Extase et Magie sexuelle

Nous devons reconnaître que l’Humanité actuelle est subconsciente. Les gens sont incapables de percevoir les dimensions supérieures de l’espace. Il est urgent d’éveiller la conscience et ceci n’est possible que durant l’Extase. Si, avec une logique dialectique, nous analysons l’Extase, nous découvrirons qu’elle est sexuelle. Les mêmes énergies sexuelles qui suscitent la jouissance érotique, quand elles sont transmutées et sublimées éveillent la conscience et produisent alors l’« Extase ».

La Fatalité c’est de perdre l’Extase, de retomber dans la subconscience…

Un grand Maître a dit : « Dans l’impulsion sexuelle, l’homme est placé dans la relation la plus personnelle avec la Nature. la sensation de la femme, expérimentée par l’homme et vice versa, avec le consentement de la nature, est réellement la même sensation que l’on ressent devant la forêt, la vallée, la mer, les montagnes, seulement que dans le premier cas, la sensation est plus intense, elle éveille des voix plus internes, provoque le son de cordes plus intimes » C’est ainsi que nous parvenons à l’Extase.

À ce moment-là l’Ego s’évanouit, disparaît temporairement, et le désir est transmuté en amour.

D’intenses courants, semblables aux courants électromagnétiques, qui produisent des forces statiques, parcourent les corps; une sensation de bonheur ineffable envahit tout l’organisme, et le couple expérimente l’extase de l’Amour et de la Communion cosmique.

Les grands clairvoyants peuvent voir à ce moment-là le couple sexuel enveloppé de splendeurs terriblement divines. Nous pénétrons alors dans le « Sanctum Regnum » de la Haute Magie.

À l’aide de ces forces merveilleusement divines, nous pouvons désintégrer « le Diable » que nous portons à l’intérieur de nous et nous transformer en grands Hiérophantes.

Selon que l’acte sexuel se prolonge, à mesure qu’augmentent les délicieuses et adorables caresses de l’extase, on ressent une volupté spirituelle enchanteresse. Nous sommes alors chargés d’électricité et de magnétisme universel; de terribles forces s’accumulent au fond de l’âme, les chakras du corps astral scintillent et les force mystérieuses de la grande Mère Cosmique circulent par tous les canaux de notre organisme.

Le baiser ardent, les caresses intimes, se transforment en notes miraculeuses qui résonnent, émouvantes, dans l’Aura de l’Univers.

Il n’y a pas de mots pour expliquer ces moments de jouissance suprême. le Serpent de feu s’agite, les feux du cœur sont avivés et les rayons terribles du Père scintillent avec majesté sur le front des êtres unis sexuellement.

L’amour est ressenti au plus profond du cœur, c’est une vive et délicieuse expérience. C’est un feu qui consume, c’est un nectar divin qui enivre celui qui s’en abreuve. Un simple mouchoir parfumé, une lettre, une fleur, remuent à la racine de l’âme de sublimes émotions, des extases insolites, d’ineffables voluptés.

Pour qu’il y ait amour, il faut qu’il existe une véritable communion d’âme dans les trois sphères de la Pensée, du Sentiment et de la Volonté.

Lorsque les deux êtres vibrent en harmonie dans leurs pensées, leurs sentiments et leurs volitions, le Mariage Parfait se réalise alors dans les sept plans de conscience cosmique.

Il y a des personnes qui se trouvent mariées dans les plans physique et éthérique, mais ne le sont pas dans l’astral. D’autres sont mariées dans les plans physique, éthérique et astral, mais ne le sont pas dans le plan mental ; chacune pense à sa façon ; la femme a une religion et l’homme une autre ; ils ne sont pas d’accord dans ce qu’ils pensent.

Il existe des mariages harmonisés dans les plans de la pensée et du sentiment mais absolument opposés dans le monde de la volonté. Ces mariages sont pleins de heurts, ils ne sont pas heureux.

Le Mariage Parfait doit s’effectuer dans les sept plans de conscience cosmique. Il y a des mariages qui ne parviennent même pas au plan astral, il n’existe alors pas la moindre attraction sexuelle ; ces mariages sont de véritables échecs. Les mariages de ce type sont fondés exclusivement sur le contrat de mariage.

Certaines gens mènent une vie matrimoniale dans le plan physique avec un conjoint déterminé, et dans le plan mental elles ont une vie matrimoniale avec un conjoint différent. Il est très rare de rencontrer dans la vie un Mariage Parfait. Pour qu’il y ait amour, il faut qu’il y ait affinité de pensées, affinité de sentiments et de volontés.

Existe-t-il une véritable affinité de pensées, de sentiments et de volontés avec l’être que tu adores ? Rappelle-toi que si cette affinité complète n’existe pas, alors ton mariage, au lieu du ciel, sera un véritable enfer…

L’amour commence par un éclair de sympathie délicieuse, il se substantialise grâce à la tendresse infinie et se synthétise en suprême adoration.

Un Mariage Parfait c’est l’union de deux êtres qui s’adorent absolument. Dans l’amour, les calculs et les comptes en banque n’existent pas. Si tu es en train de faire des projets et des calculs, c’est parce que tu n’es pas amoureux. Réfléchis avant de faire le grand pas. Es-tu réellement amoureux ? Prends garde à l’illusion du désir. Souviens-toi que la flamme du désir consume la vie, et alors il ne reste que la terrible réalité de la mort.

