Document sans titre
34 Entretiens ou conférences diverses à lire en ligne:
Gnose de Samael Aun Weor - Gnosis du Christ - Auto-réalisation Intime pour l'Homme Révolutionnaire
33 entretiens ou conférences de Samaël Aun Weor
 
1. Le Christ Cosmique et la Semaine Sainte
2. Le Feu Sacré
3. La Transformation des impressions
4. La Transformation des impressions et l'Eveil de la Conscience
5. Nous sommes proches d'une grande catastrophe
6. L'Ere du Verseau
7. L'Anneau d'Alcyone
8. L'Antéchrist
9. L'émancipation de la Conscience, Clef du Salut
10. La Moisson du Soleil
11. Les Niveaux de l'Etre
12. La Quatrième Verticale
13. La Gnose
14. Les Trois Facteurs de la Révolution de la Conscience
15. La Machine Humaine
16. Le Sens de l'Auto-Observation Psychologique
17. Les Trois Sortes de Mental
18. Conseils aux aspirants gnostiques
19. Sexologie Transcendantale
20. Message aux Dames Gnostiques
21. Le Penser Psychologique et le Mental Intérieur
22. L'Eternel Principe Féminin et notre Jeshua Particulier
23. La Mission de l'Avatar
24. L'enseignement de l'Avatar du Verseau
25. L'Horizontale et la Verticale de la Vie
26. La Sagesse de l'Etre
27. La Transformation Intérieure
28. Sur les cultures Maya et Nahuatl
29. Le Chemin Secret Révolutionnaire
30. Révélations Gnostiques sur le Baptême
31. Le Jugement Porté sur les Autres
32. La Technotronique
33. La Raison d'être du Mouvement Gnostique
34. 150 questions posées au VM Samaël Aun Weor


Conférences sur Différents Thèmes ou Entretiens

       


21. Le Penser Psychologique et le Mental Intérieur


Suite de la conférence intitulée "Les 3 Sortes de Mental"

L'Imagination

Comment développer l'imagination ? On peut réaliser des exercices scientifiques... J'ai parlé à plusieurs reprises de "l'exercice du verre d'eau", un exercice facile. On place un verre d'eau près de soi ; dans le fond du verre, on dépose un miroir et on ajoute du mercure à l'eau (quelques gouttes) ; on se concentre dans le centre même de l'eau, c'est-à-dire sur l'eau, de telle manière que la vue traverse le verre ; ce sera évidemment un exercice splendide pour le développement de l'imagination. On essaiera de voir dans cette eau la lumière astrale, on fera un grand effort pour la voir (en principe, on ne verra rien, c'est évident). Après quelque temps d'exercice, on verra des couleurs dans l'eau, on commencera à percevoir la lumière astrale, le sens de l'auto-observation psychologique entrera en activité. Et si, beaucoup plus tard, une voiture passe dans la rue, par exemple, on verra dans l'eau un ruban de lumière et on verra la voiture roulant sur ce ruban de lumière (cela nous indique que nous commençons à percevoir avec la faculté transcendantale de l'imagination). Pour finir, le jour viendra où nous n'aurons plus besoin de verre d'eau pour voir, on pourra voir dans l'air différentes couleurs, on verra l'aura des gens (nous savons bien que chaque personne possède une aura de lumière autour d'elle) ; cette aura a plusieurs couleurs. Le dévot porte une aura de couleur bleue ; le jaune révèle beaucoup d'intellectualisme ; le vert sale, le scepticisme ; le gris, la tristesse ; le gris plomb, beaucoup d'égoïsme ; le noir représente la haine ; le rouge sale, la luxure et la fornication ; le rouge brillant et scintillant, la colère. II est évident que pour arriver à voir ainsi l'aura des gens, il faut beaucoup travailler avec cet exercice ; il faudra y travailler au moins trois ans, dix minutes tous les jours sans oublier un seul jour de travail. Évidemment, si on a la fermeté de pratiquer cet exercice dix minutes par jour, le moment viendra où nous devrons développer la faculté de l'imagination ou de la clairvoyance, qui est un autre terme que l'on pourrait donner à l'imagination... Mais ceci ne serait pas le seul exercice pour le développement de cette faculté ; on a besoin de quelque chose de plus, la méditation est nécessaire...

Assis dans un fauteuil confortable, le corps bien relaxé, ou couchés sur le lit, la tête vers le Nord, vous devez imaginer quelque chose (la semence d'un rosier, par exemple) ; celle-ci a été soigneusement semée, dans une terre noire et fertile ; imaginons-nous que nous l'arrosons avec l'eau pure de vie et en continuant ce processus imaginatif, transcendantal et transcendant à la fois, visualisons dans le processus de croissance comment germent les épis de la tige, comment ils se développent merveilleusement, comment surgissent les épines sur cette tige et comment, finalement, les branches et les feuilles poussent. Imaginons-nous à présent comment ces branches se couvrent totalement de feuilles, comment apparaît le bouton qui s'ouvre totalement (c'est la rose). Dans l'état de Manteïa, comme le diraient les Initiés d'Eleusis et pour parler "à la grecque", nous irions jusqu'à sentir en nous-mêmes l'arôme qui s'échappe des pétales rouges et blancs de la précieuse rose...

La seconde partie du travail imaginatif consistera à visualiser le processus de la mort de toutes les choses ; on pourrait imaginer comment ces pétales odorants vont peu à peu tomber, fanés ; comment ces branches qui furent autrefois fortes, se convertissent après quelque temps en tas de bois mort, et finalement arrive l'ouragan, le vent, et il entraîne toutes les feuilles et toutes les branches...

Si l'exercice de la méditation profonde sur le processus de la naissance et de la mort de toute chose est pratiqué assidûment, tous les jours, il est clair qu'il nous donnera à la longue la perception intérieure, profonde, de ce que nous pourrions appeler le monde astral. Avant tout, il est bon de préciser à tous les étudiants que n'importe quel exercice ésotérique, y compris celui-ci, requiert une continuité de propos, car si aujourd'hui nous pratiquons et que demain nous ne pratiquons pas, nous commettons une grave erreur. En mettant une application réelle dans le travail ésotérique, le développement de cette faculté précieuse de l'imagination est possible...

Si une fois, pendant la méditation, il surgit quelque chose de nouveau dans notre imagination, quelque chose de différent sur la rose, c'est le signe évident que nous progressons. Au début, les images manquent de coloris, mais à mesure que nous travaillons elles se revêtiront de multiples enchantements et couleurs ; c'est ainsi que nous progressons dans le travail intérieur profond... En avançant un peu plus, l'imagination nous mènera vers le rappel de nos existences antérieures. Celui qui a développé en lui-même la faculté imaginative pourrait incontestablement essayer de capturer ou d'appréhender, avec ce "translucide", le dernier instant de sa vie antérieure ; dans ce miroir translucide de son imagination se reflèterait alors son lit de moribond. C'est ainsi que quelqu'un aurait pu mourir sur un champ de bataille ou dans un accident et il serait intéressant pour cette personne de voir dans son existence passée, ce qui lui est arrivé en ses derniers instants...

En continuant ce processus si merveilleux relié à l'imagination, la personne pourrait essayer de connaître, non pas le dernier instant de son existence antérieure, mais l'avant-dernier ou l'avant-avant dernier, les dernières années, les avant-dernières, la jeunesse, l'adolescence, l'enfance, et en venir ainsi à récapituler exactement toute l'existence passée. De la même façon et menant ce travail plus loin, cela nous permettrait aussi de capturer chacune de nos existences antérieures et ainsi en viendrions-nous, par l'expérience directe, à vérifier la Loi de l'éternel Retour de toute chose.

L'intellect n'est pas précisément celui qui peut vérifier cette Loi ; avec l'intellect nous pouvons discuter, peut-être affirmer ou nier mais cela n'est pas une vérification. Ainsi donc, je vous invite à la réflexion...

L'imagination vous ouvrira les portes des Paradis Élémentaux de la Nature ; ainsi, si nous tentons par l'imagination de percevoir un arbre, si nous méditons sur cet arbre, nous verrons qu'il est composé d'une multitude de petites feuilles, etc. ; mais si nous arrivons à approfondir un peu, nous verrons la vie intime de l'arbre et il n'y a pas de doute que celui-ci possède quelque chose que nous pourrions appeler l'Essence ou l'Âme. Lorsqu'une personne se trouve en état d'extase, elle perçoit la Conscience du végétal ; il est évident qu'elle voit alors, avec une parfaite clarté, que celui-ci est une créature élémentale qui possède la vie, une vie non perceptible par les cinq sens, non perceptible par les capacités de raisonnement, totalement exclue du processus sensoriel... Il se trouve intéressant de savoir qu'à des degrés postérieurs, nous pouvons arriver à converser, à nous entretenir avec les élémentaux (il y a évidemment dans la quatrième Verticale des surprises insolites). La « Terre Promise » dont nous parle La Bible est indubitablement cette même quatrième Verticale, la quatrième Verticale de la Nature ; le « Paradis Terrestre », la « Terre Promise », là où lait et miel jaillissent des rivières d'eau pure de la vie, là se trouve précisément la quatrième Dimension de notre planète.

L'imagination créatrice est incontestablement le miroir de 1'Âme ; en la développant au moyen des règles ésotériques exactes, il est indubitable qu'elle apportera la preuve de ce que je suis en train d'affirmer ici avec insistance. Je vous invite au développement de cette faculté cognitive, connue depuis toujours comme étant l'imagination, une faculté extraordinaire...

L'imagination créatrice permet à quelqu'un de savoir par lui-même que la Terre est un organisme vivant. En ces instants il me vient à la mémoire cette affirmation néo-platonique qui dit que « l'Âme du monde est crucifiée sur la Terre »... Cette « Âme du monde » est un ensemble d'Âmes, un ensemble de vies qui palpitent et qui ont une réalité. Pour les Hyperboréens, les volcans, les mers profondes, les métaux, les gorges profondes des montagnes, le vent violent, le feu qui flambe, les rochers qui grondent, les arbres, n'étaient que le corps des dieux ; ces Hyperboréens ne considéraient pas la Terre comme quelque chose de mort ; pour eux, le monde était quelque chose de vivant, un organisme qui avait la vie et l'avait en abondance. On parlait alors le langage très pur de la langue divine, qui « court comme une rivière d'or sous la forêt épaisse du Soleil »... Ils savaient jouer de la Lyre, ils tiraient de la Lyre les plus étranges symphonies (cette Lyre d'Orphée n'était pas encore tombée sur le pavé et réduite en morceaux). C'était en d'autres temps, c'était à l'époque de l'antique Arcadie, lorsque l'on rendait un culte aux dieux de l'Aurore et lorsque l'on fêtait toute naissance par des fêtes mystiques transcendantales...

Si vous développez de manière efficace cette faculté de l'imagination, vous pourrez non seulement vous souvenir de vos existences antérieures mais vous pourrez également vérifier spécifiquement ce que je suis en train d'exprimer didactiquement ici.


L'Inspiration

Mais en elle-même et par elle-même, l'imagination n'est que le premier échelon ; l'échelon suivant, qui est plus élevé, nous mène à l'Inspiration. La faculté de l'Inspiration nous permet de converser, face à face, avec toute particule de vie élémentale ; la faculté de l'inspiration nous permet de sentir en nous-mêmes la palpitation de chaque coeur...

