Introduction à la Gnose
Premier degré d’introduction à la Gnose

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant

 

Deuxième Leçon

Un grand auteur est arrivé à la conclusion que dans la vie l’être humain a besoin de huit choses importantes :

  1. la santé et la conservation de la vie,
  2. la nourriture,
  3. le sommeil,
  4. l’argent et les choses que l’argent achète,
  5. la vie dans l’au-delà,
  6. la satisfaction sexuelle,
  7. le bien-être des enfants,
  8. le sentiment de sa propre importance.

Nous pouvons synthétiser ces huit choses en trois choses :

  1. Santé,
  2. Argent,
  3. Amour.

Si vous voulez vraiment acquérir ces trois choses, vous devez étudier et mettre en pratique tout ce que ce cours vous enseigne. Nous allons vous montrer le chemin du succès.

La force de la pensée

Il est nécessaire que vous sachiez qu’il existe une force immensément supérieure à l’électricité et à la dynamite : c’est la force de la pensée. Lorsque vous pensez à un ami ou à un membre de votre famille, etc., de votre cerveau s’échappent des ondes mentales. Ces ondes sont semblables à celles des émissions de radio.

Ces ondes voyagent à travers l’espace et arrivent à l’esprit de la personne à laquelle vous êtes en train de penser. Les hommes de science ont déjà commencé à expérimenter avec la force de la pensée. Ils sont sur le point d’inventer le « télépsychomètre » (instrument avec lequel on pourra mesurer la force mentale de chaque personne). Dans le futur, l’optique progressera davantage et alors on inventera le « photopsychomètre » (appareil qui nous permettra de voir et de mesurer la force mentale qui irradie du cerveau humain).

Il vous faut savoir que, de même que l’homme a un mental, l’Univers tout entier a aussi un mental. Il y a le mental humain et le Mental Cosmique. La Terre c’est du mental condensé. L’Univers entier est du mental condensé. Les ondes du Mental Universel saturent l’espace infini. La première chose que fait l’ingénieur qui va construire une maison, c’est une projection mentale. Il la construit en pensée, la projette sur le plan et enfin la cristallise matériellement. Ainsi, toute construction a d’abord existé dans l’esprit. Rien ne peut exister dans le monde physique ou matériel où nous vivons sans avoir auparavant existé dans le monde du Mental.

Il est nécessaire d’apprendre à concentrer et projeter le mental avec précision et avec une grande force. Il vous faut savoir que concentrer le mental c’est fixer son attention sur une seule chose. Lorsque vous concentrez votre attention mentale sur un ami éloigné, vous pouvez être sûr que votre cerveau émet de puissantes ondes mentales qui parviendront inévitablement au cerveau de votre ami. L’important c’est de vraiment vous concentrer. Il est indispensable qu’aucune autre pensée ne puisse vous distraire. Vous devez apprendre à concentrer votre mental.

Vous êtes en train d’étudier ce cours et nous croyons que vous voulez triompher dans la vie, avoir santé, argent et amour. Réfléchissez un peu : apprenez à manier la force de la pensée. Celui qui apprend à manier la force de la pensée va avec une certitude absolue vers le triomphe, comme la flèche lancée par un archer habile atteint la cible. Rappelez-vous que le monde est un produit du mental. Vous êtes ce que vous êtes par la pensée. Vous pouvez changer totalement en faisant usage de la force de la pensée. Celui qui est pauvre et misérable est ainsi parce qu’il veut être ainsi, avec la pensée il se maintient pauvre et misérable. Celui qui est riche et puissant est ainsi parce qu’avec le mental il s’est fait ainsi. Chacun est ce qu’il veut être avec la force du mental. Chacun projette dans le monde du Mental Cosmique ce qu’il est et ce qu’il veut être. Les projections du mental se cristallisent physiquement et il en découle, dans la pratique, une vie riche ou misérable, heureuse ou malheureuse.

Tout dépend de la sorte de projections mentales qui ont été cristallisées. De même que les nuages se condensent en eau et que l’eau se condense en glace, ainsi en est-il également de la force mentale. Tout d’abord les nuages (projections), ensuite l’eau (circonstances, développement du projet) et enfin, la glace dure (le projet converti en faits concrets). Si la projection a été bien faite et avec une force suffisante, si les faits ou le développement des faits et des circonstances ont été merveilleux, le résultat sera la victoire. La condensation parfaite de la projection aboutit à la victoire.

Les facteurs de base pour la réussite d’un projet sont au nombre de trois :

  1. Force mentale,
  2. Circonstances favorables,
  3. Intelligence.

Force mentale

Sans force mentale, il est impossible de réussir la cristallisation d’une projection (commerciale, etc.). Il est nécessaire que nos étudiants apprennent à manier la force mentale. Mais d’abord il faut que l’étudiant apprenne à relaxer son corps physique. Il est indispensable de savoir relaxer son corps pour obtenir la parfaite concentration de la pensée : nous pouvons relaxer notre corps, assis sur une chaise confortable ou allongés en « posture du cadavre » (les talons joints et les bras le long du corps). Des deux positions, la seconde est la meilleure.

Imaginez que vos pieds sont faits de matière subtile et qu’il s’en échappe un groupe de petits nains. Imaginez que vos mollets sont pleins de petits nains joueurs qui sortent un à un et que, au fur et à mesure qu’ils sortent, les muscles deviennent de plus en plus flexibles et élastiques. Continuez avec les genoux en faisant le même exercice. Poursuivez avec les cuisses, les organes sexuels, le ventre, le cœur, la gorge, les bras, les muscles du visage et de la tête, dans l’ordre successif, en imaginant que ces petits nains s’échappent de chacune des parties de votre corps, laissant les muscles complètement relaxés.

Concentration de la pensée

Lorsque le corps se trouve parfaitement relaxé, la concentration de la pensée devient facile et simple. Concentrez-vous sur l’affaire que vous avez projetée. Imaginez de manière vive toute l’affaire et les personnes en relation avec elle. Identifiez-vous avec ces personnes. Parlez comme si vous étiez ces personnes. Dites-vous mentalement ce que vous voudriez que ces personnes disent. Oubliez-vous vous-même et échangez votre personnalité humaine pour la personnalité humaine de ces personnes, en agissant comme vous voudriez que ces personnes agissent. Ainsi déterminerez-vous de puissantes ondes de pensée qui traverseront l’espace pour atteindre le cerveau des personnes en relation avec votre affaire. Si la concentration est parfaite, la victoire sera alors inévitable.

La loi du Karma

Cette loi est bien connue en Orient. Des millions de personnes dans le monde entier la connaissent, parce que c’est une loi universelle. Cette Loi opère dans tout l’Univers. Si vous faites mauvais usage de la force de la pensée, la loi du karma vous tombera dessus et vous serez alors horriblement châtiés.

L’énergie mentale est un don de Dieu et elle ne doit être utilisée qu’à bon escient et avec de bonnes intentions. Il est juste que le pauvre améliore sa situation économique, mais il n’est pas juste d’utiliser la force mentale pour nuire à d’autres personnes. Avant d’effectuer un travail mental pour accomplir la cristallisation d’une projection, réfléchissez et méditez : si vous êtes sur le point d’utiliser la force mentale pour porter préjudice à autrui, mieux vaut que vous ne le fassiez pas, car alors le rayon terrible de la Justice Cosmique tombera implacablement sur vous tel une foudre vengeresse.

Circonstances favorables

La pensée et l’action doivent marcher étroitement unies. La cristallisation d’une projection n’est possible que lorsque les circonstances sont favorables. Apprenez à déterminer les circonstances favorables pour vos affaires. Freud, le grand psychologue, disait que tout ce que l’homme fait dans la vie a deux causes fondamentales : l’impulsion sexuelle et le désir d’être grand. Tout être humain se meut sous l’impulsion sexuelle. Tout le monde veut être apprécié, personne n’aime être méprisé. Si vous voulez être entouré de bonnes circonstances pour la cristallisation de vos affaires, reconnaissez alors les bonnes qualités des autres. Stimulez les qualités de votre prochain, n’humiliez personne, ne méprisez personne. Il est nécessaire de raviver le courage de chacun dans l’exercice de son travail, de sa profession. Au moyen de l’estime et de l’encouragement, nous pouvons réveiller l’enthousiasme chez toutes les personnes en relation avec nous. Apprenez à louanger subtilement vos semblables, mais sans tomber dans la flatterie. Avec l’aliment de l’estime, les gens se sentent réconfortés. Soyez chevaleresque ; ne critiquez personne. L’appréciation sincère des mérites du prochain est l’un des grands secrets du succès.

Il est nécessaire d’abandonner la malencontreuse habitude de parler de nous-mêmes à chaque instant. Il est urgent d’employer la parole pour renforcer et encourager toutes les bonnes qualités de notre prochain.

L’étudiant gnostique doit abandonner la très mauvaise habitude de parler sans cesse de lui-même et de raconter à tout moment sa propre vie. L’homme et la femme qui parlent seulement d’eux-mêmes deviennent insupportables. Ces personnes finissent dans la misère parce que les gens se fatiguent et ne peuvent plus les endurer.

Ne dites jamais « Je ». Dites toujours « Nous ». Le pronom « Nous » a plus de force cosmique. Le terme « Je » est égoïste et agace tous ceux qui se mettent en contact avec nous. Le Je est égoïste. Le Je (ou Moi) doit être dissous. Le Moi est créateur de conflits et de problèmes. Répétez toujours : nous, nous, nous.

Tous les matins avant de vous lever dites avec force et énergie : « Nous sommes forts. Nous sommes riches. Nous sommes pleins de chance et d’harmonie. OM, OM, OM. » Récitez cette simple prière et vous verrez que vous aurez du succès en toutes choses. Mettez une grande dévotion dans cette prière. Ayez foi !

Exercice

Accrochez au plafond de votre chambre un fil de soie. Pendez une aiguille à l’extrémité de ce fil. Concentrez-vous sur cette aiguille et essayez de la faire bouger avec la force de la pensée.

Les ondes mentales, lorsqu’elles se développent, peuvent faire bouger cette aiguille. Travaillez dix minutes chaque jour à cette pratique. Au début, l’aiguille au bout du fil de soie ne bougera pas. Avec le temps vous pourrez constater que l’aiguille oscille et finit par bouger fortement. Cet exercice sert à développer la force mentale. Rappelez-vous que les ondes mentales voyagent à travers l’espace et vont d’un cerveau à l’autre.

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant