Samael révèle le projet de domination mondiale orchestré par les sages de Sion, Marx et le Sanhédrin des 300

Les Brutus, Judas et autres "Illuminatis" sont ils au dehors ou en nous ?
Répondre
En ligne Gemani
#1
Avatar du membre
Messages : 6701
Enregistré le : 25 septembre 2008
Sexe :
Zodiaque :
Contact :

Samael révèle le projet de domination mondiale orchestré par les sages de Sion, Marx et le Sanhédrin des 300

Message le 12 août 2015, 08:56

D. Un frère demande quelle doit être notre attitude face au matérialisme dialectique avec lequel les communistes marxistes prétendent libérer l'homme de l'aliénation qu'il vit actuellement ?

M. Les communistes sont religieux, tous les communistes sont religieux. « Religion » vient du mot latin « RELIGARE » ou « relier l'Âme à Dieu ». Ils veulent aussi « se relier », c'est-à-dire qu'ils souhaitent « se relier » de plus en plus à leur Dieu Matière, n'est-ce pas ? Ils rendent un culte au Dieu matière, ce sont des religieux, ce sont des fanatiques religieux.

Si bien que nous devons, avant tout, DÉVELOPPER LA COMPRÉHENSION : en premier lieu, ouvrir un peu les yeux pour SAVOIR D'OÙ A SURGI LE MATÉRIALISME DIALECTIQUE.

J'ai « avalé » toute la dialectique matérialiste de KARL MARX et je la connais par cœur, « de A à Z ». Preuve que je la connais, c'est que je me suis offert le luxe de la réfuter dans « Le Christ social ». Je l'ai toute entière dans ma tête et cependant, je n'y crois pas.

Pourquoi je ne crois pas en cette farce ? Précisément parce que C'EST UNE FARCE. Sur quoi est-ce que je me base pour dire que la « dialectique matérialiste » de Karl Marx est une farce ? Je me base sur le fait que Karl Marx fut le premier ennemi de la farce, il fut le premier ennemi du marxisme. Dans la « Première Internationale [communiste] », Karl Marx se leva et dit :

– Messieurs, je ne suis pas marxiste ! Tous lui dirent :

– Mais comment, si vous êtes le maître, si c'est vous qui nous avez enseigné la doctrine ? Comment est-ce possible que vous ne soyez pas marxiste ? Il répéta :

– Je ne suis pas marxiste ! Et il le répéta une troisième fois : je ne suis pas marxiste !...

Et ensuite est venu, comme conséquence de cela (cette « Première internationale communiste » fut réellement un échec) la division entre bolcheviques, anarchistes, anarcho-syndicalistes, etc. Une foule de sectes politiques naquirent de la déclaration de Karl Marx quand il se déclara « ennemi du marxisme ».

Et pourquoi cet homme eut-il le courage de se déclarer ennemi du marxisme ? Parce que C'ÉTAIT UN FANATIQUE RELIGIEUX JUIF. Quand il mourut, on lui fit les obsèques funèbres d'un grand rabbin : religieuses ! Entendez bien ! Et une preuve que cet homme était religieux fut ce qu'il écrivit dans une revue de Paris (que je cite dans mon livre intitulé « La plate-forme du parti socialiste chrétien latino-américain »). Qu'a-t-il dit dans cette revue, qu'a-t-il déclaré ?

Je vais vous dire ce qu'il a déclaré. Voici ce qu'il a dit : « Grâce au triomphe du prolétariat mondial, nous créerons la République socialiste soviétique universelle, avec sa capitale à Jérusalem, et nous nous emparerons de toutes les richesses des nations pour que s'accomplissent les prophéties de nos Saints Prophètes du Talmud »... Ce sont les termes d'un rabbin religieux.

Si nous lisons [ce qu'il écrit ici], alors pourquoi cet homme a-t-il écrit sa « Dialectique matérialiste » ? Pour accomplir les « Protocoles des Sages de Sion » qui disent textuellement : « Peu importe que nous devions remplir le monde de matérialisme et d'athéisme répugnant. Le jour où nous triompherons – faisant référence au Sanhédrin –, nous enseignerons la religion de Moïse, convenablement codifiée et de manière dialectique, et nous ne permettrons aucune autre religion dans le monde »...

Il a accompli les « Protocoles ». Il a inventé ce charabia, ce petit plat trompeur, pour détruire, au moyen du scepticisme, toutes les religions et n'en laisser debout qu'une seule : celle de Moïse. C'est une arme qu'il a utilisée pour détruire les croyances religieuses du monde et laisser debout la juive.

Quelle est la preuve de cela ? Quiconque prend la peine de voyager en Union Soviétique découvrira qu'en pleine Union Soviétique il existe un État juif avec un gouvernement théocratique religieux.

Toutes les religions sont persécutées en Russie, sauf une : la juive. Dans les synagogues, les Juifs étudient à huis clos la religion de Moïse, mais, dans les rues, ils font avaler la dialectique matérialiste au peuple. Parce que les « Protocoles » disent textuellement : « Les païens n'ont droit à aucune religion. Ce sont des bêtes de somme que Dieu nous a données pour notre service, et il leur a donné une forme humaine pour qu'elles ne nous effraient pas »...

D. Quelle méchanceté !

D. [...] les Protocoles des Sages de Sion...

M. De sorte que si vous analysez ceci judicieusement, vous parviendrez à la conclusion que Karl Marx était un homme religieux, un rabbin juif. Il a écrit une farce et il lui a été facile de l'écrire : il a pris la Dialectique métaphysique de Hegel, l'a dépouillée de ses principes éternels et ensuite, avec celle-ci, il a élaboré un « petit plat » pour les idiots.

Un jour (je vous ai déjà dit dans quel but), me trouvant dans le monde astral, j'ai eu l'idée d'invoquer Karl Marx et il est arrivé. Je lui ai alors posé une question, disons, de but en blanc ou à brûle-pourpoint (comme on dit). Je lui ai dit :

– Bon, cela fait beaucoup d'années que vous êtes mort. Votre corps physique est devenu poussière, au cimetière, dans sa sépulture, et maintenant je vous rencontre vivant ici, dans ces régions. Alors, qu'est-il resté de votre dialectique matérialiste ?

Il est resté silencieux, a regardé sa petite montre, a tourné le dos et s'est retiré. Un peu plus loin, il a éclaté d'un rire sarcastique (là-bas l'homme était habillé avec « un bleu de travail », comme un ouvrier)... à peu de distance un éclat de rire sarcastique... Avec l'intuition, j'ai pu capter le sens de cet éclat de rire que je peux traduire avec les phrases suivantes :

– Idiot, imbécile ! Ne te rends-tu pas compte que j'ai écrit une farce ? Tu ne t'en rends pas compte ? Que tu es bête !...

Chose curieuse, l'homme était « éveillé et conscient ». Lénine le suivait. Lénine ressemble à un somnambule. Lénine n'a rien d'un initié (ou alors c'est un bodhisattva tombé, n'est-ce pas ? Je veux dire un bodhisattva tombé), mais il le suit comme un somnambule, il est inconscient, endormi, il marche derrière lui. Il est l'ombre de Marx, il est toujours derrière lui... une ombre... Mais Marx est éveillé, il est CONSCIENT DANS LE MAL ET POUR LE MAL. Il a une auréole de fausse gloire.

Maintenant, je ne vais pas me prononcer contre le peuple juif, car ce serait absurde. C'est comme si nous nous prononcions contre l'Allemagne à cause d'Hitler et du Troisième Reich, qui provoqua la Deuxième Guerre Mondiale. Là-bas, il y a une foule de vieillards, de femmes et d'enfants qui n'ont jamais rien su, dans la vie, des « Protocoles [des sages] de Sion », qui n'ont pas de projet de domination mondiale, la seule chose qui les intéresse, c'est de vivre.

Et condamner un peuple serait un crime. Attaquer les Juifs est un délit, parce que c'est un peuple, et comment va-t-on attaquer un peuple ? Non ! Les coupables sont les gouvernements, et leur gouvernement est le Sanhédrin, avec ses 300 membres, qui ont des projets qui datent d'il y a trois siècles, des siècles ! des projets qui ont déjà 3000 ans... 3000 ans pour dominer le monde. C'est tout !

D. Dominent-ils le monde ?

M. JUSQU'À PRÉSENT, leurs projets LEUR ONT DONNÉ DES RÉSULTATS. Hitler le savait, mais Hitler n'a fait qu'attaquer les pauvres marchands d'Europe. Voilà l'absurdité de Hitler ! Brûler tant d'enfants, tant de femmes, tant de vieillards dans ces chambres à gaz, etc., pour les faire mourir ? C'est un délit extrêmement grave, monstrueux. Ces individus ne savaient rien des plans du Sanhédrin. Les « chefs » du Sanhédrin [pendant ce temps] se moquaient de Hitler aux États-Unis, en Angleterre, en France ou dans d'autres pays du monde, en Russie. Ce sont eux qui en finirent avec lui, c'est le Sanhédrin qui mit fin à Hitler...

extrait de la conférence CONFÉRENCE N°219 : POSTULATS HERMÉTIQUES DÉVOILÉS (Conversation avec les frères de Zulia)

Répondre

Retourner vers « Révéler la Conspiration »