Cours Zodiacal

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant

 

10. Le Capricorne

Du 22 décembre au 19 janvier.

Régit les genoux, la peau et le squelette.

Métal : le plomb.

Pierre : l’onyx noir.

Parfum : l’extrait de pin.

Plante : le faux platane.

Fleur : le lotus.

Planète : Saturne.

Couleur : noir.

Élément : terre.

Mot-clé : Obstruction.

Jour : le samedi astrologique (samedi actuel).

Régent : Orifiel.

 

Cher disciple,

Nous sommes à présent arrivés à la constellation du Capricorne. Cette constellation est la maison de Saturne, l’Ancien du Temps. Saturne est la planète du Système Solaire la plus éloignée de la Terre. La Lune est le satellite le plus proche de la Terre.

L’ancien calendrier était fondé sur la base naturelle et cosmique de l’ordre des planètes par rapport au Soleil, mais celui-ci dans la succession planétaire est placé au centre, et l’on commence par la Lune qui est la planète la plus rapprochée de la Terre, ce qui donne : Lune, Mercure, Vénus, Soleil, Mars, Jupiter, Saturne. Cette succession déterminait autrefois l’ordre des jours de la semaine : lundi, mercredi, vendredi, dimanche, mardi, jeudi et samedi.

Les Catholiques Romains ont adultéré cet antique et légitime calendrier, et l’Astrologie arithmétique moderne a été érigée sur ce système falsifié, de sorte que l’Astrologie moderne, reposant sur des bases fausses, s’avère elle-même totalement fausse et est acculée à l’échec.

Il nous incombe maintenant de restaurer l’authentique Astrologie antique, et pour cela il est nécessaire et primordial de retourner au légitime calendrier archaïque.

Toutes les œuvres astrologiques de Max Heindel et d’Alpherat sont fondées sur un calendrier faux ; n’ayant pas de base fondamentale, elles sont erronées.

Nous, les gnostiques, nous sommes les restaurateurs de la Sagesse ésotérique.

Moi, Samaël Aun Weor, je suis le Grand Avatar du Verseau. Je suis l’Initiateur de l’Ère nouvelle. Je suis le Messager des mondes supérieurs de la Conscience et je suis venu vous apporter la culture de l’Ère Nouvelle. Je suis venu former une nouvelle race de Dieux et je veux que vous m’écoutiez. « Demandez et l’on vous donnera, frappez et l’on vous ouvrira. » Ainsi parlent les Saintes Écritures.

Je vous ai enseigné le mystère ineffable du Grand-Arcane, et je veux que vous appreniez à manipuler le scintillement des étoiles pour gouverner la Nature.

Écoutez-moi bien : les heures planétaires telles qu’elles figurent dans les annuaires astrologiques et les textes d’Astrologie, en général, sont fausses et absurdes, parce que le calendrier en vogue est faux et absurde, et que jamais aucun peuple archaïque n’a utilisé les heures planétaires curieuses et dogmatiques des astrologues modernes.

Les vieux sages de l’Antiquité considéraient le jour comme une croix dans un cercle parfait. Ces antiques contemplateurs des Étoiles, avec leurs yeux scrutateurs, ont pénétré profondément les mystères des Étoiles et ont reçu l’Illumination des Dieux planétaires. Ces vieux astrologues ont appris des Dieux que le jour se divise en quatre parties, comme l’indique la croix dans le cercle parfait. Ils savaient que la journée était gouvernée par quatre planètes seulement, selon l’ordre ancien : Lune, Mercure, Vénus, Soleil, Mars, Jupiter et Saturne.

Le premier quart de la journée est gouverné par la planète du jour qui porte son nom et les deuxième, troisième et quatrième quartiers de la journée se succèdent selon l’ordre des planètes : Lune, Mercure, Vénus, Soleil, Mars, Jupiter et Saturne.

Ainsi donc, le lundi correspond au dimanche actuel, le mardi au jeudi actuel, etc. Le tableau suivant représente l’ordre planétaire authentique et les quatre planètes qui, selon le même ordre planétaire, régissent les quatre divisions de la journée.

Ci dessous l’ordre planétaire authentique :

Lundi
   
Mercredi
   
Vendredi
   
Dimanche
   
Mardi
   
Jeudi
   
Samedi
   

Et pour ceux qui ne connaissent pas les signes planétaires :

Lune
Mercure
Vénus
Soleil
Mars
Jupiter
Saturne

De cette façon, les douze heures du jour se divisent en quatre parties de trois heures chacune.

Ce système simple, facile et rapide, nous permet de savoir exactement quelle planète gouverne l’espace à un moment donné. Les grands astrologues antiques ont connu ce système et ils l’ont appris des Dieux sidéraux. Ici on n’a pas besoin des fameux calculs de l’Astrologie arithmétique. L’unique chose nécessaire, c’est d’un peu de pratique.

N’importe quelle personne peut apprendre ce système simple et si merveilleux, car il ne requiert pas toutes ces complications, ni toutes ces tables de logarithmes, ni ces tables des Maisons, ni ces volumineuses éphémérides astrologiques, ni ce jargon compliqué des pseudo-savants de l’Astrologie d’arithmétique.

Une nouvelle génération d’astrologues a vu le jour, ce sont les illuminés de l’Ère nouvelle, les paladins du Verseau. Nous n’avons plus besoin des horoscopes arithmétiques, aujourd’hui nous conversons avec les Dieux pour connaître le destin des hommes.

Secouez la poussière de votre tête, vieux professeurs d’Astrologie, car les premières cloches du Verseau ont déjà sonné, chantant la pâque, célébrant la Résurrection. Laissez-nous en paix, astrologues d’arithmétique ; nous sommes fatigués de vos erreurs, brûlez tout ce monceau de logarithmes, éphémérides, table des maisons, etc. !

Seuls nous intéressent aujourd’hui les paladins de l’Ère nouvelle, les astrologues illuminés qui savent parler avec les Dieux sidéraux. Nous sommes écœurés de toute cette théorie et nous allons droit au « grain », au but, à l’effectif, au réel. Nous ne voulons plus d’astrologues aveugles s’appuyant sur les béquilles des nombres !

Seuls nous intéressent à présent les clairvoyants des Étoiles, les prêtres des Temples sidéraux, les Sages du Verseau !

Le disciple devra choisir les heures pour travailler avec les Étoiles. Aux heures de la Lune, il peut travailler avec la Lune : aux heures de Mercure, il peut travailler avec Mercure, etc.

Saturne est la demeure des « Hiérarchies vertes ». Ces hiérarchies ont donné à l’homme l’Âme-animale ou corps mental.

On doit libérer le mental de toute espèce d’écoles, religions, sectes, croyances, etc. Toutes ces « cages » sont des entraves qui rendent le mental incapable de penser librement. Il est nécessaire de délivrer le mental des illusions de ce monde pour le convertir en un fin et merveilleux instrument de l’Intime. Il faut affranchir le mental de tout genre de raisonnements et de désirs.

Travaillons sans relâche pour obtenir la christification du mental, le Mental-Christ.

Nous avons besoin d’un mental qui sache penser avec le cœur uniquement. Il nous faut un mental qui sache écouter seulement la voix du cœur. Nous avons besoin d’un mental qui ne raisonne pas lorsque le cœur commande.

Le mental qui obéit au cœur seulement est un Mental-Christ. Le mental qui ne raisonne pas et ne se met en branle que sous les ordres qui émanent du cœur, c’est le Mental-Christ. Le mental qui ne réagit pas devant les impacts extérieurs est un Mental-Christ.

Le mental doit se convertir en l’instrument du cœur.

Que sait donc la raison ? La raison est un processus douloureux du mental, basé sur l’illusion des choses extérieures. La raison ne fait que diviser le mental en l’engageant dans la bataille des antithèses. Les décisions de la raison sont filles de l’ignorance et elles apportent toujours la douleur.

La nouvelle humanité sera l’humanité de l’Intuition. L’intuitif n’est mu que par la voix du silence.

La christification totale du mental n’est réalisée qu’avec la Kundalini du « corps mental ».

La Kundalini du corps mental est le quatrième degré du pouvoir du Feu. Grâce à la Kundalini du corps mental nous extrayons de l’Âme-animale le Mental-Christ. Nous devons expulser du Temple mental toute espèce de pensées terrestres.

La Maîtresse H.P. Blavatsky dit, dans La Voix du Silence : « Tu dois atteindre une fixité du mental telle qu’aucune brise, si forte soit-elle, ne puisse lui insuffler une seule pensée terrestre. Ainsi purifié, le Sanctuaire doit être vide de toute action, son ou lumière terrestres ; de même que le papillon saisi par la gelée tombe sans vie sur le seuil de notre porte, de même aussi toutes les pensées terrestres doivent tomber raide mortes devant le Temple. Écoute bien ceci : avant que la flamme d’or puisse brûler d’une lumière sereine, la lampe doit être bien à l’abri dans un endroit libre de tout vent. »

La raison appartient au « Moi animal », l’Intuition est la voix de l’Intime. La raison est extérieure, l’Intuition est intérieure.

