Le 5ème Evangile à lire en ligne ou en ebook:
Gnose de Samael Aun Weor - Gnosis du Christ - Auto-réalisation Intime pour l'Homme Révolutionnaire
90 conférences du 5ème Evangile de Samael Aun Weor - Gnosis du Christ
Trois tomes ou ebooks des conférences du 5ème Evangile de Samael Aun Weor à télécharger
199 Conférences du 5ème Evangile
 
Tome 1 - Psychologie de l'Auto-Connaissance : 33 conférences
 
Tome 2 - Psychologie de l'Auto-Connaissance : 32 conférences
 
Tome 3 - Anthropologie et Symbolisme Ésotérique Gnostique : 31 conférences
 
Tome 4 - Kabbale et Création de l'Homme : 24 conférences
92. Beauté et Splendeur du Monde de l'Esprit (L'Homme et l'Univers qui nous entoure)
93. Culte Gnostique à l'Agnostos Theos (L'Agnosthos Theos)
94. Secrets de l'Espace Abstrait Absolu (Message adressé à la Jeunesse Gnostique)
95. L'Authentique Symbolisme de Noël (Le Véritable Symbolisme de Noël)
96. Rigueur Ésotérique de la Semaine Sainte (Le Christ Cosmique et la Semaine Sainte)
97. Praxis Gnostique de la Christification (La Christification)
98. La Magnificence du Christ et la Misère de l'Ego (La Force du Christ et la Dissolution de l'Ego)
99. Transcendance du Salvator Salvandus (Le Mouvement Gnostique et sa Raison d'Être)
100. Le Mystère Gnostique de Lucifer (Le Diable et Lucifer)
101. Moïse et les Prodiges du Mercure (Moïse, Grand Mage et Alchimiste)
102. Racines Lucifériennes du Grand Oeuvre (Le Magnus Opus et le Grand Oeuvre)
103. Les Forces Occultes d'Ahriman (L'Antéchrist)
104. Le Mystère Gnostique de la Belle Hélène (La Belle Hélène)
105. Le Mystère de l'Intégration de l'Être (L'Auto-Connaissance de l'Être)
106. Les Sept Feux et le Sceau d'Hermès (les Sept Radicaux du Feu et le Sceau Hermétique)
107. Les Trois Calcinations Alchimiques (Les Trois Purifications)
108. Les Trois Gunas dans la Matière Cosmique (L'Univers et les Trois Gunas)
109. Mystère de la Conscience et du Feu (Corps, Conscience et Environnement)
110. Prodiges et Mystères du Feu (La Doctrine du Feu)
111. L'Expérience solaire (La Moisson du Soleil)
112. Disponibilité Germinale pour Créer l'Homme (Les Germes de l'Homme sont en nous)
113. Facultés Extraordinaires de l'Homme Solaire (La Création des Corps Solaires)
114. La Gestation de l'Homme Solaire (La Recherche de notre propre Réalité)
 
Tome 5 - Kabbale et Création de l'Homme et Métaphysique Gnostique : 27 conférences
115. Invitation à la métamorphose intime (la métamorphose que nous devons réaliser)
116. La clé des splendeurs (la clé maîtresse)
117. La naissance de l'homme authentique (message dicté depuis Teotihuacán)
118. Les sept catégories humaines (les sept types d'hommes)
119. Anatomie hyper-dimensionnelle de l'homme (le septénaire théosophique)
120. L'unité possible de l'homme
121. Le prototype gnostique de l'homme réel (l'animal intellectuel, l'homme et le surhomme)
122. Évènements extraordinaires à la lumière de la gnose (métaphysique transcendantale)
123. Phénomènes psychologiques et parapsychologiques (psychologie et parapsychologie)
124. Eschatologie gnostique (l'énigme de l'homme)
125. Expériences surnaturelles commentées par l'Avatar (expériences psychiques)
126. Métaphysique gnostique révolutionnaire (ésotérisme et pseudo-ésotérisme)
127. Notions essentielles sur l'occultisme pratique (chaire sur les thèmes ésotériques et occultistes)
128. L'appréhension de la connaissance intérieure (Moyen Âge et ésotérisme gnostique)
129. Fondements gnostiques du paranormal (au-delà de la mort)
130. Les deux voies de la libération (les mystères de la vie et de la mort)
131. Étude gnostique métaphysique
132. Processus dans la région des morts
133. Corroborations métaphysiques du Verbe du Verseau
134. La rupture des processus mécaniques (conscience, retour et réincarnation)
135. Les mécanismes de l'éternel retour (la loi de l'éternel retour de toutes les choses)
136. L'éternel trogo autoegocratico cosmique commun (la loi de l'éternel trogo autoegocratico cosmique commun)
137. Mythe et réalité de l'enfer chrétien (les infradimensions)
138. Les enchantements du paradis terrestre
139. Les grottes énigmatiques de Cacahuamilpa
140. Les pouvoirs secrets du véritable adepte (psychologie expérimentale)
141. Le chemin secret révolutionnaire
 
Tome 6 : Alchimie -Sexologie - Dissertations à l'attention des dames gnostiques : 33 conférences
142. Fondement alchimique du Grand Oeuvre
143. Canons secrets du Baptême et du Mariage
144. Révélations Gnostiques sur le Baptême
145. Implications sexuelles sur le Baptême
146. La Résurrection à travers le baptême
147. L'homme à la lumière de la Génese
148. Genèse gnostique alchimique (Les sept jours de la Création)
149. L'élaboration du Mercure secret (L'Élaboration du Mercure des Sages)
150. Prodiges alchimiques de l'archée gnostique (Comment créer l'Homme à l'intérieur de nous-même)
151. Les infinies possibilités de l'alchimie (la création du Cosmos-Homme)
152. Règles de bases de la gemme précieuse ( La Pierre Philosophale)
153. Or alchimique et Lumière de l'Essence (La fabrication de l'Or et la Lumière)
154. Mutations Planétaires du Mercure Secret (Les Planètes Métalliques de l'Alchimie)
155. Esprit synthèse du Chemin Secret (Le Chemin de l'Autoréalisation)
156. Vision Gnostique de la sexualité (Sexologie Transcendantale)
157. Le Miracle de l'Amour
158. Fruits transcendantaux du Supra-sexe (Le Sexe et l'Amour 1)
159. Potentialités de l'Energie Créatrice (Le Pouvoir de l'Energie Créatrice)
160. L'Univers métaphysique du Sexe (Le Sexe et l'Amour 2)
161 La bipolarité de l'onde dionysiaque (l'onde dionysiaque et le feu sexuel)
162 Concomitances sacrées du feu secret (l'éveil du feu sacré)
163 Elucidations sur la science tantrique (le tantrisme blanc)
164. Connotations sexuelles de l'ère du verseau (l'ère du verseau et les mystères du sexe)
165. Finalité ésotérique du mariage gnostique (le sens du mariage gnostique)
166. Raison d'être de la transmutation sexuelle (le fondement de la transmutation sexuelle)
167. La cristallisation du saint triamazikamno (l'homme, ses limites et ses possibilités)
 
Dissertation pour les dames gnostiques, 7 conférences :
168 La sainte prédestination
169. La réalisation gnostique de la femme (la libération spirituelle de la femme)
170. Apologie gnostique de l'éternel féminin (l'éternel féminin et sa relation avec le Jeshua particulier)
171. Exaltation gnostique de la femme
172. Diverses interrogations sur la femme
173. Reponses aux énigmes des dames gnostiques (Questions des Dames Gnostiques et réponses du Maître Samael)
174. Inquiétudes des dames gnostiques
 
Tome 7 du 5ème Evangile : nombre de conférence inconnu
La Méditation : 17 conférences
175. Enseignements Fondamentaux sur la Méditation (La Science de la Méditation)
176. La Conquête du vide illuminateaur (Le vide illuminateur)
177. Moyens pour atteindre le vide illuminateur (Apprendre à Méditer)
178. Paramètres alchimiques et psychologiques du vide (le vide illuminateur et l'annihilation Bouddhique)
179. Le pouvoir grandiose de la quiétude mentale (la quiétude de notre mental)
180. Illumination totale et illumination partielle (l'expérience du réel)
181. Le deuxième joyau du dragon jaune
182. Nature pratique du Message du Verseau (le sens pratique du Gnosticisme Universel)
183. Au commencement était le Verbe
184. Didactique mantrique (leçon mantrique)
185. Science gnostique des étas de jinas (témoignages jinas)
186. Clés gnostiques pour le rajeunissement (Pranayama et Lamaserie)
187. Facteurs déterminants pour la santé corporelle (La santé du corps physique)
188. Exercices psycho-physiques tibétains (La gymnastique de la lamaserie)
189. Système pratique pour transférer la conscience (Pratique pour libérer la conscience)
190. Les trois échelons de la connaissance initiatique (Les facultés supérieures de l'homme)
191. Merveilles de l'espace hyperdimensionnel (La quatrième dimension et la science jinas)
192. Orthodoxie du quatrième chemin (la Gnose, l'unique chemin)
193. Essence bouddhique et chrétienne de la gnose (le chemin ésotérique)
194. Synthèse conceptuelle gnostique (Qui sommes-nous ? D'où venons-nous ? Où allons-nous ?)
195. Spiritualisme, Matérialisme et Synthèse conceptuelle (Spiritualisme, Matérialisme et Dialectique
196. L'or spirituel de la bodhicitta (la grande réalité)
197. Echelons vers l'omniscience (étude gnostique sur la matière)
198. Conseils Pratiques du Verbe du Verseau (Science et conscience)
199. A la recherche de notre réalité (ce que nous sommes et ce que nous devons être)
200. Les trois facteurs de la révolution de conscience
 
De nouvelles conférences du 7ème tome continue d'apparaître en ce début 2013 dans le sous-forum Nouvelles Conférences du 5ème Evangile
 


Conférences du 5ème Evangile

       


79 Perceptions Scientifiques de la Conscience (La Science Pure et la Science matérialiste)


Samaël Aun Weor
Conférence intitulée "PERCEPCIONES CIENTÍFICAS DE LA CONCIENCIA (La Ciencia Pura y la Ciencia Materialista)"

Nous allons commencer notre conférence de ce soir ; j'espère que vous y porterez un maximum d'attention… L'important pour nous tous, c'est d'arriver à savoir que nous avons la Conscience endormie…

Il est déplorable que vous ne connaissiez pas encore tous la planète sur laquelle nous vivons. Comment pourriez-vous la connaître alors que VOUS NE VOUS CONNAISSEZ MÊME PAS VOUS-MÊMES ?

Cela paraît incroyable, mais à l'heure où nous vivons, nous ne connaissons pas la planète Terre ; le monde que vous voyez n'est pas vraiment tel que vous le voyez ; lorsque vous obtiendrez l'éveil de la Conscience, vous verrez le monde de manière tout à fait différente. Actuellement, vous ne le connaissez pas. Vous rêvez d'une planète appelée Terre et vous pensez qu'elle est telle que vous la voyez.

En réalité, je dois vous dire que vous ne connaissez pas encore le monde Terre. Il est évident que notre monde a SEPT DIMENSIONS, mais, cependant, comme vous êtes embouteillés dans le Monde à Trois Dimensions, vous ne connaissez pas réellement la planète Terre et c'est profondément lamentable.

Les vallées, les montagnes, les mers, les collines, les grandes cordillères, ne sont pas telles que vous les voyez ; elles sont différentes ; mais, ce qui se passe, c'est que vous avez tous la Conscience en État de Rêve Profond et, par conséquent, vous voyez le monde comme à travers un rêve. Quand vous vous éveillerez de l'état dans lequel vous vous trouvez, vous verrez que tout est différent.

Si les gens avaient la CONSCIENCE ÉVEILLÉE, il n'y aurait pas de guerres dans le monde ; si les gens avaient la Conscience éveillée, il n'y aurait ni conflits, ni problèmes d'aucune sorte, ni luttes entre patrons et ouvriers, entre les différentes nations, entre intérêts divergents ; si toute l'humanité avait la Conscience éveillée, chaque être vivant serait en paix et le bonheur régnerait sur la face de la Terre…

Les Évangiles insistent sur l'éveil, mais ils ne disent pas de quelle manière il faut s'éveiller. Nous, dans nos études, nous luttons pour que les gens connaissent les techniques qui conduisent à l'éveil (ce n'est pas très facile, mais nullement impossible).

Les gens ont la Conscience endormie depuis qu'ils ont développé, dans le passé, l'abominable ORGANE KUNDARTIGATEUR ; cet « organe » est un appendice de l'organisme humain, c'est une projection de l'épine dorsale vers le bas ; c'est cette même queue simiesque que l'on voit encore chez les gorilles, les chimpanzés, les orangs-outans et les singes en général…

À une époque très lointaine de l'histoire du monde, il y eut une grande catastrophe : LA COMÈTE CONDOOR heurta la planète Terre et ceci eut comme conséquence ou corollaire une série de tremblements de terre et de grands raz-de-marée qui se succédèrent interminablement au cours des siècles. C'est alors qu'une délégation d'individus sacrés, venue d'un lieu du cosmos infini et ayant à sa tête l'ARCHANGE SAKAKY, dut étudier le problème…

Les possibilités de vie sur la planète Terre diminuaient considérablement ; les espèces étaient en train de disparaître. Ces Êtres Divins, leurs divines présences revêtues ou recouvertes d'un corps physique humain, étudièrent le problème et, en vérité, ils résolurent de doter l'humanité de l'abominable Organe Kundartigateur.

C'est ainsi que beaucoup d'êtres vivants commencèrent à naître avec la queue simiesque des singes, des orangs-outans (ou avec le nom que nous voulons leur donner), de plus en plus développée… Il est évident qu'un nom ésotérique fut donné à cet organe : il s'agit de l'abominable Organe Kundartigateur.

L'organisme humain étant une machine transformatrice d'énergies, le résultat qu'ils attendaient fut merveilleux. En effet, le corps humain capte indéniablement certains types d'énergie cosmique et il les transforme automatiquement pour les retransmettre, ultérieurement, aux couches internes de l'organisme planétaire sur lequel nous vivons ; et toute transformation qui apparût dans le corps physique humain, modifia indubitablement le type d'énergie transformé.

C'est ainsi que l'on obtint que l'énergie cosmique (force provenant du Mégalocosmos infini) se convertisse, à l'intérieur du corps humain, en une FORCE LUNAIRE spécifiquement définie.

Cette force étant retransmise massivement, collectivement, aux couches internes de la Terre, il en résulta la stabilisation des couches géologiques du monde ; les tremblements de terre cessèrent et il fut possible de vivre sur la face de la Terre.

Malheureusement, mes chers amis, je dois vous dire que l'Archange Sakaky et sa très haute commission COMMIRENT UNE ERREUR DANS LEURS CALCULS MATHÉMATIQUES TRANSFINIS et, comme résultat, survint une grande catastrophe…

Il est évident que si cet organe avait été retiré à temps de l'organisme humain, dans des délais raisonnables, rien de ce qui arriva plus tard ne se serait passé…

L'humanité garda cet abominable « organe » trop longtemps ; lorsque (après plusieurs siècles) l'ARCHIPHYSICIEN-CHIMISTE-COMMUN LOÏSOS intervint pour extirper de la forme humaine cet appendice abominable, il était bien trop tard, car LES MAUVAISES CONSÉQUENCES de l'abominable Organe Kundartigateur restèrent alors dans les Cinq Cylindres de la machine organique (connus sous le nom d'Intellect, Émotion, Mouvement, Instinct et Sexe).

Ces mauvaises conséquences SONT LES AGRÉGATS PSYCHIQUES INHUMAINS que nous portons en nous : la colère, la convoitise, la luxure, l'envie, l'orgueil, la paresse, la gourmandise, etc. Comme dirait Virgile, le poète de Mantoue : « Même si nous avions mille langues pour parler et un palais d'acier, nous n'arriverions pas à énumérer entièrement tous nos défauts »…

C'est ainsi que la Conscience humaine resta enfermée à l'intérieur des agrégats psychiques ; depuis lors, notre Conscience, notre Essence vivante, fonctionne selon son propre embouteillement.

C'est à juste titre que nous pouvons affirmer catégoriquement que : « Tous les êtres humains se trouvent en état d'hypnose ; ils sont tous massivement hypnotisés ; ils ont tous la Conscience profondément endormie ».

Mais, personne ne se rend compte de l'hypnose générale à moins d'avoir contemplé une session d'hypnotisme. Là, la Force Hypnotique se manifeste ouvertement, violemment, et c'est alors que nous nous rendons compte de cette Force Hypnotique.

Quand la Force Hypnotique est concentrée, nous la reconnaissons, nous savons qu'elle existe ; en réalité, on reconnaît cette force, on sait qu'elle existe dans une session d'hypnotisme, mais ce n'est pas la peine de faire appel à une session d'hypnotisme pour savoir que la Force Hypnotique existe.

Observez les gens dans la rue et vous pourrez constater par vous-mêmes qu'ils sont hypnotisés, et c'est lamentable… Ils conduisent des voitures en état d'hypnose, ils travaillent hypnotisés, ils vivent hypnotisés.

Il serait absurde, par exemple, de supposer qu'une personne éveillée assassine une autre personne en conduisant une automobile. Pour ma part, voilà dix ans que je conduis des voitures (ma propre voiture) et je n'ai jamais eu besoin d'écraser le moindre petit animal ; mais j'ai rencontré beaucoup de petits animaux écrasés sur les routes : des chiens, des chats, etc. Qui fait cela ? Si c'était une loi (de devoir écraser les créatures qui vivent sur la face de la Terre), alors, celui qui se trouve ici présent aurait dû également écraser beaucoup de créatures, mais je n'ai jamais fait cela.

Récemment, dans le District Fédéral (à Mexico), il y a eu le cas d'un individu, dont je ne mentionnerai pas le nom, qui a écrasé trois enfants qui traversaient la voie publique ; il s'est caché, mais à la fin, le remords l'a emporté et il s'est présenté aux autorités ; bien sûr que pour être acquitté, il a dû payer une amende.

Mais, pourquoi a-t-il écrasé ces enfants ? Il n'y a rien qui puisse le justifier ! Si quelqu'un dit : « Il y a des justifications ! », je réponds qu'il n'y en a pas et je dis : « Voilà plus de dix ans que je conduis et je n'ai jamais eu besoin d'écraser un enfant, ni qui que ce soit ».

Alors, pourquoi le font-ils ? Je ne suis pas, en ce moment, en train de condamner cet homme (loin de moi l'idée de condamner quelqu'un), je veux uniquement le prendre comme exemple pour dire, avec insistance, que tous les êtres humains sont hypnotisés. Si ce monsieur n'avait pas été hypnotisé, il n'aurait absolument pas commis un tel crime…

Ainsi, en réalité, et sans exagérer les choses, je dois dire que tous les êtres qui peuplent la face de la Terre se trouvent en état d'Hypnose. Mais qui ou qu'est-ce qui les maintient dans cet état ? Pourquoi sont-ils ainsi ? En réalité, c'est l'abominable Organe Kundartigateur qui est la causa causarum de cette hypnose massive ou collective.

Il subsiste encore dans l'organisme humain un infime fragment de cet « organe » (et cela, personne ne peut le nier). Je veux clairement faire allusion à ce petit résidu osseux au bas de l'épine dorsale. Cette infime particule osseuse possède toujours des pouvoirs hypnotiques ; elle peut encore cristalliser en chacun de nous les mauvaises conséquences de cet organe ; elle peut encore réussir à ce que des pensées négatives, des désirs négatifs, etc., prennent forme, se convertissent en de nouveaux agrégats psychiques, inhumains ou indésirables dans notre psyché.

C'est indubitablement cet organe abominable qui fut, par malheur, à l'origine des divers éléments psychiques indésirables que nous portons aujourd'hui à l'intérieur de nous. Et la Conscience est embouteillée dans ces multiples « éléments » ; ainsi embouteillée, elle est en état d'Hypnose et elle fonctionne en vertu de son propre embouteillement.

Si je vous dis que nous ne voyons pas le monde tel qu'il est, je ne noircis pas le tableau. Quand quelqu'un réussit à détruire ces éléments psychiques indésirables qu'il a en lui, il voit alors le monde de façon différente : il le voit en sept dimensions au lieu de trois ; il connaît ses mécanismes intimes, il sait qu'il est organisé de façon similaire à l'Homme réel, il sait qu'il possède SEPT CORPS merveilleux, etc. Car notre planète Terre possède réellement Sept Corps (tout n'est pas Matière Physique, comme le supposent les fanatiques matérialistes).

Notre monde possède un CORPS VITAL ; grâce à ce corps, la vie peut exister sur la surface de la Terre. Les éléments purement chimiques et physiques ne garantissent pas l'existence d'une simple herbe ; s'ils la garantissaient, les chimistes pourraient fabriquer la vie.

Mettons sur la table d'un laboratoire les éléments physiques nécessaires à la fabrication d'une simple herbe. Disons à l'homme de science de fabriquer la plante qu'il veut et vous verrez l'échec.

On a construit de puissants avions qui sillonnent l'infini, avec une capacité jusqu'à trois ou quatre cents passagers, on a construit des fusées qui se sont posées sur la Lune, on a envoyé des sondes vers Mars et aussi Jupiter ; on voyage à travers l'océan dans d'énormes navires, il existe des vaisseaux atomiques, comme le « Nautilus », qui peuvent naviguer sous les glaces du Pôle, mais le meilleur savant du monde n'a même pas réussi à fabriquer une simple semence végétale capable de germer.

Un jour, un Matérialiste athée (ennemi de l'Éternel Dieu Vivant) discutait avec un croyant sur la question de savoir « qui est le premier, l'oeuf ou la poule ? ». Alors, le premier dit :

- C'est l'oeuf.

- Très bien, c'est l'oeuf. Et qui a pondu l'oeuf ? C'est la poule.

- Et l'autre : c'est la poule ?… Mais d'où est sortie la poule ? De l'oeuf, bien sûr…

Bref, c'est « une histoire sans fin ». À la fin, le croyant, un peu impatient, dit :

- Pourriez-vous faire un oeuf, comme celui que Dieu a fait ? Le Matérialiste répondit :

- Oui je peux le faire !…

- Faites-le !… Et il le fit, identique à celui d'une poule, avec le blanc, le jaune, la coquille, etc. Ensuite le croyant lui dit :

- Bien, puisque vous avez fait un oeuf, c'est merveilleux ! Nous allons obtenir un poussin… Alors mettons l'oeuf dans un incubateur jusqu'à ce qu'un poussin éclose…

- D'accord ! dit le Matérialiste.

Et ils mirent l'oeuf dans un incubateur, mais aucun poussin n'en sortit…

Le savant Alfonso Herrera (auteur de la théorie de « La Plasmogénèse »), a réussi à créer une cellule, une cellule absolument semblable à la cellule humaine, mais une cellule morte, une cellule sans vie.

On fait des greffes végétales : on greffe, sur un arbre, une branche quelconque d'un autre arbre, « pour améliorer les fruits » dit-on ; c'est-à-dire que les « savantasses » veulent corriger la Nature. Bien sûr, ce sont des sottises, car les fruits provenant de la GREFFE N'ONT PAS LA MÊME FORCE NATURELLE vivante du Mégalocosmos ; ce sont des fruits altérés préjudiciables à l'organisme humain du point de vue énergétique.

Cependant, les soi-disant savants sont satisfaits de leurs expériences ; ils ne comprennent pas que chaque arbre capte les énergies du Cosmos et qu'il les transforme et les retransmet au fruit : en altérant l'arbre, ils altèrent les énergies du Mégalocosmos et le fruit n'est plus le même, c'est le produit d'une altération qui fait du tort à l'organisme.

Mais, ils croient qu'ils savent, alors qu'en réalité ils ne savent vraiment pas ; comme dirait Socrate : « Non seulement ils ignorent, mais de plus ils ignorent qu'ils ignorent… ». Voilà qui est grave…

On fait des inséminations artificielles, on extrait d'un organisme des germes vivifiants (la fameuse cellule vivifiante, le spermatozoïde) et les savants pensent que, pour autant, ils sont en train de créer la vie ; ils ne se rendent pas compte qu'ils utilisent seulement ce que la Nature a fait…

Déposons sur la table d'un laboratoire les éléments chimiques nécessaires à la fabrication d'un spermatozoïde et d'un ovule, et demandons aux scientifiques de faire un spermatozoïde et un ovule. Pourront-ils le faire ?

Je dis qu'ils pourront le faire ; mais ce spermatozoïde et cet ovule seront-ils vivants ? Seront-ils capables de faire sortir une créature ? Jamais ! LES SCIENTIFIQUES NE SAVENT PAS CRÉER LA VIE ! Alors, quelle preuve ont-ils pour nier la Divinité ?

S'ils n'ont pas pu démontrer le contraire, s'ils ne sont même pas capables de créer la graine d'un arbre, une semence qui puisse germer, alors sur quoi se basent-ils pour nier la Divinité, pour se prononcer contre l'Éternel Dieu Vivant ?

Je m'en remets aux faits : y a-t-il un Matérialiste qui ait démontré qu'il a pu créer la vie ? Quand ? Où l'a-t-il démontré ? Jouer avec ce qui est fait, avec ce qu'a fait la Nature, c'est quelque chose de très facile, mais fabriquer la vie, voyons s'ils peuvent le faire !

Ils divisent une amibe en deux et unissent un morceau avec le morceau d'un autre micro-organisme et ensuite ils se lèvent de la table du laboratoire et disent : « Eurêka, Eurêka, Eurêka, nous sommes en train de créer une amibe !… ». Mais, ils ne sont pas capables de créer une amibe. Qu'ils la créent ! Qui l'a fait ? Alors, où est la science de ces messieurs matérialistes ? Quand ont-ils démontré qu'ils peuvent remplacer Dieu ? Jamais, au grand jamais !

La crue réalité des faits, c'est que « non seulement ils ignorent, mais ce qui est pire, ils ignorent qu'ils ignorent »… Ce sont des faits que nous exigeons ! Et, jusqu'à présent, ils ne l'ont pas démontré.

Ils disent que « l'homme descend du singe » ; ils nous sortent cette théorie ; […] n'est-ce pas, qu'il a trois fils : le premier, le « Cynocéphale avec queue », l'autre « le singe sans queue », et « l'aborigène », « fils du Néopithèque », mais alors, où est le « chaînon manquant » ?

« L'homme descend du singe ! ». C'est facile à dire, mais où est la connexion entre l'homme et le singe ? Où est le « chaînon manquant » ? L'ont-ils jamais trouvé ? Quel est-il ? Ce devrait être un singe capable de parler, une espèce d'homme singe avec la parole, doté du langage. On ne l'a jamais vu jusqu'à présent. Alors, ces messieurs matérialistes sont empiriques : ils ne nous présentent pas des faits, mais des suppositions, des utopies.

Maintenant, regardons le volume du cerveau du « singe » le plus évolué, d'un gorille, et comparons-le avec le cerveau de l'homme le plus primitif qui soit (par exemple celui des tribus australiennes, des gens au crâne aplati) ; il s'avère que le cerveau du singe le plus évolué n'atteint même pas (en volume) la moitié du cerveau de l'homme le plus primitif d'Australie.

Alors, LA THÉORIE DE DARWIN et de ses partisans selon laquelle « l'homme descend du singe » N'EST PAS SATISFAISANTE. C'est faux, c'est un mensonge ; ce n'est pas démontré ! Sur quoi s'appuient-ils pour le soutenir ? Qu'ils nous montrent publiquement le « chaînon manquant » ; nous voulons voir cette espèce de « singe » qui parle comme les gens. Mais il n'est pas apparu ; alors, c'est une supposition, une fantaisie qui n'a aucune réalité…

Pourquoi les scientifiques ultramodernes affirment-ils ces choses ? Pourquoi parlent-ils de choses qu'ils ne connaissent pas ? Pourquoi toutes ces utopies bon marché ? Simplement parce qu'ils ont la Conscience Endormie. C'est la crue réalité des faits : ils sont hypnotisés…

Ils sortent une autre théorie : celle de « la Sélection des Espèces ». Comme ça, à partir d'un mollusque insignifiant, vont se développer différentes espèces vivantes ; le processus de sélection, le « patron sélectif » ou le « Dieu de sélection » va sélectionner les espèces pour que, de sélection en sélection, résulte enfin l'homme. La théorie est jolie, mais il faut la démontrer. Ils ne peuvent pas la démontrer.

Nous ne nions pas que, dans chaque espèce, existent certains processus sélectifs, nous ne le nions pas. Il y a des oiseaux, par exemple, qui émigrent à certaines époques ; on est étonné de les voir tous réunis, comme ils sont étranges ! Ensuite ils s'envolent souvent pour traverser l'océan ; beaucoup meurent en chemin, mais les plus forts réussissent à survivre. Et ceux qui survivent à la lutte transmettent leurs caractéristiques à leurs descendants. C'est ainsi qu'agit la LOI DE LA SÉLECTION…

Il y a des poissons qui doivent sans cesse lutter contre des monstres marins et, à force de tant lutter, ils deviennent plus forts et transmettent leurs caractéristiques à leurs descendants. Il y a des créatures quadrupèdes, des bêtes qui, à force de tant lutter, deviennent de plus en plus fortes et elles transmettent leurs caractéristiques psychologiques à leurs descendants.

