Catéchisme Gnostique - Étude individuelle des Chakras

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant

 

2. Chakra Swadishtana ou Église de Smyrne

Cette Église est située dans le nadi Sushumna, dans la prostate (utérus chez la femme) ; la couleur est semblable à celle du sang pur.

Sept nadis émanent de ce centre, lesquels ressemblent aux pétales d’un lotus.

Ils ont le contrôle sur la partie inférieure de l’abdomen : reins, etc. Les vibrations que produisent les pétales sont représentées par les lettres sanscrites : Bam, Jam, Man, Yam et Lam. Ce chakra est la demeure d’Apas ; dans la chambre centrale, croît une Lune à la beauté extraordinaire.

Le yogi qui médite en ce chakra perd la peur de l’eau et apprend à diriger les créatures élémentales de l’eau, comme à connaître les diverses entités astrales.

Sa fonction est celle de recevoir les globules vitaux éparpillés dans l’atmosphère, distribuant leur énergie ou leur prana par des nadis spéciaux, vers chacun des autres chakras. La mission principale de ce centre est de pourvoir la vitalité du corps physique en chargeant de prana tout le système. Il y a du prana de différentes couleurs et c’est le rose qui est le plus sollicité par le système nerveux humain ; sa carence dans l’organisme donne origine à une série de souffrances appelées nerveuses. Dans l’homme, ce chakra gouverne le sens du goût et contrôle la fonction des reins, de la région abdominale inférieure du corps physique, y compris les jambes ; il est analogue aux glandes surrénales et exerce une influence sur elles. Les Maîtres signalent que, dans le centre du chakra, il y a une demi-lune blanche en mystique relation avec l’élément Eau.

Ce chakra prostatique (utérin chez la femme), quand il entre en activité, confère le pouvoir de sortir du corps physique, en corps astral, et on peut investiguer dans les grands mystères de la Vie et de la Mort.

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant