voix forte, comme rugit un lion. Quand il eut crié, les sept tonnerres firent retentir leurs voix. » (Apocalypse 10:1-3)

Éphèse nous donne le pouvoir sur la terre, Smyrne sur les tempêtes, Pergame sur le feu et nous confère la télépathie, Thyatire nous donne le pouvoir sur les vents, Sardes nous donne le pouvoir de création et l’ouïe occulte, Philadelphie nous permet de voir les anges, les trônes, les puissances, les vertus, etc., Laodicée est notre lotus resplendissant aux mille pétales, l’œil de diamant, la couronne des saints qui avec ses terribles éclats fait fuir les démons, l’œil de l’omnivoyance où se trouve l’atome de l’Esprit-Saint.

La lumière astrale est le Feu sacré de l’Esprit-Saint, la lumière du Logos, dont la nature et le pouvoir divins sont comme de l’électricité vive et consciente, en rien comparable avec l’électricité physique que nous connaissons.

Lorsque, par une volonté spirituelle consciente l’homme éveille le Feu sacré de l’Esprit-Saint qui gît en tout homme sous forme de serpent replié dans le ganglion coccygien, et le pousse à agir, ce Feu sacré devient l’agent du travail télésique ou de perfection chez l’Initié.

La récompense de l’Initié est la libération de la roue de la réincarnation et l’union avec Dieu, mais auparavant il doit substituer à son corps physique mortel, le corps solaire immortel, To Soma Heliakon (appelé ainsi car il resplendit autant que le Soleil ; voir la fin de « Quo Vadis »), et son âme doit épouser son Intime.

Celui qui élève le premier serpent christifie son corps physique et il est admis au Premier degré du Temple des Mystères Majeurs ; la pluie tombe et, à minuit brille le Soleil du Père ; l’Initié passe le Deuxième degré des Mystères Majeurs et son corps éthérique brille comme l’or frappé par le Soleil. Il élève ainsi lui-même ses sept Serpents de feu et christifie ses sept corps dans tous les plans supérieurs. Le feu des Serpents est aussi rutilant et imposant dans ses manifestations visibles que le feu du ciel dans une sombre nuit de tempête.

Pratique

Dans le chapitre précédent, nous avons laissé le Feu sacré de l’Esprit-Saint faire tourner, de gauche à droite, le lotus de feu de la glande cardiaque. Maintenant, vous voyez, vous sentez que ce feu descend jusqu’à votre plexus solaire, situé un peu plus haut que le nombril, et fait tourner, de gauche à droite, le lotus de feu de cette glande. Ce lotus a dix pétales : cinq de couleur rouge sombre qui alternent avec cinq de couleur vert obscur. Vous le voyez lumineux, resplendissant ; prononcez les syllabes suivantes IN EN ON, ainsi :

IIIIIIIIIIIIIIIIINNNNNNNNNNNNNNNN

EEEEEEEEEEEEEEEEENNNNNNNNNNNNNN

OOOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNNNNNN

Demandez dans une prière adressée à votre Dieu interne la réalisation de vos plus nobles désirs et endormez-vous.

Le matin, avant que le Soleil se lève et quand il se lève, après avoir pris votre bain et vous être préparé, arrêtez-vous face à l’orient ou imaginez que le Soleil est la Rose de Feu d’une énorme Croix dorée qui est dans le ciel et d’où jaillissent des myriades de rayons de lumière qui pénètrent dans votre corps par le plexus solaire ; en même temps, prononcez la syllabe UN (Oun), ainsi :

UUUUUUUUUUUUUUUUUNNNNNNNNNNNNNNNN

Avec ces exercices pratiques, vous éveillerez bientôt en vous le sens de la télépathie.

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant