Document sans titre
Section : Lecture par Chapitre
Gnose de Samael Aun Weor - Gnosis du Christ - Auto-réalisation Intime pour l'Homme Révolutionnaire
Livres de Gnose de Samael Aun Weor - Lecture par chapitre
Ebooks ou pdf des livres de Samael Aun Weor
 


1954 Traité d'Alchimie Sexuelle

       


TAS19 Change les Natures, et tu trouveras ce que tu cherches


1 Arnaud de Villeneuve, Albert le Grand, Raymond Lulle, et nombre d'autres alchimistes, appellent le Sperme : Mercure ou Semen.

2 Il n'y a rien, sinon une seule matière, qui sert de fondement au Grand-OEuvre du Père.

3 Cette Matière première du Grand-OEuvre est le Sperme, dénommé Mercure par tous les Alchimistes.

4 Le Mercure est le Sperme cuit de tous les métaux.

5 Arnaud de Villeneuve dit que, selon le degré de sulfuration, le Mercure engendre les divers métaux de la Terre.

6 Ainsi donc, le Mercure, suivant le degré de cuisson, vient revêtir les diverses formes métalliques.

7 Chaque chose, réellement, peut être décomposée en ses propres éléments.

8 A l'aide du calorique, nous pouvons décomposer la glace en eau, parce que l'eau est l'élément de la glace.

9 Ainsi donc, tous les métaux de la Terre peuvent être décomposés dans le Mercure, parce que le Mercure est la Matière première de tous les métaux.

10 Ce Mercure est le Semen spermatique, en lequel peuvent se décomposer tous les métaux, parce que c'est l'élément d'où sortent toutes les choses.

11 L'homme peut se décomposer en le Semen, parce que c'est l'élément d'où il sortit, et chaque chose peut-être décomposée en ses propres éléments.

12 Avant de pouvoir transmuter les métaux, il faut d'abord les réduire à leur matière première.

13 Ainsi également, avant que l'homme puisse racheter ses péchés et entrer au Royaume des Cieux, il lui faut d'abord les réduire à leur matière première, pour les transmuter ensuite en l'Homme céleste, dont nous parle Saint-Paul.

14 Par exemple si j'ai une statue, et que je veuille donner à cette statue une forme absolument neuve, je dois d'abord réduire ladite statue à sa matière première, en la décomposant en les mêmes éléments dont elle est composée.

15 Ensuite, avec cette matière première, je fais la statue de manière absolument neuve, et totalement différente.

16 Ainsi également, si nous voulons nous transmuter en Hommes célestes, en Maîtres de Sagesse, nous devons nous réduire au Sperme, dont nous fûmes formés, pour élaborer le Christ Intime, l'Enfant d'Or de l'Alchimie sexuelle.

17 Change les Natures, et tu trouveras ce que tu cherches.

18 Les Alchimistes ont dit que notre Pierre bénie a Corps, Ame et Esprit, et il en est ainsi.

19 Notre corps imparfait est notre planète individuelle.

20 L'Ame est le Ferment de l'alchimie, parce que, pendant nos pratiques de Magie sexuelle, nous pénétrons dans un monde de ténèbres et de Lumière, dans des mondes de Feu et de passion, desquels nous devons sortir la Lumière de l'Esprit.

21 Il faut sortir le subtil de l'épais et le sec de l'humide, c'est-à-dire séparer les Eaux des Eaux, pour découvrir la sécheresse.

22 Cette « sécheresse » est notre Terre divine, notre Univers interne sorti des Eaux de la Vie.

23 L'Esprit se convertit en corps, et le corps en Esprit.

24 Nous voulons dire, par ceci, que le Semen se transforme en Esprit et que l'Esprit se séminise.

25 Tout le magistère du Feu se réalise avec l'Eau du Père.

26 Cette Eau bénite, dissout tous les métaux de la Terre, dissout tous les métaux de l'Univers Homme, calcine et réduit toutes les choses à leurs éléments primitifs pour les refaire dans des formes plus parfaites, pures et ineffables.

27 Cette Eau divine nettoie et blanchit toutes les choses.

28 « L'Azoth et le Feu nettoient le Laiton, c'est-à-dire : le lavent et le dépouillent entièrement de sa noirceur » Semita Semitae de Villeneuve.

29 L'Eau de notre Chaos unit les principes les plus différents, à condition qu'ils aient été dissous les premiers dans le Semen, c'est-à-dire dans l'Eau dont nous sommes formés.

30 Cette union chaotique est éternellement inséparable.

31 Le premier enseignement que nous donna le Christ, le Divin Rabbin de Galilée fut de transmuter l'Eau en vin.

32 Le premier enseignement de notre Divin Maître fut l'Alchimie sexuelle.

33 Le Christ dans les Noces de Cana, transmute l'Eau en vin.

34 Le premier enseignement qu'il nous donna, en ouvrant le sentier de l'Initiation pour tous les êtres humains, fut l'Alchimie sexuelle.

35 Il faut transmuter l'Eau en Vin de Lumière de l'Alchimiste, pour nous réaliser à fond, en tant que Maîtres du Mahamanvantara.

36 En ces temps de Théosophisme, Spiritisme, pseudo-rosicrucisme, on en vient à parler abondamment de sublimation sexuelle, et les ignorants sans expérience, croient que sublimer est élever.

37 Ces gens veulent sublimer des forces impures, sans les réduire, auparavant, à la Matière première du Grand-OEuvre.

38 C'est pourquoi, ont échoué tous ces spiritualistes timorés, qui mangent à la table de Jézabel, et s'alimentent des nourritures offertes aux idoles.

39 Si nous voulons transmuter, ou sublimer nos forces sexuelles, nous devons d'abord être chastes et ne répandre, pas même une seule goutte de Semen.

40 Nous devons réduire tous les éléments à leur Matière première, pour les transmuter ensuite.

41 Si nous voulons sublimer nos basses passions, nous devons tout d'abord être chastes afin de réduire tous nos métaux au Semen chaotique, et les transmuter ensuite en le Christ Intime, en l'Enfant de Bethléem, en l'Enfant d'Or de l'Alchimie sexuelle.

42 Aucun fornicateur ne peut transmuter sa personnalité inférieure en l'Or de l'Esprit.

43 Aucun fornicateur ne peut transmuter sa personnalité pécheresse en Homme céleste.

44 C'est pourquoi, tous ces fornicateurs ont échoué, tous ces incirconcis, tous ces Satyres du Spiritualisme.

45 On ne peut ni sublimer, ni transmuter, sans réduire d'abord notre vieille personnalité au Semen dont elle est formée.

46 Change les natures, et tu trouveras ce que tu cherches.

47 Notre Eau fortifie, blanchit, nettoie et donne vie.

48 Notre Eau devient d'abord noire, ensuite rouge, et plus loin, de couleurs distinctes.

49 « C'est ainsi que notre Magistère est sorti du Un, se fait avec le Un et se compose de quatre, et trois son Un » Semita Semitae de Villeneuve.

50 C'est-à-dire, que le Magistère est sorti de l'homme, il se compose des quatre éléments, et le Corps, l'Ame et l'Esprit se réduisent tous au Semen.

51 Notre Pierre bénie est corporelle et spirituelle.

52 Notre Pierre bénie est spirituelle dans la substance, et l'Esprit s'est fait chair en elle, pour l'union avec le corps.

53 « Les uns l'appellent Ferment, les autres Bronze » Semita Semitae de Villeneuve.

54 Morienus dit : « La science de notre Magistère est un tout, comparable à la procréation de l'homme. Premièrement, le coït.

Deuxièmement la conception, troisièmement, la gestation, quatrièmement, la naissance ; cinquième, nutrition ou alimentation ».

55 Notre Sperme s'unit à notre organisme, appelé Terre Mère par les Alchimistes médiévaux, et cette union du Semen est ce qui s'appelle Coït en Alchimie sexuelle.

56 Cette union du Semen avec notre organisme, est le Coït de l'Alchimiste.

57 Cette transmutation sexuelle, pendant la transe de Magie sexuelle, qui fait monter le Semen jusqu'au Calice du cerveau, au lieu de le répandre, est le Coït des Alchimistes médiévaux.

58 Mechardus dit : « Si notre Pierre n'est pas mise dans la Matrice de la Femelle afin d'être nourrie, elle ne grandira pas ».

59 Bien, maintenant, cette Matrice de la Femme, dont parle Mechardus est notre Terre Mère, notre propre organisme humain.

60 Si nous rejetons cette Pierre de notre Divine matrice, nous pourrons engendrer des hommes condamnés à la mort, mais nous ne pourrons engendrer le roi couronné avec le diadème rouge, le Roi Soleil de l'Alchimie sexuelle.

61 Quand notre organisme a retenu le Semen, on dit qu'il y a eu conception.

62 Quand nous assurons que le mâle doit agir sur la femelle, nous voulons affirmer le contact sexuel avec la femme, le Semen agissant sur la terre, c'est-à-dire, se transmutant, à l'intérieur de notre propre laboratoire organique, pour se convertir en Lumière et Feu.

63 Notre Magistère est masculin et féminin à la fois.

64 Lorsque les jus sexuels sont assimilés par notre organisme, quand nous nous sommes retirés de la femme, nous disons qu'il y a imprégnation.

65 Ensuite : le Ferment coagule à l'intérieur de notre corps imparfait, et nous disons alors qu'il y a conception.

66 Vient, par la suite, la naissance de notre Roi.

67 La Turba dit : « Honorez votre Roi sortant du Feu, couronné d'un Diadème d'Or ; obéissez-lui, jusqu'à être parvenu à l'âge de la perfection ; alimentez-le jusqu'à ce qu'il soit grand. Son père est le Soleil, sa Mère est la Lune ; la Lune est le corps imparfait. Le Soleil est le corps parfait ».

68 Finalement vient l'alimentation.

69 Le Roi Soleil s'alimente de son propre lait.

70 Ce lait est le Sperme qui l'engendre.

71 « Mieux il est alimenté, mieux cela vaut, car, alors, il grandira rapidement, se fortifiera, et deviendra plus robuste en son entier ».

72 Ainsi donc ; « Change les Natures et tu trouveras ce que tu cherches ».


Document sans titre

Alchimie

Explique l'art hermétique
et dévoile le langage
des vieux alchimistes médiévaux.