Cours Ésotérique de Kabbale

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant

 

22. La Couronne de la Vie, le Monde, le Retour

image

Nous allons maintenant étudier l’Arcane XXII de la Kabbale. Cet Arcane est la Couronne de la Vie. L’Apocalypse dit : « Sois fidèle jusqu’à la mort et je te donnerai la Couronne de la Vie. » C’est cela qui est difficile, trouver des gens fidèles à ces études. Tous ceux qui entrent dans la Gnose veulent immédiatement des pouvoirs occultes, c’est une chose très grave. Les gens croient que le chemin de la Réalisation c’est comme jouer au football ou comme se divertir en faisant une partie de tennis. Le monde n’a pas encore appris à être sérieux.

D’ordinaire, les gens se lancent dans ces études avec l’intention d’obtenir des pouvoirs en quelques mois, et lorsqu’ils s’aperçoivent que la patience et l’effort sont nécessaires, alors, désespérés, ils s’éloignent, à la recherche d’une autre école ; ils passent ainsi leur vie à papillonner d’école en école, de loge en loge, de centre en centre, et ils finissent par vieillir et mourir sans avoir atteint quoi que ce soit. Voilà l’humanité. On peut les compter sur les doigts des mains ceux qui sont vraiment sérieux et qui, en vérité, sont prêts pour l’Adeptat pratique.

Bien-aimés Disciples, il vous faut développer chacun des 22 Arcanes Majeurs du Tarot à l’intérieur de vous-mêmes ; vous êtes des Imitatus, c’est-à-dire ceux que d’autres ont mis sur le Sentier du fil du Rasoir.

Efforcez-vous de parvenir à l’Adeptus ; celui-ci est le fruit de ses propres œuvres, celui qui a conquis la Science par lui-même, le fils de son propre travail.

La Gnose primitive enseigne qu’il y a trois étapes par lesquelles doit passer quiconque travaille dans la « Forge Ardente de Vulcain ». Ces étapes sont : la Purification, l’Illumination et la Perfection. Il s’avère que les curieux qui s’introduisent dans nos études gnostiques veulent l’Illumination sur le champ, les dédoublements, la faculté de clairvoyance, les clés de la magie pratique, etc., et s’ils n’obtiennent pas tout ceci immédiatement, alors ils se retirent. Personne ne peut parvenir à l’Illumination sans s’être d’abord purifié ; seuls ceux qui ont obtenu la Purification, la Sainteté, peuvent entrer dans la salle de l’Illumination. Il existe aussi beaucoup d’étudiants curieux (ils s’inscrivent à nos études par pure curiosité) qui veulent être sages immédiatement. Paul de Tarse dit : « Nous parlons Sagesse entre les Parfaits. » Seuls ceux qui sont arrivés à la troisième étape sont parfaits, c’est avec eux seulement que l’on peut parler de Sagesse divine. Dans la vieille Égypte des Pharaons, on connaissait, dans le cadre de la Maçonnerie occulte, ces étapes du Sentier ; elles correspondaient aux trois degrés : Apprentis, Compagnons et Maîtres.

Les candidats demeuraient dans le degré des Apprentis sept ans et même davantage ; ce n’est que lorsque les Hiérophantes étaient complètement assurés de la Purification et de la Sainteté du candidat que celui-ci pouvait alors passer à la seconde étape ; la première faculté que développe le candidat est celle du degré de ceux qui « entendent », c’est-à-dire la clairaudience et l’ouïe occulte. Réellement, c’est seulement après sept ans comme Apprenti que commence l’Illumination ; néanmoins les étudiants croient que les pouvoirs vont se développer immédiatement, et lorsqu’ils voient que la chose est sérieuse, alors ils fuient, c’est la stricte réalité ; il est assurément très rare de trouver dans la vie quelqu’un qui soit prêt pour l’Adeptat.

La Couronne de la Vie :

L’Intime n’est pas la Couronne de la Vie. Celle-ci a des profondeurs qui sont très au-delà de l’Intime.

La Couronne de la Vie est notre resplendissant Dragon de Sagesse, le Christ Interne.