C'est la lutte du plus fort, le processus de sélection, la survie du plus apte, mais on n'a jamais vu une espèce sortir d'une autre. Tout au plus, les caractéristiques de l'espèce se sont améliorées, mais on n'a jamais vu, au cours de l'histoire du monde, qu'une nouvelle espèce en soit sortie.

Cependant, nombreux sont ceux qui ont donné à la Sélection Naturelle les caractéristiques d'un Dieu Créateur. C'est parce que les fanatiques matérialistes exagèrent !

Ils ont donné à la Sélection Naturelle les caractéristiques passe-partout d'une rhétorique. Mais la Sélection Naturelle n'a jamais pu nous présenter une nouvelle espèce sur le tapis de l'existence.

On a dit beaucoup de choses, dans le domaine de la science, sur le « PROTOPLASME », ce protoplasme immergé dans la mer salée, depuis des millions d'années… « C'est de ce protoplasme, disent les scientifiques, que provient la vie universelle »…

Les « Protistes » fanatiques, ces ignares, ces modèles de sagesse qui font croire à leurs partisans secourables, aussi ignares qu'eux « que le développement psychologique de « l'animal intellectuel » erronément appelé « Homme », vient du développement moléculaire du protoplasme et qu'il a évolué parallèlement aux processus de ce dernier », veulent que l'Âme, la Conscience - ou quel que soit le nom qu'on veut lui donner - ne soit rien d'autre que le résultat des différents processus évolutifs du protoplasme au cours des siècles. C'est ainsi que pensent les « protistes », les modèles de sagesse.

À cet instant, il me vient en mémoire la « MONÈRE » de Haeckel (cet atome immergé dans l'abîme aqueux) ; il veut (Haeckel et ses partisans) que toute vie provienne d'elle… Mais, Haeckel ne se rend pas compte que cette Monère est un atome très bien organisé, car ce n'est pas quelque chose sans organisation, c'est quelque chose de compliqué qui a dû passer par différents processus cosmiques universels.

La réalité, c'est que les scientifiques ne savent vraiment rien de la vie et de la mort, ni d'où nous venons, ni où nous allons, ni quel est le but de l'existence. Pourquoi ? Simplement pour une seule raison : ils ont la Conscience endormie ; ils sont en état d'hypnose massive ou collective ; c'est évident.

Mes chers amis, la Science matérialiste marche sur le chemin de l'erreur. Elle ne sait rien sur l'origine de l'homme, absolument rien. Que la Loi de la Sélection Naturelle ait existé, nous ne le nions pas ; mais elle n'a rien créé de nouveau.

Que les espèces subissent des variations au cours du temps et des années, nous ne pouvons le nier ; mais les facteurs de variabilité de chaque espèce n'entrent en action que lorsque les prototypes originaux de celle-ci se sont cristallisés dans le Monde Physique.

Les prototypes de chaque espèce vivante se développent, au préalable, dans l'Espace Psychologique de la Nature, dans les Dimensions Supérieures de ce monde Terre. Dans ces Dimensions dont les scientifiques matérialistes nient l'existence, parce qu'ils ne les perçoivent pas, et ils ne les perçoivent pas car ils sont hypnotisés.

S'ils sortaient de leur état d'hypnose avant de parler, leurs concepts seraient différents. Mais, ils sont terriblement endormis.

Si quelqu'un veut savoir quelque chose sur l'histoire de l'être humain, il doit très bien observer l'ONTOGENÈSE. L'Ontogenèse est une récapitulation de la Phylogenèse.

Mais, qu'est-ce que l'Ontogenèse en Anthropologie ? C'est le processus de développement du foetus dans le ventre maternel. Si nous observons le processus de gestation chez une femme, chez une mère, nous constaterons que l'Ontogenèse est une récapitulation de la phylogenèse. La PHYLOGENÈSE est l'état d'évolution, de transformation, par lequel est passée la race humaine au cours des siècles. L'Ontogenèse récapitule ces états dans le ventre maternel.

Une analyse ontogénique nous conduira à la conclusion logique qu'à l'origine l'espèce humaine et les autres espèces animales sont semblables, et qu'elles proviennent toutes de l'Espace Psychologique.

Mais la question de la Sélection Naturelle, la question des différentes variantes ou des différents facteurs qui produisent des modifications dans la race humaine n'intervient que lorsque les espèces, quelles qu'elles soient, se sont cristallisées physiquement.

Mais en vérité, avant la cristallisation physique, existent les différents processus évolutifs et involutifs psychologiques dans le sein vivant d'une Nature inconnue d'un Maxwell, d'un Haeckel ou d'un Darwin et ses partisans.

La réalité, c'est qu'ils ne savent vraiment rien sur l'origine de l'être humain. Comment est-il possible que les savants matérialistes disent qu'il existe certaines variations dans les différents types d'espèces vivantes, soit par accident, soit de manière spontanée ? N'est-ce pas, par hasard, contradictoire ? Ces derniers ne disent-ils pas que « cet univers est le résultat de la Force, de la Matière et de la Nécessité » ? Comment peuvent-ils se contredire et ensuite nous parler de variations spontanées ? Des variations spontanées dans un Univers de Force, de Matière et de Nécessité, est-ce possible ?

Un Univers de Force, de Matière et de Nécessité n'admet pas de variations spontanées ou accidentelles. Si les variations existent dans les espèces, c'est dû à quelque chose qu'eux-mêmes ne connaissent pas.

Ainsi, en réalité, la Science matérialiste « non seulement ignore, mais, de plus, ignore qu'elle ignore »…

Nous fonctionnons avec l'ANTHROPOLOGIE GNOSTIQUE, nous remontons très loin dans le passé. Le « Noépithécoïde » avec ses trois fils ne nous convainc pas. Tant pis pour les scientifiques matérialistes et leurs partisans !

En réalité, véritablement, cette race humaine qui peuple la face de la Terre n'est rien de plus aujourd'hui qu'une race « d'animaux intellectuels ».

Vous pourrez vous offenser (si vous le voulez), mais avant que n'existe la race des « animaux intellectuels » LES HOMMES EXISTAIENT : les Hommes de l'Époque Lémurienne, les Hommes Hyperboréens et les Hommes Polaires. Les « animaux intellectuels » sont venus après.

Cette race « d'animaux intellectuels » provient de l'Atlantide, elle est née en Atlantide. Les Hommes Réels de la Lémurie, à la fin de leur époque, se sont retirés de la scène du monde, laissant leurs organismes aux Élémentaux Supérieurs du Règne Animal. Alors, ces Élémentaux entrèrent dans ces organismes et c'est là qu'ils sont présents.

Ils furent créés depuis l'époque atlante jusqu'à maintenant. Parce que les Lémures n'étaient pas des animaux, ni les Hyperboréens, ni la Race Polaire. La race des « animaux intellectuels » fut précédée par les Hommes qui existèrent dans la Lémurie, sur le continent Hyperboréen et sur le Pôle Nord (qui, à cette époque, était situé dans la zone équatoriale).

Sur quoi se base l'Anthropologie Gnostique pour affirmer cela ? Pourquoi dit-elle cela ? Elle se base, non seulement sur toutes les traditions qui proviennent des Livres Sacrés de l'Égypte et de l'antique Mexique, des peuples incas, de la terre des Mayas, de la Grèce, de l'Inde, de la Perse, du Tibet, etc., mais aussi sur les investigations directes de ceux qui ont réussi à éveiller leur Conscience.

Ici, dans cette Institution, nous allons vous remettre toutes les méthodes nécessaires pour éveiller votre Conscience. Et lorsque vous l'aurez éveillée, vous pourrez faire des investigations et vérifier par vous-mêmes ce que je vous dis, et non parce que je suis venu vous le dire. Vous le vérifierez directement, mais, éveillez-vous ! Car tels que vous êtes (endormis), vous pouvez également être victimes des théories de Haeckel et de ses partisans.

C'est vrai qu'il y a eu trois Races d'Hommes. Mais, comment pourrait-on le savoir alors que la Conscience est endormie ? Ceux qui réussissent à s'éveiller peuvent faire des recherches dans les ARCHIVES AKASHIQUES de la Nature…

Comment était la Première Race ? De quelle façon vivait-elle ? À cette époque, il y a quelque trois cents millions d'années (selon les investigations que nous avons réalisées), les êtres humains étaient PROTOPLASMIQUES et la Terre elle-même était un Protoplasme. Pas le fameux « Protoplasme » de Haeckel, ce petit morceau de sel dans la « mer salée » et cinquante mille sottises de ce genre soutenues sans aucune confirmation, non. La Race Protoplasmique était différente. Cette race humaine flottait dans l'atmosphère. Elle n'était pas encore tombée sur la terre humide.

Comment cette race se reproduisait-elle et quelle était son origine ? Cette race avait évolué et involué (car nous ne sommes pas esclaves du Dogme de l'Évolution). Je dis et je le répète : elle avait évolué et involué dans les Dimensions Supérieures de la Nature et du Cosmos et elle s'est cristallisée sur une Terre elle-même Protoplasmique, après de multiples processus évolutifs surgis du germe originel situé dans le CHAOS, dans le MAGNUS LIMBUS, dans l'ILIASTER du monde.

