Document sans titre
34 Entretiens ou conférences diverses à lire en ligne:
Gnose de Samael Aun Weor - Gnosis du Christ - Auto-réalisation Intime pour l'Homme Révolutionnaire
33 entretiens ou conférences de Samaël Aun Weor
 
1. Le Christ Cosmique et la Semaine Sainte
2. Le Feu Sacré
3. La Transformation des impressions
4. La Transformation des impressions et l'Eveil de la Conscience
5. Nous sommes proches d'une grande catastrophe
6. L'Ere du Verseau
7. L'Anneau d'Alcyone
8. L'Antéchrist
9. L'émancipation de la Conscience, Clef du Salut
10. La Moisson du Soleil
11. Les Niveaux de l'Etre
12. La Quatrième Verticale
13. La Gnose
14. Les Trois Facteurs de la Révolution de la Conscience
15. La Machine Humaine
16. Le Sens de l'Auto-Observation Psychologique
17. Les Trois Sortes de Mental
18. Conseils aux aspirants gnostiques
19. Sexologie Transcendantale
20. Message aux Dames Gnostiques
21. Le Penser Psychologique et le Mental Intérieur
22. L'Eternel Principe Féminin et notre Jeshua Particulier
23. La Mission de l'Avatar
24. L'enseignement de l'Avatar du Verseau
25. L'Horizontale et la Verticale de la Vie
26. La Sagesse de l'Etre
27. La Transformation Intérieure
28. Sur les cultures Maya et Nahuatl
29. Le Chemin Secret Révolutionnaire
30. Révélations Gnostiques sur le Baptême
31. Le Jugement Porté sur les Autres
32. La Technotronique
33. La Raison d'être du Mouvement Gnostique
34. 150 questions posées au VM Samaël Aun Weor


Conférences sur Différents Thèmes ou Entretiens

       


34.
150 questions posées au VM Samaël Aun Weor

Samaël Aun Weor

Traduction d'une conférence intitulée "150 Preguntas de los E.G. y 150 Respuestas del V.M. S.A.W."


1°) Que sont réellement les douze heures d'Appolonius ?

Les heures d'Appolonius sont les douze Aéons. Celui qui veut passer au treizième Aéon, doit laisser le corps physique, et ne pourra plus servir à l'humanité ; il vivra dans l'Aéon Treize, qui est la région d' "ATALA" (parlant en pur sanscrit), se préparant à entrer dans l'ABSOLU IMANIFESTÉ. Mais, si on veut servir l'humanité, on doit rester dans l'Aéon 12 ; c'est évident.

2°) C'est dans cet Aéon que se trouvent tous les Infinis ?

C'est-à-dire que chaque Infini a ses Aéons. De sorte que notre Infini a ses douze Aéons, et son treizième aussi, et l'Infini suivant a ses 12 Aéons propres et aussi son treizième Aéon. Chaque Infini a ses Treize Aéons.

3°) Alors, nous sommes très loin...

Oui, réellement, nous nous trouvons très loin du Soleil Sacré Absolu, c'est à peine si les radiations du Soleil Sacré Absolu arrivent jusque là.


4°) En ce qui concerne la lune que nous devons créer, la lune psychologique, notre situation actuelle n'est-elle pas un facteur négatif pour le faire ?

Aujourd'hui même, nous sommes mécaniques, des gens mécaniques, gouvernés par les rayons de la lune. Hanimamm posa donc un principe, qui est fondamental : "Similiam Similibus Curando" ("le semblable se guérit par le semblable"). C'est ainsi que, si "l'animal intellectuel", à tort appelé "homme", dépend strictement de la lune, il devra donc (s'il veut se libérer de la lune), créer une lune psychologique à l'intérieur de lui, afin que s'accomplisse le principe d'Hanimamm. Après cela, il fera le pas suivant : la création du Système Solaire Psychologique ; il continuera ensuite avec la Galaxie Psychologique et, en dernier lieu, avec l'Infini Psychologique. En arrivant à ces hauteurs, il aura à se définir : soit entrer au sein de l'Éternel Père Cosmique Commun, soit passer à l'Infini suivant.


5°) Maître, on parvient à cela, si le Père le veut ?

Si le Père le veut, évidemment, car nous ne pouvons commander le Père. Maintenant, si le Père nous a mis, nous tous, sur ce chemin, c'est pour que nous travaillions sur nous-mêmes, pour que nous obtenions, donc, l'Auto-Réalisation Intime de l'Être. Mais il faut faire des créations, et il faut également éliminer ce qui ne sert pas ; il faut éliminer le "Mercure Sec" et le "Soufre Arseniqué".


6°) Chaque fois qu'on descend à la Forge des Cyclopes, on descend avec la même technique, ou avec des techniques différentes ?

Le fondement de tout le travail du Grand Oeuvre, se trouve dans l'artifice simple, qui constitue le "Secretum Secretorum" de l'Alchimie, dans cette formule simple : connexion du Lingam-Yoni, sans jamais répandre le "Vase d'Hermès Trismégiste", le trois fois grand Dieu Ibis Thot. C'est là, la formule, dans tout le Cosmos, c'est cette formule.
Si on essaye de pénétrer dans un Système Solaire inconnu, de se convertir en un habitant de celui-ci, on devra d'abord savoir de quels corps ou de quels Véhicules on a besoin pour y entrer, et ensuite, on devra se préparer pour pouvoir avoir le droit à y entrer, et on se prépare dans la "Forge des Cyclopes", c'est-à-dire, qu'on doit DESCENDRE pour créer ce dont on a besoin pour entrer dans ce nouveau Système Solaire.


7°) Cela doit toujours être avec l'épouse-prêtresse ?

Toujours, car une force seule, ne peut pas créer ; on a besoin de trois forces : on a besoin du Saint-Affirmer, du Saint-Nier et du Saint-Concilier. Si on ne travaille pas avec les trois forces (positive, négative et neutre), on ne peut réaliser aucune création.


8°) Maître, puisque vous êtes le cinquième des sept, et celui qui a le plus souffert, est-ce là le signe de ce que vous êtes descendu plusieurs fois pour travailler avec les trois forces ?

Bon ; à l'intérieur de moi, est le cinquième des sept, qui est l'Être. Lui, est le cinquième des sept ; mon insignifiante personne, je considère qu'elle n'a aucune importance, qu'elle ne vaut pas même cinq centimes. Ce qui importe, c'est l'ÊTRE, l'Être, est ce qui compte, ce qui vaut ; non d'autres personnes, qui ne valent rien.


9°) Dans laquelle de ces étapes citées par vous, parvient-on à transcender le signe zodiacal, les influences planétaires. C'est-à-dire, y a-t-il une étape de l'Initiation, dans laquelle le signe et les influences planétaires ne comptent plus ? Par exemple, en créant la Lune Psychologique, obtient-on cela ?

Non, même en créant le Système Planétaire Psychologique, on n'y parvient pas. Mais oui, on y arrive, quand on se convertit en Homme Solaire, ce pour quoi, on doit créer, à l'intérieur de soi même, le Soleil Psychologique. En créant le Soleil Psychologique à l'intérieur de soi-même, on peut se rendre indépendant du Zodiaque.


10°) Vous vous référez au Zodiaque du Premier Système ?

Je me réfère à tout le système solaire dans lequel nous vivons, car le système zodiacal dans lequel nous vivons, est comme une grande matrice, à l'intérieur de laquelle se gestent beaucoup de systèmes Solaires. Si on veut se libérer de ce zodiaque, il est nécessaire de se rendre indépendant, et on peut se rendre indépendant, uniquement avec la création de l'Homme Solaire. L'Homme Solaire est roi du zodiaque, il peut gouverner tout le zodiaque. Mais pour qu'on puisse se rendre indépendant du zodiaque, on doit créer, à l'intérieur de soi même, le Soleil Psychologique, et, si on veut aller plus loin, on doit évidemment se convertir, à ce moment-là, en Homme Galactique. On ne pourrait pas se convertir en un Homme Galactique, si on ne créait, à l'intérieur de soi-même, la Galaxie Psychologique. Pour ce faire, on doit créer des nouveaux Véhicules, on doit créer les quatre "KAYAS". Comment peut-on se donner le luxe de se convertir en habitant de Sirius ? Les habitants de Sirius possèdent les quatre "KAYAS" mentionnés dans l'ésotérisme sanscrit.


11°) Voulez-vous nous énoncer, de manière plus accessible, ce que supposent les quatre "KAYAS" ?

Ce sont quatre Véhicules d'ordre supérieur.

Par exemple, celui du "Nirvanakaya" (ou Nirmanakaya, NdT) est celui de qui a renoncé au Nirvana, par amour de l'humanité ("après bien des Nirvanas gagnés et perdus, dit l'Ésotérisme sanscrit, on gagne le droit de vivre dans un monde de félicité supernirvanique").

Celui du "Sambogakaya" a trois degrés de perfection de plus que celui du Nirvanakaya. Bien au-delà du "Sambogakaya", avec trois degrés de perfection en plus, se trouve, naturellement,

celui de 1' "Addikaya" (c'est un Véhicule d'Intelligence, c'est un Véhicule de génialité) et bien au-delà de 1' "Addikaya",

se trouve le "Dharmakaya", qui est en récompense, en prix total. Celui qui est arrivé à ces hauteurs, peut, de fait, vivre dans toute la galaxie, il a créé la Galaxie Psychologique à l'intérieur de lui-même.

De sorte que, mes chers frères, il y a des degrés et des degrés. Mais, oui, je vous dis une grande vérité : si on n'élimine pas tout le "Mercure Sec", qu'on porte à l'intérieur de soi, c'est-à-dire les agrégats psychiques inhumains que nous chargeons en notre intérieur, on échouera lamentablement ; on se convertira, de fait, en "Hanasmussen", à double centre de gravité, en un échec cosmique, en avortement de la Mère Divine Kundalini. On a besoin d'éliminer tous les agrégats psychiques qui personnifient nos erreurs. Tant qu'on ne l'a pas fait, on doit vivre en état d'inconscience.


12°) Tout Bodhisattva tombé est un Hanasmussen ?

En fait, oui, parce qu'il a un double centre de gravité. L'un est celui du Bodhisattva, en soi, et l'autre est celui de 1'Ego. D'où, alors, qu'il possède un double centre de gravité et qu'il va mal.


13°) Si on est marié, disons ainsi, mécaniquement, quelle est la situation, quand on entre dans ce chemin. C'est-à-dire, s'il n'y a pas un complément parfait chez la femme, que peut-on faire, que doit-on faire ?

Eh bien, réellement, le mariage mécaniciste, est le "plat du jour". Toute la Terre est pleine de mariages mécanicistes, mais, si on rentre dans ces études, il faut devenir conscient, il faut comprendre d'abord, toute la doctrine, la comprendre à fond au moyen de l'étude et la réflexion. Maintenant, si le couple ne se complète pas bien, alors, il faut essayer de se débrouiller comme on peut.


14°) Et si on n'arrive pas à s'entendre avec elle ?

Bon ! que va-t-on y faire ? On ne saurait présenter le divorce à quelqu'un qui ne nous porte aucun dommage. Si la femme n'EST PAS INFIDÈLE à l'homme, pourquoi l'homme va-t-il lui présenter le divorce ? Ou vice versa : si l'homme n'est pas infidèle à la femme, pourquoi viendrait-elle lui présenter le divorce ? Il est licite de divorcer, uniquement pour raison de fornication, d'adultère.


15°) Et si le couple, en accord mutuel, décide de divorcer, parce qu'ils ne se complètent pas ?

Bon ; cela, c'est une "loi moderne" ; ce n'est pas stipulé par l'Instructeur du Monde. Ne doit nous intéresser, à l'exclusion (de toute autre), que la Doctrine enseignée par le Christ. Lui, est l'Instructeur ; seul l'Instructeur peut nous montrer le Chemin, et il est licite de présenter le divorce à la femme, uniquement pour cause d'adultère. Pour cette raison, oui, on peut lui présenter le divorce, mais que "nous ne nous entendons pas", non. J'ai vu par là, des annonces, parutions dans les journaux, où on dit qu'une femme a divorcé, parce que l'homme "ronflait trop".


16°) Pourquoi ronflait-il ?

Pour cela, parce qu'en dormant, il ronflait beaucoup. Ces petits détails insignifiants servent, aujourd'hui, dans la vie moderne, au divorce.

Au final, au vu de cela, nous devons être réfléchis. Beaucoup de femmes m'écrivent en disant que le "mari leur donne ou ne leur donne pas", qu'ils "les battent" et enfin, cinquante mille choses dans le genre. Et beaucoup d'hommes me disent "que font-ils avec cette femme ?", "qu'ils ne peuvent vraiment plus l'avoir, car elle est vraiment très méchante", ou qu' "ils se disputent beaucoup" ou qu' "elle ne lui sert plus sa nourriture", ou, enfin, beaucoup de choses. Croyez-vous, mes chers frères, que ces gens mettent le temps à profit ?

Je comprends qu'ils utilisent mal leur temps, car la vie pratique est le gymnase psychologique où nous devons nous auto-découvrir. Un homme qui se plaint de sa femme, étant gnostique, parce que sa femme a mauvais caractère, ou se plaint de ses défauts en général, croyez-vous qu'il soit préparé pour l'Auto-Réalisation Intime de l'Être ?

Au contraire, plus difficile est l'ambiance du foyer, spécialement, meilleure elle est, comme gymnase psychologique. C'est précisément au milieu des difficultés psychologiques, que nous pouvons nous auto-découvrir. Que ce moment est bon en lequel, tandis que la femme vous insulte, vous faites attention, pour voir quelle partie de l'Ego est en train de réagir ! Parfois, l'amour propre se blesse, parfois, le "Moi" de l'auto-importance se sent gêné, quelquefois, le moi de l'égoïsme blasphème et proteste... Ce gymnase psychologique vaut la peine ! il est formidable ! Cela n'est pas un motif de divorce.

Maintenant, il y a un petit problème, c'est un énorme problème ; cette affaire a de l'incidence sur la "Neuvième Sphère", sur la question sexuelle. Il y a des femmes qui ne veulent pas le travail dans la "Neuvième Sphère", pour rien au monde, qui le haïssent, et cela est extrêmement grave, extrêmement grave, extrêmement grave, il n'y aurait plus qu'une seule issue : travailler avec ce genre de femme, sans jamais lui parler de Gnose, jamais, ni d'Alchimie, car, si elle ne veut pas entendre parler de cela, si elle hait cela, alors, pourquoi lui en parler ? Il n'y a pas moyen, il ne faut rien lui dire, pas même une parole !
Le mari doit se transformer en une espèce d'artiste (il ne lui resterait d'autre remède), simuler qu'il est dans une connexion profane et même simuler qu'il a renversé le "Vase d'Hermès" (sans l'épancher, évidemment) ; c'est-à-dire, devenir un "comique" durant le travail.

Et si c'est le cas contraire, s'il se fait que c'est le mari qui ne veut pas la doctrine, qui ne veut pas transmuter, et que la femme veuille transmuter, il faut faire de même ; devenir une "artiste", suivre le courant de l'homme, lui faire croire que oui, elle est en train de forniquer - et non, elle ne le fait pas -. Avec son mental, elle fera les mantras (le I.A.O.) et fera tous ses travaux intérieurement, sans dire un seul mot. Il ne lui reste pas d'autre remède ; mais si, malgré tout, l'homme s'avère trop rusé, que fera la pauvre femme, dans ce cas ? Ou si la femme s'avère trop rusée, que fera le pauvre homme ? C'est un cas tellement grave, qu'il ne servirait à rien pour l'Auto-Réalisation, là, il ne resterait d'autre remède, que le divorce (ou le divorce, ou l'échec). De ces deux cas, lequel serait préférable ?

- Le divorce !

Évidemment, il n'y aurait pas d'autre remède.


17°) Il faut d'abord épuiser toutes les possibilités ?

Il faut les épuiser toutes, intégralement. Et si toutes les possibilités s'épuisent, et qu'il n'y a pas eu de possibilité, et si on veut se christifier, on doit tout laisser pour le Christ ; ou, dans ce cas, on va avec le Christ, ou on va avec les forces ténébreuses. On doit se décider, il ne lui reste d'autre remède.


18°) Un couple normal, dans la vie actuelle, peut travailler à 60 ans dans le Grand Oeuvre, avec la même puissance qu'à 40 ans, par exemple ?

Bon ; cela dépend, tu sais ? Cela dépend. Il y a des hommes qui, à 60 ans, peuvent à peine mâcher de l'eau, c'est-à-dire qu'ils n'ont plus de force pour le Grand Oeuvre. Mais il y a des hommes qui, à 60 ans, commencent à vivre, ils ont une grande puissance sexuelle. En quoi réside la différence entre les uns et les autres ? Eh bien tout simplement en ce que celui qui a gaspillé ses énergies créatrices, qui les a gaspillées dans les fornications et les adultères, en arrivant à 60 ans, est un impuissant, inévitablement. Mais si un homme a épargné la totalité de ses énergies, pendant toute sa vie, à 60 ans, il est tout nouveau.


19°) Et dans le cas de la femme ?

Dans le cas de la femme, c'est la même chose. Il y a des femmes qui, à 60 ans, boitent déjà, et il y a des femmes qui, à 60 ans, ont encore de la vigueur physique.


20°) La ménopause n'influe pas en cela ? Maître ?

J'ai vu une multitude de cas de femmes qui sont passées par la ménopause, et après être passées par la ménopause, elles suivent leur vie sexuelle normale ; elles passent leur âge critique, et ensuite, elles continuent à réaliser le travail.


21°) C'est-à-dire, qu'elles peuvent réaliser leur travail de transmutation, parfaitement ?

Parfaitement.


22°) Mais, puisqu'elle ne produit plus l'hormone féminine après la ménopause, il n'y a pas de problèmes pour effectuer la transmutation ?

Non, elle ne produisent plus 1'hormone féminine, mais si, les énergies sexuelles sont en activité, les énergies du Troisième Logos.


23°) Qui sont celles qui doivent se cristalliser, n'est-ce pas ?

Oui ! En cela, il y a des femmes qui, à l'âge de 40 ans claudiquent, car elles abusèrent du sexe. Celles qui abusent du sexe, arrivent à un certain âge, en lequel les organes sexuels s'atrophient, ou elles sont atteintes de maladies diverses, anomalies, dérangements, et, bien qu'elles veuillent travailler, elles ne le peuvent plus.


24°) Les personnes qui ont subi des amputations dans leurs organes sexuels, ne peuvent plus travailler dans le magistère du Feu ?

Bien, je vais vous dire une grande vérité, applicable aux deux sexes : si on rend un homme eunuque, cet homme ne peut plus travailler, car comment ferait-il pour travailler ? Ou, si on extrait les ovaires d'une femme, dans quelle situation se retrouvera-t-elle ? N'est-elle pas la même que celle de l'eunuque ? Un eunuque, homme ou femme, peut-il, par hasard, travailler avec l'Energie Créatrice du Troisième Logos ? Évidemment, non, ceci n'est pas possible.

Dans ce cas, il ne reste d'autre remède à la femme ou à l'homme, que de se dédier à travailler sur la dissolution de l'Ego, jusqu'où cela lui est possible ; mettre le temps à profit, pour que, dans l'existence future, il naisse plus conscient et puisse continuer son travail.


25°) Un homosexuel déclaré, ou une lesbienne ont-ils la possibilité de se récupérer en travaillant dans le Grand Oeuvre ?

La réponse est un peu douloureuse : avez-vous connu, un jour, dans la vie, un homosexuel parfaitement régénéré ?


(Les questions 26 et 27 n'existent pas : erreur de numérotation, NdT)


28°) Un homosexuel qui se régénère, Maître, cesse d'être homosexuel...

Tu as connu, dans la vie, un homosexuel qui ait cessé véritablement d'être homosexuel, en vérité, à 100 % ? Il n'y en a pas, parce que c'est une semence dégénérée, elle est pourrie ! C'est comme ces semences végétales dégénérées qui ne germent pas, même si on les sème dans de la très bonne terre et dans les conditions les meilleures : elles ne germent pas, parce qu'elles sont dégénérées.

Ainsi, de même, il y a des semences humaines, des germes humains, qui, bien qu'étant germes, sont germes dégénérés, et cela ne peut s'arranger, d'aucune manière. Essayez de régénérer une semence, un germe végétal, essayez de le placer dans des conditions magnifiques, pour qu'elle germe ; on verra si elle germe, après qu'on ait démontré qu'elle est dégénérée. Évidemment, elle ne germe pas. Il en va de même, avec les germes déposés dans les glandes sexuelles ; un germe dégénéré ne germe jamais, de là, ne peut sortir un homme, c'est un cas perdu.


29°) Dans les retours prochains, un homosexuel ou une lesbienne peut-il réussir ce conditionnement ? Peut-il se modifier, ou ils vont déjà en involution complète ?

Le cas pourrait se donner, où, par un grand repentir et une grande douleur, ils auraient un corps très normal dans l'existence future. Après être passé par une grande douleur, c'est possible...


30°) Maître, j'ai une amie qui s'est dédiée à traiter des homosexuels, pour voir si elle pouvait les régénérer, et au long de sa longue expérience de psychologue, elle n'a jamais pu en régénérer un seul.

Parce que c'est complètement impossible, ce sont des semences dégénérées. Dis-lui, à ton amie, de ne pas perdre son temps bêtement. C'est impossible : semence dégénérée, est semence dégénérée !


31°) Ceci signifie, alors, que cette semence vient dégénérée, depuis des existences antérieures ?

Oui, dégénérée, et cette dégénérescence se doit à des abus sexuels, car, si un individu abuse du sexe, elle peut (dans une nouvelle existence) venir, dégénérée, elle vient, comme germe dégénéré par l'abus.


32°) Qu'est-ce qui les attend ? La "mort seconde" ?

Normalement, les infrasexuels de 1'homosexualisme et du lesbianisme entrent à l'involution submergée des mondes infernaux. Très rares sont les cas où (au moyen d'une douleur suprême) ils se repentent et, dans une nouvelle existence, naissent à l'intérieur de la normale. Ces cas, sont très rares ; on peut les compter sur les doigts de la main, et il reste des doigts.


33°) La possibilité existe-t-elle, selon laquelle un homosexuel, se rendant compte de son erreur, accède aux études gnostiques et travaille sur lui-même, pour se régénérer ?

J'ai beaucoup pensé à cela, jusqu'à présent, et, quelquefois, j'ai été d'accord avec ton idée. Mais, au cours du temps, j'ai vu quelques homosexuels, qui entrèrent dans le Mouvement Gnostique, et ils se sont jamais régénéré, jamais, même avec la connaissance gnostique.

Il y eut un homosexuel, qui se repentit en plein temple, qui jura et même signa de son sang qu'il ne reviendrait pas à être homosexuel, mais il n'accomplit pas son serment, même en étant à l'intérieur de la Gnose. On lui dit de prendre femme, afin de se régénérer ; mais il n'en prit jamais. Maintenant, à ces heures de la vie, il doit déjà être un vieil homme et il continue à être homosexuel. De sorte qu'il est démontré, à satiété, qu'ils ne se régénèrent pas.


34°) Vénérable Maître, peut-on penser que, étant donné le processus de dégénérescence sexuelle où nous nous trouvons actuellement, l'humanité toute entière pourrait tomber dans 1'homosexualisme ?

Tenez compte des statistiques. Aux Etats-Unis ou en Angleterre, par exemple, le pourcentage d'homosexuels et de lesbiennes, est déjà terrible. C'est effrayant, au point qu'en Angleterre, l'homosexualisme est déjà légalisé ; maintenant, les homosexuels se marient entre eux et les lesbiennes entre elles. De sorte que, au pas où va l'humanité, s'il ne venait pas une grande catastrophe, elle terminerait presque totalement convertie en homosexuels et lesbiennes.

La dégénérescence est épouvantable, il s'agit d'une humanité ratée. C'est douloureux, mais c'est la vérité : cette humanité échoua et nous sommes en train de lutter pour former une Armée du SALUT MONDIAL, pour pouvoir établir une nouvelle race, car pour celle-ci, c'est irrémédiable ; cette race est un cas désespéré. Nous sommes en train de faire un labeur à grande échelle, nous sommes en train de lutter pour sortir le peu qui sert (ce qui est relativement peu), pour qu'il puisse servir de noyau à la future grande race.


35°) La perversité augmente, quand l'humanité échoue ?

Bien sûr, c'est évident, elle devient toujours plus perverse (et cynique, en plus). Cette humanité est arrivée à un degré de cynisme effarant, effrayant. Maintenant, par exemple, le mot "assassinat", n'a plus d'importance ; ce n'est plus, maintenant, un obstacle au crime. Les homicides, qui sont si nombreux, on les prend comme un mot et rien de plus. Ils disent : "mort ou vif", mais rien de plus ; "vivre ou mourir", et rien de plus. "Homicide", est un mot écrit, qui n'a pas la moindre importance.


36°) Le cycle final de l'époque Lémure est en train de se répéter ?

Bon, à la fin, toute humanité est toujours dégénérée. C'est pourquoi la Lémurie eut sept sous-races. À la fin, elle était arrivée au maximum de la dégénérescence, mais jamais à un degré de dégénérescence tel que celui atteint par l'Atlantide (à la fin du continent atlante, à la fin de la race atlante). Dans la septième sous-race atlante, on parvint à un degré de dégénérescence, des millions de fois plus terrible, qu'en Lémurie.

Maintenant, actuellement, nous sommes à la fin de la Race Aryenne et, en ces moments précis, la dégénérescence est des millions de fois plus épouvantable que la dégénérescence de l'Atlantide. On va par degrés ; chaque race, a sept sous-races et, dans la dernière sous-race, on arrive au maximum de dégénérescence. Par exemple : race Polaire ; à la fin, on arriva à un degré de dégénérescence maximum. Race Hyperboréenne : à la fin, on arriva à un degré de dégénérescence. Race Lémure : à la fin, dégénérescence. Race Atlante : à la fin, dégénérescence. Nous sommes dans la cinquième race : à la fin, dégénérescence. Actuellement, donc, la dégénérescence est plus dense et plus terrible.


37°) Maître, à quoi se doivent les Lois de Retour et de Récurrence ?

Elles se doivent aux spires ; en cela, la SPIRALE joue un grand rôle. Les cinq races sont, disons, échelonnées : de la supérieure, qui est la première, jusqu'à la dernière. C'est comme un édifice à cinq étages (actuellement, nous sommes au cinquième étage, le cinquième étage inférieur, le rez-de-chaussée).

Par exemple : investiguons la Lémurie. Quand je me suis proposé d'enquêter sur la Lémurie, je l'ai investiguée dans les Registres Akashiques de la Nature, dans les "MÉMOIRES AKASHIQUES". Pour ce faire, j'ai demandé la permission au Père (avant tout), pour faire l'enquête. J'arrivai à sortir, au moyen des invocations tantriques, la Lémurie de ses Archives Akashiques ; j'arrivai à sortir, disons, ses mémoires. Ou, pour parler dans un langage un plus ésotériste, nous dirions : j'arrivai à sortir ces fameuses bandes TÉLÉOGINORES, qui sont des films vivants du RÉEL, de ce qui est déjà arrivé, telles qu'elles sont écrites dans les tablettes de l'Akasha, en accord avec les "LEGOMINISMES" d'Ashiata Shiemak...

La Lémurie surgit donc, dans le centre du "SAHASRARA", et j'eus la bonne visite d'un groupe Lémure, tous hommes d'une stature de 4 à 5 mètres, revêtus de leurs typiques vêtements folkloriques : des manteaux, chapeaux métalliques, etc... Ils prirent place, comme vous l'avez fait vous-mêmes. Alors, je parlai au plus important d'entre eux, dans l'intention d'enquêter sur les questions en relation avec le Sexe :

- "Quel est le Chef (dis-je) parmi vous, le chef de cette famille ?" L'un d'entre eux prit la parole :
- "C'est moi."
- "C'est bien. Comment réalisiez-vous l'acte sexuel en Lémurie ? Comment vous reproduisiez-vous, à votre époque ?" (je parlais avec un habitant de la septième sous-race, des dégénérés)...
- "Nous nous unissions sexuellement, homme et femme, pour la reproduction ; nous réalisions la connexion du Lingam-Yoni, normalement."
- "Est-ce que-vous épanchiez le Vase d'Hermès ?"
- "Oui, nous l'épanchions pour pouvoir créer des enfants, mais nous ne réalisions la connexion sexuelle, seulement et exclusivement quand nous voulions créer un enfant, et rien de plus, jamais par plaisir, chaque fois que nous voulions créer nous le faisions avec une vénération complète, avec un respect profond ; nous ne répandions jamais le sperme sacré, hors du Yoni, ou Vase Sacré". Alors, je poursuivis en disant :
- "Mais, vous ne vous rendez pas compte que renverser le Vase d'Hermès est un péché ?" Réponse :
- "Bon, nous le faisions en tout respect"
- "Cela, vous le faisiez à votre époque, quand vous étiez des habitants de la septième sous-race, en Lémurie, mais les habitants de la Lémurie ne se sont pas toujours reproduits de cette manière. Quand se produisit la séparation des sexes (à la moitié de l'époque Lémure, par là, pendant la troisième sous-race) la reproduction se faisait à l'intérieur des Temples et on ne répandait pas le Vase d'Hermès. Alors, les êtres humains se reproduisaient, au moyen du KRYIA-SHAKTI, par le pouvoir de la volonté et du Yoga". Il dit :
- "Cela, oui, nous le savons". Je demandai :
- "Voulez-vous que je vous le démontre, messieurs ?" Il répondit :
- "Il nous plairait de connaître cela."...

Les travaux de cette sorte sont très importants. J'invoquai, de fait, au moyen d'une invocation tantrique, un vieil habitant de l'antique Lémurie, de ceux qui se reproduisaient par KRYIA-SHAKTI (par le pouvoir de la volonté et du Yoga), à l'intérieur des Temples, exclusivement. Il accourut à mon appel : un géant de 4 à 5 mètres de stature, vénérable vieillard aux cheveux blancs et barbe blanche, impeccable. Là j'ai pu voir, parfaitement, que ce vieillard, en cette époque-ci, doit être tombé ; il a un corps physique quelque part dans le monde (dont je ne sais pas encore lequel c'est), mais il a un corps physique. Il était vêtu de ses vêtements sacrés et de ses sandales. Il amenait donc quelques chapeaux bizarres, les uns sur les autres, raison pour laquelle, je du le réprimander, le gronder :

- "Qu'est-ce que vous portez sur votre tête ? Que signifient tous ces chapeaux du 20ème siècle ? Vous n'avez pas honte de cela ? Vous ne vous rendez pas compte, que vous venez endormi et que ce que vous apportez, sont des formes mentales sur votre tête ? Enlevez-les, dissolvez-les, désintégrez-les !" (il les désintégra instantanément. En soi, il les désintégra). Mais, avec tout cela, je pus voir que sa Conscience venait, endormie, c'est-à-dire que, bien qu'il eût été un individu sacré, ces temps-ci, il était endormi. Il doit être "tombé", il est évident que oui, il est "tombé", ces temps-ci. Je vous dis cela, en toute sécurité.
- "Bon, lui dis-je, nous parlons ici du sexe, de la reproduction dans l'antique Lémurie. Rendez témoignage vous-même, ici, dans cet endroit, sur le mode de reproduction de l'antique Continent MU. Comment les gens se reproduisaient-ils, de votre temps ? Ceux que vous voyez ici, ne sont rien que des gens de la septième sous-race de ceux qui étaient dégénérés. Maintenant, répondez : comment se reproduisaient les gens à votre époque, quand ils n'étaient pas encore dégénérés ?"

Il me dit :
- "Monsieur, nous nous reproduisions par le moyen de KRYIA-SHAKTI ; nous nous reproduisions dans le Temple, exclusivement, et nous ne répandions jamais le sperme sacré."...
- "Vous avez entendu, donc, messieurs, le témoignage que donne ce monsieur, qui appartient à des temps plus anciens que les vôtres."
- "Nous avons entendu, mais nous, ceux de la septième sous-race, nous n'en savions rien."...
- "Bon, ceux de la troisième sous-race, le savaient, eux ; ils se reproduisaient par le moyen de la volonté et du Yoga, dans les Temples ; ils n'étaient pas tombés, ils vivaient en état paradisiaque..." "Vous sentez-vous capable de rendre témoignage, lui dis-je, de ceci dans le monde ?"
- "Moi, oui, bien sûr ; je donnerai ce témoignage à l'humanité avec plaisir."
- "Bien. Sortons."

Alors, dans les Registres Akashiques de la Nature, se projetèrent également les cinq races, échelonnées. Évidemment, il fut nécessaire d'en appeler à un symbolisme, pour représenter cet édifice du globe terrestre. Comme je vous l'ai dit, un édifice de cinq étages ; chacun de ces étages correspond, naturellement, à une race. Il y a cinq races ; au cinquième étage inférieur, nous pûmes voir les gens de cette époque, vêtus de ces vêtements si horribles que nous chargeons, qui nous rendent si laids les uns les autres, et je ressentis une grande douleur... Je pris congé de ce vénérable vieillard ; je regrettai seulement que sa Conscience fût endormie (un Lémure endormi, qui, évidemment, ces temps-ci, se trouve "tombé").

De sorte que vous voyez les deux systèmes de reproduction ; voyez, comme ces habitants de la Lémurie, non dégénérés, se reproduisaient, au moyen de la Volonté et du Yoga, et voyez, comme ceux de la septième sous-race, déjà dégénérés, renversaient le "Vase d'Hermès", parce qu'ils étaient déjà dégénérés. Pourtant, bien que déjà dégénérés, ils n'arrivèrent jamais à la dégénérescence en laquelle nous nous trouvons. Pour le moins, ils s'unissaient sexuellement, uniquement quand ils voulaient créer un enfant, et, s'ils commettaient le crime d'épancher le "Vase d'Hermès", ils savaient au moins que le sexe est sacré et ils prenaient, en ces moments, une attitude, dirions-nous, dignifiante et essentiellement édifiante.

Et, si ceci se passait à l'époque en laquelle ils étaient déjà dégénérés, que dirons-nous, de notre époque, de celle que nous sommes en train de vivre ? Où en sommes-nous arrivés, on ne connut, en l'époque de dégénérescence lémure, ni homosexuels, ni lesbiennes ; personne ne commit le crime d'être homosexuel ou lesbienne, et pourtant, ils étaient déjà dégénérés, et ils furent détruits par le feu et par les tremblements de terre.

Maintenant, que dirons-nous de notre époque ? Chaque race a sept sous-races. Notre race, par exemple, eut une époque glorieuse, pendant la première sous-race (dans l'âge d'Or). Dans l'Âge d'Or, les gens étaient revenus sur le chemin de la régénération, et il y avait innocence, et il y avait beauté. Ensuite, vint l'Âge d'Argent, après, l'Âge de Cuivre, et maintenant, nous sommes à l'Âge de Fer.

Réellement, une race ne dure pas plus de temps que ce que dure le voyage du Système Solaire autour du ceinturon zodiacal. Ce voyage est connu, en tant qu' "Année sidérale". Ainsi, de même qu'existe l'année purement terrestre, qui est le temps que dure le voyage de la Terre autour du Soleil, en 365 jours, et des fractions de minutes et de secondes ; de même, existe également l'année Sidérale, qui est une énorme année, pendant laquelle vit une race.

Et, de même que les quatre saisons existent, dans notre année terrestre (printemps, été, automne. hiver), il existe également quatre saisons dans la grande Année Sidérale : printemps, été, automne, hiver ; printemps, l'Âge d'Or ; été : l'Âge d'Argent ; automne, l'Âge de Cuivre ; hiver, l'Âge de Fer. Chaque fois qu'on arrive à l'hiver, à l'Âge de Fer, vient un cataclysme, qui amène "Hercolubus". Maintenant, nous sommes dans l'Âge de Fer, et le cataclysme arrive déjà, "Hercolubus" est déjà en route vers nous, il est vu de tous les télescopes du monde.


38°) En ce moment ? Ils le voient ?

Tous les astronomes. Ce sont eux qui ont fait la carte de la catastrophe, ce n'est pas moi qui l'ai faite... Une autre question ?


39°) Maître, comment pouvons-nous contrôler les émotions inférieures ?

En réalité vraie, en utilisant la partie ÉMOTIONNELLE du Centre Intellectuelle. Pour dominer les émotions inférieures, la partie négative du Centre Émotionnel, nous devons utiliser les connaissances que nous avons ici, dans le mental ; nous devons bien les introduire ici, dans le mental, pour contrôler le Centre Émotionnel Inférieur.

Avec un mental bien instruit et une émotion de type superlatif, plus un rien de volonté (parce que nous ne pouvons pas penser que tout le monde a une grande volonté), on commence donc à contrôler le Centre Émotionnel, pour qu'il travaille correctement, non de manière incorrecte.
Voyons ; quel autre frère veut-il poser des questions ? Que les questions soient correctes, car nous avons besoin que tous sortent de leurs doutes...


40°) Pourriez-vous nous indiquer la forme effective pour bien faire les pratiques gnostiques ?

Pour faire les pratiques correctement, il est nécessaire d'ÉTUDIER les enseignements que nous sommes en train de vous donner. On doit ÉTUDIER, et ensuite, mettre le corps de Doctrine à 1'intérieur du processus de penser ; apprendre à penser de manière neuve. Ceci, est question de Travail, d'ÉTUDIER.


41°) Vénérable Maître, un Corps Mental Supérieur est l'instrument le plus adéquat pour le travail ?

Avoir un corps mental est merveilleux, mais comment pourrions-nous fabriquer un Corps Mental, si nous gaspillons la totalité de nos énergies, soit de type sexuel, ou de type intellectuel, ou volitives, ou simplement sentimentales ? Avant tout, si on veut créer le Troisième Corps (plus le second, mais le troisième, le TROISIÈME CORPS PSYCHOLOGIQUE), il faut apprendre à économiser les énergies. Si on sait économiser ses forces motrices, vitales, émotionnelles, intellectuelles, volitives, etc...

Comment pourrait-on créer ce Corps, si on ne laisse pas d'énergies pour la création, si on les gaspille ? Ainsi donc que, en tout premier lieu, il faut apprendre à économiser ces énergies, pour pouvoir se donner le luxe de créer un mental individuel, pour pouvoir avoir un mental réellement individuel, étant donné que les gens n'ont pas de mental individuel, ils ont une collection de mentals ; chacun charge une collection de mentals, mais non un mental vraiment individuel.


42°) Maître, quelle technique pourrions-nous utiliser pour vider le mental ?

Bon ; détendre absolument le corps, avant tout. Deuxièmement, VIDER LE MENTAL de toute sorte de préoccupation (phrase qui ne plaît pas à Mr. Krishnamurti, que j'apprécie, mais elle ne lui plaît pas. Je l'apprécie, je ne le critique pas ; je l'apprécie très sincèrement, mais il faut vider le mental, même si cela ne lui plait pas.) Troisièmement, utiliser le Mantra que je vous ai déjà dit : GATÉ, GATÉ, PARAGATÉ, PARASAMGATÉ, BODDHI SWAHA...

Ces Mantras ne se prononcent pas sèchement, il faut apprendre à les chanter. Les CHANTER, oui, avec le VERBE EN SILENCE, le MENTAL VIDE et le CORPS DÉTENDU. C'est ainsi qu'on travaille, jusqu'au jour où, en l'absence de l'Ego, on arrive à expérimenter le "Vide Illuminateur" (c'est cela, la VÉRITÉ). Celui qui arrive à expérimenter la Vérité, se trouve renforcé pour travailler sur lui-même.

Pourquoi les petits frères n'ont-ils pas de force pour travailler sur eux-mêmes ? Que leur arrive-t-il ? Ce qui leur manque est l'expérience de la vérité. Qu'on dise à quelqu'un quel est le chemin de la Vérité (que c'est celui-ci ou celui là), est une chose, et que quelqu'un expérimente la Vérité, en est une autre. Celui qui veut expérimenter la Vérité doit donc, sans doute aucun, détendre le corps, vider le mental et en appeler au Mantra des PRAYAMITES. Ainsi, un jour, il parviendra à l'expérience de ce qui n'appartient pas au temps, de ce qu'est la Vérité. Celui qui expérimente la Vérité, celui-là travaille vraiment sur lui-même, avec l'envie de le faire. J'expérimentai la Vérité quand j'étais un garçon d'à peine 18 ans. Je parvins à l'expérience du Vide Illuminateur et je n'ai jamais pu l'oublier.


43°) Maître, combien de planètes compte notre Système Solaire ?

Il y a treize planètes. Quelles sont-elles ? Terre, une ; Mercure, deux ; Vénus, trois ; Soleil, quatre ; Mars, cinq ; Jupiter, six ; Saturne, sept ; Uranus, huit ; Neptune, neuf ; Pluton, dix ; Vulcain, onze ; Perséphone, douze ; Clarion, treize. Ce sont treize planètes, treize mondes ; c'est pourquoi on parle des treize cieux d'Anahuac. Les treize Cieux étaient connus dans la Grande Tenotchitlan.


44°) À quel niveau culturel avez-vous l'idée que la Race Aryenne est arrivée, en comparaison des Atlantes, par exemple ?

Eh bien, si seulement nous étions arrivés, nous, au moins à un niveau supérieur à celui des Atlantes ou celui des Lémures. En réalité vraie, notre chère race Aryenne est la plus dégénérée de toutes les races. Des cinq qu'il y a eu, la plus dégénérée a été celle-ci.


45°) C'est la cinquième et la plus barbare ?

Oui, l'actuelle, est la cinquième race, qui est la notre. Nous sommes aryens et notre race n'a jamais eu une civilisation aussi retentissante que celle qu'eurent les Atlantes, ou n'a jamais eu une civilisation comme celle des Lémures. C'est la race la plus barbare, la plus dégénérée.


46°) Maître, pour quelle raison n'avez-vous jamais voyagé avec le corps physique hors de la Planète Terre ?

Bon, avec ce corps physique et hors de la Planète Terre, non ; mais, hors du corps physique, oui, car il y a d'autres manières de voyager.


47°) Comment se fait-il que vous, tout en ayant atteint ces capacités ou ces connaissances si vastes, vous n'ayez pas pu voyager avec le corps physique, hors de la Terre ?

C'est pourquoi je vous dis : je n'ai pas emporté le corps physique, mais, si, j'ai voyagé avec le Corps Astral. Le Corps Astral est un merveilleux organisme, et quand on apprend à le sortir du système nerveux du Grand Sympathique, on peut l'utiliser pour voyager à d'autres planètes, consciemment et positivement. Avec ce véhicule, je peux voyager à toute autre planète du Système Solaire. Il m'est également permis de voyager par toute la Galaxie, mais il ne m'est possible qu'atteindre le SOLEIL CENTRAL SIRIUS.

J'ai essayé de passer au-delà de Sirius, en corps Astral, mais on ne me l'a pas permis ; chaque fois que j'essaie de le faire, on me fait revenir à Sirius. Sirius, est la capitale de la Galaxie, autour de Sirius, tourne toute la Galaxie. Je connais Sirius, et, si vous appreniez à voyager hors du corps physique, vous auriez la conviction du degré d'extraordinaire qu'à tout ceci. Hors du corps physique, on peut, avec le corps astral, aller à n'importe quelle planète de l'espace infini.


48°) Sirius est le Soleil qui nous illumine ?

C'est la capitale de cette Galaxie.


(La question 49 n'existe pas : erreur de numérotation, NdT)


50°) De la Voie Lactée ?

Oui, la Voie Lactée a de nombreux millions d'années, mais Sirius est un monde gigantesque, volumineux ; ce n'est rien de moins que le Centre de Gravité de toute la Galaxie. Pensez à la taille que peut avoir Sirius pour être le Centre de Gravité de toute une Galaxie. C'est un monstre de l'espace, et, autour de Sirius, tourne une lune cinq mille fois plus dense que le plomb.

Cette Lune est énorme, des milliers de fois plus grande que la Terre, cinq mille fois plus dense que le plomb. Du Soleil Central vient des radiations qui arrivent à tous les SUPRA-CIEUX de la Galaxie, et de cette Lune si noire, si dense, qui tourne autour de Sirius, viennent des radiations qui sont assimilées par tous les INFRA-ENFERS de cette grande Galaxie de la Voie Lactée.


51°) Les voyages astraux se font toujours quand le corps physique dort ?

Oui, les voyages astraux se réalisent quand le corps physique dort, mais il faut savoir sortir du corps physique à volonté. Si on fait un peu attention, on peut apprendre la méthode pour projeter le Corps Astral. L'un d'eux est, par exemple, d'observer (à l'intérieur d'un certain temps), l'état de transition entre la veille et le sommeil. Si quelqu'un se dédie à observer cet état de transition, il trouve la porte par où il s'échappe. On doit le faire pendant un certain temps et, quand on connait la porte par où il s'échappe, on peut sortir à volonté en utilisant cette porte.

À cet effet, on doit bien détendre son corps : bras, jambes, tout le corps en général, bien détendu, qu'aucun muscle ne reste en tension. Ainsi donc, dans cet état, vous devrez prononcer un mantra (mantra est un terme asiatique, plutôt oriental, qui indique ou est synonyme de "MOT MAGIQUE").

Par exemple, le mot "PHARAON" sert au dédoublement astral, mais il faut diviser ce mot en trois : PHA RA ON (en trois syllabes). On médite sur ce mot, pendant ce moment en lequel le corps est détendu et en s'endormant, à volonté. Après, très doucement, il faut d'abord sortir les jambes, les sortir du lit. Donc, en le faisant, on doit ne pas s'identifier avec le corps physique, on doit plutôt se sentir tout esprit, vaporeux, sans s'identifier avec le physique. Évidemment, si on sort les jambes, avec la certitude qu'on sort les jambes astrales, celles-ci sortent véritablement du corps, elles restent dehors. Ensuite, on s'assoit avec douceur, mais, en le faisant, on doit se sentir esprit, se mettre debout et se sentir aussi esprit, et puis, regarder ce qui est resté dans le lit. En regardant, on verra le corps là, étendu dans le lit. Beaucoup, avec cette expérience, s'effraient, s'épouvantent.


52°) On voit son corps couché, endormi dans le lit ?

Comme on l'a laissé. Si on l'a laissé couché, on doit le voir couché. Si tu sors d'une automobile et qu'ensuite de dehors, tu regardes pour voir ce qui est resté dans la rue, tu verras l'automobile. Ainsi, si tu sors du corps et qu'ensuite, tu observes ce qui reste dans le lit, tu verras donc ton corps, c'est évident. Quand on est hors du corps, alors on peut se donner le luxe de voyager où on veut. On peut même léviter dans l'atmosphère et se diriger vers n'importe quelle Planète du Système Solaire. Ainsi, cette expérience s'avère intéressante.


53°) Ceci se fait mentalement, sans considération de vitesse ni de temps ? C'est-à-dire, on perd la notion du temps et de l'espace ?

Bon, ceci n'est pas un voyage mental. Non, je ne suis pas en train de vous parler de voyage mental, mais de voyage astral. Le Voyage en Corps Astral est un voyage très intéressant. Tout ceci, que je vous ai expliqué (la technique qui nous permet ce qu'on appelle le dédoublement, c'est-à-dire se sortir du corps à volonté) est simple, mais doit être interprétée, disons, avec des faits, non mentalement. Si je vous dis qu'il faut sortir les jambes, il faut les sortir en effet ; si je vous dis qu'il faut s'asseoir, il faut s'asseoir en effet, et si je vous dis qu'il faut se mettre debout, c'est ce qu'il faut effectivement faire.


54°) C'est comme celui qui apprend à conduire une automobile ; il doit monter et conduire.

C'est clair : avec des faits ! Avec des faits !


55°) Est-il préférable que le corps ne se perturbe pas, en ces moments ?

Oui, c'est préférable. Car si, au moment où il est en train de faire l'expérience, qu'il a une épouse et que l'épouse arrive à ce moment, et lui prend une main ou met son bras sur lui, évidemment, lui, est en pleine expérience et il ne fait pas bien l'expérience. De sorte qu'il convient que le mari et la femme se couchent, l'un à un bord du lit et l'autre à l'autre bord du lit, pour qu'ils puissent faire l'expérience. Sinon, comment l'expérience se fera-t-elle ?

- Les deux, en même temps.

Cela, on le fait, une fois qu'on est pratique. Par exemple, Litelantes et moi, quand nous voulons sortir ensemble, aller à n'importe quel endroit du monde ou de l'Univers, et venons en nous racontant ce que nous avons vu et entendu ; nous pouvons venir lentement, en revenant au corps après avoir fait un voyage ; nous pouvons venir en conversant, à travers l'espace et entrer chacun dans son corps et ici, en chair et en os, nous continuons la conversation, sans interruption aucune. Mais cela, c'est quand on est pratique.


56°) Combien de fois l'avez-vous fait ?

Nous le faisons ordinairement. Cela, pour nous, est comme un oignon, ou une pomme de terre pour vous, ou comme une soupe aux légumes, qui est si savoureuse. Ceci, pour nous, est normal ; c'est tellement commun que nous le commentons même plus ensemble.


57°) Il n'y a aucun risque à rester dans une autre dimension, à ne pas retourner au corps physique ?

Rester par là, de l'autre côté ? Ah oui, c'est grave, cela, c'est affaire de Panthéon ou de Cimetière.

- Maître, j'ai fait cette pratique, mais j'ai eu bien peur...

Voilà les terriens, comme l'homme de Puerto-Rico, qui lança des ondes radios partout, en disant qu'il désirait rencontrer des extra-terrestres, qu'il voulait qu'ils lui rendent visite, et cela arriva. Un de ces jours, il entendit des bruits sur la terrasse de la station radio. Il monta les escaliers, pour voir ce qui se passait, et vit, là, un énorme vaisseau (sur un trépied d'acier) et des extra-terrestres qui venaient à lui, et il s'enfuit en courant. Voilà les terriens !

- J'ai eu peur parce que je ne savais pas et que j'étais seule.

Avec des facultés ; tu as des facultés, mais avec la psyché de terrienne. Comment cela ne m'a-t-il pas fait de mal à moi ? Sortir du corps est facile, extrêmement facile. Tout ce qu'il faut faire, est attendre qu'arrive la transition entre la veille et le sommeil, être en train de guetter cet état de transition et, quand on commence à avoir comme des rêveries et des choses propres au sommeil, alors (tout doucement), descendre ses jambes, s'asseoir avec douceur, en se sentant esprit, se mettre debout et revenir ensuite regarder et, si on voit le corps dans le lit, c'est le signe qu'on est en Astral. Tout ce qu'on a à faire, est de sortir par la porte, et si on veut flotter dans l'espace, on essaye de flotter et on se dirige vers une autre planète ou à un autre endroit de l'Univers.


58°) Il y a un Maître précis, qui aide en ces instants ?

Quelle autre aide, que demander à son Père qui est en secret ? On doit demander au Père qui est en secret, qu'il nous envoie où c'est le plus indiqué.


59) Avec le dédoublement, on ressent une grande émotion, un grand plaisir ?

Bon. Cela dépend de la personne. Il y a des personnes qui s'enthousiasment de rien.


60°) Concrètement, Maître, est-ce que vous satisfaites votre enthousiasme, votre émotion ?

En fait, ceci est plutôt de caractère divin. Il est évident qu'on peut, par exemple, flotter sur les eaux de la mer ; ou on peut s'enfoncer, se submerger dans les eaux, et sentir un délicieux plaisir. Quand on marche au fond de la mer, quelles merveilles n'y a-t-il pas ? On peut se distraire, en contemplant tant de merveilles, au fond d'un océan de Vénus ou de Sirius. Quand on voyage astralement, on vous ouvre les portes de 1'Infini et, évidemment, le plaisir est extraordinaire ; cette joie n'a ni rive, ni limite.


61°) Comment savez-vous où aller ?

Tout simplement parce qu'il existe un sens TÉLÉPATHIQUE qui nous permet de nous orienter. Ici, on doit s'orienter avec une boussole, et si elle tombe en panne, évidemment, "c'est le même prix" ; mais là, hors du corps physique, il y a un sens télépathique qui nous permet de nous orienter avec une exactitude mathématique, qui ne trompe jamais. De sorte que voyager hors du corps physique est quelque chose de délicieux.


62°) Pourquoi affirme-t-on dans la Gnose, qu'il y a, à l'intérieur de nous, des connaissances dont nous sommes très loin de supposer l'existence ?

C'est qu'à l'intérieur de nous, il y a des merveilles, mais des merveilles qu'il est nécessaire de connaître ; on doit s'investiguer soi-même pour les connaître. Cela vaut vraiment la peine d'apprendre à sortir du corps à volonté. Tout le monde sort du corps, mais, ENDORMI, EN RÊVANT. Ce qui est intéressant, est de sortir à volonté.


63°) Pendant le sommeil, on vit réellement les faits ?

Oui, mais d'une manière, dirons-nous, inconsciente. Ce qui est intéressant, est de profiter du moment de transition qui existe entre veille et sommeil, pour sortir du corps physique à volonté. On peut également rencontrer, hors du corps physique, les familiers qui sont morts il y a longtemps, ses parents, amis, frères, etc... et on les trouve, on ne peut plus vivants ; on peut converser avec eux, parce qu'ils sont vivants. Il s'avère que ces défunts sont plus vivants que nous, et quand on leur dit "Vous êtes mort, il y a tant de temps", ils répondent par "Non, je ne suis pas mort, je suis vivant, pourquoi dites-vous que je suis mort ? Je suis vivant, vous ne voyez pas ?" Et il ne nous reste plus qu'à nous taire. Quoi de plus ? Ils sont on ne peut plus vivants ! et on les croyait morts !


64°) La mort, n'est rien de plus qu'un changement de vêtement, pas vrai ?

Bon, le "petit vêtement" en question, qu'on laisse par là, c'est ce qui a le moins d'importance. Le plus important, c'est la psyché, ce qu'on porte à l'intérieur.


65°) Les impressions reçues pendant les heures de sommeil peuvent devenir dangereuses, quand nous les amenons au corps physique ?

Chacun de nous est situé en un lieu. Les uns seront situés dans une maison close, et d'autres dans une église. Chacun, psychologiquement, a son Lieu. Ainsi, comme dans le monde physique, nous avons un lieu où nous sommes situé, psychologiquement nous sommes situé en tel ou tel autre lieu de notre pays psychologique, et ceci influe sur les impressions du subconscient. Cela, dans la vie humaine, est certain.

Mais, ce qu'on appelle à tort "état de veille", est une chose, et l'état dans lequel le corps est passif, pour les rêves, en est une autre. Quand le corps physique se trouve passif pour les rêves, les impressions subjectives qui peuvent arriver au cerveau, à travers l' "ANTAKARANA" (qui est le "CORDON D'ARGENT", avec sept aspects parfaitement définis), ne sont donc pas dangereuses, car le corps est passif pour les rêves. Ces impressions deviennent dangereuses (et là, je suis d'accord avec toi), quand le corps est actif pour les rêves, car, alors, ces impressions déposées dans le cerveau deviennent actives, physiquement, et le sujet actif peut commettre des erreurs extrêmement graves, c'est évident... Y a-t-il une autre question ?


66°) Que signifie le terme "DHARMAKAYA" ?

Le terme "DHARMAKAYA", indiscutablement, implique "PERFECTION DE L'ADEPTE", du SERVITEUR DU GRAND OEUVRE. Nous ne saurions concevoir un Adepte de Perfection, sans le Corps de DHARMAKAYA ; mais, celui qui possède ce Corps, sait vivre sur cette ligne géométrique qui sépare la "TALITÉ" des rouages de la relativité. Je mets ce terme "TALITÉ" entre guillemets, pour la raison suivante : les rouages de la relativité et le "Vide Illuminateur", s'avéreraient opposés, mais il y a une synthèse qui les concilie tous les deux, et c'est la "TALITÉ". la "TALITÉ" est encore plus au-delà du "Vide Illuminateur", la "TALITÉ" est la GRANDE RÉALITÉ.

Cela, je le sais, par expérience mystique directe, obtenue à travers la méditation intérieure profonde. Je le sais également, au moyen du degré de l'INTUITION PRAJNA-PARAMITA, qui est le degré intuitionnel profond, le plus élevé. Il est difficile de passer au-delà du vide Illuminateur, jusqu'à arriver au sein de la "TALITÉ", mais oui, je spécifie, je concrétise ma réponse en disant : si quelqu'un a acquis le CORPS du DHARMAKAYA, non seulement il doit se réabsorber dans le sein de la "TALITÉ", mais encore, il doit apprendre à vivre dans cette ligne géométrique, ou en cette ligne géométrique qui sépare la "TALITÉ" des rouages de la relativité. On doit apprendre à vivre en action, à l'intérieur de l'équilibre le plus parfait. Y a-t-il une autre question ?


67°) Quelle relation y a-t-il entre l'AIN SOPH AUR et le DHARMAKAYA ?

Évidemment, celui qui possède le Corps de DHARMAKAYA, non seulement a incarné en soi-même l'AIN SOPH AUR (comme ÉTOILE DIVINE, bien au-delà de 1' "ANCIEN DES JOURS") mais il a même obtenu, véritablement, de revenir avec PISTIS SOPHIA à l'Aéon 13. Seul celui qui a véritablement obtenu de se submerger dans l'Aéon 13, a donc le Corps de DHARMAKAYA. Une autre question, frères ?


68°) Vénérable Maître, que pensez-vous d'une personne qui, bien qu'elle ait la sagesse gnostique, ne l'a pas appliquée sur chacun de ses défauts pour les désintégrer ?

Frère ; avant tout, je veux que tu saches une chose : nous avons commencé cette chaire en disant que si quelqu'un possède la connaissance, les règles précises du gnosticisme Universel pour le travail direct sur soi-même, indubitablement, donc (et ceci est évident), il doit se les appliquer pour changer sa manière de penser.

Nous avons également dit que si quelqu'un ne change pas sa manière de penser, malgré vraiment malgré qu'il ait reçu les instructions précises, il est tout simplement en train de perdre son temps misérablement, parce que, pour pouvoir provoquer véritablement un changement, il doit avant tout changer sa manière de penser ; on doit introduire ces enseignements, ces idées, dans son mental et son cerveau, et penser en accord avec les enseignements, avec le corps de doctrine ; car, si on ne pense pas en accord avec le corps de doctrine, mais avec les systèmes déjà révolus, qu'on utilisait avant d'entrer dans la doctrine, alors, on est en train de perdre son temps, on est en train de ne rien faire, on s'auto-leurre, et donc, on va par le chemin de 1'échec. C'est tout ! Une autre question ?


69°) Pourriez-vous nous parler du quatrième état de conscience, de l'état de Conscience Objective ?

Le quatrième état de conscience, est celui de qui est parvenu à l'éveil le plus absolu. Parlons épistémologiquement : il est passé bien au-delà des confrontations logiques, il possède le Corps de Dharmakaya et il peut se mouvoir librement sur cette ligne géométrique qui sépare la "TALITÉ" des rouages de la relativité ; c'est un sujet qui est parvenu à 1'OMNISCIENCE.

Je n'ai pas beaucoup touché ce sujet, ou ne l'ai pas spécifié dans cette chaire, parce que j'ai plus prêté attention au prochain pas que tous, vous devez faire, car tous ceux que je vois ici, sont dans le deuxième état, ils se meuvent entre le premier et le deuxième état. Je ne vois personne, ici, qui soit dans le troisième état, qui est "le RAPPEL DE SOI-MÊME". Je ne le vois pas, je le cherche. Il y en a quelques-uns qui donnent de l'espoir, mais rien de plus.

Maintenant, si vous n'êtes pas encore dans le troisième état, quel sera le quatrième ? Pourtant, si vous vous proposez un jour de travailler sur vous-mêmes, non seulement vous arriverez au troisième état, mais vous arriverez également au quatrième. Pour arriver au troisième (je vous l'ai déjà dit) vous devez mettre ces enseignements dans votre mental, apprendre à penser en accord avec ces enseignements. La vieille manière de penser, désuète, obsolète, doit être définitivement réglée. Mais, non seulement on doit apprendre à penser avec ce corps de doctrine, ici, en pleine salle, ou quand on instruit un groupe ; non, à toute heure, en tout lieu, de moment en moment, dans la vie domestique et dans la rue, ou sur la place du marché, ou, où que ce soit. Vous m'avez compris ?


70°) Auriez-vous l'amabilité de nous expliquer l'ordre des quatre "KAYAS" ?

Évidemment, les quatre Kayas sont indispensables. Pourtant, je préfère penser en accord avec la doctrine des "TROIS CORPS" ; il me plaît plus de penser, disons, en termes de "PARAMHARTA" (dans le terme de "SUNYATA", il y a synthèse).

Évidemment que les trois corps, par exemple, celui de TRANSFORMATION, comme nous appelons celui de NIRMANAKAYA, est grandiose, car il nous permet de nous transformer, de renoncer complètement à toute félicité pour penser en fonction de nos semblables.

Il y a, par exemple, de grands ARHATS (nous ne pouvons le nier) ou BOUDDHAS de CONTEMPLATION, BOUDDHAS PRATYEKAS qui se préoccupent, oui, de leur perfectionnement intérieur, mais qui sont cruels, ils ne travaillent pas pour l'humanité, qui ne font rien pour le monde. Ceci, n'est pas le chemin de l'authentique perfection.

Si nous travaillons, non seulement à l'intérieur de nous-mêmes, pour nous-mêmes, mais que nous travaillons aussi comme MISSIONNAIRES, amenant l'Enseignement de porte en porte, nous sacrifiant pour l'humanité, suivant le chemin des NIRMANAKAYAS, qui est celui même des BODHISATTVAS de COMPASSION. Tenez compte du fait que le Corps de NIRMANAKAYA est celui qu'adoptent les Bodhisattvas pour travailler pour l'humanité. C'est pourquoi le Corps de Nirmanakaya s'appelle "Corps de Transformation", qui est un CORPS DE PERFECTION.

Ensuite le CORPS DE SAMBOGAKAYA, ou "CORPS DE BÉNÉFICE". Le "Corps de Bénéfice" est beau, très beau, il nous permet de jouir de la vie libre en son mouvement, de sentir la joie de l'Univers en chacun de nous ; il nous donne un état de béatitude extraordinaire.

Bien au-delà de ce Corps, "de bénéfice", nous avons le Corps de Dharmakaya. Le Corps de Dharmakaya, en réalité vraie, est le "CORPS-LOI", le Corps de celui qui s'est sacrifié pour l'humanité, le Corps de celui qui, dans le monde, pourrait être nommé "ADEPTUS EXEMPTUS", car il a réglé tout KARMA, il a expérimenté le "Sunyata", il est déjà sorti des processus du "ALAYA-VISYANA" (qui sont des processus purement psychologiques), il est passé au-delà du Psychologique, il est entré sur le terrain de l'Ontologique.

Ainsi que, mes chers frères, cela vaut bien la peine de continuer à travailler sur notre propre Conscience Intérieure, sur la Conscience Cosmique embouteillée. Que nous devions purifier cette Conscience Intérieure ? C'est un fait, et elle se purifie au moyen de la désintégration des "éléments psychiques" inhumains que nous chargeons à l'intérieur de nous.


71°) Dans l'Égypte ancienne, quand l'Adepte acquérait le Corps du Dharmakaya, il acquérait aussi le droit de posséder une momie vivante ?

Bon, ceci est très différent de ce que tu demandes, car la question de la momification égyptienne ou Inca, ou quelle qu'elle soit, est une chose, et les questions ontologiques et psychologiques en sont une autre. Dans cette chaire, je n'ai pas précisément fait allusion au véhicule physique ; j'ai préféré traiter uniquement l'Ontologique, à la lumière de "Sunyata" et avec une complète explication du "ALAYA-VISYANA", qui est différent. Ainsi donc, il sera mieux que nous nous concrétisions sur ces fondements de l'Ontologique et du Psychologique.

Il convient également que nous apprenions à connaître ce que sont les limites de la CONFRONTATION LOGIQUE. Si nous cherchons la paix authentique à l'intérieur des confrontations logiques, indiscutablement, nous ne l'y trouverons pas. Celui qui veut expérimenter la Vérité, doit se sortir de la logique, peu importe que cette dernière soit aussi bien structurée que possible.