Imaginons de nouveau, pour un instant, l'exercice du rosier. Si après l'avoir fait, si après avoir terminé la méditation sur la naissance et la mort de ce rosier, les branches et les pétales de la rose disparaissent et que nous voudrions en savoir plus, nous aurons alors besoin de l'inspiration... La plante est née, elle a donné des fruits, elle est morte, et ensuite, quoi ? Nous avons alors besoin de l'inspiration pour savoir quelle est la signification de cette naissance et de cette mort de toutes les choses. La faculté de l'inspiration est encore plus transcendantale ; il s'agit de mettre de côté le symbolisme sur lequel nous méditons, de capturer sa signification intérieure et pour cela, l'émotion est nécessaire, celle du Centre Émotionnel. Le Centre Émotionnel vient alors valoriser le Travail Ésotérique de la méditation ; le Centre Émotionnel nous permet de nous sentir inspirés et, étant inspirés, nous connaissons la signification de la naissance et de la mort de toute chose... Avec l'imagination, nous pouvons vérifier la réalité de l'existence antérieure ; avec l'inspiration nous pouvons capturer la signification de l'existence antérieure : sa raison, sa cause, son pourquoi... (l'inspiration est donc un pas au-delà de la faculté de l'imagination créatrice ). Avec l'imagination nous pouvons vérifier la réalité de la Quatrième Verticale mais l'inspiration nous permet de capturer sa profonde signification...


L'Intuition

Pour finir, au-delà de la faculté de l'imagination et de la faculté de l'inspiration, nous devons arriver aux cimes de l'intuition. Ainsi donc, l'imagination, l'inspiration et l'intuition sont les trois échelons de l'initiation... L'intuition est quelque chose de différent. Revenons au rosier de notre exemple. Il n'y a pas de doute qu'à l'aide du processus de l'imagination, nous avons vu durant l'exercice ésotérique transcendantal et transcendant la façon dont croît le rosier, dont il donne des fruits et pour finir, la façon dont il meurt et se convertit en un tas de bois ; l'inspiration nous a permis de connaître la signification de tout cela, mais l'intuition nous mènera à la réalité spirituelle de cela même ; nous pénétrerons alors, avec cette précieuse faculté superlative, dans un monde spirituel exquis ; nous nous trouverons, face à face, non seulement avec l'Élémental (vu à l'aide de l'imagination), avec l'Élémental du rosier, mais encore plus : nous nous trouverons face à l'Étincelle Virginale, à la Monade Divine, à la particule ignée suprême du rosier ; nous pénétrerons dans un monde où se trouvent les Élohims créateurs, cités par la Bible hébraïque ou mosaïque, nous verrons toute la Troupe Créatrice de l'Armée de la Parole, c'est-à-dire que nous trouverons le Démiurge Créateur de l'univers...

C'est l'intuition qui nous permet de converser face à face avec les Élohims, avec les Trônes, et ce ne sera plus pour nous une pure spéculation ou croyance mais une réalité palpable, manifeste, étant donné que l'intuition nous permettra d'accéder aux régions supérieures de l'univers et du Cosmos. Au moyen de l'intuition nous pouvons étudier la Cosmogénèse, l'Anthropogénèse, etc. ; l'intuition nous permettra de pénétrer dans les Temples de la Fraternité Blanche Universelle, dans les Temple des Élohims, Kumaras ou Trônes ; l'intuition nous permettra de connaître la Genèse de notre Monde, avec l'intuition nous pourrons assister à l'aurore même de la création ; savoir, non pas par ce qu'en a dit quelqu'un mais par voie directe, comment a surgi ce monde que nous habitons, de quelle façon il a été créé, de quelle manière il est apparu à l'intérieur du concert des mondes. L'intuition nous permettra de savoir de manière spécifique et directe ce qu'ignorent les brillants intellectuels de l'époque...

Il existe plusieurs théories en ce qui concerne le monde, l'Univers, le Cosmos, et elles passent de mode constamment comme les remèdes des pharmacies, comme les modes des femmes et des hommes ; une théorie est

suivie d'une autre, puis d'une autre et encore d'une autre, et finalement l'intellect ne sait que s'adonner à la fantaisie du beau, il ne sait que spéculer sans ne jamais pouvoir expérimenter le Réel ; mais l'intuition nous permet de connaître le Réel (c'est une faculté cognitive transcendantale).

Il est grandiose de pouvoir assister au spectacle de l'univers, de se sentir pour un moment une partie intégrante de la création ; regarder le monde comme si celui-ci était un théâtre extérieur et nous, un spectateur ; vérifier comment une planète sort du chaos, comment l'Être Réel donne naissance à toute unité cosmique. C'est l'intuition qui nous permet de savoir que la Terre existe par le Karma des dieux, car autrement, elle n'existerait pas ; c'est l'intuition qui permet de vérifier le réalisme cru de ce Karma. Assurément, ces Élohims qui, dans leur ensemble, constituent le Divin, ont agi dans un cycle de manifestation passé, bien avant l'apparition de la Terre et du Système Solaire...

Voyons un cas très sympathique : on discute beaucoup de la Lune ; bien des gens pensent qu'elle est un morceau de la Terre lancé dans l'espace par la force centrifuge de l'Univers, comme si on lançait une fusée atomique. L'intuition nous permet de vérifier les choses d'une manière complètement différente ; l'intuition nous permet de savoir que la Lune est beaucoup plus vieille que la Terre. C'est pour cela que nos ancêtres d'Anahuac disaient : « Notre grand-mère la Lune » (la Lune est évidemment notre aïeule). Si elle est la mère de la Terre et que la Terre est notre mère à nous, la Lune est donc notre grand-mère, comme le disaient les sages de l'Anahuac.

Réellement, la Terre est apparue beaucoup plus tard au fil des siècles. La Lune fut dans le passé un monde riche, elle eut une vie minérale, végétale, animale et humaine ; des mers profondes, des volcans qui firent éruption, etc. Les scientifiques actuels ont dû se rendre à l'évidence concrète que la Lune est plus vieille que la Terre. Ces Initiés qui ont commis l'erreur d'affirmer que la Lune est un morceau qui est détaché de la Terre se sentirent mal à l'aise lorsqu'on vérifia avec des appareils spéciaux, par l'étude des métaux apportés de la Lune, que celle-ci est plus vieille que la Terre. Et c'est ainsi : elle a eu une vie végétale, c'était un monde riche...

Pourquoi s'est-il converti de cette façon en Lune ? L'intuition nous permet de savoir que tout ce qui naît doit mourir et que tout monde de l'espace étoilé se convertit à la longue en une nouvelle Lune. Cette Terre que nous habitons vieillira un jour, elle mourra et se convertira en une nouvelle Lune. Et il y a des Lunes aussi lourdes que celle qui tourne autour du Soleil Sirius, qui a une densité cinq mille fois plus grande que celle du plomb...

Ainsi donc, revenant à notre Lune, nous dirons qu'elle est la Mère de la Terre. Comment puis-je affirmer une telle chose ? Grâce à l'intuition elle-même, nous voyons comment, après que l'Anima Mundi de cette vieille Lune, crucifiée sur ce satellite (notre grand-mère) se soit immergée dans le sein de l'Éternel Père Cosmique Commun (l'Absolu), et lorsqu'arriva une nouvelle époque de manifestation (après un long intervalle), lorsqu'arriva de nouveau, pourrions-nous dire, un Grand Jour d'activité, comment cette Mère-Lune, cette Anima Mundi reconstitua alors un nouveau corps, se réincarna, donna forme à ce nouveau corps, qui est notre Terre.

Toutes les créatures qui existaient autrefois sur la Lune moururent, mais les germes de la vie, les germes de toute vie animale, végétale ou humaine ne moururent pas ; ces germes, projetés par les Rayons Cosmiques, furent déposés ici sur cette nouvelle planète ; même les germes de nos propres corps et pour cette raison, nous sommes fils de la Lune. Elle est la mère de tout ce qui est vivant, elle est la mère de la Terre...

Lorsqu'une personne fait l'une de ces affirmations devant un groupe de gens instruits, devant ceux qui sont habitués à jongler avec le mental, devant les fanatiques des syllogismes, des pré-syllogismes et des ésyllogismes du rationalisme subjectiviste, il est évident qu'elle s'expose à la moquerie, au sarcasme, à l'ironie, à la vexation, à la satire, car cela ne peut en aucun temps être admis par le rationalisme subjectif de l'intellect ; ce que je dis n'est qu'à la portée de l'intuition.


Le Penser Psychologique

Si vous voulez un jour arriver réellement à l'illumination, à la perception du Réel, à la connaissance totale des Mystères de la Vie et de la Mort, vous devrez incontestablement monter par les merveilleux degrés de l'imagination, de l'inspiration et de l'intuition. Le simple rationalisme ne pourra jamais nous amener jusque-là, à ces expériences intimes, profondes...

En aucune manière, nous nous prononcerions contre l'intellect ; ce que nous voulons c'est spécifier ses fonctions et cela n'est pas un délit. Indubitablement, l'intellect est utile dans son orbite ; hors de son orbite, il est inutile. Mais si nous devenons des fanatiques de l'intellect et que nous refusons « carrément » de monter les échelons de l'imagination, nous n'arriverons jamais à penser psychologiquement, et celui qui ne sait pas penser psychologiquement reste pris exclusivement dans le physico-sensoriel et il peut même se convertir en un fanatique de la dialectique marxiste...

Seul le penser psychologique ouvrira le Mental Intérieur (cela est évident), ce qui nous fera monter les échelons de l'inspiration et de l'intuition. Indubitablement, lorsque les merveilleuses portes du Mental Intérieur sont ouvertes, les intuitions surgissent alors de l'intérieur et s'expriment à travers le Mental Intérieur ; c'est-à-dire que le Mental Intérieur sert de véhicule aux intuitions ; ce Mental Intérieur est la raison objective même qui fut clairement définie par un Gurdjieff ou par un Ouspensky ou un Nicoll. Posséder la Raison Objective, c'est avoir ouvert le Mental Intérieur, et le Mental Intérieur fonctionne exclusivement à l'aide des intuitions, des données de l'Être, de la Conscience, du Superlatif, de ce qui est transcendantal et transcendant en nous et pas autrement...


En terminant sur ce thème, la discussion reste ouverte ; celui qui veut demander quelque chose peut le faire avec la plus entière liberté.

Question : Maître, j'aimerais savoir s'il existe une différence entre le mental et l'intellect...

Réponse : L'intellect et le mental sont au fond, la même chose. Mais le mental sans culture n'est pas l'intellect ; le mental cultivé est l'intellect. Quelqu'un pourrait être très intelligent et cependant ne pas posséder l'intellect. Ainsi donc, il n'y a pas de différence substantielle mais accidentelle. Faites la différence entre potentiel et accident, selon la logique formelle.


Document sans titre

1. Le Christ Cosmique et la Semaine Sainte (96)
2. Le Feu Sacré
3. La Transformation des impressions (34)
4. La Transformation des impressions et l'Eveil de la Conscience (39 et 61)
5. Nous sommes proches d'une grande catastrophe
6. L'Ere du Verseau
7. L'Anneau d'Alcyone
8. L'Antéchrist (103)
9. L'émancipation de la Conscience, Clef du Salut
10. La Moisson du Soleil (111)
11. Les Niveaux de l'Etre
12. La Quatrième Verticale
13. La Gnose
14. Les Trois Facteurs de la Révolution de la Conscience
15. La Machine Humaine (19)
16. Le Sens de l'Auto-Observation Psychologique
17. Les Trois Sortes de Mental (64)


18. Conseils aux aspirants gnostiques
19. Sexologie Transcendantale
20. Message aux Dames Gnostiques
21. Le Penser Psychologique et le Mental Intérieur (64)
22. L'Eternel Principe Féminin et notre Jeshua Particulier
23. La Mission de l'Avatar
24. L'enseignement de l'Avatar du Verseau
25. L'Horizontale et la Verticale de la Vie (55)
26. La Sagesse de l'Etre
27. La Transformation Intérieure
28. Sur les cultures Maya et Nahuatl (71)
29. Le Chemin Secret Révolutionnaire
30. Révélations Gnostiques sur le Baptême
31. Le Jugement Porté sur les Autres (35)
32. La Technotronique
33. La Raison d'être du Mouvement Gnostique (99)
34. 150 questions posées au VM Samaël Aun Weor

/// En italique, sont affichées les intitulés des conférences sur divers thèmes en doublon avec les conférences du 5ème Evangile
(voir explications au bas de la page Liste des Conférences sur Divers Thèmes)
///