Le quatrième degré de pouvoir du Feu nous convertit en Arhat.

Le corps mental a aussi sa moelle épinière et sa « couleuvre ». L’ascension de la Kundalini du corps mental s’effectue selon les mérites du cœur.

Nous avons parlé du mental dans cette leçon sur la constellation zodiacale du Capricorne parce que ce signe est la maison de Saturne, et que dans cet astre demeurent les « Hiérarchies vertes » qui ont donné à l’homme le corps mental.

Le Capricorne est la porte du Ciel, car c’est la maison de Saturne.

Lorsque l’Âme se désincarne, elle parvient, en suivant les états post mortem, à la sphère ultrasaturnienne, elle s’immerge dans l’infini et ressent la sensation d’avoir tout l’infini à l’intérieur d’elle-même. Elle jouit de cette sensation jusqu’à ce qu’elle soit reliée à un nouveau corps physique qui lui permet de retourner une fois de plus dans la douloureuse école de la vie, afin de continuer son ascension dans la spirale de la vie.

Saturne, le Seigneur de la Mort, a sa maison en Capricorne. Le Capricorne influe sur les genoux et le squelette humain. Les courants qui montent de la terre se chargent, en arrivant aux genoux, du plomb de Saturne. Le plomb donne à ces courants force et constance.

Les genoux possèdent une merveilleuse substance qui leur permet le libre mouvement propre à ce simple et admirable engrenage osseux. Cette substance, c’est la Synovie, mot qui veut dire « avec (syn) œuf (ovie) » : « substance avec œuf ».

L’œuf est réellement une substance merveilleuse. Des expériences ésotériques hautement scientifiques, en relation avec le dédoublement de la personnalité humaine, ont prouvé que la coquille de l’œuf a certains pouvoirs occultes qui facilitent le dédoublement astral.

La clé consiste à réduire en poudre la coquille de l’œuf. Le disciple appliquera cette poudre sur sa poitrine et sous les aisselles ; il se couchera ensuite dans son lit et se couvrira comme il faut avec ses couvertures. L’étudiant devra alors s’assoupir en prononçant le mantra FARAON de la façon suivante : Faaaaaaaaa Raaaaaaaaa Onnnnnnnn.

Ce mantra peut être prononcé mentalement. Lorsque le disciple sent qu’il est sur le point de s’endormir complètement, il doit se lever de son lit et se diriger vers l’Église Gnostique.

La première syllabe « FA » correspond à la note du gong chinois, soit le fa musical, qui résonne dans toute la création. Il faut prononcer cette note pour se syntoniser avec la Mère Nature.

La seconde syllabe « RA » constitue un mantra très ancien qui fait vibrer tous les chakras du corps astral ; ce mantra ne se prononce pas avec un seul « R » mais avec plusieurs « rr » répétés : rrrrrrrrrrrrraaaaaaaaaaa.

Et la dernière syllabe « ON » correspond au mantra hindou OM, mais ici elle est prononcée de cette façon : Onnnnnnnnnnnnnn.

Ce mantra « Faraon » peut être prononcé mentalement ou, pour mieux dire, avec le cœur. Ainsi donc, le puissant mantra égyptien Faraon sert pour « sortir » en astral.

 

Pratique du Capricorne :

Durant le signe du Capricorne, on doit pratiquer l’exercice suivant : le disciple imaginera un cercueil sur le sol, il y entrera en s’imaginant que les côtés du cercueil lui vont jusqu’au milieu des jambes ; il marchera ensuite dans le cercueil imaginaire en pliant les genoux et en les faisant tourner de gauche à droite et de droite à gauche, en se concentrant sur les genoux afin qu’ils se chargent du plomb de Saturne, tel que nous l’a enseigné le grand gourou Huiracocha.

Il est également indispensable d’effectuer quotidiennement des exercices de méditation interne en priant notre Intime de se transporter aux Temples sidéraux pour qu’il nous amène les génies principaux de cette constellation, afin qu’ils éveillent en nous les chakras et les pouvoirs des genoux.

Les natifs du Capricorne sont aussi mélancoliques que le saule. Ils ont un sens élevé de leur propre responsabilité morale. Ils sont pessimistes et ils ont toujours dans leur vie un Judas.

Ils sont pratiques et se soucient beaucoup du lendemain. Leur principale préoccupation est l’aspect économique de la vie. En amour, ils souffrent beaucoup et ils doivent presque toujours passer par une grande déception amoureuse.

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant