Le 5ème Evangile à lire en ligne ou en ebook:
Gnose de Samael Aun Weor - Gnosis du Christ - Auto-réalisation Intime pour l'Homme Révolutionnaire
90 conférences du 5ème Evangile de Samael Aun Weor - Gnosis du Christ
Trois tomes ou ebooks des conférences du 5ème Evangile de Samael Aun Weor à télécharger
199 Conférences du 5ème Evangile
 
Tome 1 - Psychologie de l'Auto-Connaissance : 33 conférences
 
Tome 2 - Psychologie de l'Auto-Connaissance : 32 conférences
 
Tome 3 - Anthropologie et Symbolisme Ésotérique Gnostique : 31 conférences
 
Tome 4 - Kabbale et Création de l'Homme : 24 conférences
92. Beauté et Splendeur du Monde de l'Esprit (L'Homme et l'Univers qui nous entoure)
93. Culte Gnostique à l'Agnostos Theos (L'Agnosthos Theos)
94. Secrets de l'Espace Abstrait Absolu (Message adressé à la Jeunesse Gnostique)
95. L'Authentique Symbolisme de Noël (Le Véritable Symbolisme de Noël)
96. Rigueur Ésotérique de la Semaine Sainte (Le Christ Cosmique et la Semaine Sainte)
97. Praxis Gnostique de la Christification (La Christification)
98. La Magnificence du Christ et la Misère de l'Ego (La Force du Christ et la Dissolution de l'Ego)
99. Transcendance du Salvator Salvandus (Le Mouvement Gnostique et sa Raison d'Être)
100. Le Mystère Gnostique de Lucifer (Le Diable et Lucifer)
101. Moïse et les Prodiges du Mercure (Moïse, Grand Mage et Alchimiste)
102. Racines Lucifériennes du Grand Oeuvre (Le Magnus Opus et le Grand Oeuvre)
103. Les Forces Occultes d'Ahriman (L'Antéchrist)
104. Le Mystère Gnostique de la Belle Hélène (La Belle Hélène)
105. Le Mystère de l'Intégration de l'Être (L'Auto-Connaissance de l'Être)
106. Les Sept Feux et le Sceau d'Hermès (les Sept Radicaux du Feu et le Sceau Hermétique)
107. Les Trois Calcinations Alchimiques (Les Trois Purifications)
108. Les Trois Gunas dans la Matière Cosmique (L'Univers et les Trois Gunas)
109. Mystère de la Conscience et du Feu (Corps, Conscience et Environnement)
110. Prodiges et Mystères du Feu (La Doctrine du Feu)
111. L'Expérience solaire (La Moisson du Soleil)
112. Disponibilité Germinale pour Créer l'Homme (Les Germes de l'Homme sont en nous)
113. Facultés Extraordinaires de l'Homme Solaire (La Création des Corps Solaires)
114. La Gestation de l'Homme Solaire (La Recherche de notre propre Réalité)
 
Tome 5 - Kabbale et Création de l'Homme et Métaphysique Gnostique : 27 conférences
115. Invitation à la métamorphose intime (la métamorphose que nous devons réaliser)
116. La clé des splendeurs (la clé maîtresse)
117. La naissance de l'homme authentique (message dicté depuis Teotihuacán)
118. Les sept catégories humaines (les sept types d'hommes)
119. Anatomie hyper-dimensionnelle de l'homme (le septénaire théosophique)
120. L'unité possible de l'homme
121. Le prototype gnostique de l'homme réel (l'animal intellectuel, l'homme et le surhomme)
122. Évènements extraordinaires à la lumière de la gnose (métaphysique transcendantale)
123. Phénomènes psychologiques et parapsychologiques (psychologie et parapsychologie)
124. Eschatologie gnostique (l'énigme de l'homme)
125. Expériences surnaturelles commentées par l'Avatar (expériences psychiques)
126. Métaphysique gnostique révolutionnaire (ésotérisme et pseudo-ésotérisme)
127. Notions essentielles sur l'occultisme pratique (chaire sur les thèmes ésotériques et occultistes)
128. L'appréhension de la connaissance intérieure (Moyen Âge et ésotérisme gnostique)
129. Fondements gnostiques du paranormal (au-delà de la mort)
130. Les deux voies de la libération (les mystères de la vie et de la mort)
131. Étude gnostique métaphysique
132. Processus dans la région des morts
133. Corroborations métaphysiques du Verbe du Verseau
134. La rupture des processus mécaniques (conscience, retour et réincarnation)
135. Les mécanismes de l'éternel retour (la loi de l'éternel retour de toutes les choses)
136. L'éternel trogo autoegocratico cosmique commun (la loi de l'éternel trogo autoegocratico cosmique commun)
137. Mythe et réalité de l'enfer chrétien (les infradimensions)
138. Les enchantements du paradis terrestre
139. Les grottes énigmatiques de Cacahuamilpa
140. Les pouvoirs secrets du véritable adepte (psychologie expérimentale)
141. Le chemin secret révolutionnaire
 
Tome 6 : Alchimie -Sexologie - Dissertations à l'attention des dames gnostiques : 33 conférences
142. Fondement alchimique du Grand Oeuvre
143. Canons secrets du Baptême et du Mariage
144. Révélations Gnostiques sur le Baptême
145. Implications sexuelles sur le Baptême
146. La Résurrection à travers le baptême
147. L'homme à la lumière de la Génese
148. Genèse gnostique alchimique (Les sept jours de la Création)
149. L'élaboration du Mercure secret (L'Élaboration du Mercure des Sages)
150. Prodiges alchimiques de l'archée gnostique (Comment créer l'Homme à l'intérieur de nous-même)
151. Les infinies possibilités de l'alchimie (la création du Cosmos-Homme)
152. Règles de bases de la gemme précieuse ( La Pierre Philosophale)
153. Or alchimique et Lumière de l'Essence (La fabrication de l'Or et la Lumière)
154. Mutations Planétaires du Mercure Secret (Les Planètes Métalliques de l'Alchimie)
155. Esprit synthèse du Chemin Secret (Le Chemin de l'Autoréalisation)
156. Vision Gnostique de la sexualité (Sexologie Transcendantale)
157. Le Miracle de l'Amour
158. Fruits transcendantaux du Supra-sexe (Le Sexe et l'Amour 1)
159. Potentialités de l'Energie Créatrice (Le Pouvoir de l'Energie Créatrice)
160. L'Univers métaphysique du Sexe (Le Sexe et l'Amour 2)
161 La bipolarité de l'onde dionysiaque (l'onde dionysiaque et le feu sexuel)
162 Concomitances sacrées du feu secret (l'éveil du feu sacré)
163 Elucidations sur la science tantrique (le tantrisme blanc)
164. Connotations sexuelles de l'ère du verseau (l'ère du verseau et les mystères du sexe)
165. Finalité ésotérique du mariage gnostique (le sens du mariage gnostique)
166. Raison d'être de la transmutation sexuelle (le fondement de la transmutation sexuelle)
167. La cristallisation du saint triamazikamno (l'homme, ses limites et ses possibilités)
 
Dissertation pour les dames gnostiques, 7 conférences :
168 La sainte prédestination
169. La réalisation gnostique de la femme (la libération spirituelle de la femme)
170. Apologie gnostique de l'éternel féminin (l'éternel féminin et sa relation avec le Jeshua particulier)
171. Exaltation gnostique de la femme
172. Diverses interrogations sur la femme
173. Reponses aux énigmes des dames gnostiques (Questions des Dames Gnostiques et réponses du Maître Samael)
174. Inquiétudes des dames gnostiques
 
Tome 7 du 5ème Evangile : nombre de conférence inconnu
La Méditation : 17 conférences
175. Enseignements Fondamentaux sur la Méditation (La Science de la Méditation)
176. La Conquête du vide illuminateaur (Le vide illuminateur)
177. Moyens pour atteindre le vide illuminateur (Apprendre à Méditer)
178. Paramètres alchimiques et psychologiques du vide (le vide illuminateur et l'annihilation Bouddhique)
179. Le pouvoir grandiose de la quiétude mentale (la quiétude de notre mental)
180. Illumination totale et illumination partielle (l'expérience du réel)
181. Le deuxième joyau du dragon jaune
182. Nature pratique du Message du Verseau (le sens pratique du Gnosticisme Universel)
183. Au commencement était le Verbe
184. Didactique mantrique (leçon mantrique)
185. Science gnostique des étas de jinas (témoignages jinas)
186. Clés gnostiques pour le rajeunissement (Pranayama et Lamaserie)
187. Facteurs déterminants pour la santé corporelle (La santé du corps physique)
188. Exercices psycho-physiques tibétains (La gymnastique de la lamaserie)
189. Système pratique pour transférer la conscience (Pratique pour libérer la conscience)
190. Les trois échelons de la connaissance initiatique (Les facultés supérieures de l'homme)
191. Merveilles de l'espace hyperdimensionnel (La quatrième dimension et la science jinas)
192. Orthodoxie du quatrième chemin (la Gnose, l'unique chemin)
193. Essence bouddhique et chrétienne de la gnose (le chemin ésotérique)
194. Synthèse conceptuelle gnostique (Qui sommes-nous ? D'où venons-nous ? Où allons-nous ?)
195. Spiritualisme, Matérialisme et Synthèse conceptuelle (Spiritualisme, Matérialisme et Dialectique
196. L'or spirituel de la bodhicitta (la grande réalité)
197. Echelons vers l'omniscience (étude gnostique sur la matière)
198. Conseils Pratiques du Verbe du Verseau (Science et conscience)
199. A la recherche de notre réalité (ce que nous sommes et ce que nous devons être)
200. Les trois facteurs de la révolution de conscience
 
De nouvelles conférences du 7ème tome continue d'apparaître en ce début 2013 dans le sous-forum Nouvelles Conférences du 5ème Evangile
 


Conférences du 5ème Evangile

     


148. Genèse gnostique alchimique (Les sept jours de la Création)


Samaël Aun Weor
Traduction d'une conférence intitulée "GÉNESIS GNÓSTICO ALQUÍMICO (Los siete días de la Creación)"

L'humanité actuelle effectue sa marche descendante par l'arc descendant involutif ; évidemment, à mesure que le cycle d'existences, qui est toujours de 108, se termine, on retourne dans les entrailles de la Terre, dans le temps. Là, la bête, le végétal, le minéral, etc., passe par des processus analogues, pas sur le plan physique, comme les animaux, les végétaux et les minéraux, mais dans les enfers atomiques de la nature. C'est la raison pour laquelle les démons prennent la forme de bêtes, etc. Tous les traîtres ne passent pas directement au neuvième cercle dantesque ; ce sont des cas spéciaux comme celui mentionné par Dante ; l'individu qui invite son épouse, ses enfants et toute sa famille à un dîner et qui, ensuite, les empoisonne tous avec les desserts.

Dans le neuvième cercle dantesque ils passent des milliers et même des millions d'années. La quatrième dimension ; nous avons dit que la quatrième dimension est le temps, c'est la vérité. Il existe trois dimensions pour une table ; longueur, largeur et hauteur ; mais il y a une quatrième dimension. Il y a combien de temps que le menuisier a fabriqué la table ? C'est la quatrième dimension. Maintenant, il est vrai que la quatrième dimension se déroule dans le temps ; dans tous les cas, il y a une différence entre le temps et la quatrième dimension, comme il existe une différence entre le vase qui se trouve sur la table et la table.

La Quatrième Verticale existe comme concept géométrique, existe comme temps, mais dans une existence qui, comme toutes les existences, est relative, car un Univers n'est rien d'autre qu'un rêve de Brahma. Alors, lorsqu'arrive la Nuit Cosmique, l'Univers se termine, il s'évanouit comme des bulles de savon, de sorte que, comme le dit le Kybalion : « Toute chose est et n'est pas en même temps ». La Quatrième Dimension existe et existera tant qu'existe le Maha-Manvantara. Est-ce que le temps se déroule dans la quatrième dimension ? Bon, il doit se dérouler quelque part, mais cela ne veut pas dire que le temps soit la quatrième verticale, mais il a bien une existence relative, car c'est comme nous, si on n'arrive pas à temps pour prendre le train, on loupe le train.

Dans le Soleil Sacré Absolu, l'Univers a complètement, intégralement, totalement son existence et son intelligence dans le Soleil Sacré Absolu. Maintenant, comme les différents phénomènes de l'Univers se cristallisent, ils font naître une variété du temps ; par exemple, nous voyons que le soleil se lève et se couche, et nous disons qu'il s'est levé à 6 heures, qu'il a disparu à 18 heures et que 12 heures se sont écoulées. Mais où sont ces heures ? Peut-on les analyser dans un laboratoire ?