Quand on étudie Don Emmanuel Kant, le philosophe de Koenigsberg, on s'émerveille des confrontations logiques et des processus plantés par lui, en matière de raisonnement, mais, ni les syllogismes les plus parfaits, ni les prosyllogismes les mieux structurés, ni les essylogismes les plus grandioses, ne pourraient nous offrir l'authentique paix de la vérité profonde. Nous avons besoin, indubitablement, si nous voulons expérimenter la Vérité, de nous sortir de la Logique, parce que la Logique n'est pas une parfaite demeure de paix.

Nous avons besoin de quelque chose de plus que des confrontations logiques, nous avons besoin de quelque chose de plus que des processus inductifs ou déductifs ; nous avons certes besoin du CORPS du DHARMAKAYA, de ce DHARMAKAYA qui expérimente et qui peut expérimenter (à l'heure qu'il veut, directement) le "Sunyata". Ceci, pourtant, malgré tout, si on maintient cette ligne géométrique (authentique, parfaite) qui marque, disons, le CHEMIN-CENTRE, entre les rouages en question de la relativité et le "Vide Illuminateur" (ce qui n'appartient pas au temps).


72°) Pourriez-vous nous expliquer de quelle manière le monde tridimensionnel est en relation avec les autres dimensions de l'espace ?

Bien sûr, je comprends ; je comprends ce qu'est le processus multidimensionnel et je ne peux pas ne pas expliquer cette question...
Si nous vivons, donc, dans un monde à trois dimensions (long, large et haut, comme nous le savons déjà), indubitablement, la Quatrième Coordonnée est différente. Cette Quatrième Coordonnée ou Quatrième Verticale, arrive même à inférer avec le Méson-K (par exemple), ou avec les régions ou existe le processus du Méson-K. Par l'intermédiaire de scientifiques chinois, on a pu vérifier comment le Méson-K est altéré par des forces d'un Univers Parallèle ; de sorte que la science officielle elle-même est en train d'arriver à la question de la Quatrième Verticale.

Le MÉSON-K ne se déroule pas exactement avec les lois de la troisième dimension, il n'est pas en accord avec la loi de la Parité (qui est vitale dans un monde tridimensionnel), mais il se meut de manière différente, interféré par un Univers Parallèle, par l'Univers de la Quatrième Verticale. On nous a dit que cette Quatrième Verticale, d'une certaine manière, est en relation avec le Temps, puisque nous pouvons voyager vers l'arrière ou vers l'avant dans le temps.

Maintenant, précisément, dans ce voyage que nous avons réalisé à Durango, j'ai été en contact avec un homme assez intéressant, avec un physicien atomique. Cet homme, bien qu'il soit un génie de la physique Nucléaire, a appris à se mouvoir avec le corps physique dans le Temps, il voyage dans le Temps, vers l'arrière et vers l'avant. De sorte que pour lui, tout en étant strictement physicien atomique, il va établir une station atomique à Veracruz, pourtant, il est parvenu à dominer la quatrième Verticale et voyage, je le répète, dans le Temps.

Un peu plus au-delà du Temps, nous avons la Cinquième Coordonnée, qui est l'Eternité. Au-delà de la Cinquième Coordonnée, se trouve la Sixième Verticale, qui n'est ni Temps, ni Eternité, qui se trouve au-delà du Temps et de l'Eternité. De sorte que faites attention à ceci : le monde à trois dimensions (long, large, haut) est le monde dans lequel nous nous mouvons. Compris ? Monde de la Quatrième Verticale, le Temps ; monde de la Cinquième, l'Eternité ; monde de la sixième, ce qui est au-delà de l'Eternité et du Temps. Et finalement, LA DIMENSION ZERO INCONNUE. C'est là, l'exposé correct.

Mais bon, ce qui nous intéresse, nous (à travers notre travail qui doit se dérouler dans SEPT NIVEAUX, en désintégrant les "éléments indésirables" que nous chargeons à l'intérieur de nous) c'est d'arriver à la DIMENSION ZERO INCONNUE et nous submerger, postérieurement, à l'intérieur de la "TALITÉ", dans le sein de la GRANDE RÉALITÉ. Mais ceci est de contenu substantiel, c'est profond, didactique et dialectique, et requiert la connaissance des techniques de fond, en relation avec la question de la méditation profonde.


73°) Vénérable Maître : si le mouvement, dont on parle beaucoup, a son origine dans le corps, et si les inquiétudes que nous avons, s'engendrent dans l'espace, dans les diverses dimensions, cela signifie alors, qu'on a des mouvements divers ?

Ta question est intéressante, mais elle est désuète. Ce dix-huitième siècle, en lequel on parlait de "force et matière", en lequel on discutait de cela et en lequel les gens s'épuisaient à discuter de cela, est passé. On disait aussi que la "matière est un mode du mouvement" et que "l'esprit est un autre mode du mouvement". Cette idée est ancienne, non ? Il est nécessaire d'être plus profond dans le "penser", cela, c'est trop superficiel.

Nous devons approfondir la question intérieure profonde, plus encore, et comprendre que pour nous, l'intéressant est un "MONISME", non un "DUALISME". Si nous apprenons à penser de manière MONISTE, au-delà des DUALISMES CONCEPTUELS et des CONFRONTATIONS LOGIQUES, même si elles sont d'un ordre "style Ouspensky", nous pouvons indiscutablement, en vérité, penser mieux, transformer notre mental, et ainsi, par ce chemin, produire des changements plus fermes ; parce que, sans doute aucun, les idées sont nécessaires, mais il faut savoir les utiliser.

Les idées MONISTES nous amènent à un changement intégral et total ; le MONISME est le Dharmakaya. Les Dharmakayas ne sont jamais dualistes, ils sont toujours MONISTES. C'est pourquoi un MONISTE ne s'affiliera jamais à une école d'extrême droite ou d'extrême gauche ; le Dharmakaya est RÉVOLUTIONNAIRE, il marche sur le sentier du centre, qui est le chemin de la synthèse (Note de bas de page : Le Dharmakaya, en soi et pour soi, est SUBSTANCE-ÊTRE, ÊTRE EN SUBSTANCE).

La question multidimensionnelle est indéniable, mais, en cette matière de multi-dimensionnalité de l'espace, il y a des additions et des soustractions, il s'agit de questions purement mathématiques, et c'est ce qui est fondamental ; savoir que les entités qui gouvernent cet UNIVERS DE LA RELATIVITÉ, sont des chiffres vivants. Entrons donc, sur le terrain des mathématiques... Une autre question, frères ?


74°) Quelle relation y a-t-il entre le Dharmakaya et le Super-Homme ?

Bon, évidemment, le Super-Homme est terriblement Divin, il est au-delà du bien et du mal ; mais, au nom de la vérité, je dois dire que le Dharmakaya se trouve au-delà des conceptions qu'on peut avoir du Super-Homme. Plus encore, je veux dire ou affirmer, avec une plus grande clarté, que le Dharmakaya (celui qui peut effectivement utiliser le "CORPS-LOI"), est indubitablement passé au-delà de l'Individualité même, car, si on veut se convertir en Dharmakaya, l'Individualité doit être complètement dissoute.

Tenez compte de ce que le Dharmakaya est un pas au-delà de la Conscience. La Conscience, nous avons besoin de l'éveiller (c'est évident), au moyen du travail direct sur soi-même, mais finalement, elle soit s'intégrer à la "TALITÉ", à la GRANDE RÉALITÉ (c'est une goutte qui doit tomber dans l'OCÉAN DE LA GRANDE VIE libre en son mouvement). C'est évident : si la Conscience est une partie de l'Âme du Monde en nous, et que nous avons besoin de purifier pour la ramener à son état extrêmement pur, originel, elle doit s'intégrer à la totalité, c'est-à-dire, à la "TALITÉ", à la réalité de la vie libre en son mouvement, et c'est ainsi que nous passons, bien au-delà de l'Individualité.

Maintenant, tenez compte du fait que je suis en train de parler de "Conscience", mais le Dharmakaya se trouve un pas au-delà de la Conscience, il s'est absolument intégré à la GRANDE REALITÉ, il a transcendé l'Individualité. De sorte que le Super-Homme, pour tout à fait grandiose qu'il soit, peut s'incliner avec révérence, devant le Dharmakaya.


75°) Pourrions-nous penser que l'ultime aspiration, est de se perdre, comme une goutte d'eau dans l'océan de la vie libre en son mouvement ?

C'est comme cela ! C'est comme cela ! Ce qui est intéressant, c'est précisément d'arriver à récupérer la Conscience Cosmique, l'extraire, car elle est embouteillée dans l'Ego, la sortir de l'Ego. Si la Conscience est capable de résister à la terrible épreuve du "Sunyata", dans le "Vide Illuminateur", elle est prête - en parlant cette fois, en termes très humains - à entrer dans la "TALITÉ". Je répète : la "TALITÉ" est au-delà du "Vide Illuminateur", et au-delà des rouages de la relativité ; mais, celui qui parviendra à s'intégrer à la "TALITÉ", aura transcendé toute Individualité : c'est ce qui est, ce qui a toujours été et qui toujours sera ; son Corps, est le "CORPS-LOI", le CORPS DE DHARMAKAYA.


76°) Le Dharmakaya est supérieur au Paramartasaya ?

Non, non : PARAMARTASAYA et DHARMAKAYA sont similaires ; ce n'est qu'une question de quelques degrés.


77°) Maître, quand on est arrivé au degré de Dharmakaya, le troisième état de conscience n'a aucune importance ?

Évidemment non. Et même sans être encore arrivé à avoir le Corps de Dharmakaya, celui qui atteint le troisième état de Conscience (qui est celui de 1'INTIME RAPPEL DE SOI-MÊME), change, quant aux idées ; ce qui, pour beaucoup, est important, ne l'est pas pour lui ; il devient différent, complètement distinct.

De sorte que les gens qui sont (par exemple) dans le premier et second Niveau de l'Être, ne comprendraient pas quelqu'un qui parvint au troisième niveau de l'Être, au Troisième État de Conscience. Comment pourraient-ils le comprendre ? Ce qui serait important, par exemple, pour une personne qui se trouve dans les premier et second état de conscience, n'a aucune importance, pour celui qui est dans le troisième État de Conscience (pensez à ce que ceci signifie).

Maintenant, que dirons-nous d'un Dharmakaya ? Le Dharmakaya arriva au quatrième État de Conscience, et même plus : il a transcendé le quatrième État de Conscience, car le "CORPS-LOI" est le CORPS-SUBSTANCE, inséparable de l'Être. Celui qui arrive à de telles hauteurs, a une autre façon de comprendre.

Dans ces études, nous ne devons pas oublier la didactique. Il est clair que chacun de nous charge en lui, le MYSTÈRE DE SA PROPRE AUTO-RÉALISATION ; chacun a son propre Mystère particulier, différent. La manière que quelqu'un a de résoudre son propre Mystère, peut être différente de la manière dont quelqu'un d'autre résout le sien. Chacun a en charge son propre MYSTÈRE INTÉRIEUR. Nous pouvons donner, par exemple, les lois générales, pour que vous travailliez, mais les DÉTAILS, les PROCESSUS SPÉCIAUX sont individuels, très intimes, car ils constituent le MYSTÈRE de chacun, et chacun a son propre Mystère de l'Auto-Réalisation, un Mystère différent, c'est évident.

Pour toutes ces raisons, il convient qu'en réalité, nous prenions la Gnose au sérieux et que nous nous dédiions à travailler sur nous-mêmes. Une autre question ?


78°) Est-il possible de penser que la SUBSTANCE est la partie Supérieure de la MATIÈRE ?

En réalité vraie, la dénommée "matière", est substance cristallisée. Quand cette substance se désintègre, elle passe à des dimensions supérieures, se déroule dans sept niveaux, avant de tomber (finalement), comme un germe simple, dans le Chaos, d'où il sortit ; c'est évident. Là, il dort dans le Chaos, pendant 7 Eternités, jusqu'à ce qu'un nouveau jour apparaisse.


79°) Vénérable Maître ; beaucoup de Bodhisattvas "tombés" qui causent des torts, graves, mais qui se repentent ensuite et changent, peuvent-ils transformer d'autres personnes ?

Bon ; avant tout la question est mal posée, parce que, en réalité vraie, personne ne peut transformer personne. Tu peux, par exemple, recevoir les instructions qu'on donne ici, les techniques pour le travail, mais tu es celui qui doit travailler. Un Adepte peut montrer le chemin aux autres, mais c'est le disciple qui doit parcourir le chemin. Le corps de doctrine qu'on reçoit, est une chose et le travail qu'on doit faire sur soi, en est une autre.

On peut recevoir une information, par exemple, sur le "TRAIT PRINCIPAL" (et nous savons bien que chacun, psychologiquement, a un TRAIT CARACTÉRISTIQUE PRINCIPAL) ; nous pourrions indiquer à X. : "ton trait Principal est la luxure", à Y. "ton trait principal est l'envie". Que ferions-nous ? Un bien ou un mal ? Peut-être un mal, car nous ne le laissons pas découvrir par lui-même, son Trait Principal, à travers le déroulement naturel et didactique. Le fait que nous le lui ayons indiqué, quel est son Trait Principal, ne veut pas dire que lui, l'ait découvert (sûrement lui avons-nous porté préjudice). Il vaut mieux qu'il le découvre par lui-même, à travers son propre auto-développement intérieur profond.

Ainsi qu'en réalité vraie, aucun Adepte ne peut transformer personne ; la seule chose qu'il peut faire, est de remettre les techniques pour que les autres travaillent sur eux-mêmes et se transforment. Mais si quelqu'un reçoit les techniques, ou certaines données, certaines illustrations et ne travaille pas sur lui-même, alors, il perd son temps misérablement, et (c'est évident), le fait également perdre à l'Adepte.


80°) Je me référais Maître, au fait que le Bodhisattva peut payer son Karma, au moyen de la négociation et le pardon, et ensuite, aider l'humanité...

Car, en vérité, qu'est-ce qu'un Bodhisattva ? Pourquoi signaler ceci, précisément ? Nous devons comprendre ce qu'est un Bodhisattva tombé ou un Bodhisattva avant son éveil (en général). Précisément, c'est une semence, il charge une "semence", un germe à l'intérieur de lui ; un germe qui vient cristallisé depuis le haut, un germe qui peut ou non se développer. De même, le germe d'un Pin, s'il tombe en terre stérile, peut ne pas germer ; le germe peut se perdre.

Ainsi donc, un Bodhisattva, n'est rien qu'un sujet X., un individu quelconque, qui charge dans son organisme un "germe" qui pourrait se perdre. Est-il obligatoire qu'il se développe ? Si ce germe se développe à l'intérieur de l'organisme, bon, c'est bien, car, en se développant, il cristallise depuis le haut un Être, un Individu Sacré ou plutôt, qui peut faire quelque chose pour l'humanité.

Mais tant que le Bodhisattva est tombé, bien qu'il charge à l'intérieur de lui ce "germe", il est n'importe qui et non la grande personne que tu es en train de me présenter. Donc, le Karma qu'il peut avoir est le même que celui que peut porter Joseph, ou Jean, ou Diego, par là. Ces dénommés "Bodhisattvas" qui s'enivrent, qui vont par là, ravis par les femmes et "que je ne sais quoi" et "que je ne sais quand"...

Mais, qui est ce type ? C'est un type, comme tous les autres types ; ce type n'est ni plus, ni moins, c'est un élément qui sert les desseins de la Nature, qui est la transformation de forces nécessaires pour l'économie de la Terre (réellement, c'est MONSIEUR PERSONNE). Qu'il ait une femme ? Bon, mais qui a dit que parce qu'il a une femme, il pourrait se convertir en Individu Sacré, ou que ce "germe" va se développer. Et s'il ne se développe pas, alors quoi ? Pendant qu'il se développe, c'est un X., untel, un sot comme n'importe lequel d'entre nous. C'est cela la crue réalité des faits !


81) Je vous ai demandé cela, Maître, parce qu'on a beaucoup parlé de ce thème...

Je recommence à te le répéter : que ce soit même un individu qui charge une "petite semence" d'un Dieu de Sirius, ou des choses dans ce style, dans la vie, ce sujet est un corps, il a un corps qui capte un genre d'énergies déterminées et les transforme et les retransmet aux couches intérieures de l'organisme planétaire dans lequel nous existons, dans lequel nous vivons. Cela, c'est le fait, mais rien de plus. Il charge un "germe" dans ses glandes sexuelles et pourrait se développer, mais il pourrait également ne pas se développer. Vivant comme un type, n'importe lequel, commun et courant, c'est un quidam.

Pourquoi va-t-il avoir un Karma tellement spécial ou pourquoi va-t-il être la spécialité de l'Univers ? C'est un pauvre sot comme je le suis moi, comme peut l'être n'importe qui ! C'est cela, la crue réalité des faits ! Situons nous dans le champ des réalités et sortons de la MYTHOMANIE, car ceci porte préjudice et est en train de porter préjudice au Mouvement Gnostique.


82°) Maître, vous nous avez dit que l'humanité future habitera en des terres nouvelles et que c'est pour cette raison qu'est en train de se former une Armée du Salut Mondial. Ma question est : quelle est la condition de base, pour faire partie de cette Armée, qui, à son tour, sera emmené en exode ?

Évidemment, sur ce grand continent qui aura à servir de scène à la sixième race-racine, se créera une nouvelle culture et une nouvelle civilisation. Ainsi donc, la condition fondamentale, pour être sélectionné, condition de base et fondamentale, pour faire partie du nouvel exode, sera d'avoir dissous l'Ego, si ce n'est totalement, de manière intégrale, parce que c'est vraiment beaucoup, au moins la moitié. Avec des gens qui ont au moins détruit 50% de l'Ego, il y a de l'espoir, car s'ils sont capables d'en détruire 50%, ils sont aussi capables de détruire l'autre 50%.

Mais les gens qui n'ont jamais travaillé sur eux-mêmes, même s'ils sont très bien documentés dans la doctrine, on ne compte pas dessus ; des gens de cette sorte ne pourront pas être sélectionnés. De manière que nous sommes en train de parler sur les faits.

Quant à ce qui me concerne, mon insignifiante personne qui ne vaut rien, je ne suis rien que l'instrument du Grand Oeuvre (c'est tout), l'instrument du Père. Ainsi que, en ce moment, le Mouvement Gnostique marche déjà en Amérique, dans tout l'Hémisphère Occidental, et devra se développer énormément dans le futur, il aura à grandir de manière extraordinaire. Nous continuerons avec l'Europe, où il aura à installer une merveilleuse scène, au moyen de quelques impacts scientifiques tout à fait indispensables, et postérieurement, nous compléterons notre oeuvre en Asie, dans le Continent Asiatique.


83°) Ces "impacts scientifiques" dont vous parlez, seraient-ce par hasard les équipements que vont apporter les extra-terrestres ?

Bon, au nom de la vérité, nous devons dire que sera remis à l'humanité un équipement technico-scientifique, qui permettra la communication avec les vaisseaux cosmiques et avec d'autres mondes habités. Les extra-terrestres, pour cette raison (et avec cet équipement, au moment où 1'humanité toute entière l'aura), pourront collaborer avec nous, massivement, cultivant l'humanité entière.

Cela amènera une grande révolution culturelle, car les principes scientifiques actuels seront démolis, réduits mondialement en poussière cosmique. Tout ce qui, actuellement, s'est converti en dogme scientifique, sera ébranlé. L'équipement de télécommunication lui-même, qu'on utilisera, en finira avec la Télévision et avec la Radio, de sorte que les intérêts créés se retourneront contre nous et nous serons terriblement combattus. Haïs à mort par les puissants, les intérêts créés nous menaceront de mort.


84°) Tout ceci se passera dans ce siècle-ci ?

Tout ceci se passera dans ce siècle, et une partie de celui qui entre. De sorte que, quand on aura tout cela, quand les communications scientifiques commenceront avec des gens d'autres mondes, et que ces gens des autres mondes commenceront, à leur tour, à instruire l'humanité massivement, vous vous rappellerez ce que je suis en train de vous dire en ces moments.


85°) Nous serons déjà bien vieux, quand cela arrivera ?

Eh bien je pense que ceci ne tardera pas beaucoup ; je pense que c'est même proche.


86°) Les renseignements très respectables des différents Maîtres, signalent que la troisième guerre mondiale pourrait se déchaîner, entre les années 1981 et 1982, mais on ne nous a pas dit combien de temps durera cette guerre. Que pouvez-vous nous dire à cet égard ?

Je ne pense pas que la guerre atomique puisse éclater encore, il se peut qu'elle tarde un peu plus. Je ne suis pas d'accord avec le fait que ce soit pour 81 ou 82 ; elle tardera, encore un peu. Pourtant, l'hécatombe atomique sera épouvantable et tout ceci précédera la catastrophe. Avant la catastrophe, non seulement il y aura une troisième guerre mondiale, mais encore d'autres guerres secondaires qui seront effrayantes.


87°) Ces guerres seront l'antichambre de la troisième déflagration mondiale ?

Oui, ces guerres seront l'antichambre, et il y en aura beaucoup. Il y aura, en outre, des maladies nouvelles, complètement inconnues et la science n'a pas de remède pour les guérir. Le cancer se multipliera de grande manière ; il y aura des pestes par toute la rotondité de la terre, faim et désolation, et, finalement, viendra la catastrophe, la catastrophe finale. Les tremblements de terre seront de plus en plus fréquents, ils seront toujours plus terribles, plus effrayants, et en finiront avec toute cette fausse civilisation.


88°) On sait que les extra-terrestres sont en train de sortir des gens d'ici, pour les emmener à d'autres mondes. Le font-ils dans le propos qu'ils s'auto-réalisent là-bas, ou est-ce seulement pour échanger des semences ?

Bon ; la crue réalité des faits, est que quelques terriens sont emmenés à l'espace, pour être étudiés dans les laboratoires de certains vaisseaux cosmiques. On les étudie, pour le fait que ces terriens sont, certes, très bizarres et ont provoqué la curiosité de quelques vaisseaux cosmiques, à cause de l'étrangeté de leur psyché.

Les terriens sont des gens endormis, ils se trouvent dans un état d'HYPNOSE COLLECTIVE, ils n'ont pas un état de conscience normal, mais ANORMAL. Il s'agit de gens qui sont hypnotisés par certaines forces, hypnotisées par le SERPENT TENTATEUR DE l'ÉDEN, et, comme ils vivent dans un état somnambulique si étrange et réagissent de manière si curieuse, ils ont retenu l'attention de ces vaisseaux cosmiques et ces terriens sont sortis des villes ou des champs, et emportés dans des vaisseaux cosmiques spéciaux.

Là, dans les laboratoires, on les étudie, et ensuite, on les ramène (comme des objets de curiosité), et on les dépose à nouveau, à l'endroit où on les avait pris. En vérité, les terriens sont très étranges, ils sont très étranges, les habitants de la Terre ; ils sont extrêmement bizarres, pour tout le Cosmos, anormaux, à 100%.


89°) Il y a de cela deux semaines, des gens se sont perdus dans le "Triangle des Bermudes". Ces gens, où vont-ils ?

Bon ; beaucoup de gens se perdent dans les Bermudes, dans le fameux "Triangle des Bermudes", car là, il y a une porte ouverte sur la Quatrième Coordonnée. Ils restent dans la Quatrième Coordonnée, et c'est tout.


90°) Mais, il n'y a pas, là-bas, quelque chose de matériel, par où ils pourraient monter, ou quelque chose dans le genre ?

Non, c'est un goulet qui les avale, qui les met à 1'intérieur de la Quatrième Dimension terrestre, et c'est tout.


91°) Vous avez dit "Quatrième Dimension Terrestre" ?

La Quatrième Dimension de notre monde lui-même. Ils ne s'ennuient pas là-bas, tu sais ? Tu n'aimerais pas y être ?


91°) Oui, cela me plairait, mais je voudrais savoir ce qui leur arrive dans la Quatrième Dimension...

Bon, ils vivent mieux, là-bas. Il y a là d'autres humanités qui vivent mieux, dans la Quatrième Dimension ; des humanités en chair et en os, qui vivent mieux. Maintenant, les sujets en question, qui se perdent dans le "Triangle des Bermudes", qui sont passés à la Quatrième Verticale, dans cette Quatrième Dimension, ont l'opportunité de recevoir une grande aide, pour travailler dans la dissolution de l'Ego.


92°) Vénérable Maître, vous croyez que les scientifiques s'orienteraient mieux, s'ils se dédiaient à chercher des traces de vie sur la Planète "Hercolubus" ou sur d'autres planètes ?

Eh bien Hercolubus contient de la vie et, si les scientifiques se dédiaient à chercher de la vie sur Hercolubus, il est clair qu'ils en trouveraient. "Hercolubus" contient de la vie, c'est un monde qui est peuplé de manière dense, par une humanité aussi perverse que celle de la Terre. Si nous comparons les terriens avec les habitants d' "Hercolubus", ils augmentent tous deux en perversité ; les uns sont pervers, les autres sont pervers (ils sont pareils). Ils sont également, maintenant, dans le "Kali-Yuga" et sont terriblement maléfiques, c'est-à-dire très semblables aux terriens.


94°) Alors, ils sont passé par le même processus que celui que nous avons passé nous-mêmes ?

Ils sont dans ce processus.


95°) Ils eurent également leur "Serpent Tentateur" ?

Tout ! Ils sont aussi pervers que les terriens, ils ont l'Ego, terriblement développé.


96°) On comprend, alors, que les habitants d' "Hercolubus" et nous, nous nous mouvons dans la même dimension ?

Oui... Et une chose très intéressante, c'est que "Hercolubus" fait un jeu merveilleux avec toute la mécanique céleste, parce que notre Système Solaire voyage autour du Ceinturon Zodiacal en quelques 27 968 ans, plus ou moins (je ne sais pas, parce qu'on n'a pas pu faire le calcul exact). Notre Système Solaire fait le voyage autour du Zodiaque et une race ne dure pas plus que ce que dure un voyage du Système Solaire autour du Zodiaque. Le voyage terminé, la race se termine avec une grande catastrophe. Mais, ce qui est intéressant, c'est que, toujours, à la fin du voyage, "Hercolubus" arrive. C'est pourquoi je ne crois pas aux orbites de 6 666 ans, que beaucoup ont prêté à "Hercolubus", je ne les accepte pas, parce que j'ai vu qu' "Hercolubus" s'approche uniquement à la fin du voyage.

De sorte, alors, qu'il fait jeu avec ce voyage et arrive, exactement, pour ponctuer la fin de la race. Parfois, celui qui initie la catastrophe, est Hercolubus, parfois, c'est l'eau. En Atlantide, ce fut l'eau, qui initia la catastrophe, qui produisit la catastrophe, même si le feu fit un duo avec elle. Maintenant, ce sera le feu qui entrera en activité le premier, et ensuite, l'eau. Entre le feu et l'eau se définissent les destins de l'humanité.


97°) Si, sur "Hercolubus", l'humanité vit comme nous, les processus scientifico-intellectifs que nous sommes en train d'expérimenter, se montrent aussi à eux ?

De la même manière, car ces processus scientifico-intellectifs de l'humanité actuelle, manifestement anti-chrétien, se donnent sur n'importe quelle planète perverse.


98°) Est-il sensé de supposer que les habitants d' "Hercolubus", passèrent par le même problème que celui qui surgit sur la Terre, avec l'erreur de l'Archange Sakaki ?

Bien sûr, certes, ils eurent un processus semblable, bien que, là-bas, le coupable n'ait pas été l'Archange Sakaki.


99°) C'en fut un autre ?

Elle eut également ses coupables. Et c'est que ce sont des calculs très difficiles, que ceux qui sont à faire, quand il s'agit de donner l'Abominable "Organe Kundartiguateur" à l'humanité. Une défaillance quelconque, pour insignifiante qu'elle soit, dans les CALCULS TRANSFINIS, et c'est un motif plus que suffisant pour que l'échec se produise. On donna à l'humanité terrienne 1'Abominable "Organe Kundartiguateur", mais l'erreur résida en ce que l'Archange Sakaki se trompa dans les calculs mathématiques.


100) Sans vouloir condamner l'Archange Sakaki, car cela n'est pas notre affaire, pouvons-nous supposer qu'il agit de sa propre initiative, sans tenir compte de son Père Interne ?

Eh bien, il fit un travail sous la direction du Père, mais (en tant que personne), ses calculs humains furent erronés. Ce sont des calculs très spéciaux de MATHÉMATIQUES TRANSFINIES, mais il lui a manqué d'être un peu plus mathématique, et il se trompa dans ses calculs. Il ne le fit pas avec de mauvaises intentions, mais il calcula mal.


101°) Malgré les calculs mal faits, il nous a quand même énormément aidé ?

Il travailla aussi pour l'humanité, il chercha toujours le bien de l'humanité, mais il eut une défaillance. Évidemment, quand on voulut retirer l'Abominable "Organe Kundartiguateur" à l'humanité, ce fut trop tard, au-delà du temps normal, et cela eut pour résultat que (quand on le lui retira), les mauvaises conséquences restèrent dans les cinq cylindres de la machine organique.

Ces "mauvaises conséquences", sont les "agrégats psychiques", vive personnification de nos erreurs, et la Conscience, naturellement, resta enfoncée à l'intérieur de ces "agrégats". Depuis lors, l'humanité est submergée dans l'inconscience, dans l'erreur.


102°) Si on avait coupé l' "Organe Kundartiguateur" à l'humanité, à temps, dans quelles conditions se serait-elle retrouvée ?

Elle se serait retrouvée équilibrée, et sans l'Ego, mais Sakaki se trompa dans ses calculs. C'est là le problème, un problème très grave.


103°) Jusqu'à quel point sommes-nous responsables de ce problème ?

Bon, nous, nous ne sommes rien que les pauvres victimes du fourvoiement des Dieux. C'est ce dont j'ai moi-même fait part aux Dieux, quand, ici, dans le "Désert des Lions", je parvins à me mettre en contact physique avec eux.


104°) Passont maintenant au terrain de l'anthropologie, pourriez-vous nous dire d'où vinrent les Mayas ?

La racine des Mayas, nous la découvrîmes dans l'Atlantide, son tronc-racine se trouve en Atlantide. Avant la submersion de l'Atlantide, beaucoup de Mayas partirent pour l'Amérique ; ils arrivèrent au Yucatan, ils arrivèrent à la terre de Guatemala, etc... et d'autres, vers l'Égypte, vers le Tibet, etc...


105°) Vers le Pérou aussi ?

Non, le Pérou est une autre race ; les Incas du Pérou, les Incas de Manco-Capac, sont d'autres gens.


106°) On dit qu'Hermès Trismégiste fut une Divinité Atlante, qui arriva en Égypte, qui, à ce moment-là, était un peuple semi-civilisé. Est-ce que c'est vrai ?

Hermès Trismégiste est un égyptien, un grand sage, un Maître sage, le Grand Avatar d'Égypte. Évidemment qu'il hérita de la sagesse des Atlantes, et ceci, est autre chose. De l'Atlantide, il reçut, donc, toutes ces antiques connaissances ; mais Hermès Trismégiste est un Maître égyptien, c'est le Grand Avatar des Égyptiens. Les égyptiens héritèrent de la Sagesse atlante, ceci, nous le nions pas, mais cela ne va pas au-delà ; c'est uniquement ce que c'est.


107°) Pourrait-on dire aussi que, pour cette raison, les pyramides aztèques coïncident avec les pyramides égyptiennes, que c'est pour cela qu'elles révèlent une même connaissance ?

Oui, naturellement, l'Atlantide est le tronc commun de l'Orient et de l'Occident, de l'Amérique avec l'Europe et d'autres endroits du monde. Évidemment donc que les pyramides égyptiennes et les pyramides du Mexique antique se basent sur la même sapience, sur la même sagesse. Les pyramides du Mexique sont plus antiques que celles d'Égypte. Aux temps de l'Atlantide, il y avait deux endroits de pèlerinage : l'un, aux pyramides d'Égypte, l'autre, aux pyramides de Teotihuacan. C'étaient deux lieux de pèlerinage.


108°) Existe-t-il une relation entre le "Triangle des Bermudes" et l'Atlantide ? C'est-à-dire, aux temps de l'Atlantide, est-ce que le Triangle des Bermudes était déjà là ?

Bon, il y a donc là-bas une porte ouverte vers la Quatrième Verticale ; ceci est évident. Des avions, des personnes, des vaisseaux, ont disparu, dans le "Triangle des Bermudes". Il y a une porte d'accès à la Quatrième Verticale dans cette région, mais l'Atlantide couvrait totalement toute les Antilles, c'était un vaste continent, situé dans l'Océan qui porte son nom, dans l'Atlantique, et il s'étendait depuis le Septentrion jusqu'aux régions borales, et depuis le Sud jusqu'au Septentrion (il est vraiment grand, le continent Atlante). Il n'est pas possible que l'Atlantide soit tombé dans le "Triangle des Bermudes", qui est un petit triangle. Par contre l'Atlantide couvrait tout l'Océan Atlantique ; il était immense, énorme...


109°) Quand on parle de 2 500, en tant qu'année qui devra conclure l'actuelle cinquième race, devons-nous le prendre comme chiffre symbolique, ou cela obéit-il à une quelconque chronologie ?

C'est symbolique, et c'est pourquoi nous l'avons citée dans "La Doctrine Secrète d'Anahuac". C'est une date symbolique qui coïncide avec le moment où l'on ouvre le SEPTIÈME SCEAU de l'Apocalypse de St-Jean. Cela signifie qu'on déchire le Septième Sceau, parce que 2 + 5 c'est 7. L'humanité, à l'heure actuelle, a déchiré six sceaux ; elle doit ensuite passer par le Septième Sceau, et on dit symboliquement que c'est en l'année 2 500, mais il ne faut pas le prendre littéralement, non.

Le commencement des catastrophes définitives se trouve en l'année 2 043, car le "KATUN-13" commence en 2 043 (le "KATUN-13" des Mayas). Ceci, c'est écrit, et ceci, le savent tous les âges du MAYAB. Je demandai, moi, à un vieux Maya, à Palenque : "Ton fils le verra ?" Alors, le vieillard me répondit : "Mon fils ne le verra pas." "Ton petit fils verra le Katun-13 ?" Il répondit : "Mon petit fils, oui, le verra."
Le "KATUN-13", comme les autres douze Katuns, s'accomplira aux pieds de la lettre. Chacun des douze Katuns a été exact, aucun ne s'est trompé. Le Katun-13 entre par là, en l'an 2 043. Ils mettent une moyenne, entre 2 040 et 2 043. À peu près par là, c'est ce que les Mayas mettent au "Katun-13".


110°) Qu'est-ce que c'est, "KATUNS" ?

Tu dois étudier le "POPOL-VuH", ou le "Chilam-Balam" de Chumayel ; là, tu recevras une information ample sur les treize Katuns. Il est impossible que je te concrétise toute la sapience des 13 Katuns, en une petite conversation. C'est difficile, non ? Ils embrassent d'énormes extensions de siècles, de temps ; c'est quelque chose de très vaste.


111°) Chaque 52 ans, un cycle s'accomplit, selon le calendrier Nahoa ?

Non, cela, c'est le cycle de la "rénovation des feux", quand le "vieux feu" se termine et s'allume un "feu nouveau". Ces SEPT CYCLES de 52 ans chacun sont très exacts, mais, eux-mêmes, à leur tour, sont en relation avec des cycles plus grands. Les gens de cette époque ne voient rien que de petits cycles de 52 ans, mais, réellement, chacun des sept grands cycles correspond à une race, et, 5 + 2, encore une fois 7 (le Septième Sceau).

De sorte que la première race qu'il y eut dans le monde est une chose, qui fut la race Protoplasmique, et la seconde race en est une autre, celle des Hyperboréens. Autre chose encore, la troisième race, celle des Lémures, une autre encore la quatrième, celle des Atlantes, une autre, la cinquième, la notre, et il en viendra une sixième, et après, une septième.

Mais, évidemment, ce sont les "SOLEILS" Nahoas. PREMIER Soleil, par exemple, la première race ; DEUXIÈME SOLEIL, la deuxième race ; TROISIÈME SOLEIL, troisième race ; QUATRIÈME SOLEIL, quatrième race ; CINQUIÈME SOLEIL, la cinquième race, que nous sommes (les "ENFANTS DU CINQUIÈME SOLEIL"). De sorte que, quand on parle du "CINQUIÈME SOLEIL", on se réfère à la RACE ARYENNE. Les "ENFANTS DU SIXIÈME SOLEIL" appartiennent à la "RÉSURRECTION DES DIEUX" et ceux du "SEPTIÈME SOLEIL", seront les derniers, ceux de la septième race. De manière que, maintenant, nous sommes dans le CINQUIÈME SOLEIL. C'est en cette époque qu'on attend le "Katun-13" des Mayas. La grande catastrophe qui s'avoisine, qui est déjà aux portes, viendra dans le "KATUN-13".


112°) En l'année 2 043 ?

Oui, par là, entre 2 040 et 2 043, commence le "Katun-13". Nous sommes dans le "Katun-12", nous ne sommes pas encore arrivés au 13. Dans le "Katun-13" vient l'approche au plus fort d'Hercolubus. Il est clair qu'Hercolubus, en s'approchant de notre planète, de manière exagérée, produira forcément des catastrophes, car c'est une planète très grande, bien plus de 1000, presque des millions de fois plus grande que la Terre. C'est un "monstre" qui, en s'approchant, au pas où il va s'approcher (si exagérément) de notre orbite terrestre, fera que la Terre ne résistera pas, il la "mettra à l'envers", complètement.

Mais avant que la catastrophe n'arrive, de "la mettre à l'envers", il tirera, avec son pouvoir magnétique, le feu liquide qui se trouve à 1'intérieur de la Terre. Ce feu liquide, en sautant à la superficie, s'écoule sur toute la croûte terrestre et la brûle totalement ; il n'y a rien qui puisse n'être pas brûlé, il brûle tout. De sorte que, tout se brûlant, toute l'humanité périra donc.

Ce sera celui-là, le jour du "GRAND INCENDIE UNIVERSEL", prophétisé par Nostradamus, prophétisé par Pierre l'Apôtre, quand il dit : "les éléments, flambants, seront détruits, et la Terre et toutes les oeuvres qui sont en elle, seront brûlées" ; prophétisé par Jésus de Nazareth, dans son Sermon Prophétique, prophétisé par les Mayas, dans leur "Katun-13", prophétisé par les Nahoas, quand ils parlent de ce que les "ENFANTS DU CINQUIÈME SOLEIL périront par le feu et les tremblements de terre" ; c'est-à-dire que c'est prophétisé et re-prophétisé par tous (il y a, à ce propos, une documentation abondante) ; que la croûte terrestre brûlera totalement, que rien ne restera vivant.

Maintenant, au plus fort de l'approche d'Hercolubus, une révolution des axes de la terre se produira. Il y a donc un mouvement complet : ce que sont les deux pôles, se convertira en Equateur, et ce qui est Equateur, se convertira en Pôles. La Terre fera une pirouette, ce sera quelque chose de terrible... Un extra-terrestre disait, par là, que si on arrivait à faire exploser Hercolubus (et eux ont des méthodes, et ils pourraient le faire), la catastrophe serait si terrible, qu'elle détruirait tout le Système Solaire. Vous voyez à quel point "Hercolubus" est grand ?


113°) L'approche d' "Hercolubus" affectera aussi d'autres planètes ?

C'est ce que disent les astronomes. Nous avons, dans notre Institution, une carte tracée par les astronomes eux-mêmes ; de sorte que nous n'inventons rien de notre crû. Ceci est déjà dûment étudié par tous les observatoires de Londres, de Paris, de Manille et de partout. Là, nous avons la carte que les astronomes on tracée ; nous ne l'avons pas tracée, nous. On pourrait dire : "Bon, c'est vous qui, avec votre fanatisme, l'avez tracée" ; mais, non, nous n'avons pas tracé cela ; ce sont les astronomes officiels qui l'ont tracé. Selon cette carte, "Hercolubus" affecte directement la Terre, et influe, secondairement, sur Jupiter, Mars et Uranus. Ceci, de manière secondaire, car, fondamentalement, cela affecte la Terre.


114°) Pourquoi ceci doit-il se passer spécifiquement dans notre Système ?

C'est le jeu mécanique des sphères ; c'est un jeu qui existe depuis l'aurore de la création. Notre Système Solaire doit voyager autour du Ceinturon Zodiacal et chaque fois que s'achève un voyage du Système Solaire autour du Ceinturon Zodiacal, la fin de ce voyage coïncide avec l'orbite d' "Hercolubus". Ainsi c'est une question mécanique.


115°) Tout ceci est synchronisé ?

Oui, synchronisé. De sorte que, alors, "Hercolubus" a son orbite autour du SOLEIL TYLAR et arrive à coïncider, à la fin du voyage, avec notre Terre et tout notre Système Solaire. De telle manière qu' "Hercolubus" coopère à cela, en marquant la fin de l'année Sidérale.


116°) Si tout est brûlé sur la croûte terrestre, comment et de quelle façon l'humanité, les animaux et les plantes et tout le reste, va recommencer à fleurir ?

C'est que quelques endroits ne seront pas affectés. Il est possible, par exemple, que beaucoup de sommets, beaucoup de montagnes élevées, soient transformées en îles, que les montagnes élevées ne subissent pas beaucoup de dommages, des montagnes, par exemple, l'Everest. Aujourd'hui, 1'Everest a 8 000 mètres au-dessus du niveau de la mer et en arrivera à être une île merveilleuse. Je peux vous assurer que l'Everest va se transformer en île, et si quelques-uns étaient "piqués", ils pourraient monter sur 1'Everest, pour qu'il ne leur arrive rien, mais ils mourraient de faim, les pauvres ; pendant ce temps-là, ils mourraient dans la neige et le froid.

Bon ; il y aura ainsi beaucoup d'endroits, de montagnes élevées, qui se transformeront en îles. Il faudra également tenir compte du fait que le noyau qui va se former, sera intégré par l'Armée du Salut Mondial. Ce noyau, évidemment, devra marcher vers un nouvel exode. Avant la catastrophe, ils seront sortis secrètement, ils seront emmenés, conduits jusqu'à une île du Pacifique, où rien ne va se passer. C'est une île assez vaste, où on pourra avoir de l'agriculture, où on pourra avoir du bétail, où on pourra avoir des chevaux, où on pourra garder beaucoup d'espèces, afin qu'elles ne disparaissent pas. Le groupe choisi marchera vers cette île du Pacifique...


117°) Maître, je pense tout à coup à ce que sera le destin de notre Lune, après la catastrophe qui s'avoisine...

Bon ; Je n'ai pas investigué, quant au sort de cette Lune qui nous illumine. J'ai toujours pensé qu'elle allait tomber sur la Terre ; j'ai toujours pensé cela (peu à peu, à travers les siècles), parce que la Terre l'a attirée peu à peu. Avec cet événement, il est possible que la chute de la Lune sur la Terre soit provoquée, c'est une possibilité. Mais, au cas où ceci n'arriverait pas, la chute de la Lune sur la Terre sera pour plus tard. Mais bon, en tous cas, ce que oui, je peux vous dire et vous garantir, c'est que la catastrophe est inévitable.

Nous sommes en train de former l'Armée du Salut Mondial, avec des gens de toutes les Nationalités, peuples et langues. Mais que cherchons-nous au juste ? Nous cherchons à former le noyau qui aura à servir de base pour la future sixième race-racine ; c'est cela, que nous sommes en train de faire : nous voulons ce noyau. Le Mouvement Gnostique a grandi, il est établi dans tout l'Hémisphère Occidental ; des millions de personnes appartiennent déjà au Mouvement, ce sont des gens de la Gnose.

Le Mouvement Gnostique grandira bientôt en Europe et en Asie ; en Asie, elle arrivera à son apogée maximum. Mais, de tous ces millions de personnes qui rentrent dans la Gnose, on sélectionnera seulement le personnel qui aura travaillé sur Lui-même, qui aura dissous l'Ego, ou tout au moins une partie de l'Ego, pour pouvoir les conduire à l'Île où il faut le conduire. Mais des personnes avec l'Ego, des personnes qui n'ont pas travaillé sur elles-mêmes, qui n'ont pas été capables de dissoudre l'Ego, ne sont pas des personnes en lesquelles nous pouvons avoir confiance (cette sorte de gens périra par le feu et par l'eau). On pourra avoir confiance, réellement, en ceux qui travaillent sur eux-mêmes ; ce seront ceux-là, les gens en qui on pourra avoir confiance. C'est là, la crue réalité des faits.

Les survivants, sur cette île, attendront quelques siècles au milieu des vapeurs d'eau, car, ces jours-là, la Terre sera enveloppée de feu et de vapeur d'eau. Ils attendront là, que de nouvelles terres jaillissent de l'Océan, que surgisse la scène de la sixième race-racine, car, avec la révolution des axes de la Terre, les mers actuelles se déplaceront et les continents actuels se retrouveront au fond de la mer. Il faudra alors attendre que surgissent, du fond des mers, des terres nouvelles et des cieux nouveaux (comme le dit aussi St Paul de Tarse, et ceci est vrai), où la sixième race-racine vivra.

Maintenant, quant à aller vivre, alors [...], dans ces terres nouvelles qui vont surgir du fond des mers, ceci sera possible seulement pour ceux qui auront définitivement désintégré l'Ego. Si quelqu'un, aussi intelligent qu'il soit, n'a pas désintégré la totalité de l'Ego, à 100 %, on ne lui donnera pas de corps dans l'Âge d'Or, car, dans l'Âge d'Or, on ne donnera de corps physique à personne qui n'ait reconquis l'innocence dans le mental et dans le coeur. S'il y a une personne qui n'est pas innocente, qui n'y est pas encore parvenu, cette personne n'aura pas de corps dans l'Âge d'Or. L'Âge d'Or est pour des gens purs, innocents. C'est cela, la crue réalité !


118°) Quand surgira cette nouvelle scène, qu'arrivera-t-il avec les cercles submergés des mondes infernaux ? Se nettoieront-ils, ou continueront-ils à être ce qu'ils sont ?

Les Neuf Cercles dantesques, le "Tartarus", le "Royaume de Pluton", continuera exactement. Il est vrai que tous ces millions de personnes qui vivent actuellement sur la face de la Terre, entreront dans 1'involution submergée des mondes infernaux, ils involueront dans le temps, et à travers un longue période d'années, ils désintégreront progressivement l'Ego.

De sorte que, quand une personne désintègre l'Ego dans les mondes infernaux, c'est-à-dire quand elle passe par la porte seconde, qui est la mort de l'Ego, alors l'Essence sort à la lumière du Soleil, ressurgit, pure et innocente à la lumière du Soleil, pour évoluer dans les règnes minéral, végétal, animal, jusqu'à reconquérir l'état humain qui fut perdu autrefois. Tous ces millions d'êtres humains qui peuplent la face de la Terre, rentreront aux mondes infernaux, ils involueront dans le temps, et, avec la "mort seconde", ils s'échapperont de l'Averne, pour réinitier de nouveaux processus évolutifs, qui devront partir du minéral, continuer dans le végétal et poursuivre dans l'animal, jusqu'à parvenir à l'état humain qui fut perdu autrefois.

En arrivant à l'état humain, toutes ces Essences (retournées dans des corps humains) formeront les peuples de l'Âge d'Or, qui sera une humanité innocente et pure. De manière que, dans l'Âge d'Or, l'humanité recommencera à sortir des mains de son Créateur, complètement innocente et totalement pure.


119°) Quand la future sixième race arrivera à son Âge de Fer, elle recommencera à dégénérer ?

Bon, oui, et c'est normal... Nous voyons que la Terre tourne autour du Soleil, et a ses quatre saisons : printemps, été, automne, hiver. Il en va de même, avec l'année Sidérale, dans le voyage du Système Solaire autour du Ceinturon Zodiacal : elle a ses quatre saisons : printemps, l'Âge d'Or ; été, l'Âge d'Argent ; automne, l'Âge de Cuivre ; hiver, l'Âge de Fer. Quand l'Âge de Fer reviendra, reviendra une humanité perverse, comme celle d'aujourd'hui. Mais, pour l'instant, les Âges d'Or et d'Argent reviennent (après la grande catastrophe, c'est évident) ; viendront un grand nombre de siècles, des milliers d'années de beauté, avec une Nature vierge, surgie du CHAOS, surgie du fond des mers. Tout sera extrêmement beau...


120°) Selon la Gnose, quand un "Moi" est désintégré, une vertu naît. Ma question est : après qu'une vertu est née, elle peut être perdue à nouveau ?

Oui, elle peut être reperdue, parce que les Dieux aussi tombent. N'auriez-vous par hasard pas lu tout ce que disent les Saintes Écritures ? Vous ne vous rappelez pas la révolte des Anges ? Alors, les Anges tombèrent, non ? Ils se convertirent en démons. Pourquoi dit-on qu'ils se convertirent en Démons ? Parce que les "Mois" ressuscitèrent en eux. Pourquoi sont-ils ressuscités ? Parce qu'ils violèrent la Loi, ils forniquèrent. Il est écrit que "les fils de Dieux se marièrent avec les filles des hommes", qui, en ce temps-là, étaient des géants...

De sorte que vous voyez bien que je suis en train de vous parler de quelque chose qui me concerne, que j'ai expérimenté par moi-même, parce que je faisais partie de la révolte des Anges. Il n'est pas superflu de dire qu'à l'époque de l'Antique Lémurie, je vécus, je fus Lémure ; que je vécue chez les Hyperboréens, je fus Hyperboréen, et je connus également les gens de la première race Protoplasmique.

Il n'est pas de trop de vous dire que je connus la Terre dans son processus d'évolution et d'involution à l'intérieur des dimensions supérieures de la Nature, avant qu'elle (la Terre) se transforme en protoplasme ; je vis surgir la Terre du CHAOS, à l'aube du Mahamanvantara. Et moi, je n'ai rien oublié du tout. Ainsi donc, je rends témoignage de ce qui me concerne, de ce que j'ai expérimenté par moi-même.

En Lémurie, nous avons commis l'erreur, nous, bien des frères qui avions vécu dans d'autres Mahamanvantaras, de prendre épouse, quand cela nous était interdit. Ce fut cela, la "Révolte des Anges" et je me trouvai, moi aussi, dans cette révolte. J'entrai naturellement dans la ronde, comme d'autres y entrèrent, et ce fut "la gaffe". Que je souffris beaucoup en Lémurie ? C'est certain ! Qu'il m'incomba de me lever, sur le continent Lémure même ? C'est également réel ! Et que je restai de nouveau debout, en Lémurie, c'est on ne peut plus certain ! Je peux rendre témoignage de tout cela, parce que je l'ai vécu, je l'ai expérimenté. Je pourrais faire, ici, un vaste exposé sur l'histoire de la Terre, depuis qu'elle a surgi du Chaos, mais ce serait une histoire si longue que toute la nuit n'y suffirait pas. De sorte qu'avec cela, je vous dis tout.

Mais, qu'arriva-t-il ? Les "Mois" ressuscitèrent, en nous tous, qui entrâmes dans cette "révolte". Que beaucoup de frères se repentirent ensuite ? Cela, c'est autre chose ! Ils recommencèrent à monter (et j'étais aussi de ceux qui se repentirent) et nous recommençâmes à éliminer les "Mois" en question ; mais, si nous ne montons pas la garde, ils recommencent à ressusciter, c'est évident ; c'est évident.
Je vous parle en synthèse, grosso modo ; je ne m'arrête pas, en ce moment, pour vous parler du Plateau de l'Asie Centrale, ni de rien de cela, car ce serait long. Ce que je veux, en ce moment, c'est répondre à vos questions. Si quelqu'un veut poser une question, qu'il le fasse avec la plus entière liberté.


121°) La Lémurie était-elle très différente de ce monde dans lequel nous vivons ?

Bien entendu ! Ce fut un continent gigantesque, qui était situé là-bas, dans l'Océan Pacifique ; le climat, tout à fait tropical, terriblement tropical ; les volcans ne cessaient de faire irruption, la terre, à cette époque, était bien différente de ce qu'elle est aujourd'hui ; tout le monde parlait dans le langage de la Lumière.

Si, par exemple, nous voulions saluer quelqu'un, nous ne disions pas, comme aujourd'hui, "good morning", ou simplement "bonjour", mais nous mettions la main sur le coeur et nous disions "HAIBU", et l'autre répondait : "HAIBU". Nous parlions dans un langage très différent, plutôt "chantonnant", dans un langage, comme nous disons, dans le VERBE SACRÉ, "PRETEN", c'est-à-dire, supérieur, et nous avions pouvoir sur les éléments : sur le feu, sur les airs, sur les eaux et sur la terre, quand l'un d'entre nous marchait parmi ces multitudes lémure ; je me rappelle donc ces pouvoirs : comment je pouvais déchaîner la foudre et les tempêtes. Nous étions venus d'autres Mahamanvantaras et nous connaissions la vie. Plus tard, nous avons commis l'erreur, nous les Frères, de prendre épouse, quand cela nous était interdit. Ensuite, nous eûmes à beaucoup souffrir, souffrir pour nous lever à nouveau.

Ainsi, donc, je connus la Lémurie. Elle se noya dans l'Océan Pacifique, finalement, après 10 000 années de tremblements de terre incessants (par "un soleil de pluie de feu", comme disent les Aztèques). Tout cela, je le connus. Le feu et les tremblements de terre enfoncèrent la Lémurie dans le Pacifique, tout au long de 10 000 ans.


122°) Y eut-il des survivants ?

Oui, il y eut des survivants. Quelques-uns involuèrent au point de devenir "Lilliputiens". Il y a peu de temps, en Bolivie, on a trouvé un groupe de "lilliputiens" (tout petits). Ils vivaient par là, avaient un village, mais ce n'est pas une histoire de "Petit Poucet". Les "Lilliputiens" avaient une vingtaine de centimètres ; les plus grands étaient des "géants" et mesuraient une vingtaine de centimètres. Le petit village avait des petites maisons, qui ressemblaient à des maisons de poupées. Et les casseroles où cuisinaient ces "Lilliputiens", quelle taille pouvaient-elles avoir ? Tout était tout petit. Mais ces gens disparurent du jour au lendemain, que devinrent-ils ?

Ils entrèrent dans la Quatrième Verticale et s'en allèrent. C'étaient des Lémures déjà involués ; pourtant, le petit village subsiste et cette tribu qui existe dans cette région, ne permet jamais qu'aucun civilisé s'approche de ce petit village qui est gardé par la tribu. C'est un petit village qui ressemble à un village de poupées, près d' "une énorme montagne très haute", ou qui est entouré par des montagnes. Chaque montagne est "si haute", qu'elle peut atteindre, au plus, une trentaine de centimètres (mais, pour eux, c'est déjà très haut). Bon quelques-unes pourraient atteindre les 40 ou 50 centimètres, maximum...


123°) Maître, que pouvez-vous nous dire, à propos du problème qui a toujours existé, quant à l'hypothèse selon laquelle l'homme vient du singe ?

Bon ; voilà une discussion qui remonte loin en arrière. Il y a des moments où l'humanité oublie le problème, et tout d'un coup, il revient agiter l'opinion publique, avec cette histoire que "oui, c'est l'homme qui descend du singe" ou que "oui, c'est le singe qui descend de l'homme". Il y a des turbulences momentanées dans le monde intellectuel, puis on oublie, et on en est là depuis des siècles.

Il y a eu un type, par là, un "fifils à papa", un fat, qui se mit dans la tête, du jour au lendemain, que l'homme descendait des sauvages (non des singes, mais bien des sauvages), de ces créatures semblables à ce que nous appellerions "l'homme des Neiges". Bon, cela s'arrêta là ; mais même au Moyen Âge, ils firent beaucoup de bruit avec cela. Ce "fifils à papa" semblait être un génie, tout le monde l'aimait beaucoup, parce qu'il avait dit que 1' "homme venait des sauvages"...

L'opinion publique s'agite, par époques, mais la crue réalité des faits, est que cette histoire, "l'homme vient du singe", n'a pas de preuve logique. On fait appel à une série de données généalogiques, anatomiques, etc... et de là, on en déduit (parce qu'on n'en sait rien), que l'homme vient du singe. Mais, ce n'est pas qu'on le sait soi-même, mais parce qu'on fait appel aux généalogies et qu'on sort de là, de son mental fumeux, que l'homme vient du singe ; mais personne n'a jamais vu, nulle part au monde, un homme venant d'un singe. De sorte que la crue réalité est celle-ci, à moins que le singe ne se mêle à un humain : alors, oui, un homme peut venir de là.

Le cas de "JEAN SINGE", au Venezuela, est très curieux. Là-bas, en Mérida, ou dans un endroit où je me trouvai, un jour (j'ai connu, dans ce pays, un peu des Andes et du Zulia, à Maracaibo ; je connais la ville de Maracaibo, je suis parfois passé par là), on me raconta le cas de "JEAN SINGE". Il s'avère qu'un "singe" tomba amoureux d'une femme, il la vola et l'emporta dans la forêt et lui fit un "nid" dans un arbre.

Le singe l'alimentait tous les jours, lui apportait des fruits à manger, etc. Mais elle se retrouva enceinte, et il a fallu qu'elle veuille, car, comment pourrait-il en être autrement ? Si une femme ne veut pas avoir de relation sexuelle avec quelqu'un, elle n'en a pas, non ? De sorte, donc, qu'en dire ? Bon, ses frères cherchèrent la fille, ses frères à elles, et finalement, ils la trouvèrent. Elle les appela ; ils montèrent la chercher et la descendirent. Après, le pauvre singe venait par là, autour de la maison (ils le tuèrent, le pauvre singe), mais la créature naquit : un homme (au sens conventionnel du mot) qu'on appela "JUAN MONO" (JEAN SINGE).

Cela arriva dans l'état de Mérida, dans un village, je ne me rappelle plus lequel. Il était tout à fait normal, sauf les jambes, qui étaient remplies de poils ; mais, pour le reste, normal ; il n'avait pas non plus de queue. Sa profession ne fut pas géniale, c'est certain. Il ne se dédia pas précisément à faire des merveilles, ni rien dans le genre. Il ne fut pas Docteur, ni Ingénieur, ni Licencié, ni rien de ce style ; son métier était porteur d'eau, par là, il portait des seaux d'eaux ; porteur d'eau dans le village : c'était là son métier.

Maintenant, tout en lui était normal. Il s'agit là du mélange de "singe" avec une personne humaine, mais, que l'homme naisse des "singes" ou du mélange de "singe", avec une autre créature sous-humaine, cela n'est pas possible.

Au final, ceci est une théorie absurde et saugrenue, qui n'a aucune valeur. La crue réalité des faits est qu'en Lémurie, beaucoup de Lémures se mélangèrent avec des bêtes de la Nature, et qu'il sortit de là ce type de singes.

Et en Atlantide, après la grande submersion qui en termina avec ce gigantesque continent, bien des femmes s'enfoncèrent dans les bois profonds (bien sûr, beaucoup d'entre elles se dégénérèrent sexuellement et devinrent lesbiennes et autre chose dans le genre) et décidèrent de se mêler à des bêtes de la Nature (des bêtes de sexe masculin) ; elles décidèrent de s'unir sexuellement à elles, et de là vint une grande quantité de singes : orangs-outangs, gorilles, etc...

De sorte que si vous observez les simiens en général, vous verrez qu'ils ont toutes les caractéristiques de l'homme dégénéré.

Maintenant, vous me direz : "sur quoi vous basez-vous, pour dire cela ?". Bon, je me base sur les investigations qui se réalisent dans les "MONDES AKASHIQUES". Si vous apprenez à fonctionner hors du corps physique, avec les procédés que je vous ai enseignés, vous pourrez alors, par vous-mêmes, dans le Monde Astral, supplier (par exemple, les Rois de la Nature, les Devas, les Dieux) de vous montrer l'origine des singes et (j'en suis sûr) ils vous la montreront. Moi-même, si vous apprenez à sortir en Astral, j'accourrais avec plaisir à votre appel, pour vous démontrer l'origine des singes, car cela est resté maintenant dans les "SOUVENIRS AKASHIQUES de la NATURE". Mais il est nécessaire d'apprendre à fonctionner hors du corps, pour pouvoir étudier ces "mémoires"...


124°) Quelle doit être notre attitude face au matérialisme dialectique, par lequel les marxistes prétendent libérer l'homme de l'aliénation dans laquelle il vit actuellement ?

Les communistes sont religieux, tous les communistes sont religieux. "Religion" vient du mot latin "RELIGARE", ou revenir à "lier l'âme à Dieu". Eux aussi veulent "SE RELIER", c'est-à-dire ils veulent "relier" leur âme au "DIEU MATIÈRE". Ils rendent un culte au "DIEU MATIÈRE", ils sont religieux, ce sont des fanatiques religieux. De sorte que nous, nous devons avant tout développer la Conscience (en premier lieu), ouvrir un peu les yeux pour savoir d'où surgit le matérialisme dialectique.

J'ai étudié toute la dialectique matérialiste de Karl Marx et je la connais par coeur, chapitre par chapitre. La preuve que je la sais est que je me suis donné le luxe, dans mon livre "LE CHRIST SOCIAL", de la réfuter. Je la sais, je l'ai là, bien dans la tête, et pourtant, je n'y crois pas. Pourquoi je ne crois pas à cette farce ?

Précisément, parce que c'est une farce. Sur quoi est-ce que je me base, pour dire que la dialectique matérialiste de Karl Marx est une farce ? Je me base sur le fait que Karl Marx fut le premier ennemi de la farce, ce fut le premier ennemi du matérialisme. Dans "la Première Internationale Communiste", Karl Marx se mit debout et dit : "Messieurs, moi, je ne suis pas Marxiste". Tous lui dirent : "Mais, puisque-vous êtes le maître, vous êtes celui qui nous a enseigné la doctrine, comment est-il possible que vous ne soyez pas marxiste ?" Il répéta : "Je ne suis pas marxiste". Et, pour la troisième fois, il répéta : "Je ne suis pas marxiste". Vint ensuite, en conséquence, l'échec de cette "Première Internationale Communiste", la division entre "bolchéviques", "anarchistes", "anarco-syndicalistes", etc, etc, etc.

Une multitude de sectes politiques résultent de la déclaration de Karl Marx, quand il se déclara "ennemi du marxisme". Et pourquoi cet homme eut-il le courage de se déclarer "ennemi du marxisme" ? Parce que c'était un fanatique religieux juif. À lui, quand il mourut, furent faites des funérailles pompeuses, de Grand Rabbin (RELIGIEUSES, entendez-moi bien !), et la preuve de ce que cet homme était religieux est qu'il écrivit dans une revue de Paris et que j'ai transcrit dans mon livre intitulé "La Plateforme du Socialisme Chrétien Latino-américain".

Que dit-il dans cette revue, que manifesta-t-il ? Il dit ce qui suit : "Au moyen du triomphe du prolétariat mondial, nous créerons la République Socialiste Soviétique Universelle, dont la Capitale sera Jérusalem, et nous nous emparerons de toutes les richesses des nations, afin que s'accomplissent les prophéties de nos saints prophètes du Talmud" (paroles d'un Rabbin religieux).

Et alors, pourquoi cet homme écrit-il sa dialectique marxiste ? Pour accomplir les "Protocoles des Sages de Sion", qui disent textuellement : "Peu importe qu'il nous faille remplir le monde de matérialisme et d'athéisme répugnant. Le jour où nous triompherons, nous enseignerons la religion de Moïse, dûment codifiée, et sous forme dialectique et nous ne permettrons dans le monde, aucune autre religion"... Il accomplit les "Protocoles", il inventa ce jargon (coup fourré), pour détruire, au moyen du SCEPTICISME, toutes les religions et n'en laisser aucune debout, sauf une : celle de Moïse. Ce fut cette arme qu'il utilisa pour détruire les croyances religieuses du monde et mettre la sienne sur pied. La preuve de ceci, quelle est-elle ?

Que n'importe qui prenant la peine de voyager en Union Soviétique, découvrira qu'en pleine Union Soviétique, existe un état juif, avec un gouvernement THÉOCRATIQUE-RELIGIEUX. Toutes les religions sont persécutées en Russie, sauf une : la juive. Dans les Synagogues Juives, à portes fermées, on étudie la religion de Moïse, et dans la rue, on fait avaler la dialectique matérialiste au peuple. Car les "Protocoles" disent textuellement : "Les gentils n'ont le droit d'avoir aucune religion. Ce sont des bêtes de somme que Dieu nous a donné pour notre service, ils leur ont donné forme humaine, pour que nous ne soyons pas horrifiés par eux"... De sorte que si vous analysez ceci judicieusement, vous en arriverez à la conclusion que Marx fut un homme religieux, un Rabbin Juif. Il écrivit une farce et il lui fut facile de l'écrire : il prit la dialectique de Hegel, lui retira ses principes éternels et, ensuite, il élabora, avec cette même dialectique, un "plat" épouvantable.

En certaine occasion, me trouvant dans le Monde Astral, j'eus l'idée d'invoquer Karl Marx, et il vint. Alors, je lui posai une question, disons, à brûle-pourpoint, à l'emporte-pièce. Je lui dis : "Bon, cela fait des années que vous êtes mort ; votre corps physique est devenu poussière dans le cimetière, dans la sépulture, et voilà que je vous trouve vivant par là, dans ces régions. Alors, qu'en a-t-il été de votre dialectique matérialiste ?" Marx leva le bras, regarda sa montre et se retira.

À peu de distance, il lança une cascade de rire sarcastique (il ressemblait à un homme revêtu d'un bleu de travail, d'une combinaison d'ouvrier). Avec l'intuition, je pus capter le sens de cette cascade de rire, que je peux traduire par la phrase suivante : "Sots, idiots ! Vous ne vous rendez pas compte que j'ai écrit une farce ? Ils ne s'en rendent pas compte". Chose curieuse, il est éveillé, conscient. En revanche, Lénine ressemble à un somnambule, il n'a rien d'un Initié. Lénine (ou, du moins, c'est un bodhisattva tombé, mais il vit comme un somnambule, il est inconscient, il marche derrière, c'est l'ombre de Karl Marx, il le suit à toute heure), mais Marx est éveillé, il est CONSCIENT DANS LE MAL ET POUR LE MAL, il a un nimbe de fausse gloire.

Maintenant, je ne vais pas me prononcer contre le peuple juif, car ce serait absurde. C'est comme si nous nous prononcions contre l'Allemagne, parce qu'il y eut Hitler, le TROISIÈME REICH, qui provoqua la deuxième Guerre Mondiale. Il y a, là-dedans, des multitudes de vieillards, de femmes et d'enfants, qui n'ont jamais rien su des "Protocoles de Sion", qui n'ont pas de projet de domination mondiale. Condamner un peuple serait un délit ; attaquer les juifs serait un crime, car c'est un peuple, et comment va-t-on attaquer un peuple ? Non ! les coupables sont les gouvernements, et leur gouvernement est un "SANEDRIN" de 300 membres, qui ont des projets datant de trois siècles, c'est-à-dire que c'est un projet qui date déjà de trois cents ans, pour parvenir à la domination mondiale. C'est tout !


125°) Et s'ils parvenaient à dominer le monde ?

Jusqu'à maintenant, les projets donnent des résultats. Hitler le savait, mais Hitler ne fit rien, sinon attaquer les pauvres marchands d'Europe. Qu'est-ce qu'Hitler a gagné en tuant tant de femmes, tant d'enfants, tous ces vieillards, en les mettant dans ces chambres à gaz, pour les faire mourir ? C'est là un délit très grave, monstrueux, ces créatures ne savaient rien des plans du "Sanedrin". Les membres du "Sanedrin", pendant ce temps-là, se riaient d'Hitler, en Angleterre, en Russie, en France et ailleurs dans le monde.


126°) Pour ce qu'on en voit, la lutte va être terrible pour nous, car, dans les Universités, la moyenne de communistes est très élevée.

Il faut le démonter au moyen de la Logique. Il faut également leur dire, à ces "communistoldes", que la Russie Soviétique elle-même achève de découvrir, en ce moment, le CORPS VITAL, qu'en Russie même, il y a actuellement un appareil électronique, avec lequel ils découvrirent le CORPS VITAL, et le baptisèrent du nom de "CORPS BIOPLASTIQUE" (ils l'ont en étude, à l'intérieur de l'organisme et à l'extérieur de l'organisme). Et, en Angleterre, il y a un autre appareil électronique gigantesque, avec lequel ils sont en train d'étudier le Corps Astral. De telle sorte qu'alors, où en sommes-nous ?

Ces Corps Existentiels Supérieurs de l'Être sont en train d'être découverts, avec des lentilles spéciales, avec des appareils spéciaux ; les dimensions supérieures sont en train d'être "perforées" actuellement, par des lentilles très puissantes, et la dialectique s'en est retrouvée, poussière. La preuve, qu'elle devient poussière, c'est que les statistiques informent, de ce que la plus grande production culturelle de ces derniers temps, en matière de Parapsychologie, vient de l'Union Soviétique. Dans tous les hôpitaux de Russie, actuellement, dans toutes les cliniques, on fait des expériences psychologiques. La Parapsychologie est de mode, actuellement en Russie, et, au pas où nous allons, si les Juifs n'interviennent pas, la dialectique matérialiste sera brûlée vive, en Place Rouge de Moscou.


127°) La race juive, d'où provient-elle ?

C'est un mélange des Hyperboréens avec la quatrième sous-race atlante ; c'est de là que naît le Sémite originel. Ils se mélangèrent avec la quatrième sous-race atlante, et de là, vient le SÉMITE ATLANTE. Du Sémite Atlante, vient le sémite actuel.

En Palestine, précisément, le Sémite n'est pas dans toute sa pureté ; tenez compte du fait qu'il est très mélangé avec des allemands. Vous n'avez pas entendu parler, par hasard, du "vol de sang" ? Quand les juifs de Palestine et d'Israël comprirent que leur race était en train de se dégénérer, car elle ne se croisait pas, ils sélectionnèrent une quantité de femmes déterminées, qui allèrent en Allemagne.

Là, elles se mélangèrent aux hommes et conçurent, et tandis qu'elles concevaient, elles revenaient en Palestine (certaine quantité, dûment étudiée, pour ajouter certaine quantité de sang allemand au sang sémite). De sorte qu'elle n'est pas complètement pure. Où elle est complètement pure, c'est en Arabie, dans le désert du Sahara. Là, sous terre, il y a une cité souterraine de Sémites purs, originels, sans mélange de sang, qui ont des coutumes très différentes : ils s'habillent comme des arabes et vivent comme des arabes. Les arabes croient qu'ils sont arabes, mais il n'en est pas question : ce sont de juifs, et ils vivent dans le désert, comme des arabes, ils s'habillent de la même façon, et conservent toutes leurs traditions judaïques ; ils ne se sont jamais mélangés.


128 a°) Comment sont-ils habillés, physiquement ?

Comme des arabes.


128b°) Ils n'ont pas de relations avec les tribus de par là-bas ?

Extérieurement, ils vivent comme les tribus arabes, ils se confondent avec les tribus arabes, mais ils ont des coutumes différentes ; ils ont une vie souterraine, sous la terre, dans le Désert du Sahara.


129°) Ils connaissent l'ésotérisme gnostique ?

Ils connaissent le Zohar, la Kabbale Juive, etc. Ils ont une culture ésotérique basée sur la Tradition Rabbinique.


130°) Y a-t-il des étudiants de la Gnose en Palestine ?

Nous ne pouvons nier que là-bas, en Palestine, il y a autour de 80 000 gnostiques ; environ 80 000, en Palestine même, qui ont dû supporter des persécutions, pendant des siècles.


131°) Maître, pourriez-vous nous parler un peu plus, du pourquoi il y a tant de similitude, entre les diverses cultures du passé ?

Parce que la RELIGION SAGESSE est la même, la même que de tous les temps. La RELIGION SAGESSE du Mexique antique est la même que celle de l'Égypte Archaïque. Remarque qu'ici, nous avons des pyramides et en Égypte, il y en a aussi. Maintenant, les pyramides de Mexico sont plus antiques que celles d'Égypte.

Quand j'ai vécu en Atlantide, je me rappelle que nous faisions des pèlerinages : parfois, nous allions jusqu'en Égypte, parfois, à Teotihuacan ou au Yucatan. Les pèlerinages que nous avions, étaient de deux sortes ; je dirigeai les pèlerinages qui venaient à Mexico. Mexico, alors, était bien différent, car, ici, il y avait beaucoup de royaumes. À ce moment là, une frange de terre communiquait l'Afrique et le Nord du Mexique, à travers l'Atlantide. C'est par cette frange de terre que venaient les pèlerins de race de couleur.

Il existait, à cette époque, en Atlantide, des cités puissantes : YAFABIN, de l'Atlantide, était le Paris de l'époque, où se réunissait l'élite intellectuelle, et ATOYAN, la cité aux sept portes, et nombre d'autres cités.
Ainsi donc, les pyramides sont semblables et je peux vous dire que les pyramides du Mexique sont plus anciennes ; on a d'abord érigé celles d'ici, avant celles d'Égypte. Évidemment, les historiens actuels ne savent rien de cela et font croire que ceci est arrivé entre l'année 1 325 et maintenant. Ils ne savent rien, mais nous, les Initiés, oui, nous le savons, car nous y avons vécu, en ce temps-là. Mais c'est la même Religion-Sagesse qui est éternelle.


132°) Chaque pierre qui constitue chacune des pyramides d'Égypte, a un poids exorbitant. Quelle méthode employaient-ils, pour mobiliser ces pierres ?

Ils faisaient appel à un procédé très simple, à une formule de plantes, au moyen de laquelle on pouvait brasser les éléments de la pierre : granit, feldspath, mica, etc... Ils faisaient la pâte et, avec cela, ils pouvaient élaborer [...] C'était une formule végétale antique ; cette formule se perdit. De sorte qu'ils les faisaient là même, sur le lieu même ; ils les fabriquaient, les élaboraient. Ce sont des formules qui se perdirent, comme se perdirent les formules pour fabriquer l'or.


133°) Les constructions du Pérou, des Incas, ont également leur origine en Atlantide ?

Oui, sinon, cela ne s'expliquerait pas, car, à cette époque, il n'y avait pas d'avions. Il exista, en Atlantide, un petit appareil avec lequel on pouvait dégraviter les roches, mais cela, c'était en Atlantide.
Ainsi donc, il y a aussi une formule, grâce à laquelle on peut élaborer les pierres de la taille qu'on veut, et de la mesure qu'on veut (une formule végétale).


134°) Est-il vrai que dans l'une des griffes du Sphinx, il y avait une espèce de bouton, qui faisait tourner une porte occulte ?

Cela n'est pas vrai ! Je ne nie pas que sous la terre, sous le Sphinx, il y a un salon où se trouvent les 22 Arcanes Majeurs, entourant dûment tout le salon. Je ne le nie pas, c'est la vérité ; mais ce n'est pas précisément par la patte du Sphinx, avec un bouton par là, qu'on peut entrer dans le salon. Pour entrer dans ce salon, il faut y entrer de manière très différente, il faut utiliser le Corps Astral, entrer avec le Corps Astral. C'est cela, la réalité.


135°) Est-ce qu'en réalité, la figure du Sphinx est un visage de femme ?

Bon, c'est un visage d'homme, un visage humain qui représente le Mercure de la Philosophie Secrète, l'eau. Les griffes représentent le feu, les ailes, l'air et les pattes du taureau, l'élément terre. Là, se trouvent les quatre éléments : la terre, les pattes arrières ; l'air, les ailes ; l'eau, dans le visage d'homme, et le feu, dans les griffes. Il représente aussi les quatre caractéristiques du Super-Homme...


136°) Vénérable Maître, pourriez-vous nous parler du Christ Intime ?

Si vous lisez soigneusement Paul de Tarse, dans tous ses Épîtres, vous verrez qu'ils sont très intéressants. Paul de Tarse aux Corinthiens, Paul de Tarse aux Hébreux, Paul de Tarse aux Galates, il parle toujours du Jésus-Christ Intérieur, il ne fait que très rarement allusion au Grand Kabir Jésus (historique). À ce Jésus-Christ Intime, c'est à celui-là que Paul de Tarse fait allusion.

Quel est le mérite du Grand Kabir Jésus, qui vint il y a près de 2 000 ans en Terre Sainte ? Un, et il est très grand : de nous avoir apporté la Doctrine du Seigneur. Pourquoi devait-ce être lui, qui enseignerait cette Doctrine ? Parce que le Seigneur s'était incarné en lui, il s'exprimait à travers lui, et c'est pourquoi Il enseigna la Doctrine du Christ Intime.

Le Christ Intime est l'Instructeur du monde et il s'exprime à travers tout homme dûment préparé. Le Seigneur est l'Instructeur, celui qui donne l'Enseignement. Tout ce que je suis en train de vous dire, je ne pourrais pas vous le dire, si ce n'était le Seigneur. Lui, est Celui qui a donné les enseignements à travers les livres, non ma personne, car ma personne ne vaut pas même cinq centimes. C'est le Seigneur et je suis heureux de ce que, étant ce que je suis, quelque chose qui ne vaut rien, j'aie été choisi par le Seigneur, pour qu'il s'exprime à travers moi.

Ainsi donc, c'est au Seigneur qu'il faut rendre grâce, non à ma personne qui ne vaut rien (pas même cinq centimes). Il est évident que ceci peut être à l'origine de questions. Il me plairait que vous me posiez des questions, et moi, je vous répondrais, avec bien du plaisir...


137°) Qu'est-ce qu'un "Bouddha Maitreya" ?

Il y a des Bouddhas de Contemplation et il y a des "Bouddhas Transitoires". Les bouddhas Transitoires, de passage, sont des Bouddhas qui n'ont pas encore reçu le Seigneur. N'importe quel Bouddha qui aurait reçu le Seigneur, qui serait passé par l'INITIATION VÉNUSTE, est un Bouddha de Contemplation, c'est un Bouddha Maitreya. De sorte que le Bouddha Maitreya n'est pas seulement un sujet X ou Y, aussi divin soit-il ; est Bouddha Maitreya, n'importe quel Bouddha qui aura reçu le Seigneur, qui l'aura incarné.

Quant à moi, en ce qui concerne mon BOUDDHA INTÉRIEUR, il l'a incarné et c'est pourquoi on le dit "BOUDDHA MAITREYA". N'oubliez pas qu' "à, celui qui sait, la parole donne pouvoir. Personne ne l'a prononcée, personne ne la prononcera, sinon celui qui l'a incarné"... C'est là ma réponse, en ce qui concerne le Bouddha Maitreya. Une autre question, frères ?


138°) Que signifie le terme "KALKI", qui précède celui d' "AVATAR" et par lequel des deux vous désigne-t-on, Maître Samaël ?

Eh bien, tout simplement, nous sommes dans l'Âge du "Kali-Yuga". Dans cette période du "Kali-Yuga", le Seigneur devait revenir pour pouvoir enseigner le chemin à l'humanité, et il est revenu, il est là, avec vous. Le Seigneur s'exprime à travers moi ; je l'ai, incarné, c'est Lui, l'Instructeur, celui qui initie l'Ère du Verseau. C'est le Seigneur ; ma personne humaine, je le répète, ne vaut rien. J'explique ceci, afin qu'on ne rende pas de culte à ma personnalité humaine, pour qu'on ne confonde pas la LAMPE avec la LUMIÈRE qui brille à travers cette lampe.

Ainsi donc, ce que le Seigneur a voulu faire, personne n'a pu l'interrompre ; il est en train de vous parler, de vous enseigner, de vous montrer le Chemin, et, comme nous sommes dans l'Âge du Kali-Yuga, on lui dit : "Kalki", en correspondance avec cette époque. Quant à "AVATAR", cela signifie "MESSAGER", c'est un Messager...


139°) Vous nous avez parlé, en d'autres opportunités, des "trois jours de la Résurrection". Pourriez-vous nous expliquer ceci ?

Les "trois jours" symboliques de la Résurrection sont réellement trois ans, car le Seigneur (après la Crucifixion) descend au Saint-Sépulcre et au bout de trois ans, il ressuscite en soi-même. Mais en Kabbale Ésotérique, ces trois ans sont allégorisés sous la forme des "trois jours", on dit : "trois jours".

Il y a aussi une autre manière de proposer cette question des "trois jours", à la lumière de l'Alchimie Hermétique. Évidemment, on a besoin de trois purifications pour obtenir la Résurrection, à base de FER et de FEU. Si vous observez soigneusement, vous pourrez voir par vous-mêmes, que dans la croix, se trouvent les trois clous de fer. Ceci signifie, donc : les trois purifications par le fer et par le feu. Et sur la croix, se trouve le mot "INRI", qui signifie "IGNIS NATURA RENOVATUR INTEGRA" : "LE FEU RENOUVELLE INCESSAMMENT LA NATURE".

Ainsi donc, trois purifications sont nécessaires, avant d'obtenir la Résurrection. Ce sont les "trois jours", à la lumière de l'Alchimie. Le premier jour correspond à la PREMIÈRE MONTAGNE, en laquelle l'être humain doit passer par les Initiations, par le Chemin de l'Initiation, l'Initiation Ésotérique. Le second jour correspond, certes, à la DEUXIÈME MONTAGNE, en laquelle l'Initié doit descendre aux Enfers, et monter de sphère en sphère, jusqu'à l'Empyrée. Le troisième jour se trouve au sommet même de la DEUXIÈME MONTAGNE, et correspond aux HUIT ANNÉES du "Grand Oeuvre" ; huit années, précisément, le patriarche Job souffrit de "lèpre" ; mais, non de lèpre physique, mais d'une "LÈPRE INTÉRIEURE", la "LÈPRE DE L'EGO". Quand on dit qu'il fut propre de lèpre, cela signifie que son EGO MOURUT, et alors, tout fut redonné au Patriarche.
Les huit années du Patriarche Job sont donc HUIT ANS, huit ans de "lèpre". Durant ces huit ans, tout le Grand Oeuvre se réalise, et ceci appartient aux Mystères de 1'Alchimie.

On a besoin d'être Alchimiste, pour étudier les Mystères du Grand Oeuvre, et on a besoin de recevoir le "Donum Dei", le "DON DE DIEU", pour comprendre les Mystères du Grand Oeuvre.
Quelqu'un pourrait, par exemple, étudier le meilleur livre d'Alchimie ou étudier tous les Alchimistes du monde (étudier Sendivogius, étudier Raymond Lulle, Nicolas Flamel, étudier Luis Vestisag, étudier Saint-Germain, etc... etc... etc...), il pourrait étudier tous les Alchimistes (Francis Bacon et beaucoup d'autres), mais s'il n'a pas le "DONUM DEI", le "DON DE DIEU" pour comprendre les Mystères du Grand Oeuvre, il reste "à jeun", il ne comprend rien.

Certes, durant les huit années qu'on passe au sommet de la Deuxième Montagne, on doit réaliser le Grand Oeuvre, convertir les Corps Existentiels Supérieurs de l'Être, en Corps d'Or Pur. Durant les huit qu'on passe au sommet de la Deuxième Montagne, on doit qualifier les Initiations reçues dans la Première Montagne. Il ne sert à rien de recevoir les HUIT INITIATIONS FONDAMENTALES, si on ne les qualifie pas, et la qualification n'est pas possible, sauf en détruisant l'Ego dans l'ABÎME, d'abord, deuxièmement dans les zones vitales (dans le MONDE VITAL), troisièmement dans le MONDE ASTRAL, quatrièmement dans le MENTAL, cinquièmement dans le CAUSAL, sixièmement dans le BOUDDHIQUE, et dans 1e septième, s'il ne parvient pas à éliminer l'Ego, il n'arrive pas au Monde d'Atman. L'Atman (l'INTIME) s'obtient quand on n'a pas d'Ego.

Ainsi donc, les années sont au nombre de huit, et durant les huit années, on doit qualifier les Initiations reçues, avant d'avoir droit à la Résurrection. Vous pouvez aspirer à l'Initiation (j'en suis très heureux), mais je vous dis qu'il ne servirait à rien de recevoir les Initiations, si on ne les qualifiait pas, et vous ne pourriez les qualifier, si vous ne détruisiez pas le "Moi" psychologique, si vous ne MOURRIEZ PAS EN VOUS-MÊMES, ici et maintenant. De la naissance, on apprend très peu, mais de la mort, on apprend tout. La CLAVICULE MAÎTRESSE de toutes ces études, se trouve dans la mort, dans la dissolution des "éléments indésirables" que nous portons en notre intérieur.


140°) À quel moment de l'Initiation peut-on passer à l' "Initiation Vénuste" ?

L' "Initiation Vénuste" est pour tout homme qui est arrivé à la cinquième Initiation du Feu. Quand on arrive à la Cinquième Initiation du Feu, et À CONDITION DE SE MAINTENIR DANS LE DROIT CHEMIN, alors, on reçoit 1'INITIATION DE TIPHERETH, on incarne le Seigneur.


141°) Ceci est après les huit années mentionnées par vous ?

Non, ce que je vous dis est bien longtemps avant. Pour ce qui est de l'achèvement des huit années, cela se passe à la veille de la Résurrection. Mais si tu me poses une question à propos de 1' "Initiation Vénuste", je te dis que cela, c'est pour les "fistons", pour ceux qui sont en train de commencer. Quand on reçoit les premières CINQ INITIATIONS DU FEU, et qu'on prend la VOIE DIRECTE, on peut se donner le luxe de recevoir 1' "Initiation Vénuste", mais ceci appartient à la Première Montagne.

La Résurrection se trouve sur le sommet de la Deuxième Montagne. Mais il faut premièrement passer par la Première Montagne, et deuxièmement par la Deuxième Montagne. Et au sommet, sur la montagne, sur la partie la plus haute de la Deuxième Montagne, on doit faire le Grand Oeuvre. Ainsi donc, il est nécessaire de comprendre tout ceci. Quelle autre question y a-t-il par ici ? Voyons, je voudrais converser avec vous, j'ai envie de parler...


142°) Que pouvez-vous nous dire du Maître Luxemil ?

Le Maître Luxemil ? Évidemment, le Maître Luxemil est un Maître qui a déjà désincarné. Dans la vie, il s'appela Francisco A. Propatos. Je ne veux pas dire que c'est un Maître Ressuscité, ni quoi que ce soit de ce style. C'est un Maître, et c'est tout. Atteindre la Maîtrise ? Qui se convertit en homme, l'atteint. Je parle de cette manière, parce que les "humanoïdes" qui peuplent la surface de la Terre ne sont pas des hommes, ce sont seulement des chrysalides à l'intérieur desquelles peut se former l'homme.

Qui se fait homme, indubitablement, pour cette raison même, se convertit en Maître ; mais atteindre la Maîtrise, arriver à la Maîtrise, est une chose et atteindre vraiment LA PERFECTION DANS LA MAÎTRISE, en est une autre, et c'est différent. N'importe qui, avec le fait de créer les Corps Existentiels Supérieurs de l'Être, devient Maître, mais atteindre la PERFECTION DANS LA MAÎTRISE, c'est très différent, c'est très difficile. Je dis, en conséquence, qu'on ne peut atteindre la perfection dans la maîtrise, si on ne se QUALIFIE pas. C'est, disons, tellement naturel, cela. Tu le sais, non ? Quand tu as étudié, dans ta vie, on t'a qualifié, pas vrai ?

Ainsi, il y a aussi un "CONSEIL D'EXAMINATEURS" pour qualifier une Initiation déterminée. Un homme pourrait avoir reçu la Cinquième Initiation et se faire Maître, mais cela ne lui sert à rien, s'il ne qualifie pas la cinquième Initiation. Dans la cinquième Initiation, pour être qualifié, on doit développer tout ce qu'on vous a enseigné, quand on l'a reçut ; parce que la recevoir est une chose et développer tous les pouvoirs, facultés et connaissances qu'on acquit quand on vous donna l'Initiation, est autre chose. Un homme peut recevoir la Troisième Initiation (qui correspond au Monde Astral), mais, s'il ne la qualifie pas, cela ne lui sert à rien.

La qualifier est possible, si on élimine dans sa totalité, les "éléments indésirables" qu'on a dans le Monde Astral. On doit développer, dans son Corps astral, toutes les caractéristiques propres à l'Initié ; on doit éliminer les "éléments indésirables" de son Astral, pour pouvoir se convertir, vraiment, en un MAÎTRE QUALIFIÉ.

Ainsi donc, les Initiations ne servent à rien, si on ne les qualifie pas (il faut d'abord les recevoir, puis les qualifier). La venue de Notre Grand Seigneur Jésus le Christ ne servirait à rien non plus, s'il ne naissait pas dans notre coeur aussi. Il ne servirait à rien qu'il soit mort et qu'il soit ressuscité, s'il ne meurt ni ne ressuscite en nous aussi. Il est nécessaire, donc, de comprendre tout cela, profondément, et de ne pas convoiter des Initiations. Il est nécessaire de travailler pour les mériter et, après les avoir méritées, on laisse un laps de temps, car elles ne se qualifient pas tout de suite.

Il est nécessaire d'en finir avec la fatuité, s'il est vrai qu'on veut arriver à la qualification. La fatuité est le pire ennemi des qualifications, car on peut être vaniteux en matière d'argent, on peut être vaniteux de sa position sociale, un autre peut être vaniteux de ses Initiations, etc... Et si on est vaniteux de ses Initiations, tout simplement, on ne les QUALIFIE PAS. Car, comment pourrait-on dissoudre un "Moi", si on est vaniteux, si on est convaincu, par exemple, d'être charitable, parce qu'on donne quelques aumônes, si on tire vanité d'être un homme charitable qui donne des aumônes ? Tant qu'on demeure dans cette fatuité, on reste incapable de découvrir sa propre cruauté, et tant qu'on n'a pas éliminé le "Moi" de la cruauté, on ne possédera pas vraiment, en soi-même, la vertu de la charité.

À quoi nous servirait-il, par exemple, de nous infatuer avec la chasteté ; dire : "Je suis chaste, absolument chaste" ? Beaucoup d'entre vous auront entendu le Maître Garga Kuichiness (JULIO MEDINA VIZCAINO) le dire. Bon, lui, le dit avec l'intention de donner du courage aux gens, mais lui (mieux que personne) sait que la chasteté absolue est très difficile.

== Paroles de Julio Medina V. : "C'est qu'on vous demande : vous êtes chaste ? c'est ce qu'on vous demande, et je n'ai pas honte de le dire"...
== Paroles du Maître Samaël Aun Weor : Nous devons plutôt dire "ce que je suis en train de faire, est de lutter pour la chasteté".
== Paroles de Julio Medina V. : "Mais, je ne comprends pas... En arrivant quelque part et on vous pose des questions là-dessus"...
== Paroles du Maître Samaël Aun Weor : Bon ; alors débrouille-toi comme tu peux ! Ce que je veux vous dire effectivement, mes chers frères, c'est que vous ne devez pas vous rendre vaniteux, par la chasteté. Au contraire, on doit toujours se reconnaître en tant que luxurieux, toujours se reconnaître en tant que fornicateur, car si on tire vanité de la chasteté, on ne peut pas découvrir qu'on a, à l'intérieur de soi, cela, qu'on a la luxure.

Et c'est que la luxure revêt bien des aspects. Vous pouvez souvent ressentir un amour étrange envers une personne du sexe opposé ; vous arrivez à sentir un amour qui vous jaillit du coeur, qui "vous sort par la bouche", mais, que se passe-t-il ? Y aura-t-il cet amour en question ?

Si on fait dûment attention au sexe, on verra que, dans le sexe, s'établit une vibration très sympathique, très curieuse, quand vous sentez de 1' "amour" pour cette personne. Et que ceci veut-il dire ? Que ce qu'il y a est DÉSIR ANIMAL, mais qui, dans le coeur, s'exprime en tant qu' "amour" et il est possible que dans le mental, il s'exprime par des idéaux très beaux envers cette personne, qu'on pense à des choses magnifiques, extrêmement belles, bien qu'à l'intérieur, elle soit (la personne) un démon.

Car il est écrit : "Le laid paraît beau à celui qui l'aime". Si quelqu'un aime une personne aussi laide qu'elle soit, elle lui paraîtra belle. N'est-ce pas ? Et aussi, vous savez qu'il n'y a "pas de mort méchant, ni de fiancées laides", c'est-à-dire que ce qu'on veut, nous paraît toujours beau...

Bon. Poursuivons... Si on en finit avec la fatuité (qui est extrêmement grave), si on élimine de soi la fatuité, si on se considère toujours comme un pêcheur, on progresse ésotériquement. Mais, pauvre de celui qui en arrive à s'infatuer, car, alors, il échoue ! Vous m'avez compris ?

Il y a beaucoup de petits frères qui m'écrivent des lettres de divers pays, se plaignant qu'ils ne savent pas sortir en astral, qu'ils ne voyagent pas par le Mental, qu'ils n'ont plus du tout de phases de lumière, "amen" ; que jamais ne s'allume la "petite lampe", par là dedans. Au final, ils se plaignent...

Il est nécessaire que vous compreniez bien ces choses, qu'il existe dans la vie trois sortes de relations. La première, la relation avec notre corps (si on est en mauvaise relation avec son propre corps, il peut tomber malade). La deuxième relation, avec le milieu ambiant (si nous sommes en mauvaise relation avec le milieu ambiant qui nous entoure, alors nous faisons des problèmes ; ceci est évident).

Et la troisième, la relation avec nous-mêmes, qui est la plus importante. Si on veut parvenir à avoir cette illumination tellement désirée, que vous voudriez avoir (entrer au Nirvana, voyager dans le monde Causal, le Bouddhique ou Intuitionnel, etc...), vous devez d'abord établir des relations correctes avec les parties supérieures de votre propre Être. Si vous parvenez à établir des relations correctes avec vous-mêmes, c'est-à-dire avec les centres supérieurs de votre propre Être, il est évident que vous arriverez à l'Illumination.

Mais il n'est pas possible d'établir des relations correctes avec les centres supérieurs de votre propre Être, si vous êtes pleins de fatuité. Le fat ne peut jamais de la vie arriver à l'Illumination. Pour cette raison, à ceux qui veulent l'Illumination, je conseille, avant tout, la VERTU DE L'HUMILITÉ. Et comment en arrive-t-on à posséder la vertu de l'humilité ? En examinant sa propre vie, en ayant le courage de reconnaître ses propres erreurs.

Si l'un d'entre vous se propose d'examiner en détail (minute par minute, seconde par seconde) tous les aspects de sa propre vie, il arrivera à la conclusion qu'il n'y a pas de raison d'être fat. Si vous êtes sincères envers vous-mêmes et que vous examiniez en détail toutes les pensées, sentiments et désirs ; tous les aspects de votre vie sexuelle, émotive et mentale, depuis que vous êtes nés, jusqu'à présent, vous terminerez désenchantés de vous-mêmes. Mais si vous travaillez de cette manière et devenez conscients de ce que, en vérité, il n'y a pas de raison de s'infatuer, arrivera le moment où vous acquerrez la vertu de l'humilité.

Voyons, que les questions continuent...


143°) Maître, à quoi se doit la perte de la foi dans l'humanité actuelle ?

Je vais vous dire : cela se doit au "mensonge", aux "Mois" de la farce. À travers les diverses existences, l'être humain en est venu à mentir, il a été comédien, il a été roublard, il s'est habitué à la fraude, etc... Alors, évidemment, se sont créés les "Mois" de la comédie, "Mois" de la roublardise, "Mois" de la fraude, "Mois" du mensonge. Tous ces "Mois", dans leur ensemble, dans l'existence présente, faussent le mental, le rendent faux. Un mental faux est une fausse monnaie, une fausse monnaie n'est pas une monnaie légitime. Une fausse monnaie est une monnaie menteuse, parce qu'elle est fausse, et ce qui est faux est menteur. Un mental faux est un mental menteur, et un mental menteur n'est pas un mental qui peut avoir la foi. D'où va-t-on la sortir ?

De sorte que pour acquérir la foi, on a besoin d'éliminer les "Mois" de la farce, de la roublardise, du mensonge et de la fraude. Si on fait cela, surgira en nous, l'appel de la foi, mais, tant que les "Mois" de la comédie, du mensonge et de la fraude n'auront pas été éliminés, il n'est pas possible d'avoir la foi, car les "Mois" du mensonge, de la fraude, etc..., faussent le mental et le mental faux ne peut avoir de foi, parce qu'il est faux ; c'est comme la fausse monnaie : elle est fausse, elle ne peut être légitime, parce qu'elle est fausse. C'est la crue réalité des faits !

Pourquoi y a-t-il manque de foi chez les gens d'aujourd'hui ? Eh bien, parce que les gens sont menteurs, roublards, comédiens ; ils ont le mental faussé. C'est cela la réalité.


144°) N'importe quel Ego peut s'exprimer sous différentes formes ?

N'importe quel Ego a trois formes générales d'expression. Dans le Centre Mental, il s'exprime sous une forme ; ici, dans le coeur, qui est le Centre Émotionnel, il s'exprime sous une autre forme et dans le Centre Moteur-Instinctif-Sexuel, il a une autre forme d'expression.

En conclusion, n'importe quel "Moi" s'exprime de trois manières différentes, et si nous voulons connaître le "modus operandi" de n'importe quel "Moi", nous devons l'observer soigneusement dans les trois Centres : dans l'Intellectuel, dans le coeur (c'est-à-dire dans l'Émotionnel) et dans le Centre Moteur ou du Mouvement, de l'Instinct et du Sexe.

Alors, oui, nous pouvons mieux l'analyser, mieux le comprendre, le comprendre mieux, et, après l'avoir compris, cela vaut vraiment la peine de le réduire en cendres, en poussière cosmique, avec l'aide du Feu flamboyant de la Divine Mère Kundalini. C'est ainsi qu'on désintègre tout Ego ; il faut prier la Divine Mère, pour qu'elle pulvérise n'importe quel "Moi", pour qu'elle le désintègre, pour qu'elle le réduise en cendres, en poussière cosmique.


145°) Vous nous avez dit, antérieurement, qu'un "Moi" éliminé peut recommencer à surgir de ses cendres. Pourriez-vous nous élargir cette idée ?

Que nous dit le Dante dans "La Divine Comédie" ? Tu ne te rappelles pas de "La Divine Comédie", ce paragraphe, ce passage où, tout à coup, un "Moi" de quelqu'un devient poussière, meurt, et ensuite (de ses cendres) revient encore, plus vivant qu'avant ? Ainsi, comme l'Oiseau Phénix renaît de ses propres cendres, les "Mois" renaissent : si on ne demeure pas alerte et vigilant, comme la vigie en temps de guerre, ils peuvent ressusciter à nouveau. De sorte que la vigilance doit être constante, s'il est vrai que nous voulons, en vérité, que les "Mois" ne recommencent pas à ressusciter.


146°) Vénérable Maître, quelle est la fonction d'une pyramide ?

La pyramide est une merveilleuse méthode pour être, disons, en harmonie parfaite avec l'Infini. Évidemment, à l'intérieur des pyramides (dans leurs Temples, chambres secrètes et Vestibules), on cultivait les Mystères ; la construction était adéquate pour cultiver les Mystères. Ces Pyramides sont grandioses ! Même les pyramides du Soleil et de la Lune, à Teotihuacan, ont leurs chambres secrètes, leurs vestibules, leurs choses, que les touristes ignorent complètement.


147°) Vous Maître, vous nous avez enseigné à utiliser les sept voyelles, mais il étonne beaucoup de gens que le "M" et le "S" y soient inclus ; c'est-à-dire qu'ils sont surpris quand nous leur disons que ce sont aussi des voyelles. Que pourriez-vous nous dire à cet égard ?

Le "M" et le "S" aussi sont des voyelles. Mais si nous nous mettons à discuter sur le fait qu'il y en a sept, ou qu'il y en a cinq, nous n'arriverions nulle part. La crue réalité des faits est que les Lémures, par exemple, utilisaient normalement un alphabet de 300 consonnes et de 51 voyelles, ils savaient les articuler.

Lamentablement, la parole s'est progressivement dégénérée, la capacité orale s'est peu à peu dégénérée, à mesure que l'être humain s'est dégénéré aussi et aujourd'hui, on utilise à peine quelques consonnes et quelques voyelles. De là vient que quelques archéologues se sont trouvés en difficulté pour articuler des consonnes et des voyelles trouvées sur certaines pièces archéologiques anciennes. Ils ne peuvent pas les articuler, et ont fait, avec des consonnes, des combinaisons anglaises (comme le TH anglais), mais cela, ce ne sont pas des combinaisons faites par les Lémures.

Ainsi donc, la capacité orale s'est perdue peu à peu, lamentablement. La langue chinoise, pourtant, conserve encore beaucoup de sons de l'antiquité ; la langue chinoise est une des plus riches qui existe. De sorte qu'effectivement, cela vaut la peine de réfléchir un peu à cela.

Beaucoup de gens affirment que les langues les plus difficiles à apprendre sont le chinois et l'espagnol. Nous le parlons, parce que c'est notre langue et un chinois parle le chinois, parce que c'est sa langue, mais pour ceux qui ne parlent ni le chinois, ni l'espagnol, apprendre ces langues ne laisse pas d'être un peu difficile.
De sorte que la capacité orale s'est épouvantablement dégénérée. Certes, le vocabulaire qu'on utilise, de manière générale, s'avère trop pauvre, très pauvre. Les écrivains eux-mêmes n'ont plus un vocabulaire tellement riche. Normalement, on utilise à peine, aujourd'hui, 20 consonnes et 7 voyelles, parce que le "M" et le "S" sont aussi des voyelles.


148°) Dans la Quatrième Dimension, les humanités qui y vivent, meurent et retournent aussi ?

Dans la Quatrième Verticale, on se réincarne et on se désincarne également. Il y a beaucoup de gens qui vivent dans la Quatrième Verticale, et qui y vivent heureux. Ils savent, ils n'ignorent pas qu'existe la zone tridimensionnelle ; ils le savent par la culture qu'ils ont acquise, par leurs études, mais ils n'ont aucun intérêt pour la troisième dimension. Ils vivent là, en chair et en os ; des races entières, vivent là...


149°) Maître Samaël Aun Weor, nous, tout ce groupe gnostique vénézuélien, nous voulons vous poser une question générale : pourriez-vous nous dire quelque chose sur nos existences passées ?

Alors, je vais vous dire une grande vérité : si vous observez soigneusement les diverses écoles pseudo-ésotériques et pseudo-occultistes qu'il y a dans le monde, vous verrez que ces questions abondent vraiment. Un "médium" vous dira que vous êtes la réincarnation de Napoléon Bonaparte, ou quelque réincarnation des 12 Apôtres. Un de plus loin, là-bas, vous dira qu'il "a été le Comte de Tel", ou "Marie-Antoinette" (je connais plus d'une demi-douzaine de "Maries-Antoinettes", par là, "réincarnées"). Bon, en conclusion, tous sont grands, de petit, pas un.

Il ne sert à rien de dire ses vies passées à une personne ; dans la pratique, je me suis rendu compte que c'est absurde. Ce qui sert, véritablement, est que chacun se rappelle ses existences passées, et il faut commencer par l'existence passée.

Allongez-vous commodément dans votre lit, le corps détendu, lâche, et ensuite, concentrez-vous sur le dernier instant de votre existence passée, sur l'ultime seconde. Faites cet exercice, en les moments où vous sentez le plus de disposition au sommeil. Vous pouvez utiliser, comme Mantra, RAOM-GAOM. Mais, comme je vous dis, il faut faire cet exercice au moment où on sent le mieux disposé au sommeil. La concentration sur le dernier instant de votre existence passée doit être très profonde. Il se peut qu'en cet instant, vous arriviez à avoir le corps physique endormi, mais, en cet instant, vous parviendrez à voir sur votre lit de mort, entouré de votre famille ; vous recommencerez à entendre les mots qu'ils vous dirent, etc... etc... etc... Alors, vous vous serez rappelé l'ultime instant de votre existence passée.

Un autre jour, n'importe lequel, faites le même exercice, pour vous rappeler l'avant dernier instant. Vous pourrez voir l'avant dernier instant, et ainsi, vous allez vers l'arrière, dans chaque exercice, vous essayez de vous rappeler l'existence passée. Sous la forme de "tableaux", de scènes, d'événements, vous vivez peu à peu les souvenirs de l'existence passée, jusqu'à englober tout le souvenir de celle-ci. Une fois que tout le souvenir de l'existence passée est complet à reculons : depuis la vieillesse à la maturité, la jeunesse, l'enfance et la naissance, alors, vous pouvez continuer avec l'avant dernière existence, ensuite, avec celle qui l'a précédée, et ainsi, vous vous rappellerez vos existences à reculons, jusqu'à ce que vous vous les rappeliez toutes. Les mantras sont : RAOM GAOM.

Cela, oui, cela vaut la peine : qu'on se rappelle, par soi-même, directement ; qu'on se rende conscient de ses existences antérieures, et non que quelqu'un d'autre vienne vous le dire. Je ne veux pas imiter l'exemple de ces écoles de pseudo-ésotérisme et de pseudo-occultisme bon marché. Je veux que chacun vive cela, en toute conscience, qu'il arrive à se rappeler ses existences antérieures, lui-même.


Document sans titre

1. Le Christ Cosmique et la Semaine Sainte (96)
2. Le Feu Sacré
3. La Transformation des impressions (34)
4. La Transformation des impressions et l'Eveil de la Conscience (39 et 61)
5. Nous sommes proches d'une grande catastrophe
6. L'Ere du Verseau
7. L'Anneau d'Alcyone
8. L'Antéchrist (103)
9. L'émancipation de la Conscience, Clef du Salut
10. La Moisson du Soleil (111)
11. Les Niveaux de l'Etre
12. La Quatrième Verticale
13. La Gnose
14. Les Trois Facteurs de la Révolution de la Conscience
15. La Machine Humaine (19)
16. Le Sens de l'Auto-Observation Psychologique
17. Les Trois Sortes de Mental (64)


18. Conseils aux aspirants gnostiques
19. Sexologie Transcendantale
20. Message aux Dames Gnostiques
21. Le Penser Psychologique et le Mental Intérieur (64)
22. L'Eternel Principe Féminin et notre Jeshua Particulier
23. La Mission de l'Avatar
24. L'enseignement de l'Avatar du Verseau
25. L'Horizontale et la Verticale de la Vie (55)
26. La Sagesse de l'Etre
27. La Transformation Intérieure
28. Sur les cultures Maya et Nahuatl (71)
29. Le Chemin Secret Révolutionnaire
30. Révélations Gnostiques sur le Baptême
31. Le Jugement Porté sur les Autres (35)
32. La Technotronique
33. La Raison d'être du Mouvement Gnostique (99)
34. 150 questions posées au VM Samaël Aun Weor

/// En italique, sont affichées les intitulés des conférences sur divers thèmes en doublon avec les conférences du 5ème Evangile
(voir explications au bas de la page Liste des Conférences sur Divers Thèmes)
///