Catéchisme Gnostique - Conscience-Christ (clé suprême du pouvoir)

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant

 

4. La Femme

La femme est la plus belle pensée du Créateur, faite chair.

La femme est la porte de l’Éden. Il faut apprendre à jouir de l’Amour avec suprême sagesse.

Avant que Dieu ne sorte Ève de la côte d’Adam, celui-ci était seul dans l’Éden.

L’homme et la femme doivent de nouveau former un seul Être pour retourner à l’Éden.

Dieu resplendit glorieusement sur le couple parfait.

Le meilleur est de jouir de l’Amour, plutôt que de vieillir dans la poussière des bibliothèques.

Celui qui veut se convertir en un Dieu ne doit pas répandre le Semen.

Il faut transmuter l’eau en vin. L’eau se transmute en le vin de lumière quand nous réfrénons l’élan animal.

L’homme doit se retirer de la femme, sans éjaculer le Semen.

Le désir réfréné fait monter notre liqueur séminale jusqu’au calice du cerveau. C’est ainsi que s’éveillent tous nos pouvoirs en nous. C’est ainsi que le Feu Sacré de l’Esprit-Saint s’éveille en nous. C’est ainsi que s’éveillent tous nos pouvoirs et que nous nous convertissons en Dieux.

Les Hindoustans parlent d’éveiller la Kundalini et nous disons que la Kundalini s’éveille en pratiquant la Magie-Sexuelle avec la femme. Quand l’homme s’habitue à se retirer sans répandre le Semen, il acquiert les pouvoirs suivants : intuition, clairvoyance, ouïe magique, télépathie, pouvoirs sur la vie et sur la mort, des pouvoirs pour ne jamais mourir, des pouvoirs sur les éclairs et sur les tempêtes, sur les ouragans et sur la terre.

L’homme sortit de l’Éden par les portes du Sexe et il peut entrer dans l’Éden seulement par cette porte. La femme est la porte de l’Éden. Aimons intensément la femme.

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant