Cours Zodiacal

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant

 

2. Le Taureau

Du 20 avril au 19 mai.

Régit la gorge, la nuque et les oreilles.

Métal : le cuivre.

Pierres : l’émeraude et l’agate.

Parfum : l’herbe aromatique.

Plante : le bouleau.

Fleur : l’aubépine.

Planète : Vénus.

Couleur : vert.

Élément : terre.

Mot-clé : Amour.

Jour : le vendredi astrologique (mardi actuel).

Régent : Uriel (ou Anaël).

 

Cher disciple,

Dans la leçon précédente, j’ai promis de vous donner les clés de ces deux règles d’or, à savoir :

« Le Lion de la Loi se combat avec la balance. »

« Lorsqu’une loi inférieure est transcendée par une loi supérieure, la loi supérieure efface la loi inférieure. »

La solution de ces deux règles d’or se trouve dans une troisième qui dit :

« Fais de bonnes œuvres afin de payer tes dettes. »

Imaginez-vous une balance : sur l’un des plateaux sont déposées vos bonnes actions, et sur l’autre, vos mauvaises actions et votre karma correspondant. Si le plateau karmique penche à votre désavantage, vous pourrez combattre la situation en mettant plus de poids sur le plateau des bonnes actions, et alors vous ferez pencher la balance en votre faveur et ainsi vous tuerez le karma.

Il existe, dans le monde subtil, un temple des Seigneurs du karma, et le grand chef de ces Archontes du destin est le chacal. Ce grand Être est le Juge suprême du Tribunal cosmique ; il a l’apparence d’un grand homme avec une tête de chacal.

Lorsque nous avons du capital accumulé dans la « Banque Cosmique », nous payons nos dettes et nous évitons la douleur. Ceux qui vivent en faisant quotidiennement de nouveaux « dépôts » à la Banque Cosmique, auront toujours de quoi payer leurs vieilles dettes. En ce qui concerne ce paiement des dettes, il faut tenir compte de la loi des analogies et des correspondances. Les analogies karmiques se combattent par les analogies dharmiques.

Karma et Dharma : ces deux mots orientaux signifient châtiment et récompense. De façon plus philosophique, nous dirions : à mauvaise action, mauvaise conséquence, et à bonne action, bonne conséquence ; en modifiant les causes, on modifie les effets, car les effets ne sont rien d’autre que les causes elles-mêmes se répétant sous une autre forme. Va-t-on vous emprisonner ? Donnez la liberté à une autre personne. Va-t-on désincarner votre enfant ? Soignez votre prochain. Êtes-vous dans la misère ? Donnez ce qui vous reste à celui qui a faim et sacrifiez-vous de toutes vos forces en faveur des autres. Priez avec ferveur les Seigneurs du karma et vous serez écoutés.

N’oubliez pas, disciple bien-aimé, que la Justice est la suprême miséricorde et la suprême rigueur de la Loi.

Ainsi donc, vous connaissez maintenant les deux règles d’or et vous savez comment on peut tuer le karma. Dans les prochaines leçons je vous enseignerai à manier les rayons sidéraux.

Qui donne reçoit, et qui donne plus, reçoit plus : c’est la loi.

Ceux qui accomplissent seulement les œuvres du mal seront victimes de leurs propres œuvres.

Pourquoi les gens souffrent-ils ? Pourquoi blasphèment-ils contre Dieu ?, si Dieu n’est pas coupable des souffrances humaines. Nous sommes nous-mêmes les créateurs de notre propre destin. Sanctifiez-vous, cher disciple, sanctifiez-vous !

Il y a, dans la vie, trois choses éternelles : LA LOI, LE NIRVANA ET L’ESPACE.

Entrons à présent dans les explications et les instructions pratiques concernant la constellation du Taureau. Le cortège d’étoiles qui forme la constellation du Taureau est la maison de Vénus, l’astre ineffable de l’Amour, l’Étoile de l’Aurore et, par conséquent, le Taureau est de nature vénusienne. Les natifs du Taureau sont, ainsi, de nature vénusienne et amoureuse. Dans leurs relations d’amour, ils aiment beaucoup et ils passent toujours par de grandes déceptions.

Les natifs du Taureau sont doux et laborieux comme le bœuf, qui symbolise ce groupe d’étoiles, mais ils sont aussi, parfois, « agressifs » comme le taureau. Ils sont tenaces et gloutons, romantiques et sensuels. Ils aiment la musique, la danse et la beauté. Ils ont une disposition pour toute espèce d’arts manuels.

Le Taureau régit le larynx et le cou. Le larynx est également un utérus sexuel où la parole est engendrée. L’organe sexuel de la future humanité divine sera le larynx créateur.

Le feu sexuel de la Kundalini devient créateur dans la parole. Dans nos œuvres intitulées le Mariage Parfait, la Révolution de Bel, le Traité de Médecine occulte et de Magie Pratique, etc., nous avons parlé en long et en large de la Kundalini et nous avons enseigné le Grand-Arcane, le secret suprême pour éveiller la princesse endormie Kundalini.

La parole est en relation intime avec les quatre éléments de la nature. C’est pourquoi, dans les antiques Temples de Mystères, on défendait aux Initiés de parler des vieilles catastrophes de l’ancienne Arcadie, par crainte de les susciter à nouveau. Les antiques Hiérophantes savaient très bien que la parole est en relation avec les quatre éléments de la nature, et que parler d’une catastrophe c’est un peu comme l’évoquer, l’appeler de nouveau. C’est pour cela que les Initiés de l’Antiquité ne parlaient jamais publiquement des anciens cataclysmes.

Une parole dure nous poursuit et retombe plus tard sur celui qui l’a prononcée, comme une foudre vengeresse.

On ne fornique pas seulement par l’acte sexuel : il y a un autre genre de fornication, la fornication par la parole. Car le mauvais usage de la parole est bel et bien une fornication. La fornication par la parole crée des larves et toute sorte de malheurs. Il est déplorable de voir les gens abuser de la parole et remplir le monde de douleur. La médisance est le pire des blasphèmes.

On doit réaliser, en soi-même, la perfection de la parole et du langage. On doit comprendre la responsabilité de la parole. On doit apprendre à manier l’organe sexuel du Verbe.

Tu ne sens pas la nécessité d’apprendre à manier le Verbe ? Écoute-moi, bien-aimé disciple, nous, les membres du Collège Sacré des Initiés, nous pouvons créer n’importe quoi par la pensée et le matérialiser au moyen de la parole.

Garde-toi de mentionner les noms et les prénoms. Lorsque tu as à raconter quelque chose, ne mentionne jamais les noms ni les prénoms, pour éviter de tomber dans la médisance.

Si tu es un philosophe, combats les théories, mais ne parle jamais de la vie privée de leurs concepteurs. Lorsque tu parles d’un leader, parle de sa doctrine, mais ne mentionne jamais sa vie privée. Chacun est ce qu’il est, et la vie privée des autres ne regarde personne.

Il est aussi mauvais de parler quand on devrait se taire, que de se taire quand on devrait parler. Il y a des fois où parler est un crime, et des fois où se taire est aussi un crime. Il y a des silences criminels et il y a également des paroles infâmes. On doit parler quand il faut parler, et se taire quand il faut se taire.

On doit réaliser en soi-même la perfection du Verbe. On doit réaliser à l’intérieur de soi-même la Sagesse de la parole.

Les gens ont perdu la notion de la sincérité. De nos jours, les paroles humaines ne portent plus la substance de la sincérité, et les gens souffrent à cause du manque de sincérité. De nos jours, les paroles humaines sont pleines de mensonges et d’hypocrisie.

Sais-tu seulement ce que suscitent les paroles mensongères ? Le mensonge engendre des monstres.

As-tu vu ou entendu parler de la naissance d’un enfant monstrueux ? C’est le karma de la parole fausse prononcée au cours des vies antérieures. Nous admirons beaucoup la substance de la sincérité. Jamais un menteur ne pourra parvenir à notre « Ile Blanche ».

Revenons donc à la constellation du Taureau. Ce signe, comme nous l’avons dit, gouverne la région du cou, où se répète encore une fois la lutte entre Vénus et Mars.

Vénus gouverne la glande thyroïde, et Mars gouverne les parathyroïdes. C’est une lutte éternelle entre Vénus et Mars. Tandis qu’une glande donne la salive, l’autre la tarit ; une glande accélère toutes les fonctions du métabolisme, et l’autre les ralentit. Cette lutte s’effectue dans tout notre organisme.

Vénus est en relation avec l’amour, et Mars avec la guerre. L’Astrologue doit apprendre à manier le scintillement des étoiles.

Connaissez-vous un foyer où règne l’amertume ? Voulez-vous servir de façon désintéressée et apporter votre aide ? Connaissez-vous une pauvre femme abandonnée dans la misère par son amoureux ou son époux ? Désirez-vous l’aider ? Écoutez-moi bien, cher disciple, je vais vous enseigner à manier le scintillement de Vénus.

Installez-vous dans un fauteuil confortable, fermez vos yeux, écartez de votre mental toute pensée terrestre et fixez votre attention sur votre Maître intérieur, priez-le de la façon suivante :

« Mon Père, toi qui es mon Être véritable, je te supplie, de tout mon cœur et de toute mon Âme, de te rendre au Temple-Cœur de la planète Vénus. »

Puis, saluant mentalement le gardien de la colonne droite, le disciple prendra une grande respiration et prononcera le mot de passe Jakin. Il fera de même pour le gardien de la colonne gauche, c’est-à-dire qu’il prendra d’abord une grande inspiration, après quoi il prononcera le mot de passe Bohaz. Ensuite, il poursuivra sa prière à son Maître interne en disant :

« Seigneur, fais maintenant les sept pas vers l’intérieur du Temple, agenouille-toi aux pieds d’Uriel et implore-le de m’accorder la faveur suivante (on formule la faveur que l’on désire obtenir). Mon Père, mon Seigneur, mon Dieu, je t’en prie, adresse cette demande à Uriel, le Logos planétaire de Vénus. »

Une fois que la supplique a été faite, on demande de tout son cœur à Uriel d’envoyer un chœur d’Anges pour réaliser le travail ; ceux-ci créent en chantant.

Si l’Ange de Vénus consent à votre demande, le chœur d’Anges, lesquels sont ses enfants, qui demeurent avec lui dans le Temple du noyau de la planète Vénus, commencera à chanter en « langue sacrée » pour accomplir le travail que nous avons demandé. Voilà comment « l’Armée de la Voix » crée au moyen du Verbe.

N’importe quel observateur profane, s’il observe le ciel à ce moment-là, pourra voir la planète Vénus briller et resplendir plus intensément. L’observateur étranger sera émerveillé en contemplant l’étrange scintillement de Vénus à cet instant.

Les Hiérarchies de couleur indigo de l’étoile Vénus nous ont donné le corps causal ou corps de la Volonté. Elles nous accordent ce que nous leur demandons, si le karma le permet. Mais, s’il arrive que la supplique n’est pas exaucée, alors Uriel montre au disciple « l’horloge du destin » et, dans ce cas, il ne nous reste pas d’autre solution que d’incliner la tête devant le verdict de la Loi.

Il existe, dans le monde actuel, un grand nombre d’écoles qui essaient d’accomplir les mêmes « miracles » au moyen de la force mentale, sans tenir compte le moindrement de l’approbation des Seigneurs du destin. C’est tout simplement de la pure et véritable Magie Noire. Le Mental-Christ travaille bien avec la Loi. Les ondes mentales noires ne parviennent pas où elles sont envoyées, car il existe, dans le monde subtil, une multitude « d’élémentaux » aériens qui les captent et les interceptent au passage. Il y a aussi, dans l’espace, d’innombrables forces qui détournent ou désintègrent les ondes mentales destructives. Ainsi donc, les ondes ténébreuses ne peuvent faire du tort que lorsque la victime ne sait pas aimer ni pardonner.

La force mentale est absolument déficiente quand on ne travaille pas avec la force de l’Intime. Le Théurge utilise la force mentale, mais en l’unissant avec la force de l’Intime. Le Théurge ne travaille qu’avec les divins pouvoirs de son Ange interne et de son Mental-Christ. Les saints Maîtres de la Fraternité Blanche collaborent avec le Théurge et avec son Mental-Christ. Les Génies sidéraux accomplissent leurs miracles avec la foudre de la Justice lorsque le Théurge officie sur l’autel du « Lion de la Loi ».

Entrons maintenant dans les exercices du Taureau.

Pendant tout le mois que dure ce signe, on effectuera la pratique suivante : assis sur une chaise confortable, les yeux fermés, le disciple écartera de son mental toute pensée, il s’assoupira un peu, après quoi il concentrera son mental à l’intérieur de lui, sur son Intime, en lui adressant cette prière :

« Mon Père, mon Être réel, transporte-toi à l’étoile principale de la constellation du Taureau, entre par les portes du Temple-Cœur en faisant le salut sacré, Jakin, Bohaz, fais les sept pas vers l’intérieur du Temple et agenouille-toi devant le Génie sidéral de cette étoile pour l’implorer, lui et ses Anges, de daigner venir jusqu’ici, afin qu’ils me “préparent” et qu’ils guérissent mon larynx. »

Ensuite, dans un état de demi-sommeil, le disciple fait un effort d’imagination pour voir la lumière accumulée dans la tête descendant à présent dans la gorge, en même temps qu’il récite le mantra A.O.M. En prononçant la voyelle A, il imaginera la lumière descendant de la tête à la gorge ; avec la voyelle O, il imaginera la lumière inondant la gorge ; et avec la voyelle M, le disciple, en exhalant l’air, expulsera les scories, les impuretés qui étaient logées dans sa gorge. On prononce ce mantra quatre fois.

Je tiens à préciser, une fois pour toutes, que les salutations d’usage, avec les mots de passe Jakin et Bohaz, s’appliquent à toutes les pratiques de Magie sidérale.

Ainsi donc, les Génies de la constellation du Taureau viendront personnellement éveiller les pouvoirs du larynx, et si le disciple souffre de quelque maladie laryngienne, il peut solliciter la guérison, et les Génies du Taureau le guériront. Le disciple pourra aussi profiter de ces pouvoirs pour guérir d’autres personnes.

Le dévot devra vocaliser tous les jours pendant une heure la voyelle « E », en allongeant le son de cette façon : Eéééé. La vibration de cette voyelle éveillera en lui le pouvoir de l’ouïe occulte (la clairaudience). La voyelle E fait vibrer la glande thyroïde, qui est le centre de l’ouïe magique.

Le son É développe aussi, en nous, les pouvoirs latents du corps mental. La voyelle E fait vibrer le corps mental et nous octroie le « synthétisme conceptuel », ainsi que le pouvoir de pénétrer le sens profond des paroles.

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant