Document sans titre
Section : Lecture par Chapitre
Gnose de Samael Aun Weor - Gnosis du Christ - Auto-réalisation Intime pour l'Homme Révolutionnaire
Livres de Gnose de Samael Aun Weor - Lecture par chapitre
Ebooks ou pdf des livres de Samael Aun Weor
 


1954 Traité d'Alchimie Sexuelle

       


TAS16 Les Sept Jours de la Création


1 Entrons maintenant dans le Spagyrisme alchimique.

2 Spagyrie ou Médecine spagyrique, vient du grec Span (extraite) et Agyris (réunion).

3 Ceci est, extraire et réunir.

4 Tous les Grands Arcanes de la Médecine occulte se trouvent dans l'Eden, et l'Eden est le sexe même.

5 Dans tous les végétaux, existe le Chaos, et dans le Chaos, il y a les Tattvas.

6 Le Chaos de tout végétal est le Semen.

7 Il en va de même pour la plante Homme.

8 Le Chaos de l'homme réside dans ses glandes sexuelles.

9 Quand nous fécondons le Chaos, nous transmutons les Tattvas.

10 La Substance christonique du Logos Solaire est le Semen chaotique, sur lequel se fondent toutes les facultés de l'homme.

11 Quand le Semen des végétaux entre en activité, ceux-ci, alors, deviennent magnifiques, fleurissent et se couvrent de fruits.

12 Cependant, quand le Semen végétal se débilite, ou sèche, alors, les plantes s'emplissent de tristesse, languissent et meurent.

13 Il en va de même pour l'homme : quand il transmute son énergie séminale il s'emplit de beauté, de vie et de joie, mais, quand il la gaspille en passions animales, il s'emplit de ténèbres et de mort.

14 Les Spagyristes broyaient les plantes pour en extraire le jus.

15 Ils déposaient ensuite ce jus dans un récipient bien fermé et le mettaient dans un endroit frais, jusqu'à l'obtention de la fermentation complète.

16 La fermentation achevée, ils plaçaient le récipient dans un four, afin que l'alcool puisse monter.

17 Il faut cuire, cuire et recuire, et ne pas s'en lasser.

18 L'alcool s'étire, en forme de stries, et il faut le chauffer et le distiller sept fois.

19 Dans la septième distillation, toute mucosité, ou flegme, a disparu totalement.

20 Dans chaque distillation, le flegme se sépare de l'alcool.

21 Dans la septième distillation, l'alcool est pur, et il est pur vin de lumière.

22 L'extraction de l'alcool ou essence pure des végétaux, s'obtient en broyant une grande quantité de plantes et en recueillant leurs jus pour les fermenter et les distiller ensuite sept fois.

23 L'important est de séparer l'Esprit du flegme ou mucosité.

24 Le flegme, cependant, doit également être distillé par des méthodes alchimiques, parce que c'est une substance qui a des vertus notoires.

25 Le tartre reste collé au tonneau, c'est le Sel des végétaux qui peut être extrait sagement pour de sages usages médicaux.

26 Ce Sel revêt deux aspects : le Sel fixe et le Sel volatil.

27 L'Arcane très précieux que nous devons extraire des plantes selon la Doctrine spagyriste, est la substance christique, le Logos Immortel, qui dort recroquevillé dans les profondeurs du Temple.

28 Là, se combinent Rythme, Planète, Zodiaque et Tattvas.

29 Bien, maintenant, nous devons avertir les étudiants gnostiques que, lorsque les Spagyristes médiévaux parlaient de plantes, ils ne se référaient pas aux végétaux, mais bien à la plante Homme.

30 Tout ce Spagyrisme de Philippe Théophrast Bombast Von Hohenheim (Aurèle Paracelse) et de ses disciples est absolument sexuel.

31 Il faut réunir notre Semen christonique, pour en extraire le Feu.

32 Au moyen de la Chasteté, nous recueillons tous nos jus sexuels, les accumulant dans un endroit frais.

33 Cet endroit est les glandes sexuelles.

34 Il faut distiller, en pratiquant la Magie sexuelle intensément avec la femme.

35 C'est ainsi que les stries s'évaporent à chaque distillation, et que nous obtenons le roi couronné avec le diadème rouge, le roi Soleil, le Mage triomphateur du Serpent.

36 Le Sel du Semen est fixe et volatil.

37 Le Sel volatil passe de l'homme au larynx de la femme, et le Sel volatil de la femme passe au larynx de l'homme.

38 C'est ainsi que nous préparons notre larynx à parler le Verbe d'Or.

39 Le biorythme glandulaire, pendant les pratiques de Magie sexuelle, est en pleine euphorie.

40 Les sept planètes du Système Solaire sont en pleine relation avec les sept Couleuvres.

41 Avec la Magie sexuelle, nous nous développons à l'intérieur de l'Utérus du Zodiaque.

42 La transmutation sexuelle provoque des transmutations tattviques parce que les Tattvas sont l'intérieur du Semen.

43 Avec chaque distillation alchimiste, nous faisons monter la Couleuvre.

44 A la septième distillation, nous avons les sept Couleuvres sur la verge de la colonne vertébrale.

45 La planète qui nous dirige est l'Astre-Père.

46 Ainsi, le Spagyrisme des Gnostiques est simplement la Magie sexuelle.

47 La seule chose qui nous intéresse, nous, Gnostiques, est de faire monter nos sept Serpents.

48 Autrefois, quand nous étions des élémentaux, des végétaux, nos sept Serpents étaient sur la verge.

49 Quand nous sommes tombés, ces sept Serpents, sont descendus de la colonne vertébrale et sont restés enfermés dans le chakra Muladhara de l'os coccygien.

50 Ce qui est normal, naturel, c'est d'avoir les sept Serpents sur la verge.

51 Il est anti-naturel, anormal, absurde, d'avoir les sept Couleuvres tombées et enfermées dans le chakra Muladhara.

52 Ainsi donc, nous autres, Gnostiques, voulons être des hommes normaux, des Super-Hommes, être suprahumains, et c'est pourquoi nous travaillons dans l'Alchimie sexuelle : pour féconder notre Chaos et nous convertir en Dieux.

53 Les sept Serpents sont la distillation du Spagyrisme.

54 Les sept Serpents sont les Sept Jours de la Création.

55 Les sept Serpents sont les sept Initiations des Mystères Majeurs.

56 En sept jours, c'est-à-dire, en sept grandes Initiations des Mystères Majeurs, quand nous fécondons notre Chaos sexuel, en pratiquant intensément la Magie sexuelle avec la femme, nous créons notre Univers intérieur.

57 Les sept Couleuvres levées sur la verge, nous redevenons normaux tels que nous l'étions avant la chute.

58 Les énormes multitudes d'êtres suprahumains se réjouissent quand un homme a cessé d'être anormal, et a levé ses sept Serpents sur la verge.

59 La Bible, qui est un livre sacré des Gnostiques, nous parle des sept distillations, quand elle nous décrit les jeunes hébreux, indemnes, dans le four au feu ardent.

60 « Le roi Nabuchodonosor fit une statue d'or, d'une hauteur de soixante coudées, d'une largeur de six coudées ; il l'érigea dans la plaine de Doura, dans la province de Babel.

61 Et le roi Nabuchodonosor dit rassembler les satrapes, les préfets et les gouverneurs, les conseillers, les trésoriers, les légistes, les juges et tous les chefs des provinces, pour venir à la dédicace de la statue qu'avait érigée le roi Nabuchodonosor.

62 Alors se rassemblèrent les satrapes, les préfets et les gouverneurs, les conseillers, les trésoriers, les légistes, les juges et tous les chefs des provinces, pour la dédicace de la statue qu'avait érigée le roi Nabuchodonosor. Ils se tinrent debout devant la statue qu'avait érigée Nabuchodonosor.

63 Le héraut cria avec force : « A vous on le commande, peuples, nations et langues :

64 Au temps où vous entendrez le son de la trompe, du chalumeau, de la cithare, de la sambuque, du psaltérion, de la cornemuse et de toutes les sortes d'instruments, vous tomberez et vous adorerez la statue d'or qu'à érigée le roi Nabuchodonosor.

65 Celui qui ne tombera pas et n'adorera pas sera jeté à l'instant même au milieu d'une fournaise de feu ardent ».

66 Sur quoi, au moment même où tous les peuples entendirent le son de la trompe, du chalumeau, de la cithare, de la sambuque, du psaltérion, de la cornemuse et de toutes les sortes d'instruments, tous les peuples, nations et langues tombèrent et adorèrent la statue d'or qu'avait érigée le roi Nabuchodonosor.

67 A ce moment même, s'approchèrent des hommes chaldéens, et ils accusèrent les Juifs.

68 Ils prirent la parole et dirent au roi Nabuchodonosor : « O roi, vis éternellement !.

69 Toi, ô roi, tu as donné l'ordre que tout homme qui entendrait le son de la trompe, du chalumeau, de la cornemuse et de toutes les sortes d'instruments, devrait tomber et adorer la statue d'or.

70 Et que celui qui ne tomberait pas et n'adorerait pas serait jeté au milieu d'une fournaise de feu ardent.

71 Il y a des hommes juifs que tu as préposés à l'administration de la province de Babel, Chadrak, Méchak et Abed-Nego ; ces hommes-là n'ont pas tenu compte de toi, ô roi : tes dieux, ils ne les servent pas, et la statue d'or que tu as érigée, ils ne l'adorent pas ! ».

72 Alors Nabuchodonosor, pris de colère et de fureur, ordonna d'amener Chadrak, Méchak et Abed-Nego. Alors on amena ces hommes devant le roi.

73 Nabuchodonosor prit la parole et leur dit : Est-il vrai, Chadrak, Méchak et Abed-Nego, que vous ne servez pas mes dieux, et que la statue d'or que j'ai érigée, vous ne l'adorez pas ?.

74 Maintenant, si vous êtes prêts, au temps où vous entendrez le son de la trompe, du chalumeau, de la cithare, de la sambuque, du psaltérion, de la cornemuse et de toutes les sortes d'instruments, à tomber et à adorer la statue que j'ai faite ; mais si vous n'adorez pas, à l'instant même vous serez jetés au milieu d'une fournaise de feu ardent. Et quel est le dieu qui vous sauvera de ma main ? ».

75 Chadrak, Méchak et Abed-Nego répondirent, et ils dirent au roi Nabuchodonosor : « Nous n'avons pas besoin de te donner réponse à ce sujet.

76 Si notre Dieu que nous servons peut nous sauver de la fournaise de feu ardent et de ta main, ô roi, il nous sauvera.

77 Sinon, sache, ô roi, que tes dieux, nous ne les servirons pas, et que la statue d'or que tu as érigée, nous ne l'adorerons pas ».

78 Alors Nabuchodonosor fut rempli de fureur, et l'expression de son visage changea envers Chadrak, Méchak et Abed-Nego. Il prit la parole et ordonna de chauffer la fournaise sept fois plus qu'il n'était nécessaire de la chauffer.

79 Et aux hommes les plus vigoureux de son armée il ordonna de lier Chadrak, Méchak et Abed-Nego, pour les jeter dans la fournaise de feu ardent.

80 Alors ces hommes furent liés, avec leurs manteaux, leurs chausses, leurs coiffures et leurs autres vêtements, et jetés au milieu de la fournaise de feu ardent.

81 Sur quoi, comme l'ordre du roi était pressant et que la fournaise était extrêmement chauffée, ces hommes qui avaient amené Chadrak, Méchak et Abed-Nego, la flamme du feu les tua.

82 Quant à ces trois hommes, Chadrak, Méchak et Abed-Nego, ils tombèrent tout liés, au milieu de la fournaise du feu ardent.

83 Lors le roi Nabuchodonosor fut stupéfié, et il se leva en toute hâte. Il prit la parole et dit à ses familiers : « N'est-ce pas trois hommes que nous avons jetés, tout liés, au milieu du feu ? ». Ils répondirent, et ils dirent au roi : « Certainement, ô roi ».

84 Il reprit et dit : « Eh bien ! moi, je vois quatre hommes qui marchent librement au milieu du feu et qui n'ont aucune lésion, et l'aspect du quatrième ressemble à celui d'un fils des dieux ».

85 Alors Nabuchodonosor s'approcha de la porte de la fournaise de feu ardent ; il prit la parole et dit : « Chadrak, Méchak et Abed-Nego, serviteurs du Dieu Très-Haut, sortez et venez ». Alors Chadrak, Méchak et Abed-Nego sortirent du milieu du feu.

86 Les satrapes, les préfets et les gouverneurs et les familiers du roi, s'étant rassemblés, virent que, pour ces hommes, le feu n'avait pas eu de pouvoir sur leur corps, que leurs cheveux n'avaient pas été brûlés, que leurs manteaux n'avaient subi aucun changement, et que l'odeur du feu ne s'était pas attachée à eux.

87 Nabuchodonosor prit la parole et dit : « Béni soit le Dieu de Chadrak, Méchak et Abed-Nego, car il a envoyé son ange et a sauvé ses serviteurs qui se sont confiés en lui et ont transgressé l'ordre du roi et livré leur corps plutôt que de servir et adorer tout autre dieu que leur Dieu.

88 Et par moi ordre est donné : tout peuple, nation ou langue qui parlera mal du Dieu de Chadrak, Méchak et Abed-Nego, sera mis en morceaux et sa maison sera changée en fanges, parce qu'il n'y a pas d'autre dieu qui puisse délivrer de la sorte ».

89 Alors le roi fit prospérer Chadrak, Méchak et Abed-Nego dans la province de Babel » Dan 3.

90 La statue d'or, que ne voulurent pas adorer les jeunes Hébreux indemnes, est la nourriture abominable, la nourriture immonde du Théosophisme, Spiritisme, pseudo-rosicrucisme, Ferriérisme, Politicaillerie, et autres nourritures offertes aux idoles.

91 Ces nourritures abominables de la table de Jézabel, sont ces statues d'or, que ne voulurent pas adorer les jeunes indemnes.

92 Le four s'alluma trois fois.

93 Ce sont les sept distillations de l'Alchimie.

94 Ce sont les sept Couleuvres, que nous devons élever sur la verge. Ce sont les sept jours de la Création profonde.

95 Chadrak, Méchak et Abed-Nego, sont les corps physique, vital et astral.

96 Le quatrième jeune homme, semblable au Fils de Dieu, est le Mental-Christ de tous ceux qui se libèrent des quatre corps de péché.

97 Ainsi, il faut allumer sept fois le fourneau de feu ardent, pour nous convertir en Rois et Seigneurs de l'Univers.


Document sans titre

Alchimie

Explique l'art hermétique
et dévoile le langage
des vieux alchimistes médiévaux.