Contemple les yeux de l’être que tu adores, perds-toi dans le bonheur de ses pupilles, mais si tu veux être heureux, ne te laisse pas conduire par le désir. Ne confonds pas l’amour et la passion. Homme amoureux, analyse-toi profondément. il est indispensable de savoir s la femme que tu aimes t’appartient en esprit. Il est nécessaire de savoir si tu es complètement en affinité avec elle dans les trois mondes de la pensée, du sentiment et de la volonté.

Les amoureux confondent souvent le désir avec l’amour, et le pire c’est qu’ils se marient en croyant être amoureux. Une fois l’acte sexuel consommé, une fois satisfaite la passion charnelle, alors vient le désenchantement, alors reste la terrible réalité.

L’homme et la femme qui s’aiment mutuellement sont véritablement deux harpes aux miraculeuses harmonies ; leur extase glorieuse ne peut être définie, car la définir ce serait la défigurer. Voilà l’Amour!

Le baiser est la consécration profondément mystique de deux Âmes qui s’adorent, et l’acte sexuel est la clé par laquelle nous allons nous convertir en Dieux. Il y a des Dieux et il y a Dieu. Vous savez, vous qui aimez vraiment, que Dieu est Amour. Aimer, qu’il est beau d’aimer. L’Amour se nourrit d’Amour, seul l’Amour rend possibles les « Noces de l’Alchimie ».

Toute attitude négative du mental force l’Énergie Sexuelle et l’oblige à circuler par des canaux et des systèmes organiques qui conviennent aux énergies mentales, volitives ou à n’importe quel autre type d’énergies moins puissantes que l’énergie sexuelle. Le résultat est fatal parce que les canaux et les systèmes de cette sorte, ne pouvant résister au formidable voltage de l’énergie extrêmement puissante du Sexe, chauffent et fondent comme un câble trop ténu, trop fin, lorsqu’il est traversé par un courant électrique de haute tension.

Quand un homme et une femme s’unissent sexuellement dans le « Mariage Parfait », ils sont, en ces instants de volupté, de véritables Dieux ineffables. L’homme et la femme unis sexuellement forment un Androgyne divin parfait, un Elohim Mâle-Femelle, une divinité terriblement divine. Les deux moitiés séparées depuis l’aube de la vie s’unissent pendant un instant pour créer. C’est quelque chose d’ineffable, de sublime, c’est une chose du Paradis.

Le sens sexuel est formidablement subtil et terriblement rapide, grâce à son énergie extrêmement fine et impondérable. Le niveau moléculaire où agit le sens sexuel est des millions de fois plus rapide que les ondes de la pensée. L’esprit logique et la fantaisie sont des pierres d’achoppement pour le sens sexuel. Lorsque l’esprit logique, avec tous ses raisonnements, ou lorsque la fantaisie sexuelle avec toutes ses illusions érotiques, veulent contrôler le sens sexuel ou canaliser son activité dans le cadre de leurs illusions, ils le détruisent fatalement. L’esprit logique et la fantaisie sexuelle détruisent le sens sexuel lorsqu’ils essaient de le mettre à leur service. L’impuissance psycho-sexuelle est la tragédie la plus épouvantable qui puisse affliger les hommes et les femmes fanatiques ou les gens de type purement rationalistes.

L’Amour ne peut exister que de cœur à cœur, d’Âme à Âme. Celui qui n’a pas incarné son Âme ne sait pas aimer. Satan ne peut pas aimer, et l’être humain n’a incarné que Satan. Le Mariage Parfait est l’union de deux êtres, l’un qui aime plus et l’autre qui aime mieux. L’Amour est la plus grande et la plus belle religion qu’un être humain puisse arriver à professer…

Le désir est une substance qui se décompose en une foule de substances. Ces substances du désir réussissent à tromper le mental et le cœur. Celui qui est désespéré parce que sa femme est partie avec un autre homme n’était pas réellement amoureux. L’Amour véritable n’exige rien, ne demande rien, ne désire rien, ne pense à rien ; il ne veut qu’une chose : le Bonheur de l’être aimé, c’est tout. L’homme qui perd celle qu’il aime ne dit qu’une chose : Je suis heureux que tu aies obtenu le bonheur. Si tu l’as trouvé avec un autre homme, j’en suis très heureux.

Le désir c’est autre chose. Le passionné qui a perdu la femme qu’il croyait aimer, parce qu’elle est partie avec un autre, tombe dans le plus horrible désespoir, il perd la tête et en arrive même à tuer ou à se tuer lui-même ou les deux. Il a perdu l’instrument du plaisir, c’est tout.

Réellement, seuls ceux qui ont incarné leur Âme connaissent le véritable Amour. L’humanité ne connaît pas encore ce que l’on appelle l’Amour. L’Amour est, en réalité, comme un enfant innocent, comme le cygne au blanc plumage. L’Amour ressemble aux premiers jeux de l’enfance. L’Amour ne sait rien, parce qu’il est innocent.

Enseignement gnostique de Samaël Aun Weor

 

Lire ou écrire des interventions sur le sujet dans le forum.