Les trois Profondeurs :

La première profondeur est l’origine de la vie, la seconde, l’origine de la parole, et la troisième, l’origine de la force sexuelle. Ces trois profondeurs du resplendissant Dragon de Sagesse sont au-delà de l’Intime. Ce dernier doit être recherché dans les profondeurs inconnues de soi-même.

Le Nombre 22 :

Les trois profondeurs du resplendissant Dragon de Sagesse ont émané du point mathématique, c’est-à-dire de Ain-Soph, l’Étoile Atomique Intérieure qui nous a toujours souri ; la Sainte Trinité a émané de cette Étoile intérieure ; les trois profondeurs reviendront et fusionneront avec cette Étoile intérieure. Le nombre 22, par l’addition kabbalistique, donne : 2 plus 2 égalent 4. Le saint Trois émane de l’Étoile intérieure, le trois plus l’Étoile intérieure est le saint Quatre, le mystérieux Tetragrammaton, le IOD-HE-VAU-HE. Nous comprenons maintenant pourquoi l’Arcane XXII est la Couronne de la Vie. « Sois fidèle jusqu’à la mort et je te donnerai la Couronne de la Vie. » Bienheureux celui qui incarne l’Esprit de Sagesse. Les Bouddhas qui ne renoncent pas au Nirvana ne pourront jamais incarner le Christ Cosmique.

Celui-ci est beaucoup au-delà du Bouddha Intérieur. Ce dernier doit être recherché à l’intérieur de vos profondeurs inconnues. Il est le Glorian, le Souffle éternel incessant profondément inconnu, le Rayon qui nous unit avec l’Espace Abstrait Absolu.

Le Hiéroglyphe :

Le Hiéroglyphe de l’Arcane XXII est la Couronne de la Vie entre les quatre mystérieux animaux de l’Alchimie Sexuelle ; au milieu de la Couronne, on aperçoit la Vérité représentée par une femme nue tenant dans chaque main une baguette (le Sacerdote, ou prêtre, et la Prêtresse : l’Alchimie Sexuelle). Seul le travail dans la Forge Incandescente de Vulcain nous permet d’Incarner la Vérité.

L’Arche de l’Alliance :

L’Arche avait quatre chérubins dont les ailes se touchaient et qui se trouvaient dans l’attitude de l’homme et de la femme durant l’acte sexuel. À l’intérieur de l’Arche se trouvait le Bâton fleuri d’Aaron, la Coupe ou Gomor contenant le Mana, les deux Tables de la Loi, et le Mana dans le Gomor ; le nombre 4 y figurait en tant que résultat de l’addition entre eux des deux chiffres de 22.

La Loge Intérieure :

Le premier devoir de tout Gnostique est de s’assurer que sa Loge est protégée. Dans le degré d’Apprenti l’attention est tout particulièrement concentrée sur le plan Astral. La Loge interne doit rester à couvert ; le corps astral doit être nettoyé des passions animales et de toute espèce de désirs. Dans le deuxième degré, la Loge mentale doit demeurer bien protégée, les pensées terrestres doivent être jetées en dehors du Temple. Il est nécessaire de très bien protéger la Loge intérieure, afin que les doctrines, les personnes, les démons, etc. ne pénètrent pas à l'intérieur du Sanctuaire interne pour saboter le Grand-Œuvre. Dans la pratique nous pouvons voir que des étudiants apparemment très sérieux, ayant été négligents, n’ayant pas protégé leur Loge interne, ont été envahis par des gens et des doctrines étrangères ; souvent ils continuaient à travailler dans la Forge Incandescente de Vulcain, mais ils mêlaient des méthodes et des systèmes tout à fait différents, à tel point que le résultat était alors une véritable Babel, une confusion barbare qui ne servait qu’à semer le désordre dans la Loge intérieure de la Conscience. Il est nécessaire d’avoir sa Loge intérieure en parfait ordre, voilà l’authentique école d’Autoéducation intime. Nous sommes absolument certains qu’il n’y a qu’une seule porte et un seul chemin, le Sexe. Tout ce qui n’y passe pas est une misérable perte de temps. Nous ne sommes contre aucune religion, école, secte, ordre, etc., cependant nous savons fermement qu’à l’intérieur de la Loge interne individuelle nous devons avoir de l’ordre afin de nous prémunir contre les confusions et l’erreur.

 

Chapitre précédent
Chapitre suivant