Elles n'ont aucune réalité ; ce sont des concepts subjectifs et une opinion subjective. En réalité, les processus du lever et du coucher du soleil sont deux phénomènes. Ces deux processus du lever et du coucher du soleil se forment d'instant en instant, de moment en moment ; mais nous, nous avons nos chères heures ; c'est un concept du mental, c'est pourquoi le temps n'a pas de réalité objective, et comme il est subjectif, il se déroule dans la quatrième verticale, mais cela ne veut pas dire que le temps soit la quatrième verticale.

Beaucoup croient que la Genèse s'est déroulée il y a quelques millions d'années, mais ce n'est pas ainsi ; la Genèse, il faut la vivre dans l'Alchimie Sexuelle. L'alchimiste doit travailler à l'intérieur de lui-même avec les mêmes lois que Dieu utilisa pour créer l'Univers. Ainsi, donc, la Genèse appartient au travail sur soi-même, ici et maintenant. On dit, par exemple, que « Dieu créa les Cieux et la Terre ». A quelle terre se réfère la Genèse ? Eh bien, à notre Terre Philosophale, au corps physique de l'alchimiste ou « Terre Élémentale » des Sages.

« Et la Terre était désordonnée et vide, et il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait à la surface des eaux »… (Gn. 1 ; 2). C'est au premier jour de toute la création que l'on doit descendre dans les mondes infernaux pour travailler. Le commencement de notre chaos spermatique est dans les ténèbres ; cette Terre Philosophale, le corps humain ou système sexuel est complètement en désordre. Cependant, l'esprit de Dieu plane sur les eaux spermatiques du premier instant.

« Et Dieu dit : « Que la lumière soit » et la lumière fut. Et Dieu vit que la lumière était bonne et Dieu sépara la lumière des ténèbres. Et Dieu appela la lumière « jour », et les ténèbres « nuit » ; et il y eut un soir et il y eut un matin ; premier jour »… (Gn. 1 ; 3-5). C'est le premier travail qu'on doit faire dans l'Alchimie ; séparer la lumière des ténèbres, arracher la lumière aux ténèbres. On doit alors descendre à l'abîme (faire la lumière est très difficile, mais pas impossible).

« Et Dieu dit : « Qu'il y ait une étendue au milieu des eaux et qu'elle sépare les eaux des eaux »… (Gn. 1 ; 6). C'est clair ; il faut séparer les eaux supérieures des eaux inférieures. Voilà ce qui s'appelle « préparer le Mercure des Sages », le Mercure de la Philosophie Secrète, car nous savons bien que le Mercure est l'Âme métallique du Sperme Sacré. Il faut séparer l'eau supérieure de l'eau inférieure.

La Genèse continue en disant : « Et Dieu fit l'étendue et il sépara les eaux qui sont au-dessous de l'étendue, des eaux qui sont au-dessus de l'étendue ; et ce fut ainsi. Et Dieu appela l'étendue « Cieux » ; et il y eut un soir et il y eut un matin ; deuxième jour »… (Gn. 1 ; 7-8). C'est la deuxième partie du travail alchimique du Grand Oeuvre ; préparer le Mercure de la Philosophie Secrète pour travailler intensément. La partie supérieure de ce Mercure s'appelle « Cieux » et l'inférieure s'appelle « Terre ».

« Et Dieu dit : que les eaux qui sont en dessous des cieux s'assemblent en un lieu et qu'apparaisse ce qui est sec ; et ce fut ainsi. Et Dieu appela ce qui est sec « Terre » et il appela la réunion des eaux « Mers » ; et Dieu vit que cela était bon »… (Gn. 1 ; 9-10). C'est un travail difficile, celui du troisième jour, où on doit fabriquer le Corps Astral. Le premier jour est en relation avec le corps physique, le second avec le corps vital et le troisième avec le corps astral.

« Et Dieu dit ; Que la Terre produise de l'herbe verte, de l'herbe qui donne de la semence ; des arbres fruitiers qui donnent des fruits selon leurs variétés, que leur semence soit en eux, sur la Terre ; et ce fut ainsi. Et la Terre produisit de l'herbe verte, de l'herbe qui donne de la semence selon sa nature, et des arbres donnant des fruits, dont la semence est en eux, selon leurs variétés ; et Dieu vit que cela était bon. Et il y eut un soir et un matin ; troisième jour »… (Gn. 1 ; 11-12). C'est la partie qui correspond à la perfection du Corps Astral, c'est-à-dire que si on l'a fabriqué, cela correspond à la période où l'on convertit le Corps Astral en Corps d'Or Pur. C'est en rapport avec la semence, car la semence est sexuelle et elle est intimement liée avec l'astral.

Ensuite vient ce qui concerne le quatrième jour. « Et Dieu dit : qu'il y ait des luminaires dans l'étendue des cieux pour séparer le jour de la nuit et qu'ils servent de signes pour les saisons, pour les jours et les années ; et qu'il y ait des luminaires dans l'étendue des cieux pour éclairer la Terre ; et ce fut ainsi. Et Dieu fit les deux grands luminaires ; le plus grand luminaire pour présider au jour et le plus petit luminaire pour présider à la nuit ; il fit aussi les étoiles. Et Dieu les mit dans l'étendue des cieux, pour éclairer la Terre, et pour présider au jour et à la nuit et pour séparer la lumière des ténèbres ; et Dieu vit que cela était bon. Et il y eut un soir et un matin ; quatrième jour »… (Gn. 1 ; 14-19). C'est le quatrième travail qu'il faut faire avec le mental. Comme le Monde Mental est le monde de la Magie Hermétique, là on travaille avec le soleil et avec la lune, avec le principe masculin et le principe féminin. Les étoiles sont les étoiles de l'esprit, les facultés, et elles sont en relation avec l'intelligence. Cela est en rapport avec la création du Corps Mental et, pour ceux qui l'ont déjà, avec la perfection de ce corps. De sorte que c'est relativement facile à comprendre…

« Et Dieu dit : que les eaux produisent des reptiles à l'âme vivante et des oiseaux qui volent au-dessus de la Terre, dans l'étendue ouverte des cieux. Et Dieu créa les grandes baleines et toute chose vivante qui marche en rampant : que les eaux produisent selon leur variété, et tout oiseau ailé selon son espèce ; et Dieu vit que cela était bon. Et Dieu les bénit en disant : fructifiez et multipliez-vous et remplissez les eaux des mers, et que les oiseaux se multiplient sur terre. Et il y eut un soir et un matin ; cinquième jour »… (Gn. 1 ; 20-23). C'est le cinquième jour du travail, qui est en rapport avec le Corps Causal, avec la création de ce corps, et ceux qui l'ont déjà doivent lutter contre les CAUSES de leurs erreurs, contre ces terribles monstres d'où sont sortis les Mois, contre ces CAUSES qui génèrent tant de défauts psychologiques. Ces CAUSES sont de véritables bêtes contre lesquelles il faut lutter et souffrir. Tous ceux qui ont travaillé dans le Grand Oeuvre savent cela. Cela appartient donc au Corps Causal.

« Et Dieu dit : faisons l'homme à notre image, à notre ressemblance ; et qu'il commande les poissons de la mer, les oiseaux des cieux et les bêtes, et toute la Terre, et tout animal qui marche en rampant sur la Terre. Et Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il les créa homme et femme »… (Gn. 1 ; 26-27). Il faut comprendre que cela n'est pas ce que l'on croit couramment. Il est clair qu'au sixième jour de travail, il faut souffrir et lutter contre tous les monstres que nous avons créés nous-mêmes et qui correspondent à des états de conscience épouvantables et terribles. Mais, ce qui est grand, ce jour là, c'est que la BOUDDHI ou ÂME SPIRITUELLE atteint une christification complète. Elle est l'Âme-Esprit qui réussit à s'intégrer complètement avec l'Âme Humaine. Celle-ci est masculine et celle-là féminine. De la fusion des deux résulte l'homme véritable (homme et femme à la fois), l'Hermaphrodite-Esprit, le véritable Homme Divin, parfait, authentique. C'est le sixième jour de travail.

Ensuite, la Genèse continue en nous disant (en donnant des ordres à l'Homme véritable, à l'Homme-Esprit) ; « Et Dieu les bénit ; et Dieu leur dit : soyez féconds et multipliez-vous, et remplissez la Terre, et soumettez-la (il est clair que l'Homme véritable est le maître de la création), et commandez aux poissons de la mer et aux oiseaux des cieux, et à toutes les bêtes qui se déplacent sur la Terre »… (Gn. 1 ; 28). En effet, l'homme est capable d'éliminer toutes les bêtes internes, c'est-à-dire ses propres défauts et les causes de ses défauts. C'est ainsi qu'il est le roi de la création, de tout ce qui est et qui sera.

« Et Dieu dit : voici que je vous ai donné toute herbe qui donne semence, qui se trouve à la surface de toute la Terre ; et tout arbre dans lequel il y a des fruits qui donnent semence, que cela vous serve de nourriture. Et Dieu vit tout ce qu'il avait fait, et voici que cela était grandement bon. Et il y eut un soir et un matin ; sixième jour »… (Gn. 1 ; 29,31).

« Et les Cieux et la Terre et tous leurs ornements furent achevés. Et le septième jour, Dieu acheva l'oeuvre qu'il avait faite, et il se reposa le septième jour de toute l'oeuvre qu'il avait faite. Et Dieu bénit le septième jour et le sanctifia, car c'est alors que Dieu se reposa de toute son oeuvre qu'il avait engendrée et faite »…

(Gn. 2 ; 1-3). La Genèse est aussi en relation avec la création de la Terre qui fut d'abord mentale, qui descendit ensuite à l'astral, ensuite à l'éthérique et enfin au physique. Tout cela se réalisa en SIX JOURS ou SIX PÉRIODES, et il se reposa au septième. Chacune de ces périodes est une éternité.

Dissolution du Moi ; pour le dissoudre, il faut d'abord observer. Le sens de l'auto-observation est nécessaire. Observer ; si une personne est assise sur un siège, elle sait qu'elle est assise, mais cela ne veut pas dire qu'elle s'est observée sur le siège ; dans le premier cas, il y a un état d'inattention, dans le second, il y a un état d'attention concentrée. Quelqu'un peut savoir qu'il est en train de penser, mais cela ne veut pas dire qu'il a observé ses pensées. Quelqu'un peut se rendre compte d'un état négatif à l'intérieur de lui, d'un état émotionnel bas, mais cela ne veut pas dire qu'il est en train de s'observer.

L'observation véritable est généralement confondue avec la connaissance. On peut savoir qu'on se trouve dans un état indésirable et, cependant, ne pas l'avoir observé. L'observation véritable ne doit pas non plus être confondue avec la pensée. Il se peut que l'on se rende compte que l'on a certaines pensées négatives et préjudiciables, cela ne signifie pas qu'on soit en train de les observer. Il est nécessaire d'apprendre à observer minutieusement pour pouvoir s'auto-connaître. Lorsqu'on observe attentivement son corps physique, au début, il est difficile de découvrir une quelconque erreur. Plus tard, on va découvrir n'importe quel défaut psychologique et c'est par là qu'on doit commencer. Normalement, l'étudiant gnostique ne sait pas par où commencer la dissolution du Moi. Il est nécessaire qu'il observe, qu'il s'auto-observe. Ce qu'il faut faire, c'est observer le défaut en question, connaître son mode d'action. N'importe quel Moi peut s'exprimer d'une certaine manière dans le centre moteur, instinctif, sexuel, d'une autre manière dans l'émotionnel (situé dans le coeur), et d'une autre façon dans l'intellectuel.

Premièrement, l'observer, le connaître ; ensuite, il faut le juger de manière critique, l'analyser et le comprendre, c'est la seconde étape ; plus tard, vient la troisième, l'exécution, il faudra alors nécessairement se concentrer sur la Divine Mère Kundalini et la supplier de séparer de notre psyché et de réduire en cendres le défaut ou le Moi psychologique que nous avons d'abord observé et que nous avons ensuite jugé de manière critique. A mesure que le Moi va se dissoudre, l'Essence va se libérer peu à peu. Aussi, lorsque tous les Mois seront complètement dissous, il se formera en nous un Centre de Conscience Permanent, ce sera l'Embryon d'Or. Les véritables pouvoirs se trouvent dans l'Essence. A l'intérieur de nous vivent beaucoup de personnes aux intérêts contradictoires. Maintenant, vous vous expliquerez pourquoi il faut apprendre à prier ; il faut savoir prier. Dans le domaine de la vie pratique, nous pouvons observer quatre états de Conscience.

Le premier état est complètement infrahumain, c'est celui de l'individu qui a laissé son corps physique dans le lit. L'Ego déambule dans le monde moléculaire en rêvant, en déraisonnant, en état d'inconscience absolue ; heureusement que le corps physique est passif dans le lit. Mais, que se passerait-il s'il était éveillé, actif pendant les rêves, pendant que l'Ego déambule ? Que se passerait-il ?

Le second état de Conscience est celui de l'homme qui s'est réveillé du rêve commun et courant ; celui qui s'est réveillé, qui est actif pendant ses rêves, le rêveur qui a continué à être actif pendant ses rêves, dans le soi-disant état de veille.

Si on fait une prière depuis ce premier et second étage de notre maison intérieure, elle s'avérera complètement négative, car on peut, dans un état inconscient, mécanique, prier, par exemple, pour qu'il pleuve, mais beaucoup de Mois qui existent à l'intérieur de nous, ressemblant à de vraies personnes qui vont et viennent indépendamment, n'ont aucun intérêt à ce qu'il pleuve et peuvent s'emparer du sens de la prière, et ils demanderont qu'il ne pleuve pas. On peut, dans un état mécanique, demander de sortir de tel ou tel problème économique, moral, social ou politique, mais comme les Mois sont contradictoires, que chacun a ses critères, sa manière d'être et de penser, ils demandent exactement le contraire de ce qu'on allait demander, et la nature répond, elle agit, et comme ceux-ci sont plus forts, elle répondra avec des forces contraires à celles que nous avons sollicitées dans le monde physique.

Pour que la prière ait du pouvoir, il est nécessaire d'être dans le troisième état de Conscience, l'intime rappel de soi-même. Lorsqu'on se concentre sur sa Divine Mère Kundalini ou sur son Père qui est en secret, il y a un intime rappel de soi-même. Si nous demandons à notre Divine Mère, qui est une des parties de nous-mêmes, de notre Être Intérieur, qu'elle élimine n'importe quel élément indésirable, il y a un intime rappel de soi-même et la prière arrive jusqu'à elle. C'est la prière consciente, qui est différente de la prière mécanique.

Le quatrième état de Conscience, est celui des véritables illuminés, des Turiyas, des Dieux Hommes, qui parlent avec le Père qui est en secret, avec la Mère Divine, face à face. Pour demander, il faut se mettre dans le Troisième état de Conscience, intérieurement, profondément concentrés, en unissant les centres mental, émotionnel et moteur en parfaite harmonie. Il n'y a pas de doute qu'à l'intérieur de nous vivent trois frères qui se battent entre eux et qui ne se mettent jamais d'accord ; le premier est le centre intellectuel, le second est l'émotionnel et le troisième est le centre moteur- instinctif-sexuel en un seul. Le mental veut une chose, l'émotion une autre et le sexe une autre. Pour que la concentration dans la prière soit parfaite, effective, il est nécessaire de formuler celle-ci clairement avec le mental, de la ressentir dans le coeur et de bouger et d'agir dans le sens de la prière. Unir vraiment la pensée, l'émotion ou le sentiment, et l'action ; c'est ainsi que s'éliminent les egos. Cependant, il faut nous diviser en observateur et observé, comme on l'a expliqué auparavant.



Warning: include(): http:// wrapper is disabled in the server configuration by allow_url_include=0 in /home/gnosedes/public_html/conferences-5eme-evangile-html/148-Genese-gnostique-alchimique.php on line 217

Warning: include(http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/conferences-5eme-evangile-html/table-5eme-evangile.htm): failed to open stream: no suitable wrapper could be found in /home/gnosedes/public_html/conferences-5eme-evangile-html/148-Genese-gnostique-alchimique.php on line 217

Warning: include(): Failed opening 'http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/conferences-5eme-evangile-html/table-5eme-evangile.htm' for inclusion (include_path='.:/opt/alt/php72/usr/share/pear') in /home/gnosedes/public_html/conferences-5eme-evangile-html/148-Genese-gnostique-alchimique.php on line 217