Quand cette race s'est cristallisée, elle était belle, souple, ductile ; les Hommes de cette race pouvaient aussi bien prendre des formes gigantesques que se réduire à un point mathématique…

Sur quoi je me base ? Sur ma Conscience éveillée. Est-ce que j'en suis certain ? Oui, j'en suis certain car je suis un Homme Éveillé. Si je n'étais pas un Homme Éveillé, je ne vous parlerais pas de la sorte. J'en suis certain…

SI vous acceptez la Doctrine de la RÉINCARNATION, c'est mieux. Évidemment, je me suis réincarné dans cette race protoplasmique et, puisque je suis éveillé, je n'ai pas oublié ces processus évolutifs et involutifs. C'est pourquoi j'en témoigne devant vous, tout en sachant que vous êtes endormis, mais je dois vous indiquer ces faits dont vous avez besoin pour vous éveiller.

Comment se multipliait cette race ? Comment se reproduisait-elle ? Ce n'est pas comme le disait la Maîtresse Blavatsky, « de façon asexuée », « sans avoir recours au sexe ». Cette affirmation est erronée, car la FORCE DU MAHA-CHOHAN (l'Énergie Créatrice du Troisième Logos) s'écoule dans tout ce qui est, dans tout ce qui a été et dans tout ce qui sera.

Le mode de reproduction était FISSIPARE. La force sexuelle s'exprimait alors de manière différente. Les organismes se divisaient comme se divise la cellule vivante. Les étudiants en Biologie savent bien comment se divise une cellule, je ne crois pas qu'ils l'ignorent. Je ne crois pas qu'ils méconnaissent qu'une certaine partie du protoplasme ou du cytoplasme pourvue d'une portion du noyau se sépare, ils n'ignorent pas cela. C'est ainsi également que ces organismes se divisaient.

Depuis lors, ce processus de Fissiparité est resté dans le sang et les cellules continuent à se multiplier en nous par division. N'est-ce pas certain ? Qui pourrait le nier ? Les faits sont là ! Croyez-vous, par hasard, que ce processus de division cellulaire n'a pas de racines, n'a pas d'origine ? Il serait absurde de penser cela, car il n'y a pas d'effet sans cause, ni de cause sans effet. De qui avons-nous hérité cela ? Des Hommes de la Première Race. C'est évident. L'organisme détaché pouvait continuer à se développer, grâce au fait qu'il pouvait continuer à capter et assimiler le Protoplasme dans l'atmosphère ambiante.

Plus tard, surgirent les HYPERBORÉENS, ceux dont parle Friedrich Nietzsche ; ces gens vécurent sur le « fer à cheval » qui encercle le Pôle Nord, pays du Septentrion. Êtes-vous conscients de cela ? Oui ou non ? Vous n'en êtes pas certains, car vous êtes endormis, moi, j'en suis certain car je suis éveillé.

Dois-je le nier ? Non, je ne le nie pas, et si vous le voulez, vous pouvez considérer que je suis fou, mais je dois témoigner et le dire coûte que coûte, parce qu'il faut toujours dire la vérité, et même si cela ne plait pas aux gens, il faut la dire.

Les Hyperboréens ont eux aussi existé. Leur corps avait plus de consistance, ce n'était plus des Protoplasmes Gélatineux. Mais lorsque je parle ainsi, je ne fais alors absolument pas allusion à ce « batibius » gélatineux de Haeckel, non, je ne fais pas allusion à cette « Cellule-Âme » de la « mer salée » de ce même auteur. Qu'on en finisse avec Haeckel et ses partisans, avec sa Monère et tout ce qu'il voudra, et avec ses théories absurdes !

Je veux clairement faire allusion à une Race […] protoplasmique, qui était différente comme je l'ai déjà dit. Les Hyperboréens sont dérivés de celle-ci : c'était une race plus physique ; une Race qui continua à se reproduire, non par un mode asexué, comme le disait Héléna Petrovna Blavatsky, mais par une sexualité dirigée, sous forme de BOURGEONNEMENT.

Avez-vous jamais vu les coraux sur les falaises de l'océan tempétueux ? Ils se reproduisent par bourgeonnement (d'un corail en sort un autre, et de l'autre, encore un autre, et c'est ainsi que les coraux se reproduisent). Il y a des plantes qui, au moyen de leurs bourgeons, continuent à se multiplier.

Ainsi, un certain bourgeon apparaissait aussi sur le corps du père-mère. La Force Sexuelle opérait ainsi jusqu'à ce que ce bourgeon se détache et qu'il donne naissance à une nouvelle créature. C'était le mode de reproduction des Hyperboréens.

Enfin, dans l'océan Pacifique tempétueux, au terme de millions d'années d'évolutions et involutions de cette nature féconde et terrible, jaillit la LÉMURIE : un gigantesque continent, surgi du fond des mers, qui couvrait tout l'océan Pacifique.

C'est à cette époque que la race humaine s'établit pour la première fois sur la dure écorce terrestre. Elle apparut alors sur le Continent Mu, non par génération spontanée, comme le croyait Épicure et ses partisans, ni par Sélection Naturelle, conformément à cette théorie élevée au statut d'un Dieu Créateur (merveilleuse conception faite selon la rhétorique de l'absurde), non. Comment alors ? De quelle manière est-elle apparue ?

Les Hyperboréens se cristallisèrent ; leur corps humain prit une forme solide et, de cette façon, les Lémures Hermaphrodites gigantesques, tels qu'ils sont symbolisés dans les sculptures de Thula, marchèrent sur la surface de la terre.

Au début, leur mode de reproduction ne fut pas exactement ovipare, non ! Au début, des CELLULES-OEUFS se détachaient de leurs organismes, et celles-ci se développaient pour donner naissance à une nouvelle créature.

À cette époque, le Phallus et l'Utérus n'étaient pas encore formés. A cette époque, le Lingam-Yoni était encore à l'état d'ébauche, de germe. A cette époque, les ovaires n'étaient pas encore développés.

Mais, le temps passa dans la Lémurie et un système de reproduction par GEMMATION finit par apparaître. Un tel système fut étonnant à cette époque. L'ovaire […] d'une cellule fécondante, c'est-à-dire d'un spermatozoïde. De telle sorte que lorsque cet ovule se détachait de l'ovaire d'un Hermaphrodite, il avait déjà été préalablement fécondé.

C'est ainsi qu'en venant à l'existence, cet oeuf s'ouvrait après un certain temps de fécondation, et de là sortait une nouvelle créature. C'est pourquoi les Nahuas disaient que « les Fils du Troisième Soleil se sont transformés en oiseaux »… judicieuse assertion de l'antique culture Nahuatl.

Mais, en s'approchant de la fin de l'époque de la Lémurie, à partir de la Troisième ou de la Quatrième Sous-race, les êtres humains se divisèrent en sexes opposés. Et la COOPÉRATION fut alors nécessaire POUR ENGENDRER.

Ce système de reproduction par coopération provient de la Lémurie. Il est évident qu'une cellule fertilisante est nécessaire pour un oeuf ovarien. C'est seulement ainsi, de l'union de cette cellule fertilisante avec un ovule, que peut surgir la cellule originelle avec ses 48 chromosomes (nombre très discuté par les Biologistes, mais exact). À son tour, le processus du foetus, la gestation, provient de la cellule germinale, grâce à la division cellulaire. Et c'est ainsi que naissent les créatures depuis la fin de la Lémurie jusqu'à nos jours.

Mais ceux qui ont la Conscience endormie, que savent-ils de cela ? Accepteraient-ils, par hasard, ces terribles réalités ? Cela, jamais, au grand jamais ! Ils préfèrent penser à ce simple monocoïde des invertébrés les plus insignifiants, se développant avec le temps, au moyen de processus sélectifs extraordinaires, en passant par différentes variations, en accord avec la sélection des espèces, jusqu'à ce que, pour finir, apparaisse le Néopithéque avec ses fameux trois fils bâtards…

Croyez-vous qu'une telle théorie fondée sur de pures inquiétudes « d'humanoïdes » puisse avoir la consistance, la force et l'expérience d'un Homme Conscient ? Il est évident que non.

Ainsi, en réalité, tant qu'on n'éveille pas la Conscience, on ne peut vraiment rien savoir sur l'origine de l'homme, sur l'origine de la vie, sur ce qui est, qui a été, et qui sera…

Beaucoup de gens, énormément, se font avoir par le Dogme de l'Évolution de Darwin… On parle de […] et que de la […] en évoluant, apparaît le […] sur le même Dogme de l'Évolution.

Nous, nous allons plus loin ; nous savons […] et que, pour finir, il en résulte […] de cette plante ; et on le sait grâce à des processus rétrospectifs involutifs, étudiés dans les ARCHIVES AKASHIQUES (appellation qui déplait beaucoup aux Darwinistes et aux Matérialistes).

En dernière synthèse, nous trouvons le Protoplasme des plantes, les plantes à l'État Protoplasmique, en […] à l'aube de la vie, à l'Époque Polaire… Par quelle décision peuvent-ils dire que l'évolution des plantes est terminée ? Que dirions-nous du futur développement des végétaux au cours des âges ? Les Matérialistes connaissent-ils cela, par hasard, ou cela leur est-il arrivé ? Ou savent-ils si l'évolution des végétaux est terminée ? Ils ne savent rien de cela, rien !…

Il n'y a pas de sottise plus grande que de penser que la psyché humaine est le résultat des processus moléculaires évolutifs du Protoplasme au cours des siècles […] en dernier le « singe », duquel provient l'homme, alors que personne n'a jamais vu un homme naître d'un « singe », jamais. Et si nous comparons le cerveau de […] avec le cerveau de l'homme le plus retardé, il est immensément plus grand que le cerveau de l'orang-outan ou du gorille le plus intelligent.

Comme leur théorie est amusante ! Qu'on dise […] l'espèce humaine, une espèce de « singe » qui marche, qui avance, bien qu'elle soit […] Nous ne l'avons jamais vu nulle part ! Ils ne l'ont jamais démontré ! Oui, c'est comme ça ! Qu'ils le démontrent !

[…] La Science matérialiste ? Beaucoup de chaînons manquants lui sont nécessaires, mes chers amis ; mais il faut beaucoup de chaînons pour pouvoir armer une théorie comprenant l'ancêtre « Néopithèque » […] et ses trois fils : le « cynocéphale à queue », le « pauvre singe à queue » et « l'homme arboricole », et cinquante mille théories de la sorte qui ne sont que le produit de l'ignorance des savants…

Que dirions-nous du LANGAGE ? […] nous, que le langage […] ses RACINES ÉTHYMOLOGIQUES […] les premières races de ces pauvres « humanoïdes » qui peuplent la surface de la Terre ? […] dans les grottes de… (de quelques grottes qu'il y a ici, et dont je me souviens à l'instant)… des grottes de Cromagnon (je m'en souviens encore), les grottes de Cromagnon et celles de […] à propos, que l'on dit être les ancêtres de ces pauvres « humanoïdes », et il s'avère qu'ils ne sont pas […] étudiés avec la Conscience Éveillée, on se rendra compte clairement que les hommes de ces grottes ne sont rien de plus que les descendants dégénérés de la population Atlante.

[…] Les Scientifiques matérialistes […] les primitifs de Cro-magnon ne sont que des dégénérés d'un passé glorieux […] rien […] le résultat de ce langage […] de ces groupes de Cro-magnons. D'où sont-ils sortis ? Nous en revenons au petit problème suivant : « Qui fut le premier, l'oeuf ou la poule ? ».

Indiscutablement, notre langue, par exemple a une racine : le Latin ; et les racines du Latin viennent du Grec et là […] les racines de la racine ; et si nous arrivions jusqu'à la dernière, nous trouverions les racines Atlantes. Mais d'où sont sortis les Atlantes ? Voilà le problème : de la Lémurie ; et d'où est sortie la Lémurie ? […] ces messieurs matérialistes, une fois de plus, sont si savants qu'ils n'acceptent ni la Lémurie, ni l'Atlantide.

Pour eux, l'Atlantide de Platon est un mythe ; et cependant, ils veulent nous dire que l'homme provient du « singe ». Mais, nous arrivons à la question des racines : D'OÙ SONT SORTIES LES RACINES DE TOUTES LES LANGUES ACTUELLES ? Du « singe » ? Et le « singe », d'où les a-t-il sorties ? D'un autre « singe ». Et si ce « singe » n'existait pas, d'où cela est-il sorti ?

C'est un problème sur lequel […] la Science matérialiste ; Ils ne veulent rien savoir sur ce problème du langage, rien.

[…] s'organisent en juxtaposition […] etc., pour donner finalement naissance à différentes langues, d'accord ! Mais, les racines, d'où sont-elles sorties ? Quel est […] ?

Nous, nous pouvons présenter la Science qui conduit à l'Éveil de la Conscience. Il n'y a pas de doute que celui qui travaille avec cette Science éveillera sa Conscience et il pourra découvrir directement les Mystères de la Vie et de la Mort et il sera […] de la Science matérialiste.

[…] pour découvrir ses théories […] ses concepts, ses techniques, où sont-elles ? Où se trouve le fameux Pythécoïde et ses acolytes ? Où se trouve le chaînon manquant ?…

Mes amis, il est l'heure de TRAVAILLER À L'ÉVEIL DE LA CONSCIENCE ; c'est le moment DE NOUS RENDRE INDÉPENDANTS des Matérialistes, le moment où nous devons véritablement changer radicalement !…

Je vous livre ici la Science pour que vous vous éveilliez, pour que vous vous convertissiez en véritables Sages, dans le sens le plus transcendantal du terme, en véritables illuminés !…

Ici se termine ma conférence de ce soir. Maintenant je vous donne l'opportunité de poser des questions ; que celui qui veut poser une question le fasse avec une entière liberté. Vous êtes libres de parler. Celui qui veut réfuter, qu'il réfute ; ici, tout le monde est libre de parler…

Disciple. […]

Maître. Bien, nous […] entre « l'animal intellectuel » et l'Homme. Avant que « l'animal intellectuel » n'ait existé, l'Homme existait. Nous en avons déjà parlé ; j'ai dit, dans cette conférence, que trois races ont existé avant « l'animal intellectuel », je veux me référer clairement aux Lémures, aux Hyperboréens et à la Race Polaire. J'ai dit que les Lémures ont existé dans l'océan Pacifique.

Des preuves ? Il y en a une […] rappelons-nous l'Île de Pâques (qui est un reste de l'antique Lémurie), nous y rencontrons encore d'impressionnants monolithes ciselés par des Titans. L’Australie est aussi un autre reste de la Lémurie : on y trouve beaucoup de traditions du vieux continent.

Mais, la Race Lémure a existé et elle se reproduisait grâce au système de Gemmation. Nous avons déjà expliqué qu'elle est passée par trois processus sexuels : le premier, une reproduction basée uniquement sur la Cellule-Oeuf ou l'Oeuf-Cellule ; ensuite le système que nous appellerions « Gemmation » et, en troisième, le système de Coopération (qui est celui qui existe encore).

Nous avons dit aussi que les Lémures étaient la matérialisation ou la cristallisation des organismes Hyperboréens développés. Nous ne nions pas que les Hyperboréens aient été, à leur tour, la cristallisation de la Première Race, la Race Protoplasmique.

Nous réfutons la théorie du fameux « Protoplasme » des Protistes provenant des eaux bleues de la mer salée (produit des imaginations fiévreuses) ; et nous avons dit qu'il y a eu une Race Protoplasmique ; nous affirmons, de manière emphatique, qu'avant la cristallisation définitive de cette race, sur notre planète Terre (qui se trouvait alors aussi à l'État Protoplasmique), cette même race évolua et involua, et qu'elle passa par beaucoup de processus dans les Dimensions de la Nature et du Cosmos.

En arrivant à cette partie, nous sommes tombés précisément sur le problème des Matérialistes qui ne veulent pas accepter les Dimensions Supérieures de la Nature et qui ne se résignent absolument pas à reconnaître leur ignorance.

Grâce à l'éveil de la Conscience, n'importe qui peut vivre la crue réalité des Dimensions Supérieures de la Nature et du Cosmos. Et celui qui s'éveille pourra aussi vérifier les évolutions et involutions de cette race qui s'est cristallisée finalement sur le Continent Polaire.

[…] Des Germes Élémentaux Primitifs déposés dans le Chaos, avant que la vie n'ait pris forme. Alors nous sommes en train de parler de questions relevant de l'ANTHROPOGENÈSE ou de l'ANTHROPOLOGIE GNOSTIQUE ; car nous nous dédions à ce type d'études, puisque cette Institution appartient à l'Anthropologie Gnostique.

Nous n'acceptons pas les théories matérialistes, car une fois contrôlées, elles ne résistent pas à une analyse de fond. Nous ne pouvons accepter ce qui ne résiste pas à une analyse… Une autre question… Vous avez la parole…

D. […] Eh bien…

M. Il est clair que la langue a ses racines ; ce sont des racines qui se juxtaposent les unes aux autres ; qui pourrait le nier ? Bon, maintenant, ces racines proviennent d'autres racines et, grâce à des examens rétrospectifs […] et il est difficile pour les Scientifiques matérialistes de découvrir d'où proviennent les premières racines.

Mais nous, nous savons d'où elles proviennent ; rendez-vous compte que LES LÉMURES PRONONÇAIENT parfaitement, ils utilisaient parfaitement dans leur langage 300 CONSONNES et 51 VOYELLES. Ils avaient une capacité d'élocution immensément supérieure à la nôtre, parce que c'était des Hommes ; nous, nous sommes des « animaux intellectuels » ; nous n'avons pas cette capacité.

Les organismes humains dégénérèrent après s'être livrés aux Élémentaux Supérieurs de la Nature, c'est-à-dire aux Élémentaux provenant du Règne Animal Supérieur ; alors, il est clair que leur capacité d'élocution diminua, elle dégénéra : c'est à peine si, aujourd'hui, nous utilisons les voyelles et les consonnes de notre langue. Une autre question ? Voyons…

D. […]

M. […] Nous dirions, DES PARTICULARITÉS DÉFINIES, car tout, dans la Nature, a son […] de matière propre ; chacun d'entre nous a sa propre particularité ; c'est à cela, qu'on doit la différence de […]

M. Bien sûr, mais « chaque tête est un monde » : certains pensent d'une manière, et d'autres d'une autre ; les uns marchent avec la tête en haut et d'autres avec la tête en bas. Une autre question ?

M. Ce serait […] pour toi, puisque tu ne peux la voir. Non […] long, large et haut […] d'abord dans la Quatrième Dimension, dans le Temps […] maintenant j'ai connu, il y a peu de temps, à Durango, un Physicien Atomiste vraiment extraordinaire, qui a appris à voyager dans le Temps, dans le futur et dans le passé, avec son corps physique, et c'est un Physicien de […] très respectable…

Il existe aussi une Cinquième Dimension qui est l'Éternité ; et il y a une Sixième Dimension qui est au-delà de l'Éternité et du Temps ; et enfin, arrive la Dimension zéro, Inconnue…

D. Maître, que faut-il faire pour éveiller la Conscience ?

M. Pour éveiller la Conscience, il faut RÉDUIRE EN POUSSIÈRE L'EGO ANIMAL. Cet Ego n'est pas autre chose qu'un ensemble de désirs, de passions, de colères, de haines, etc., et plein d'autres choses… Si tu renonces à tout cela et que tu passes par l'Annihilation Bouddhique, tu éveilleras ta Conscience ; et une Conscience Éveillée est une Conscience Illuminée.

Mais, avant tout, je dois vous dire, mes amis, qu'il faut créer la BODHICITTA. Qu'entend-on par « Bodhicitta » ? « La Conscience Illuminée et Éveillée », c'est la Bodhicitta.

Il est évident que si nous désintégrons, par exemple, le défaut de la Colère (qui est un agrégat psychique que nous portons à l'intérieur de nous), la vertu de la Sérénité se cristallisera en nous ; si nous désintégrons le défaut ou l'agrégat psychique de la Convoitise, le Désintéressement le plus profond se cristallisera en nous. Si nous réduisons en poussière l'agrégat psychique de la Luxure, la Chasteté se cristallisera en nous ; si nous détruisons et réduisons en poussière le défaut psychique de la Haine, se cristallisera l'Amour ; et ainsi de suite : chaque fois que nous détruisons un défaut, une Vertu se cristallise en nous…

Qu'est-ce que l'Âme ? L'Âme est un produit, ou autrement dit, une somme de Vertus, de Lois, de Pouvoirs, etc., et ainsi à mesure que nous détruirons tous nos défauts de type psychologique, notre Essence Animique se cristallisera peu à peu à l'intérieur de nous […] Âme. C'est pourquoi le Christ a dit : « En patience vous posséderez votre Âme »…

Quand on arrive à posséder son Âme, on a aussi tous les dons et les pouvoirs de l'Âme ; et qu'est ce qu'une Âme cristallisée dans un Homme, dans un organisme humain ? C'est ce qui s'appelle, en Orient, la « Bodhicitta ».

CES CRISTALLISATIONS DIVINES MÉLANGÉES AVEC L'ESSENCE, c'est la Bodhicitta. Un homme qui possède la Bodhicitta en lui est un Homme Éveillé ; c'est un Homme qui peut voyager hors de son corps à travers l'infini avec la Bodhicitta ; c'est un Homme qui peut voyager dans le Temps (vers le passé ou le futur) ; c'est un Homme qui peut étudier l'histoire de la Nature, l'histoire de la Terre et de ses races, dans les Archives Akashiques de la Nature Vivante.

Ainsi, cela vaut la peine de cristalliser la Bodhicitta en nous. Mais pour cela, il faut DÉSINTÉGRER les agrégats psychiques et on ne peut les désintégrer qu'au moyen de TRAVAUX CONSCIENTS ET DE SOUFFRANCES VOLONTAIRES.

« Si l'eau ne bout pas à cent degrés, ce qui doit se cristalliser ne se cristallise pas, ce qui doit se désintégrer ne se désintègre pas »… Ainsi, si nous ne passons pas, aussi, par de GRAVES CRISES ÉMOTIONNELLES ET UN VÉRITABLE REPENTIR, nous n'arriverons pas à désintégrer les agrégats psychiques pour cristalliser l'Âme en nous.

Quand quelqu'un cristallise son Âme, quand quelqu'un est maître de son Âme, il est indiscutablement éveillé. Jésus-Christ a dit : « En patience, vous posséderez votre Âme »…

Ainsi, LA CONSCIENCE ÉVEILLÉE DONNERA NAISSANCE A LA SCIENCE PURE, car l'Homme dont la Conscience est éveillée aura accès à la science pure ; il se libérera de toute cette pourriture de théories matérialistes qui abondent tant de partout, et il pourra voir et expérimenter directement ce qui est réel.

Si nous voulons arriver à connaître la Vérité, l'origine de l'Homme (d'où nous venons et où nous allons), il nous faut des instruments spéciaux […] Il nous faut la Bodhicitta, qui est la Conscience éveillée.

Les meilleurs appareils d'investigation sont à l'intérieur de l'Homme. Et si l'homme se prépare, il se convertit en un véritable investigateur de la Réalité…Y-a-t-il une autre question ?

D. […]

M. Non, jamais ! Il n'est pas possible qu'un Homme éveillé, au volant d'une voiture, en écrase un autre. Ce n'est pas possible…

D. […]

M. Alors, précisément, tu ne t'en rends pas compte parce que tu es endormi. Si tu étais éveillé, tu t'en rendrais compte et tu ne le tuerais pas.

D. […]

M. Alors, bien sûr, un Homme à la Conscience Éveillée (je me réfère à la Conscience éveillée), ne serait pas capable d'écraser quelqu'un […] il en aurait été empêché par anticipation…

D. […]

M. […] mais si tu es éveillé, tu l'évites, parce que tu es éveillé ; mais si tu es endormi, alors, tu ne l'évites pas ; mais si tu es éveillé, tu l'évites et avant que cela ne t'arrive, tu le sais, car tu es éveillé et alors tu rectifies… Bon, y a-t-il une autre question ?

D. […]

M. […] L’Atlantide de Platon, la fameuse Atlantide n'est pas un mythe comme le croient les Scientifiques matérialistes de notre époque dégénérée. L’Atlantide de Platon est une crue réalité et tout Homme qui a la Conscience Éveillée le sait, car il peut rechercher l'Atlantide dans les Registres Akashiques de la Nature… Don Mario Roso de Luna était un Homme à la Conscience éveillée. Il faut voir les études sur l'Atlantide qu'il a faites pour son compte, directement, avec la Conscience éveillée, dans les Registres…

D. […]

M. Dans l'océan qui porte son nom. Il a déjà actuellement […] il n'y a pas de doute que […] ici, on a réussi à photographier une plate-forme qui existe entre l'Europe et […] ces villes submergées de l'Atlantide, et, à un moment donné, des photographies ont été prises ; on projette de l'explorer, mais pour le moment on continue toujours à nier l'existence de l'Atlantide. Ainsi seront […] mais il vaut mieux que nous nous éveillions maintenant même, pour ne pas être victimes de la […] Quelqu'un d'autre a-t-il quelque chose à demander ? Qu'il le fasse avec une entière liberté et, s'il n'est pas d'accord, qu'il se lève et réfute ; ici tout le monde est libre de parler… Voyons, prenez la parole…

D. […]

M. L'ÉNERGIE SEXUELLE EST VITALE POUR L'ÉVEIL DE LA CONSCIENCE ; c'est un type d'énergie extrêmement fine et suffisamment puissante, qui a son propre système établi dans l'organisme humain : Ses canaux de circulation… Incontestablement, c'est l'Énergie la plus forte qui existe dans tout l'Univers ; c'est autour du sexe que gravitent toutes les activités humaines.

De sorte que cette Énergie Sexuelle peut tout aussi bien rendre l'homme esclave que le libérer. Si un homme l'utilise pour la satisfaction des ses passions animales (chose que ne faisaient jamais les Lémures) […] alors, vient ensuite l'Éveil de la Conscience, parce que cette énergie, sagement dirigée, sert à l'Éveil de la Conscience, mais il faut apprendre à la diriger, à la gouverner, à ne pas en être esclave.

[…] Ici on vous donne des instructions sur la SCIENCE TRANSMUTATOIRE DE JESOD-MERCURE ; ici, on vous instruit […] sur l'Énergie Créatrice. Ceux qui apprennent à s'en servir ouvriront tous les trésors de la Nature. Ceux qui apprennent à l'utiliser pourront atteindre l'OMNISCIENCE. Mais, il faut apprendre à l'utiliser sagement… Une autre question ?

D. […]

M. Alors, simplement […] parce que les Hommes véritables (qui sont les Lémures) […] organismes […] laissèrent aux Élémentaux provenant des Animaux Supérieurs ; alors, ces Élémentaux ou Âmes ou Principes de Vie ou Essences, retournèrent dans les organismes que leur laissèrent les Hommes ; depuis lors, toute cette race d'êtres humains évolue et involue sans cesse.

Mais c'est à eux qu'on doit nos organismes humains ; eux partirent, cependant, ils laissèrent leurs organismes humains que les Élémentaux Supérieurs provenant du Règne Animal occupèrent […] vous tous, à cette époque, étiez des animaux […] etc., mais des Élémentaux Supérieurs bien développés ; alors ces organismes laissés par les Lémures furent occupés par des sortes d'Élémentaux. C'est donc grâce à eux que vous avez, aujourd'hui, des corps humains […] Mais le fameux « Néopithèque » avec ses trois fils bâtards […]

D. […]

M. Actuellement, cette race est malheureusement en involution et elle sera aussi détruite dans peu de temps. Mais, de toute manière, surgira une nouvelle race. Elle surgira du noyau, de ce qu'il y a de mieux, de plus distingué dans notre race. Surgira une nouvelle race qui vivra sur de nouvelles terres, sur de nouveaux continents, car ces terres actuelles seront brûlées et ensuite submergées au fond même des océans […] apparaîtra sur de nouveaux continents, sur de nouvelles terres qui surgiront du fond des océans… Je crois que maintenant cette conférence est terminée, mes chers amis, merci pour votre assistance. Paix Invérentielle !

 




Le 7ème tome commence à être ajouté dans cette rubrique. Déja 20 conférences à lire ici et plus encore sur le forum du Phare Gnostique.

 
Tome 1 du 5ème Evangile : Psychologie de l'Auto-Connaissance : 33 Conférences
 
Tome 2 du 5ème Evangile : Psychologie de l'Auto-Connaissance : 32 conférences
 
Tome 3 du 5ème Evangile : Anthropologie et Symbolisme Ésotérique Gnostique : 31 conférences
66. Sept Chaires d'Anthropologie Gnostique
 
Tome 4 du 5ème Evangile : Kabbale et Création de l'Homme : 24 conférences
91. Régions ou Aeons de la Kabbale Gnostique (Les Différents Mondes ou Régions de l'Univers)
92. Beauté et Splendeur du Monde de l'Esprit (L'Homme et l'Univers qui nous entoure)
93. Culte Gnostique à l'Agnostos Theos (L'Agnosthos Theos)
94. Secrets de l'Espace Abstrait Absolu (Message adressé à la Jeunesse Gnostique)
95. L'Authentique Symbolisme de Noël (Le Véritable Symbolisme de Noël)
96. Rigueur Ésotérique de la Semaine Sainte (Le Christ Cosmique et la Semaine Sainte)
97. Praxis Gnostique de la Christification (La Christification)
98. La Magnificence du Christ et la Misère de l'Ego (La Force du Christ et la Dissolution de l'Ego)
99. Transcendance du Salvator Salvandus (Le Mouvement Gnostique et sa Raison d'Être)
100. Le Mystère Gnostique de Lucifer (Le Diable et Lucifer)
101. Moïse et les Prodiges du Mercure (Moïse, Grand Mage et Alchimiste)
102. Racines Lucifériennes du Grand Oeuvre (Le Magnus Opus et le Grand Oeuvre)
103. Les Forces Occultes d'Ahriman (L'Antéchrist)
104. Le Mystère Gnostique de la Belle Hélène (La Belle Hélène)
105. Le Mystère de l'Intégration de l'Être (L'Auto-Connaissance de l'Être)
106. Les Sept Feux et le Sceau d'Hermès (les Sept Radicaux du Feu et le Sceau Hermétique)
107. Les Trois Calcinations Alchimiques (Les Trois Purifications)
108. Les Trois Gunas dans la Matière Cosmique (L'Univers et les Trois Gunas)
109. Mystère de la Conscience et du Feu (Corps, Conscience et Environnement)
110. Prodiges et Mystères du Feu (La Doctrine du Feu)
111. L'Expérience solaire (La Moisson du Soleil)
112. Disponibilité Germinale pour Créer l'Homme (Les Germes de l'Homme sont en nous)
113. Facultés Extraordinaires de l'Homme Solaire (La Création des Corps Solaires)
114. La Gestation de l'Homme Solaire (La Recherche de notre propre Réalité)
 
Tome 5 du 5ème Evangile : Kabbale et Création de l'Homme et Métaphysique Gnostique : 27 conférences
115. Invitation à la métamorphose intime (la métamorphose que nous devons réaliser)
116. La clé des splendeurs (la clé maîtresse)
117. La naissance de l'homme authentique (message dicté depuis Teotihuacán)
118. Les sept catégories humaines (les sept types d'hommes)
119. Anatomie hyper-dimensionnelle de l'homme (le septénaire théosophique)
120. L'unité possible de l'homme
121. Le prototype gnostique de l'homme réel (l'animal intellectuel, l'homme et le surhomme)
122. Évènements extraordinaires à la lumière de la gnose (métaphysique transcendantale)
123. Phénomènes psychologiques et parapsychologiques (psychologie et parapsychologie)
124. Eschatologie gnostique (l'énigme de l'homme)
125. Expériences surnaturelles commentées par l'Avatar (expériences psychiques)
126. Métaphysique gnostique révolutionnaire (ésotérisme et pseudo-ésotérisme)
127. Notions essentielles sur l'occultisme pratique (chaire sur les thèmes ésotériques et occultistes)
128. L'appréhension de la connaissance intérieure (Moyen Âge et ésotérisme gnostique)
129. Fondements gnostiques du paranormal (au-delà de la mort)
130. Les deux voies de la libération (les mystères de la vie et de la mort)
131. Étude gnostique métaphysique
132. Processus dans la région des morts
133. Corroborations métaphysiques du Verbe du Verseau
134. La rupture des processus mécaniques (conscience, retour et réincarnation)
135. Les mécanismes de l'éternel retour (la loi de l'éternel retour de toutes les choses)
136. L'éternel trogo autoegocratico cosmique commun (la loi de l'éternel trogo autoegocratico cosmique commun)
137. Mythe et réalité de l'enfer chrétien (les infradimensions)
138. Les enchantements du paradis terrestre
139. Les grottes énigmatiques de Cacahuamilpa
140. Les pouvoirs secrets du véritable adepte (psychologie expérimentale)
141. Le chemin secret révolutionnaire
 
Tome 6 du 5ème EvangileAlchimie - Sexologie - Dissertations pour les dames gnostiques : 33 conférences
142. Fondement alchimique du Grand Oeuvre
143. Canons secrets du Baptême et du Mariage
144. Révélations Gnostiques sur le Baptême
145. Implications sexuelles sur le Baptême
146. La Résurrection à travers le baptême
147. L'homme à la lumière de la Génese
148. Genèse gnostique alchimique (Les sept jours de la Création)
149. L'élaboration du Mercure secret (L'Élaboration du Mercure des Sages)
150. Prodiges alchimiques de l'archée gnostique (Comment créer l'Homme à l'intérieur de nous-même)
151. Les infinies possibilités de l'alchimie (la création du Cosmos-Homme)
152. Règles de bases de la gemme précieuse ( La Pierre Philosophale)
153. Or alchimique et Lumière de l'Essence (La fabrication de l'Or et la Lumière)
154. Mutations Planétaires du Mercure Secret (Les Planètes Métalliques de l'Alchimie)
155. Esprit synthèse du Chemin Secret (Le Chemin de l'Autoréalisation)
156. Vision Gnostique de la sexualité (Sexologie Transcendantale)
157. Le Miracle de l'Amour
158. Fruits transcendantaux du Supra-sexe (Le Sexe et l'Amour 1)
159. Potentialités de l'Energie Créatrice (Le Pouvoir de l'Energie Créatrice)
160. L'Univers métaphysique du Sexe (Le Sexe et l'Amour 2)
161 La bipolarité de l'onde dionysiaque (l'onde dionysiaque et le feu sexuel)
162 Concomitances sacrées du feu secret (l'éveil du feu sacré)
163 Elucidations sur la science tantrique (le tantrisme blanc)
164. Connotations sexuelles de l'ère du verseau (l'ère du verseau et les mystères du sexe)
165. Finalité ésotérique du mariage gnostique (le sens du mariage gnostique)
166. Raison d'être de la transmutation sexuelle (le fondement de la transmutation sexuelle)
167. La cristallisation du saint triamazikamno (l'homme, ses limites et ses possibilités)
 
 A l'Attention des Dames Gnostiques : 7 conférences
168. La sainte prédestination
169. La réalisation gnostique de la femme (la libération spirituelle de la femme)
170. Apologie gnostique de l'éternel féminin (l'éternel féminin et sa relation avec le Jeshua particulier)
171. Exaltation gnostique de la femme
172. Diverses interrogations sur la femme
173. Reponses aux énigmes des dames gnostiques (Questions des Dames Gnostiques et réponses du Maître Samael)
174. Inquiétudes des dames gnostiques
 
Tome 7 du 5ème Evangile : nombre de conférences inconnu
La Méditation : 17 conférences
175. Enseignements Fondamentaux sur la Méditation (La Science de la Méditation)
176. La Conquête du vide illuminateaur (Le vide illuminateur)
177. Moyens pour atteindre le vide illuminateur (Apprendre à Méditer)
178. Paramètres alchimiques et psychologiques du vide (le vide illuminateur et l'annihilation Bouddhique)
179. Le pouvoir grandiose de la quiétude mentale (la quiétude de notre mental)
180. Illumination totale et illumination partielle (l'expérience du réel)
181. Le deuxième joyau du dragon jaune
182. Nature pratique du Message du Verseau (le sens pratique du Gnosticisme Universel)
183. Au commencement était le Verbe
184. Didactique mantrique (leçon mantrique)
185. Science gnostique des étas de jinas (témoignages jinas)
186. Clés gnostiques pour le rajeunissement (Pranayama et Lamaserie)
187. Facteurs déterminants pour la santé corporelle (La santé du corps physique)
188. Exercices psycho-physiques tibétains (La gymnastique de la lamaserie)
189. Système pratique pour transférer la conscience (Pratique pour libérer la conscience)
190. Les trois échelons de la connaissance initiatique (Les facultés supérieures de l'homme)
191. Merveilles de l'espace hyperdimensionnel (La quatrième dimension et la science jinas)
192. Orthodoxie du quatrième chemin (la Gnose, l'unique chemin)
193. Essence bouddhique et chrétienne de la gnose (le chemin ésotérique)
194. Synthèse conceptuelle gnostique (Qui sommes-nous ? D'où venons-nous ? Où allons-nous ?)
195. Spiritualisme, Matérialisme et Synthèse conceptuelle (Spiritualisme, Matérialisme et Dialectique
196. L'or spirituel de la bodhicitta (la grande réalité)
197. Echelons vers l'omniscience (étude gnostique sur la matière)
198. Conseils Pratiques du Verbe du Verseau (Science et conscience)
199. A la recherche de notre réalité (ce que nous sommes et ce que nous devons être)
200. Les trois facteurs de la révolution de conscience
 
   Vous pouvez retrouver la suite des conférences du 7ème tome dans le sous-forum Nouvelles Conférences du 5ème Evangile
 
 
Si les bénévoles de l'AGEAC traduisent le tome 8 en français (actuellement disponible en espagnol seulement), les conférences suivantes ont de grandes chances d'être ajoutées dans "Nouvelles Conférences du 5ème Evangile" sur le Forum du Phare Gnostique, Samaël Aun Weor.
 
 

Il existe environ 300 conférences et entretiens répertoriés en espagnol.

 

Vous souhaitez vous procurer les 7 premiers tomes du 5ème Evangile traduits en français :

- en version papier - à 33 € le tome

ou

- en version CD - 5 € les 7 tomes réunis.

Vous pouvez les commander sur le site Vopus
(seulement ils exigent que vous soyez membre de l'AGEAC, je trouve cette exigence bien triste :
petite bataille de nombre d'individus de la couleur de leur étendard se rattachant à leur association gnostique) :